Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

Je vais vous raconter la dernière partie de jambe

Récit lu 3833 fois


Je vais vous raconter la dernière partie de jambe en l’air que j’ai eu avec ma copine :

C’était au petit matin, elle venait juste de se réveiller, j’entrepris donc de la caresser en veillant à n’oublier aucune partie de son superbe corps. Mais contrairement à d’habitude j’ai eu envie de la dominer complètement.

Je commença alors par maltraiter ses gros seins…je les pinça…les tritura…les pelota vigoureusement. En entendant ses petits gémissements je compris qu’elle aimait ça. Je la menottai ensuite pour qu’elle ne puisse plus utiliser ses mains. Et être juste un objet sexuel. Elle allait être entièrement soumise à moi. Je bloquai ensuite une de ses jambes pour titiller à ma guise son clitoris et triturer de plus belle ses petits tétons, durcis par l’excitation. Je sentais ma bite durcir de plus en plus. Elle mouillait abondamment.

J’entrepris donc de lui mettre un doigt puis un deuxième. Ses gémissements de plus en plus fréquents me donner encore plus envie de l’exciter. Je lui fis alors un bon et long cunnilingus pour la faire mouiller encore plus. je la chevauchai et lui ordonna qu’elle me suce. Elle refusa. Je la retournai donc énergiquement pour la mettre à quatre patte. Je la fessai en réitérant ma demande.

Elle dit encore non. Je fis alors claquer ses fesses assez fortement ce qui lui fit lâcher un cri de plaisir. En effet elle aimait ça la salope ! Elle finit donc par obtempérer et me fit une merveilleuse pipe. Pendant qu’elle s’exécutait je lui tenais la tête pour être sur qu’elle n’arrête pas et je m’enfonçai bien au fond de sa bouche.

Ensuite, je la pénétrai donc bien profondément en ayant qu’une idée en tête. Déchirer son petit minou! Je fis quelque va-et-vient énergiques tout en mordillant ses tétons. Son excitation et son plaisir montaient en flèche. Après l’avoir emmené au bord du gouffre je me retirai et lui ordonna de se mettre en levrette. Là je la pris par les hanches et recommençai à la pilonner sans ménagement.

Elle poussait des cris de plaisir quand j’allais taper au fond de sa petite chatte. Pour accentuer sa jouissance, je lui introduisis un doigt puis un deuxième dans son petit trou du cul qui ne mit pas longtemps à les accepter. Je lui demandais si elle en voulait encore. Elle me disait non. Je me remis donc à la fesser violemment. Jusqu’à ce qu’elle accepte. En fait elle ne demandait que ça, cette chienne, avoir les fesses rouges et se faire démonter le cul ! Je lui ordonna de se titiller le clitoris pendant ce temps.

Je l’écartela donc de nouveau et lui mis un troisième puis un quatrième doigt .Elle poussait des cris de douleur mêler de plaisir. Elle haletait vraiment comme une grosse chienne. Elle accéléra les petits ronds qu’elle faisait sur son clitoris. Tout en la fessant de plus en plus fort je lui mis mon poing tout entier ce qui eu pour effet de lui déclencher un orgasme monumentale.

Elle cria si fort que les voisins auraient pu l’entendre. Simultanément son minou se resserra autour de ma bite et son petit trou se contracta autour de mes doigts, ce qui me fit poussait un râle de plaisir. J’accélérai alors la cadence, tout en me faisant malaxer les couilles par une de ses main experte, jusqu’à avoir moi aussi un orgasme que je n’oublierai pas de sitôt. Je m’écroulai ensuite sur elle. Nous étions bien l’un dans l’autre, heureux de ce moment torride que l’on avait passé ensemble.

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie