Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

Ma première double (partie 2)

Récit lu 6831 fois

je suis bien avec eux, je sens la sensualité latente dans la pièce, que de douceur, de tendresse entre nous... je les aime tous les deux, tout à coup... la main de Stéphane se glisse sous mon bustier et vient faire durcir mes tetons... j'adore cette sensation, sa main est légère, douce et rugueuse à la fois, je frissonne... J'attire son visage vers moi et l'embrasse à pleine bouche.... Pendant ce temps, Gilles fait comme si de rien n'était et sa main caresse toujours ma cuisse, lentement, doucement, en remontant peu à peu vers mon entrejambe... Il se glisse entre mes cuisses, que je en ferme pas, toujours en effleurant à peine la lisère de ma culotte... Délicieuse torture, je sens mon sexe chauffer, se liquéfier peu à peu, ma culotte me démange, je commence à gigoter doucement des fesses, cette caresse divine me met petit à petit dans un état second. J'ai envie de sexe, là maintenant mais avec lequel ? Et comment faire comprendre à l'autre qu'il doit partir ?? Aucune envie de faire un choix, je les aime tous les deux ce soir-là... laissons les choses suivre leur cours.. La main de Gilles se glisse enfin sur mon sexe, à travers le tissu trempé il caresse mes lèvres, vient frotter mon clito doucement, je gemis, sans cesser d'embrasser Stéphane à pleine langue, lui qui continue de caresser, malaxer lentement mes seins qui adorent ça... Mon excitation monte encore d'un cran quand, en bougeant ma tête, je sens la queue de Stéphane très dure dans son pantalon... je ne peux pas le laisser comme ça, j'ai envie de voir sa queue, de la lecher, de la sucer... j'ai envie de la douceur de son gland, de jouer avec ma langue sur sa hampe... Je degraffe son pantalon et libère sa queue du caleçon trop étroit... elle est la, jsute devant mes yeux, fascinante, obscene, raide comme un piquet... je la caresse du bout des doigts un bref instant puis je la prends dans ma bouche.... hummm quelle chaleur... je l'entends gémir quand ma langue commence a s'activer sur son gland, mes mains caressant l'interieur de ses cuisses, ses couilles gonflées... j'aime cette queue raide, j'aime la sentir palpiter dans ma bouche, sous ma langue, j'aime aller et venir en serrant mes lèvres pour le décalotter... et j'aime aussi la main de Gilles qui s'est glissée sous ma culotte, tirant sur le fin élastique... Ma chatte est trempée, clairement gluante, il ne peut pas l'ignorer, et pourtant son doigt continue de froler à peine mes grandes levres, d'effleurer un bref isntant mon clitoris dressé... je sursaute à chaque effleurement, mes reins ne m'appartiennent deja plus, mes cuisses sont grandes ouvertes, même si j'ai encore tous mes vêtements... Gilles commence à faire glisser son doigt, juste la première phalange, dans ma fente.. ce n'est pas bien gros un doigt, mais j'ai tellement envie, je suis si excitée que je sens le moindre relief de son doigt qui me pénêtre doucement...

 l'excitation m'envahit de plus en plus, je me laisse aller sur la queue de Stéphane, suçant, lechant, suçotant le gland entre mes lèvres;.. Il aime ça, sa main droite dans mes cheveux me le fait comprendre.. sa main gauche caresse presque machinalement mes seins mais sa fermeté, parfois me fait gémir aussi... Gilles se décide à m'enlever mon short et ma culotte, je me retrouve, cuisses écartées, la fente à l'air, allongée sur le canapé... Il s'agenouille (je le devine plus que je ne le vois) et commence à lecher mon entrejambes.. la peau à l'interieur des cuisses d'abord, puis il se rapproche de ma fente.. j'adore ça, je languis de le sentir enfin sur ma chatte, DANS ma chatte... sa langue est agile, rapide , douce, il me fait mouiller, couler de plus en plus, venant parfois s'attarder sur mon petit trou qu'il connait déjà, il sait que j'aime ça aussi... Pour plus de confort, je me mets en levrette, la tête toujours au dessus de la bite de Stéphane, et les fesses relevées.. Gilles s'attarde sur ma fente, me lèche, doucement puis plus vite, aspire mon clito entre ses lèvres, le suce comme je suce la bite de Stéphane.. j'adore, je gémis de plus en plus fort, mes halètements trahissent mon extreme excitation... je suis brulante, chaude, prete à être baisée, Gilles le sait mais il prend son temps, il le sait qu'en me faisant attendre, le plaisir n'en sera que décuplé... Pour que Stéphane ne jouisse pas trop vite (ce qui romprait le charme, à mes yeux) j'alterne suçage et masturbation, à pleine mais, en le regardant droit dans les yeux ou en lechant ses levres, mordillant sa langue... je suis chienne ce soir, je suis femelle, je suis en rut, je me mets à la disposition des queues de ces deux mâles dans la force de la jeunesse... je veux des queues, je veux qu'ils me baisent, je les veux tous les deux... comment je ne sais pas encore mais je ne peux délaisser l'un pour aller avec l'autre... Gilles se redresse enfin et je sens son gland se glisser entre mes petites lèvres... Enfin ! Mais non, il fait encore durer le plaisir, frottant le gland gonflé entre mes lèvres, sans me pénétrer.. à peine quelques millimètres dans ma fente, puis il vient titiller mon clito avec sa belle bite... il a un gros gland, plus gros que le reste de sa queue, j'adore le sentir me pénétrer... Enfin je le sens qui s'enfonce... très lentement, centimètre par centimètre, encore ce supplice, je sens ma chatte s'ouvrir en grand mais être, au fond, désespérément vide, dans l'attente d'un morceau de chair rigide plantée en elle.. Mais il s'enfonce lentement, progressant dans mon ventre... j'ai le souffle haletant, presque coupé sous l'émotion qui m'envahit.. je pompe le gland de Stéphane deux fois plus vite, je fais a cette queue ce que je voudrais que l'autre me fasse : me prendre vite et fort... Ma chatte coule, déborde au fur et à mesure que Gilles s'enfonce en elle... enfin il est tout au fond, je sens le gland buter au fond de ma chatte, aussitot il ressort puis revient..un mouvement ample, profond, ni lent ni rapide, mais tellement efficace !! Toutes mes chairs s'écartent et se referment autour de sa queue, je sens ma chatte bouleversée, s'abandonnant completement à lui...

 

 

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur