Une petite vie banale (4)

Récit érotique écrit par LoranOutan le 11-01-2022
Récit érotique lu 6 fois
Catégorie Infidélité

Quand le reveil de ma femme sonne 6h du matin, nous sommes toujours enlassé l'un l'autre sous la couette ma main toujours posée sur son sein, l'autre s'étant calé je ne sais pour qu'elle raison dans la vallée entre ses deux fesses.


Ma femme est surprenante réglée comme une horloge, son réveil sonne, elle attaque sa routine, elle se lève m'embrasse sur le front et file à la douche, j'entrouve les yeux afin de profiter de la vue de ce corp nu qui se dandine pour aller jusqu'à la salle de bain.


Pour ma part ce n'est pas la même chose le travail de nuit me rend complètement KO, surtout quand je suis en week-end. J'en étais sur vous vous demandez pourquoi j'ai dormi avec ma femme en semaine, ben c'est très simple une centrale nucléaire de s'arrête jamais donc nos roulements sont, soit du 3×8, soit que des nuits, 4nuits de travail 3nuits de repos.


Je suis toujours dans les bras de Morphée quand Stephy rentre dans la chambre et me dit:

-Je vais réveiller poupette, tu te lèves car c'est toi qui l'amène à l'école ce matin, moi j'ai réunion à 8h au boulot

-Oui oui t inquiète je suis prêt dans 5min.


Une douche vite fait en 1min chrono, j enfile un caleçon propre et jeans gris, un tee short blanc et un pull RaphLauren Rouge.

Je descends dans la cuisine tout sourire,

-Je t'avais 5min tu as vu.

Tout en prenant mon café je pose à mon tour un bisous sur le front de ma femme, pas question de l'embrasser sur la bouche, sinon ça va enlever son rouge à lèvre et je vais me faire engueuler.

- tu es parfait mon chéri!

dit-elle en saisissant son mug thermos et en enfilant son manteau noir.

Elle a mis son tailleur noir ça doit être une grosse réunion je pense, en la regardant fermer la porte du haut de ses talons de 8cm.


8h, je mets Mathilde dans son siège auto, et on file à l'école, on va comme toujours être en avance mais je déteste les retards.

Je n ai aucune difficulté pour stationné, un quart d heure d'avance, on est les premiers sur le parking.

Je sors de la voiture, puis detache ma fille, je la porte pour la mettre sur le trottoir. On avance vers l étendue d'herbe devant le portail de l'école. Elle joue toute seule, mais deux minutes après notre arrivée un nounou arrive avec deux enfants de la classe de ma fille.

Les marmots commencent à jouer ensemble, et pour ma part je reprends mon petit plaisir coupable d'hier et regarde le physique de la nounou.

Elle n est pas physiquement attirante, voir pas du tout le seul atout que je lui trouve c'est une bouche très pulpeuses... qui invite à la fellation. Mis à part ça rien de plaisant.

Je vois arrivée Chloé et sa fille, je lui fait un signe de la main et lui sourie. J'ai le droit a un même geste et un sourire également. Zoe court vers Mathilde et elles commencent à se chamailler.

Chloé me dit:

-Bonjour tu vas bien?

-Oui, merci et toi? Tu as passé une bonne soirée ?

-Oui y a mieux, mon mec a joué à sa console et moi j'étais sur mon tel et je regardai une série sur ma tablette. Et toi?

- Plutôt sympa, une soirée de repos loin de boulot à profiter de ma famille.

Mon regard se penche sur le corp et la tenue de Chloé, heureusement qu'elle a le regard plongée dans son téléphone et qu'elle ne s'en aperçoit pas.

Elle a vraiment une paire de fesses imposantes, toujours sous un jeans clair. Ce matin elle a un petit manteau beige, court qui cache a peine son ventre.

Je me prends encore a imaginer quels types de sous vêtements est caché sous cette tenue.

Le portail s'ouvre et l'on emmène nos filles respectives à la porte d'entrée de la classe. En repartant je vais pour dire bonne matinée a Chloé, mais celle-ci me devance:

-Tu fais quoi ce matin? Ça te tente un petit café dans un bar?

Surpris par sa proposition, sachant qu'elle n'a pas décrocher son regard de son téléphone pour me poser sa question, je prend trente bonnes secondes avant de lui répondre

-Pourquoi pas, mais c'est moi qui invite.

Nous voilà donc partie a pied vers le café situé à 500m à pied de l'école. Le chemin est plutôt silencieux, arrivé devant le bar, on s'installe l'un en face de l autre a l'intérieur.

Et là, elle retire son blouson, et laisse apparaître un superbe croq top blanc avec sous celui-ci un soutien rouge que l'on distingue vraiment par transparence. Malgré la petite poitrine la vue que j'ai est très plaisante.

Le serveur arrive et nous commandons chacun un café puis nous entamons un conversation assez banal mais forte agréable.

- Tu travailles dans quoi?

-Je suis opérateur dans une centrale nucléaire

-Ah oui et ça consiste en quoi?

-Je gère la maintenance des matériels électriques

Mon regard est indéniablement attiré par ses petites poires bien tendue et fermés.

Je ne m'aperçois même pas lorsque le serveur pose les café.

Notre conversation entre plus dans le domaine du privé et de chose personnelle, j'apprends qu'elle a eu sa fille a 21ans et qu'elle en a donc 24 (je me suis bien planté sur son age)

Sans prêter attention, ou alors c'est un acte manqué mon pied effleure son mollet, elle ne réagi pas et laisse sa jambe au même endroit.

Et là, je rajoute, ça sort sans réfléchir:

-Tu as un très joli soutien gorge, même sous ton top, il paraît super.

Elle avait de nouveau son téléphone en main et stop ce qu'elle faisait et leve les yeux vers moi d'un air surprise.

J arrive a rebondir et lui dis:

-C'était pour que tu poses ton téléphone, j ai l'impression de le boire seul mon café... ou alors je t'envoie des SMS tu me répondra plus vite.

Elle sourie et me répond :

-Désolé c'est une mauvaise habitude que j'ai prise chaque fois que je sors quelque part avec mon homme on est chacun sur notre tél.

-Va falloir qu'on travail à changer ca dis-je en rigolant

Elle me sourie, j ai réussi a rattraper le coup.

J'en profite et lui envoie par SMS un smiley qui lui fait un clin d œil.

Elle me réponds par un smiley bisous

On a l air de deux ados de 16ans ne sachant pas comment discuter.

On termine notre café et je vais payer. Puis on sort et retourne a notre véhicule, il est 10h, chacun repart de son côté, même si j avoue que j aurai bien aimé enlever son top et son jeans.

Dans ma voiture je lui envoie un sms:

"Petit moment très charmant, à refaire, et sans téléphone cette fois. Bisous a tout a l'heure bonne fin de matinée"

N'attendant pas de réponse je démarre, mais 0as plus de 30sec plus tard mon téléphone se mit a vibrer, je me gare sur le bord de la route surpris par une réponse si rapide:

"Plaisir partagé, promis la prochaine fois mon téléphone restera dans ma poche, comme ça te me regardera plus dans les yeux, smiley clin d'œil, et merci pour le petit moment de tendresse mon mollet a apprécié, smiley bisous"

"Content que cela t'ai plu, on peut remettre ça a 13h30 si tu es dispo"

.....


(Et voilà la fin de se chapitre, encore une fois on n'hésite pas à commenter, pour vous découvrir et afin de m'améliorer. Bisous à tous)


J'aime 0
11-01-2022 0 6

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par LoranOutan

Settings

user-img