Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

Comment j’ai assisté au dépucelage de ma nièce

Récit érotique lu 37515 fois

Petite gamine de presque 18 ans, Emilie, 1m 45 pour 4o kg, est une jeune fille brune, assez menue, dotée d’une petite mais très jolie poitrine. Elle est très portée sur le sexe depuis son adolescence. Dés l’âge de 12 ans elle collectionne les petits copains, de plus elle aime bien prendre du plaisir avec ses copines. Très souvent elle vient me voir le soir, pour regarder la télé, toujours très sexy et aguichante. Elle en profite pour me raconter ses histoires amoureuses. Le samedi, elle va souvent chez ses copines pour passer le weekend end, soi disant pour faire les devoirs. C’est surtout pour se rencontrer entre copines, quelques fois elles invitent des garçons, pour pimenter leurs soirées, sexe, alcool et cigarettes sont au programme. Les garçons de son âge, ne les intéressent pas trop, car ils ne veulent que passer à l’acte, c'est-à-dire les sauter pour étoffer leur tableau de chasse comme elles disent … Selon ses dires, vers l’âge de 13 ans elle a essayé de faire l’amour avec un de ses copains, sans succès, trop jeune. Il n’a pas réussi à la pénétrer, et à éjaculé avant. Elle accepte les baisers, se faire caresser, avec les mains et bucalement. Elle préfère les filles qui, dit elle, sont plus douces et lui donnent davantage de plaisirs. Depuis l’âge de 15 ans elle aimerait connaitre autre chose, mais avec des garçons. Ce weekend end, mon frère et ma belle sœur sont partis faire du ski, leur fille n’a pas voulu les suivre, prétextant des devoirs important. Il est convenu qu’elle reste à la maison, avec interdiction d’aller chez les copines, n’y de les recevoir. Mon frère m’a chargé de surveiller. J’ai aussi pour consigne de donner à manger aux deux chats. En ce samedi après midi de février, je vais donc les nourrir. Dés que j’entre, des rires et des bruits viennent de l’étage, je monte discrètement, la porte de la chambre de ma nièce est entre ouverte et je peux voir Emilie en soutien gorge et en jupette, ainsi que trois garçons qui sont en train de jouer aux cartes, en fumant et en buvant de l’alcool. Son petit copain, Bertrand, un jeune de son âge et deux autres, qui sont bien plus âgés, au moins 23 ans. En les observant, j’ai vite compris qu’ils jouent au strip poker. En peu de temps Emilie n’a plus que son petit string en dentelle noir transparent, qui ne cache rien. Les garçons n’ont d’yeux que pour ce jeune corps dénudé, Bertrand est également nu, il a son petit sexe qui pointe. Les deux autres ont encore leur boxer, mais on peut deviner des sexes assez imposant surtout un, qui est de type magrébin. Que faire, faire irruption dans la pièce, ma nièce à coup sur me le reprocherait, de plus ce que je vois m’excite énormément. D’où je suis ils me tournent le dos et ne peuvent pas me voir. La petite vient de perdre. Il est décidé que son petit slip lui serait enlevé avec les dents, les deux plus âgés s’en chargeront. Amélie se couche devant eux, sa petite culotte a une grosse tache, preuve que la minette prend du plaisir et mouille abondamment. Elle les nargue en bougeant, pendant qu’ils essaient de saisir ce dernier rempart avec leurs dents, ils sont très excités, et parviennent à lui arracher. On peut alors voir son jeune et petit sexe entièrement épilée, c’est la première fois que je la vois entièrement nue. Les deux plus vieux ne quittent pas des yeux cette jeunette qui pour les excités écarte les cuisses en les fixant dans les yeux. Le jeu se poursuit, Ils enlèvent leurs slips, et je peux découvrir comme je le pensais deux sexes de belles dimensions, dont un qui est assez long, au moins 18 cm, et assez épais. Emilie le regarde avec surprise, il est vrai que comparé à son chéri il y a une grande différence. Un des plus âgé sert à boire, et annonce qu’étant donné qu’ils n’ont plus rien à enlevé, ce sera des gages qui seront donnés aux perdants. Tout le monde semble d’accord. C’est ma nièce qui perd la première donne. Les 3 garçons se concertent sur la sentence, surtout les deux plus âgés. Ils ont décidé qu’elle devra embrasser sur la bouche les trois males, ce qu’elle fait avec complaisance et application devant le regard jaloux de son copain, d’autant que certains ne se contentent pas des baisers assez appuyés. Ils en profitent pour également caresser sa petite mais très jolie poitrine dont les tétons pointent d’excitation. Contrairement à Bertrand, Emilie semble apprécier la tournure que prend cette partie de carte. Nouvelle donne et nouvelle chute, c’est les deux même qui décident sans demander à leur camarade, ils décident qu’elle devra écarter les cuisses et se faire lécher, ils en profitent pour la sucer copieusement, ils mordillent son clitoris et pénètrent son jeune abricot qui devient de part leurs caresses tout luisant de mouille. Dans la foulée, elle doit faire une pipe au maghrébin qui fait pénétrer sa queue au plus profond de sa petite bouche, elle hoquette à plusieurs reprise. Lors de son prochain gage, elle doit se faire manger sa jeune moulette par l’un et sucer la queue de l’autre. Ce traitement arrache de petits cris à Emilie qui transpire et hâlette, elle n’a sans doute jamais connue un tel plaisir. Nouvelles donnes et nouvelles chutes et cela pendant 2 bonnes heures, tout y passe : caresses de toutes sortes, manuellement et bucalement, Bertrand, lui joue, mais bizarrement il est exclu de participer aux gages donnés à sa chérie, car selon eux, il en a déjà profité, ce qui n’est selon moi pas évident. L’alcool coule volontiers, tous sont dans un état second, Emilie, se laisse faire et prend bien du plaisir d’être le centre d’intérêt et la convoitise des deux. Le but des deux garçons est sans aucun doute de sauter la petite qui fait tout pour les exciter. Cela ne tarde pas, ils décident que se serait son prochain gage, Bertrand n’est pas d’accord, Emilie ne dit rien, devant la pression des deux autres, à regrets il abdique. Ayant perdue, et consentante, elle se positionne alors les cuisses bien ouvertes devant les deux males qui sont très excités de se farcir cette petite cochonne Elle les prévient de faire doucement car elle ne l’a jamais fait, ils se tournent vers Bertrand et se moque de lui en le traitant de puceau, ils vont dit ils donner du plaisir à sa copine car il en est incapable avec son petit zizi, il lui demande de bien regarder comment ils vont la faire jouir, ma nièce les regarde en plaisantant pour se donner du courage, car je suis sûr qu’elle doit en ce moment se poser certaines questions. Le magrébin vient alors se positionner entre les petites cuisses bien écartées et accueillantes, il positionne sa belle bite à l’entrée de cette jeune et étroite minette, je suis surpris car il n’a pas mis de préservatif. Emilie est légèrement relevée sur les coudes, elle regarde avec une certaine appréhension ce bâton de chair qui se dirige vers sa petite moule, il se fraye un passage en écartant les lèvres et progresse lentement dans les chairs intimes et luisantes de plaisir. Les deux autres regardent cette pénétration avec envie. Dans sa progression, la queue est stoppée, cette jeune chatte est trop étroite pour avaler un tel morceau, son partenaire pousse un peu plus fort, en s’agrippant aux hanches de la petite, sous les encouragement assez crus de son compère, le gland réussi sous la pression de franchir la porte, Emilie pousse un cris, les deux amants se regardent et se sourient, il continue lentement sa pénétration jusqu’au plus profond de sa grotte, pendant que le deuxième larron présente sa bite à sucer, ce qu’elle fait avec plaisir. Je regarde excité et pensif ce pieu qui laboure tel un piston ce jeune corps de jeune fille qui ne souhaitait que çà. La petite est toute transpirante, elle souffle et pousse de petit gloussement, en encourageant son amant à la pénétrer plus profondément. A chaque poussée, la bite percute le fond de son intimité, ce qui lui arrache des cris de plus en plus fort. Après l’avoir bien limée, il la positionne en levrette, bien cambrée, son joli petit cul est bien relevé il la pénètre vigoureusement en la tenant par les hanches, ma nièce crie son plaisir sous les assauts de son amant qui ne tarde pas à éjaculer, il est vite remplacé par son copain, qui veut lui aussi se faire cette jeunette, qui ne s’attendait surement pas à pareille fête. Excité, il ne tarde pas à éjaculé lui aussi dans ce juvénile sexe. Il se retire, laissant échapper une importante quantité de sperme, sous les yeux de Bertrand qui ne participera pas au dépucelage de sa copine. Ils se versent une nouvelle rasade d’alcool et trinque à la la bonne baise et au dépucelage disent ils, ils se tournent vers le délaissé qui baisse la tête. Emilie semble ravie et usée par ce qu’elle vient de subir pendant prés de trois heures. J’en profite pour m’éclipser discrètement, avant d’être surpris, excité par ce auquel je viens d’assister. Ma nièce est venue me voir le lendemain, toute heureuse de m’annoncer qu’elle n’était plus pucelle, elle me raconte dans les détails, si elle savait que j’ai assisté ! Je lui demande si elle a utilisé des préservatifs, elle me dit timidement que oui. Je la regarde, elle m’avoue que non. Je me fâche, elle me rassure en me disant qu’elle les connait …. Elle m’apprend qu’ils ont passés la nuit à trois, prétextant qu’ils avaient trop bu, ils ont décidés de rester coucher, son petit copain vexé et honteux les ayant lui abandonné. Après s’être restauré et douché, elle m’a raconté qu’ils ont remis çà jusqu’à 5 heures du matin, elle s’est faite sauter plusieurs fois, ils l’ont forcés à avaler leur semence, ils ont passé la nuit à la besogner. Tout y est passé, elle me dit avoir pris beaucoup de plaisir sous les assauts répétés de ces deux males qui avaient bien préparé leur soirée pour se faire cette jeune et appétissante cochonne. Ils voulaient même la sodomiser, sans succès, ils ont bien essayé de forcer le passage, mais au vu des cris d’Emilie ils ont abandonné, en la faisant promettre de remettre çà. De ce coté, elle est bien trop étroite, elle me dit qu’elle aimerait bien se faire prendre par son petit trou !
J'aime 10

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur