Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MesFantames.net | Récits érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Mon premier homme

Récit érotique lu 779 fois

Cette histoire se passe il y a de nombreuses années. J'étais encore tout jeune

Nous sommes au mois de novembre à 19heures et la nuit est totalement tombée. Je me dirige vers l'arret de mon bus lorsqu'une envie pressante se fait sentir. Sachant qu'il y a des toilettes publiques tout près, je m'y rend. Le réverbère le plus proche étant assez éloigné, l'endroit est plutot sombre. Il s'agit d'un urinoir style vespasienne à trois places. Une plaque de tole isole chaque emplacement ainsi que de l'extérieur La particularité de cet endroit est qu'il ne possède qu'une issue l'autre étant adossée à un mur. Je me rend dans le dernier emplacement et me soulage. J'avais aperçu du coin de l'oeil un homme qui rentrait dans les toilettes. Je referme ma braguette et m'apprète à partir quand je m'aperçois que l'homme en question est resté dans le passage et qu'il me regarde avec insistance. C'est un homme d'une cinquantaine d'années très corpulent. Sa façon de me regarder me met mal à l'aise et je voudrais partir mais il me bloque le passage et derrière moi il y a le mur! Il fait un pas dans ma direction, je le vois porter les mains à son pantalon et il sort son sexe.

Branle! m'ordonne t'il. Je suis tétanisé, incapable du moindre mouvement. Devant mon manque de réaction il saisi ma main et la met autour de sa queue en imprimant un mouvement de va et vient.

Et la, en sentant sa verge gonfler et durcir dans ma main, un déclic s'opère en moi : sachant par expérience , je me branle beaucoup, le plaisir que l'on ressent à se masturber je me doute que le plaisir doit etre bien plus fort quand c'est une main inconnue qui branle. Je décide donc de faire de mon mieux pour le satisfaire malgré mon inexpérience. Je me met donc à le branler et je me rend compte que je commence à bander dans mon jean.

Arrete! touche moi les couilles ! Je m'empresse d'obéir et il a l'air satisfait de ma docilité

Branle ! j'obeis avec plaisir. Sa respiration devient plus rapide, il se met à souffler fort et je sens un liquide chaud sur ma main. Il se rajuste et part sans un mot. Je reste immobile un moment je n'arrive pas à réaliser que je viens de faire jouir un homme !

Enfin, je quitte l'endroit et en passant sous un lampadaire je m'aperçois qu'il a tout déchargé sur mon pantalon. Je suis obligé de rentrer à pied : pas question de prendre le bus avec une grosse flaque de sperme sur la cuisse !

Dans les jours qui suivirent, je me renseignais discrètement sur cet endroit et j'appris qu'il s'agissait du lieu de rencontre homo le plus fréquenté du canton.

Je décidais d'en savoir plus et le soir je m'y rend. Je me met suffisamment loin pour ne pas me faire repérer mais pas trop pour bien comprendre le fonctionnement de l'endroit :

Un mec rentre dans les toilettes ( le branleur ) rejoint plus ou moins vite par un second ( le branlé ). Mais contrairement à ce qui se passa avec moi, personne ne passe à l'acte sur place. Dès qu'un couple se forme, il quitte les lieux, certains partent vers le centre probablement au domicile de l'un d'entre eux mais la plupart se dirige vers les bosquets situés à l'entrée du parc. L'éclairage public étant assez éloigné et les buissons touffus, on y est parfaitement invisible

Quelques jours plus tard, le souvenir de cette verge gonflant dans ma main devenant de plus en plus obsédant, je décidais de sauter le pas et je me suis rendu à l'endroit . J'espérais confusément revoir l'homme de l'autre jour mais je ne l'ai jamais revu. Par contre je suis allé deux fois dans les buissons !

J'aime 7

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur

 

25-09-2020 Mon premier homme