Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

Ma première fois intense !!!

Récit lu 47080 fois

Je me permets de vous raconter ma première expérience homosexuelle. Mais quelle première fois c'était, vous comprendrez mieux par la suite. Je suis un jeune homme hétérosexuel de 24 ans, en couple depuis peu ... Et l'été dernier, étant encore célibataire, je me décide de tenter une aventure avec un homme. Parcourant les sites de rencontres, je tombe sur un profil assez sympa à mon gout. En plus, ma "proie" met plusieurs photos de son pénis en érection. J'imagine cette belle verge d'une vingtaine de centimètres dans ma bouche, puis dans mon petit cul ... Ne pouvant plus tenir, j'entre en contact avec lui. Je lui envoie donc un message lui disant que j'ai envie de lui, qu'il me fasse tout découvrir. Quelques heures plus tard, il me répond que cela pourrait se faire ce weekend. Deux jours à patienter avant samedi, mais qu'à cela ne tienne, je confirme pour samedi. Nous échangeons encore par la suite quelques messages, tous plus chauds les uns que les autres. Samedi arrive, je me fais tout beau. Puis me rend à notre lieu de rendez-vous afin de prendre un verre, avant d'aller chez lui. Je le mate incessamment, il est trop mignon. Un beau mec d'une trentaine d'années, corps bien musclé, bronzé, ... Waouhh Nous partons ensuite chez lui, et aussitôt la porte fermée, nous commençons à nous embrasser inlassablement. Les langues se lient, le désir monte, ... Je suis comme envahi. Moi-même, je ne me suis jamais senti ainsi. Nous arrêtons pendant un court instant, afin de nous rendre dans son salon. Nous nous asseyons sur le fauteuil, et nous embrassons à nouveau. Quelques minutes après, je me lève pour me mettre à genoux devant lui. Je lui écarte les jambes, et il se laisse faire. Je commence alors à déboutonner son jean bien moulant. Je vois une belle forme courbée sous un boxer noir, que j'abaisse après l'avoir léché. Je vois alors une belle queue bien dure devant moi. Je commence à le branler doucement, puis je plonge ma bouche désireuse. Quel plaisir, surtout au bout de quelques minutes où un léger filet de sperme en était sortie. Je passe aussi le bout de ma langue sur la fente de son membre, et il me dit qu'il aime beaucoup cela. Je reprends alors mon travail de suceur, afin de satisfaire mon amant. Puis nous nous déshabillons tous deux. Et pendant que nous nous embrassons, nous nous branlons mutuellement. Ce que c'est bon, j'en redemande. Je décide alors de lui présenter mon cul, qu'il vient lécher. Il me demande si ça ne fait pas trop drôle. Je lui réponds que c'est le cas, mais que rien ne m'empêchera de continuer, parce que le plaisir est vraiment trop intense. Il me demande alors si je souhaite qu'il mette un préservatif. J'hésite un instant, et je lui demande de ne pas en porter. J'ai ma petite idée pour la suite. Il me prend alors par les côtés, puis je sens son chibre me pénétrer. La sensation est étrange, mais devient vite passagère. Il le ressort, puis le rentre à nouveau. Je présume qu'il fait cela afin d'exciter mon trou encore vierge. Puis il rentre et commence à aller et venir. Je commence à gémir, ne pouvant plus contenir mon excitation. Je fais en sorte de serrer un peu les fesses afin de ressentir encore plus le contact. Au bout de cinq bonnes minutes, il retire sa queue de ma fente. J'en profite pour le remercier par une bonne pipe, et je change de position. Je m'allonge donc sur le dos, lui se pose sur moi. Sa queue me pénètre à nouveau, et il recommence. Nous en profitons pour nous embrasser. J'étais sa salope, qui en voulait encore plus. Nous changeons de position quelques minutes plus tard. C'est moi qui suis sur lui, et il me commande toujours. Plusieurs positions plus tard, nous ne pouvons plus nous retenir. Je lui demande alors de libérer tout son sperme en moi. C'est la première fois que quelqu'un lui demande, et il accepte donc volontiers. Je sens le rythme s'accélérer, et quelques secondes après un liquide chaud envahit mon cul. Quelle sensation, quel bonheur, ... C'est indescriptible. Jusqu'à ce qu'il se soit vidé, il continue de me bourrer le cul. Il sort ensuite son gourdin en me l'amène à la bouche, afin de la laver. Les quelques millilitres de sperme recueillis sont trop bons, et je ne peux m'empêcher d'avaler son foutre. Vient alors mon tour de me vider. Il commence à me faire une pipe. Je ne tarde pas à me lâcher, ne pouvant plus me contenir. Mon amant attrape tout dans la bouche, puis il vient m'embrasser. Même si c'est mon sperme, je me fiche car j'en veux encore et encore. Et je n'hésite pas une seconde pour l'avaler. Je ne puis m'empêcher de me mettre un doigt au cul, afin de grappiller quelques gouttes. Bingo, j'ai mon trésor. Une lèche de mon doigt afin d'avaler le foutre de mon Apollon. Il est si craquant, que je ne puis m'empêcher de continuer à l'embrasser. Nous réenfilons juste nos boxers. Il en profite pour aller chercher une boisson afin de nous relaxer, et discuter un peu. Il me demande si j'ai apprécié notre moment intime. Je le lui confirme, et lui demande de même. Il me dit que oui, surtout le fait d'avoir pu éjaculer dans le cul de quelqu'un. Qu'avec un autre gay, il n'aurait probablement pas accepté. Mais sur un hétéro, il a beaucoup plus confiance. Nous discutons ensuite de nos expériences sexuelles, tranquillement. Puis de nos fantasmes. Je lui dis que pour ma part, j'aimerais être pris par plusieurs personnes en même temps, être leur cochonne. Mais surtout je désirerais tester la double pénétration anale. Il me demande si je souhaite remettre cela, je lui avoue que oui. Il me dit que pour lui c'est pareil. Mais qu'avant toute chose, il va demander du renfort afin d'essayer de contenter mon appétit sexuel. Il contacte alors ses connaissances bisexuelles et homosexuelles, en leur exposant la chose. Quatre d'entre eux répondent favorablement. Il ne me dit pas combien vont venir, mais ça devrait être exquis selon lui. Tant mieux, je ne tiens plus en place, en sachant cela. Ses amis devraient arriver d'ici cinq à dix minutes. Ils sont prévenus qu'ils doivent entrer directement, et que nous serons probablement dans sa chambre. En les attendant, nous nous y dirigeons et allons commencer sans eux. Nous commençons à nous embrasser à nouveau, sa main envahit mes cheveux. Je sens mon membre durcir à nouveau, et le sien, que je caresse, en fait autant. Puis pendant que j'enlève mon boxer, il profite pour aller chercher quelque chose dans un tiroir. Il en sort alors deux choses: un vibromasseur bien épais, d'au moins 35 centimètres, et un agrandisseur de pénis. Il en profite pendant que je ne bande pas encore à fond pour me le faire enfiler, et il commence à pomper. J'en profite pour m'introduire son gode. Il rentre sans difficulté, vu que je mouille déjà et j'ai le cul qui est encore plein de sperme. Il appuie sur la poire jusqu'à ce que je lui dise d'arrêter. Il tient bien le tube, et commence à faire avec le gode ce qu'il m'avait fait une demi-heure plus tôt. Au bout de cinq minutes, il libère l'air du tube afin de libérer ma queue, qui bande comme jamais elle ne l'avait fait auparavant. Je ne suis vraiment pas mécontent d'être venu. Tout en étant fourré, je m'empare de l'attribut de mon Apollon. Ni une ni deux, je le suce. J'en profite même pour l'avaler complètement jusque ce que je n'en puisse plus. Je suis déchainé. Jamais je n'ai eu envie de baiser ainsi. Le premier invité arrive, et entre directement dans la chambre. En me voyant, il comprend de suite que ça va être chaud. Il se penche vers moi pour se présenter, et j'en profite pour l'embrasser. C'est un homme charmant, plutôt mignon, châtain blond et se prénomme Julien. Il se déshabille direct ensuite, et me présente son chibre. J'ai alors deux belles queues rien que pour moi, il me donc satisfaire leurs propriétaires. Pendant que mes deux beaux gosses s'embrassent, je commence à leur faire un bon massage par ma bouche. Ils me disent que je suce vraiment bien. Petit filet de sperme de mon chéri (je crois que je commence à tomber amoureux de lui) à nouveau, c'est vraiment exquis. Julien se dégage afin de pouvoir me sucer la queue. Un plaisir encore plus intense commence à m'envahir. Joachim arrive alors, et nous voit en pleins ébats. Il se déshabille directement, et se joint à nous. C'est un beau black de 27 ans, sacrément bien monté lui aussi d'une belle queue d'au moins trente centimètres. Il me présente son engin de suite afin que je lui fasse aussi sa gâterie. Un filet de sperme sort quelques secondes juste après avoir commencé, je l'en remercie en le léchant au maximum pour ne pas en laisser une goutte. Jean-Luc et David arrivent quasiment en même temps. Pareil, ils se déshabillent direct, et nous rejoignent. Julien va s'occuper d'eux. A cinq, on risque de se faire une belle petite orgie. Joachim est le premier à vouloir me sauter. Je lui présente alors mon cul, toujours fourré par le gode de mon chéri. Il le retire donc, et entre son membre directement dans mon trou. Je jouis d'un coup de plaisir. Comme il est plutôt du genre bourrin au lit, sa queue vient et revient à une vitesse folle. Je jouis comme une cochonne ne l'a probablement jamais fait. Et pendant ce temps, j'en profite pour découvrir les queues de Jean-Luc et de David. Elles ont des tailles un peu plus classiques, dans les quinze centimètres. Mais je m'en fiche, je veux baiser un max. Joachim arrête, et me dit qu'il va revenir. C'est au tour de Julien. Lui est plutôt sensible, il commence doucement. Puis, il accélère légèrement le rythme. Vient le tour de Jean-Luc, puis de David et enfin de mon chéri. On recommence une tournante, en essayant de nouvelles positions. Je m'arrange pour sucer un maximum de mes invités en même temps. Ensuite, Joachim s'allonge, me demande de venir sur lui. Il me fourre, puis il demande à mon chéri d'en faire autant. La sienne rentre avec difficulté, mais il arrive quand même à me pénétrer. Je sens deux queues en moi, le plaisir monte encore d'un niveau sur l'échelle. Le bal commence, je jouis direct. Mon chéri sort de mon cul au bout de quelques minutes, afin de laisser la place à Julien. Et le cycle est relancé. Nous commençons tous à être bien excités. Joachim fait un signe à Julien pour lui dire quand décharger. Je sens toujours leurs queues en moi, et d'un coup ça commence à se chauffer. J'ai alors compris que mon chéri les a prévenu de mes envies, et eux ont accepté direct. Je sens leur sperme remplir mon cul, d'où ils en sortent. Jean-Luc vient à son tour afin de se décharger, puis David et enfin mon Apollon qui en profite pour me sauter un bon coup avant de tout lâcher. Quelques minutes, je réalise que j'ai le foutre de cinq mecs en moi. Et que si je pouvais continuer, je le ferais sans hésiter. Néanmoins, il faut maintenant que je lustre les manches de mes petits chéris. J'évite de laisser la moindre goutte de sperme, tant je trouve ça délicieux. Mon chéri me refait la même chose que tout à l'heure, et m'embrasse amoureusement avec mon propre sperme. J'ai l'impression de lui appartenir par cet acte. Je sens le foutre dégouliner de mon cul, ce qui continue de m'exciter encore. On discute ensuite tous les cinq ensembles. J'en profite pour les remercier, que j'ai trouvé cela trop trop bon. Joachim me demande si cela ne fait pas trop drôle d'avoir le sperme de cinq mecs en moi, et je lui réponds que si, mais comme c'était trop bien, c'est encore plus excitant. David, Julien et Jean-Luc s'en vont progressivement. Joachim demande à mon chéri s'il est possible de lui emprunter sa chambre afin de me défoncer une fois encore. Il accepte et moi aussi naturellement. Mon chéri va me regarder être l'objet sexuel et le vide-couilles d'un black. Idem que précédemment, il décharge tout dans mon cul. Joachim me dit avant de partir de ne pas hésiter à l'appeler, si je souhaitais recommencer. Je décide de passer le reste de la journée avec mon chéri. On refera quatre fois l'amour de la même façon quelques heures plus tard. Et le lendemain matin, je suis reparti chez moi. J'avais le cul défoncé, mais j'étais heureux. J'ai eu tout ce que je voulais en l'espace d'une demi-journée. Aujourd'hui, mon chéri est devenu mon amant. Il sait que quand ma copine est en déplacement ou autres, je vais le rejoindre afin qu'on puisse prendre du plaisir à deux. Joachim et moi baisons aussi de temps en temps ensemble, parce que je fantasme beaucoup sur les hommes de couleur. J'espère que ma petite histoire vous a plu. Surtout que mon chéri est en train de me préparer quelque chose d'encore plus intense pour mon anniversaire dans quelques mois :-P En tout cas, le fait de vous en avoir fait part, je n'ai pas pu résister d'éjaculer, rien qu'à y repenser ;-) Bisoussss

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

super

04-09-2019 04:09

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur