Les travaux

Récit érotique écrit par ld26 le 24-12-2019
Récit érotique lu 7400 fois
Catégorie Teens

Bonjour je me présente Laurent, 32ans deux mètres 98kg, je suis en couple avec Solène, 33ans, Brune, de très belles forme un beau 85d, une cambrure superbement élancé du haut de son mètre 80, et un fessier pouvant rivaliser avec n'importe quelle métisse . Nous sommes ensemble depuis huit ans et tout se passe pour le mieux. Un jour après en avoir discuter avec Solène, j'accepte une promotion et je suis muté à 800kms de chez nous. Solène ayant un emploi comme avocate dans un grand groupe peut également muté mais doit attendre une offre qui la rapprocherai.Nous décidons d'en profiter pour franchir le cap et acheter une maison dans mon nouveau lieu de résidence. Et là nous ne sommes pas d'accords, Solène veut du neuf et de plain pied, et moi j'aime relever des défis et je suis amoureux de la vieille pierre. Un jour je tombe sur une annonce qui corresponds exactement à ma recherche et je ne sais par quel miracle j'arrive à convaincre Solène et on part dans cette aventure.Contrat signé je récupère les clefs 2mois et demi après Solène vit toujours sur Paris et moi je suis dans un petit village à une heure de Montpellier. Une chance à mes yeux le sud est tellement beau.La maison a rénover est une vielle maison de village en pierre en plein coeur du village avec un jardin de 300m carré avec un petit portillon au fond de celui-ci donnant sur le jardin de la voisine Céline, seul les murs et la toiture sont encore en bon état. Mais étant seul sur place les travaux vont avancer vite de plus un collègue de travail se propose de m'aider.Comme dans chaque travaux le temps passe et le collègue ne peut plus se rendre disponible, les travaux prennent du retard et la fatigue commence a prendre le dessus sur la motivation des premiers mois.Au bout de 6mois Solène m'apprend que la mutation qu'elle aurait du avoir pour décembre est finalement repoussé au premier semestre de l'année suivante.Cela fait 4mois que je vis dans le chantier, les frais s'étant accumulé et pour réduire les dépenses j'ai décidé de résilier la location que j'avais pris. Je vis à plein temps dans la maison en travaux, Heureusement que Céline ma voisine à le coeur sur la main, une femme adorable de 58ans avec qui je me suis lié d'amitié, un physique quelconque mais toujours là pour me rendre service.Elle m'offre le café tous les matins, je peux stocker mes denrées dans son frigo, Rien à dire elle est très gentille et serviable. Solène ne vient plus. Quand j'avais encore la location elle descendait me voir le weekend mais elle ne veut plus venir pour dormir dans les travaux et je la comprends moi aussi je commence à être à bout.
Nous sommes fin mai un vendredi matin, je vois le bout du tunnel les travaux son bientôt terminés j'espère, il me reste juste les peintures, dans les chambres. Je me réveille vers 9h, travaillant de nuit et finissant à 5h je suis plutôt fatigué, j'ai hâte de traverser le jardin et me rendre sur la terrasse de Céline afin de boire mes deux cafés et attaquer ma journée, cela fait maintenant 5mois que nous avons ce petit rituel avec ma voisine et ce n'est pas pour me déplaire ça me permet de m'évader du chantier.Je descend ouvre la baie vitrée et vois un petit mot sur la table de jardin:"Bonjour Laurent, j'ai une course a faire, je ne pourrai être là ce matin, comme d'habitude le portillon et la maison est ouverte, entre et sers toi le café est chaud, bonne matinée" signé Céline
Etant seul je ne prends pas le soin de m'habiller et je décide de traverser les deux jardins me séparant de mon café en boxer. je fais glisser sa baie vitré qui donne dans la cuisine, ma tasse m'attend a coté de la cafetière, il n'y a pas à dire j'ai une voisine au Topje commence à me verser mon café lorsque j'entends un bruit à l'étage.  Impossible Céline n'est pas là!!!Inquiet et intrigué je décide de monter voir ce qui se passe, arriver en haut je commence à ouvrir les pièces une par une, et comme dans tout les bon films d'horreur, il faut toujours attendre la dernière pièce pour tomber sur la raison du bruit. Pas besoin de frapper, ni d'ouvrir la porte, celle-ci est grande ouverte, et qu'elle est ma surprise quand je tombe nez à nez avec une toute jeune femme qui doit à peine avoir 18ans dos à moi assise face a la fenêtre devant son bureau.Je décide de l'interpeller:-Que faites vous ici???Surprise elle se retourne mais n'en perds pas son aplomb:- c'est plutôt à moi de vous poser cette question- Je suis le voisin et Céline m'a dis de venir boire une café dis-je en montrant le mot manuscrit que je tiens dans la main La demoiselle sourie et me réponds: - Ah Laurent?!?! maman m'a parlé de vous hier soir, je suis sa fille Chloé. Enchanté-De même, et la je me rends compte de ma tenue, je rajoute:-Je vais allé enfiler quelque chose de plus présentable...-Oui car pour une première rencontre ça fait un peu négliger dit-elle en souriant
Je quitte l'entrebâillement de sa chambre et me rends dans ma maison enfiler un short et un polo, puis je retourne chez Céline afin de prendre mon café et faire plus ample connaissance avec sa fille Chloé.Je suis entrain de franchir le portillon, quand j'aperçois Chloé sur la terrasse en train de poser ma tasse de café, ainsi que la sienne et posant 2 croissants sur leurs salon de jardin. Et la je ne peux qu'être impressionné par ce que dégage cette jeune femme, Céline m'en avait parlé quelque fois de sa fille de 17ans partie faire une année d'études de tourisme équestre en Roumanie. C'est forcément elle, son année a dû se terminé et la voila de retour chez maman, mais ce qui me surprend le plus chez elle s'est son physique surtout que je n'avait pas pris le temps de regarder la première fois que je l'ai vu, mais la en m'approchant de la terrasse, je ne peux que l'observer, petite blonde avec un magnifique bronzage hallé, 1m60 pour 46kg maximum, le yeux vert émeuraude, une petite poitrine pas plus qu'un 85 B grand maximum et un petit fessier bien rebondi mais qui pourrait tenir dans mes mains du haut de mes 2m.Je continue a m'approcher elle m'aperçoit et me fais signe de la main m'invitant à venir la rejoindre pour boire ce fameux café que j'attends. Arrivant à sa hauteur je peux mieux voir ses formes de femmes sortant tout juste de l'adolescence et surtout sa tenue, un mini short en coton surmonté uniquement d'une brassière noire de sport.je m'installe en face d'elle étant intrigué et surtout impressionné par l'aplomb de cette petite jeune devant moi.-Alors comme ça vous buvez le café tout les matin avec ma mère depuis 6moisje réponds-Oui, en me noyant dans son regard-Ma mère aurait pu marquer sur le mot que j'étais là, ça aurait évité la situation de tout à l'heure
Gêné par le fait qu'elle m'ai vu en boxer et aussi par son physique qui je ne sais pour qu'elle raison fait monter en moi un début d'érection, je m'excuse de nouveau et pensant à ma compagne ayant toujours étais fidèle, je préfère couper court à la discussion afin de regagner le chantier-Pardonnez moi il faut que j'aille continuer mon chantier, il me reste les peintures a faire et on doit me livrer le frigo ce matin.Je me lève en me tournant assez rapidement afin que Chloé ne puisse voir cette érection naissante, ce qui je pense est totalement raté.
Je m'éloigne et regagne ma maison avec ma tasse de café en me demandant comment ma voisine à pu avoir une si belle fille. Arrivé chez moi, je suis envahie par la honte comment ai-je pu avoir une érection sur une si jeune femme et en plus étant en couple avec Solène.
Je monte dans la chambre pour commencer a poncer les bandes, mais ce corps hante mes esprits, ce petit bout de femme avec cette odeur pleine de fraicheur et inconsciemment je me prends a glisser ma main entre mes jambes et à commencer à me caresser le sexe... Je suis interrompu par la sonnette de la maison, sûrement le livreur avec le frigo.Je descends c'est lui il faut pas plus de 10minutes pour l'installer, après les recommandations d'usage il s'en va j'ai plus qu'a attendre demain pour le mettre en marche.Je remonte dans la chambre et fini de poncer ce pan de mur avant que le clocher du village ne sonne midi.Je n'ai pas avancé ce matin, déçu de mon rendement et m'en voulant toujours de ces pensées qui m'ont traverser l'esprit, je me décide tout de même à retrouver Céline pour notre traditionnelle bière de midi en espérant que sa fille soit présente elle aussi. Juste avant de sortir mon téléphone sonne, un nouveau message je l'ouvre c'est Solène il y a écrit:"Il faut qu'on parle, j'arrive a la gare à 18h50, je serai à la maison 20minutes après"
.....

J'aime 42
24-12-2019 1 7400

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Settings

user-img