Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MESFANTASMES | Récits érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Dépucelage haut de gamme par ma tante

Récit érotique lu 2306 fois

 

 

Samedi chez ma tante

 

Ce fut assurément le plus beau samedi de ma vie, la plus belle journée en fait. Il y a déjà 20 ans de cela, j'avais 18 ans et quelques mois.

 

Lors de mon adolescence, je me rendais régulièrement le week-end chez ma tante. Je prenais le train le vendredi après l'école et je rentrais à la maison le dimanche soir. Ma tante est la sœur de ma mère. Elle a 30 ans de plus que moi. Elle n'avait pas réellement d'homme dans sa vie. C'était une très belle femme, blonde, les yeux bleu-vert, mesurant environ 1,70m, mince, de belles jambes, des fesses magnifiques. Enfin, ses fesses, je les imaginais magnifiques, tout comme sa belle poitrine généreuse, du 95D. Elle était très gentille avec moi et nous nous entendions très bien. Nous faisions plein d'activités ensemble, des promenades, cinéma, du ski de fond en hiver. Elle m'emmenait également sur son lieu de travail. C'était chouette. 

La 1ère fois que je l'ai vue en sous-vêtements, je devais avoir 16 ans. Ca m'a complètement bouleversé, ma tante déambulant en sous-vêtements dans son appartement après avoir pris sa douche. Quel spectacle magnifique, elle était trop belle. J'imaginais ses fesses à l'air libre, mais là simplement cachées par sa petite culotte légère, comme c'était beau. Lorsqu'elle est partie, je suis resté seul dans son appartement. J'ai alors commencé à fantasmer sur ma tante, je bandais comme un fou. Je suis allé dans la salle de bain et j'ai cherché des petites culottes dans son bac à linge sale. J'en ai trouvé 3, et je les ai respirées. Il y avait des petites traces de sécrétion vaginale, son odeur était tout simplement exquise. J'ai pris ses petites culottes usagées, et j'ai mis un film porno dans son magnétoscope et me suis confortablement installé dans son canapé. 

J'ai commencé à me branler lentement, reniflant l'intérieur de ses petites culottes, tout en regardant le porno. C'était un joli porno, bien filmé, pas de violence, pas vulgaire, un peu comme un film érotique sauf que rien n'est caché. C'était donc assez facile d'imaginer que c'était ma tante et moi à la place des acteurs. J'ai joui assez vite. J'étais tellement excité par l'odeur de l'intimité de ma tante et par le spectacle qu'elle m'a offert que je me suis branlé encore 4 fois. 

Ensuite, lors de mes visites chez ma Tante, c'était souvent le même rituel, quand elle s'absentait, je fonçais récupérer des petites culottes usagées et me branlais autant de fois que possible devant un bon film porno et en reniflant et léchant le fond de ses petites culottes. Je n'ai jamais osé jouir dans ses petites culottes... Si j'avais osé le faire, il est probable que ce qui s'est passé par la suite, quand j'avais 18,5 ans se serait passé bien plus tôt... J'avais trop envie qu'elle soit mon initiatrice, mais je n'osais bien évidemment pas le lui dire. Alors j'espérais qu'elle me surprenne en train de me branler, ou qu'elle aperçoive un matin mon dard bien bandé à mon réveil, dans mon lit. Les mois et les années se sont succédés, et mon fantasme de coucher avec ma tante en est resté au stade branlette, reniflement de petites culottes usagées..

 

J'ai 18,5 ans, je vais passer un week-end détente chez ma tante avant la rentrée universitaire. k7 vidéo porno dans mon sac et l'espoir que son panier à linge salle soit rempli...

Le samedi matin, je me lève avant ma tante, je prends ma douche et j'enfile un boxer et un tee shirt. Il fait relativement chaud. Ma tante apparait peu de temps après, douchée, et en sous-vêtement. Bonjour ma tante... - bonjour beau neveu! je la regarde, mmmm je rêve de respirer sa chatte qui je le sais doit sentir trop bon. 

Je vais repasser une robe, mon beau neveu, me dit-elle. Elle voit mon sac près de la télé et une de mes K7 vidéos dépassent du sac. - Oh tu as apporté des films mon beau Neveu ? C'est quoi ? On les regardera cet après-midi si tu le désires.

Je rougis, je suis gêné... - Heu ce sont des ... films .... X ma belle petite tante. - AH bon ? cela fait des années que je n'en ai plus vus de film X! Je me dis que je dois sauter sur l'occasion, ma tante en sous-vêtements près de moi qui ne semble pas choquée de j'ai apporté des k7 pornos, et qui me dit à demi-mot qu'elle en a déjà vu.. - Il sont chouettes ceux-là, tu veux que je t'en montre un ma petite tante ? - heu oui, ça peut être comique

J'inserts la K7 dans le magnéto et vais m'asseoir dans le canapé. Ma tante entre temps est partie dans l'autre pièce et reviens dans mon plus grand désarroi, habillée. Elle porte une jolie robe ample. Le film a déjà commencé depuis quelques minutes. A l'écran, il y a une jolie séquence de face sitting, la femme ordonnant à l'homme de bien lui lécher la chatte, puis son cul. Je dis alors à ma tante, - Mmm ça doit être trop bon ça. Ma tante se tourne vers moi et me demande - Tu n'as encore jamais fait cela avec une fille ? - heu non ma tante, ca ne m'intéresse pas avec une fille de mon âge. - Ah bon, et pourquoi ? - Je préférerais avec une femme expérimentée, une plus âgée. - Tu n'as alors jamais fait l'amour non plus avec une fille ? Comment est-ce possible, un si beau jeune homme comme toi? 

Je suis un peu gêné... - merci ma belle petite tante, tu es gentille. Les 2 acteurs sont en 69, l'homme va jouir dans la bouche de la femme. Ma tante regarde... - Tu aimes bien le film ma Tante ? - Oui, c'est joliment filmé. - En tout cas ma belle petite tante, je te trouve trop belle... tu ne voudrais pas être mon initiatrice ? - Je suis trop vieille pour toi... et en plus je suis ta tante! - Mais non tu n'es pas trop vieille, tu parais facile 15 ans de moins que ton âge. Quand je te vois en sous-vêtement..; tu es simplement magnifiquement sexy. Puis pas grave que tu sois ma tante, si ? 

Là, faut tenter le tout pour le tout. Maintenant ma tante sait que j'ai envie d'elle, on regarde un film X ensemble, elle me trouve beau. Je bande déjà fort, je fais en sorte qu'elle puisse l'apercevoir à travers mon boxer. Je remonte légèrement mon polo, la bosse que forme mon sexe tendu dans mon boxer est bien visible. 

- tu es mignon mon beau neveu, je suis très flattée. Ca ne serait pas très raisonnable, je suis ta tante quand-même... 

- donc si tu n'étais pas ma tante, tu dirais oui ? 

- oui peut-être

- Tu es célibataire, donc tu pourrais...

- oui, c'est vrai

-Elle remarque la grosse bosse..

- Oh, je te fais tant d'effet ? 

- Depuis longtemps déjà, j'en rêve tellement. 

Elle est assise à côté de moi, elle me regarde, regarde mon boxer, regarde l'écran... la femme chevauche l'homme...

- Ca ne serait pas bien beau neveu.

- Pourquoi ? Ca serait chouette ? En plus, pas besoin de capote... Alors oui ma Belle Petite Tante ?

Je mets ma main sur sa cuisse, elle sursaute et la repousse...

- Oups non, non, non, ce n'est pas une grande idée mon beau neveu! Je suis ta tante, avec 30 ans de plus, en plus!

- Désolé ma petite tante, je suis très embarrassé maintenant..

- Non, c'est tout mignon, c'est juste que je ne m'attendais pas à cela ce matin.

Elle me regarde avec un certain regard, et je vois dans ses yeux une certaine envie, ses yeux pétillent..

- Alors, tu penses à moi en regardant ce genre de film ? 

Je suis gêné, je me sens comme un enfant pris la main dans le sac, en train de voler un bonbon chez l'épicier du coin..

- Oui... J'adorerais faire tout ça avec toi... Tu pourrais m'initier toute la journée...

- Toute la journée ? Intéressant ...

Je sens qu'elle est sur le point de réaliser mon rêve, elle me fait mousser, j'en suis certain. Ma queue est presqu'à son maximum!

- Tu sais, quand je viens te voir, il arrive que je me masturbe jusqu'à 10 fois sur une journée, en reniflant tes petites culottes que je pique dans ton panier à linge, devant un film X..

- 10 fois Oh! quelle vigueur! ! Mes petites culottes ??? Oh petit cochon! Et elles sentent bon ?

- Elles sont enivrantes...

- 10 fois, tu me dis... Et tu n'as jamais eu de sexe avec une fille, c'est bien cela ?

- Non jamais...

Elle me regarde, et elle me dit .. - Je crois que je vais t'offrir ce que tu désires... 

- Je serai un bon élève... Je ferai tout ce que tu me dis! Je vais enfin réaliser mon rêve ? 

- Éteints la tv, tu n'en as plus besoin.. Je vais m'occuper de toi.. Tu ne peux pas arriver puceau à l'université!

Ma tante s'approche de moi et elle vient poser ses lèvres sur les miennes, elle m'embrasse tendrement et enfonce sa langue dans ma bouche. Je suis totalement électrisé! C'est juste incroyable, ma tante est en train de m'embrasser. Nos langues se cherchent et se trouvent. Je bande comme un fou! J'en ai mal à la queue tellement elle est dure. On s'embrasse quelques minutes dans son canapé, elle me caresse tout doucement le torse à travers mon tee-shirt, puis elle passe sa main en dessous. C'est une caresse très agréable, elle effleure mon boxer ensuite. Ma queue perle tellement, qu'il est mouillé...

- Tu embrasses bien mon neveu... Je devine une belle grosse queue sous ton Boxer... Je vais bien m'en occuper et t'apprendre à bien t'en servir!

Je suis excité à mort, trop hâte de passer une journée baise avec mon plus grand fantasme, ma Tante!

Elle se lève

- Viens suis moi, allons dans ma chambre, cela sera plus confortable. Enlève ton tee-shirt mais garde ton boxer...

Je m'exécute.

- Couche toi sur le lit. Tu vas faire exactement ce que je te dis.

Elle se déshabille. Beauté divine, ma tante est là devant moi, toute nue, debout au pied du lit. Je découvre qu'elle a une magnifique toison plus foncée que sa chevelure, ses seins sont juste divins. Un corps parfait, de déesse... Elle se tourne pour que je puisse admirer ses fesses. Elle se penche un peu en avant et écarte légèrement ses jambes m'offrant un spectacle magnifique..

- Ma petite tante! tu es magnifique. J'ai trop hâte, tu es sublime...

- On va passer une belle journée mon beau neveu, je vais te faire jouir plus que 10 fois d'ici ce soir.

Elle vient s'allonger contre moi, sa peau est douce.

- Caresse-moi les seins... Mmmm oui comme ça, c'est bon.

J'ai les seins de ma tante dans les mains, ils sont gros et encore fermes malgré son âge. Ma bouche est collée à la sienne, ma langue profondément dans sa bouche.

- Lèche moi les seins maintenant, et caresse mes fesses...

Ma tante me caresse et prend bien soin de ne pas toucher ma queue, elle l'effleure juste par-dessus mon boxer.

Je lui caresse toujours les fesses, léchant et suçant ses mamelons. Elle guide ma main vers sa toison. Elle est super douce, je la caresse

- Descends ta main sur ma chatte maintenant, caresse la moi doucement.

Je m'aperçois avec bonheur qu'elle est également bien poilue autour de sa vulve. C'est une vraie femme, je n'aime pas les chattes rasées mode actrice porno. Je la caresse, en passant mon doigt sur sa vulve, je la sens déjà bien mouillée. Je titille son clitoris, écarte ses grandes lèvres charnues et joue avec ses petites lèvres. Elles sont bien grandes, douces, mouillées... du pure bonheur. 

Ma tante gémit, et me dit d'introduire un doigt dans sa chatte. Elle est déjà bien mouillée, mon doigt rentre doucement dans son antre secret. Elle est chaude, très chaude..

- Je vais t'enseigner de longs, très longs préliminaires... Tu vas respirer ma chatte directement, au lieu de renifler mes petites culottes

Nous nous embrassons quelques instants, elle vient se mettre en andromaque sur ma queue et se frotte la chatte sur mon boxer.. j''ai ses seins devant mon visage. 

- Touche mes fesses, caresse les...embrasse mes tetons... fais les grossir

Mes mains s'en donnent à cœur joie, sa peau est douce, ses fesses sont fermes. Ma tante est sportive, et ça se voit. Je caresse son dos, ses seins... je parcours tout ce que je peux caresser.

- Je vais bien te préparer avant que ta queue ne rentre en moi. Je ne voudrais pas que tu jouisses à peine entré en moi.

Elle descend dans le lit et enlève mon boxer.

- Tu as une grande queue... Elle pose un bisous dessus - on va bien s'amuser, mais je vais la laisser en paix pour le moment, je n'ai pas envie que tu jouisses tout de suite..

- Tout ce que tu veux ma belle petite tante, c'est vrai que j'exploserais dans la seconde..

- Alors comme ça, tu reniflais mes petites culottes en te branlant ? Maintenant, tu vas renifler ma chatte mon beau neveu... J'aime les longs préliminaires, tu vas devenir le pro de la minette... et aussi de l'anulingus

- Je m'en réjouis ma petite tante... ton cul aussi ? Waooooooh je rêve !

Nous sommes allongés, enlacés, nos bouches collées, flirtant tendrement. Je la caresse toujours. Sa main est posée sur mes couilles, qu'elles caressent tout doucement.

- Tes couilles sont bien grosses, bien remplies...

- Oui, je ne me branle pas pendant 2 à 3 jours avant de venir te voir.. au cas où... Mmmm c'est déjà tellement bon ma belle petite tante... Et je n'ai même pas encore goûté ton entre-jambes

- Touche ma chatte, branle moi le clito... tu vois comme je suis déjà mouillée ?

- J'adore... j'adore ta chatte toute poilue, elle est toute douce..

- Caresse mon anus aussi, j'aime ça..

Je m'exécute sans attendre, il est tout doux, tout soyeux, un léger duvet dessus.. j'ai trop hâte d'y coller la bouche aussi. Mes mains naviguent dans son entre jambes, de sa toison à son anus, c'est divin. Elle est bien mouillée.. Elle me dit de renifler mes doigts, mes doigts sont remplis de sa mouille. L'odeur de son sexe est fabuleuse, bien mieux que de renifler sa petite culotte. 

- Ça t'excitait le face sitting de ton film porno ? 

- Oui..

- Tu te masturbais en imaginant que ta petite tante venait s'assoir sur ton visage ? 

- Oh oui, des dizaines de fois ma belle petite tante

- Couche toi sur le dos, laisse-moi faire.

Je m'allonge, elle se lève. Elle est debout au-dessus de mon visage, jambes écartées, les pieds au niveau de mes coudes. C'est une belle journée ensoleillée et le soleil inonde la chambre de lumière. Je contemple l'entre-jambes tout poilu de ma tante. J'ai l'impression de rêver. Elle descend, s'agenouille, ses genoux au niveau de mon bassin. Son pubis au niveau de mon buste. Elle se tient bien droite, ses fesses posées sur ma poitrine. Je sens la moiteur de sa chatte, qui dégouline sur moi. J'admire ses fesses, elle se soulève légèrement, je découvre son anus et sa toison qui recouvre sa chatte, et qui descend jusqu'à son trou du cul. Elle me caresse les couilles, et je lui prends les seins dans les mains. Nous restons comme cela brièvement. Je n'en peux plus, je veux coller ma bouche à son entre-jambes.

- Prêt mon beau neveu, je vais maintenant m'asseoir sur ton visage, et pour longtemps !

Je suis toujours allongé sur le dos, les bras le long du corps. Elle remonte les fesses vers mon visage, ses genoux à hauteur de mes coudes, ses pieds de part et d'autre de ma tête. Ses fesses sont posées sur mes joues. Elle est en appui, les mains sur ses cuisses, à mi-distance entre ses genoux et ses hanches. Elle se tient droite, le bas du dos légèrement cambré de sorte que sa chatte poilue soit sur mon nez.

- Renifle ma chatte maintenant! C'est mieux que mes sous-vêtements, n'est-ce pas mon beau neveu ?

 Je ne me fais pas prier, je respire le plus profondément possible, son odeur me fait chavirer. J'ai trop envie de la goûter.  

- C'est si merveilleux ! Ta chatte a un parfum exquis. Et la vue que j'ai d'ici est fantastique. Tes fesses, ton dos... Mmmm

Ma tante change l'angle de son bassin, et maintenant, sa chatte est posée sur ma bouche, mon nez sur son anus.

- Lèche moi la chatte maintenant, fourre-moi ta langue bien profondément... Oh oui comme ça, c'est bon.. Explore ma chatte dans ses moindres recoins... suce mes petites lèvres... trouve mon clito et flirte avec. 

Je me délecte de son nectar divin, c'est délicieux... ma queue perle comme un geyser. Je lui dis que je suis aux anges, que c'est trop bon. Elle reste dans cette position, sans bouger, jusqu'à ce qu'elle jouisse sur mon visage. Elle me remplit de cyprine, j'essaie de ne pas en perdre une goutte.

- J'espère que tu vas rester sur mon visage encore longtemps ma belle petite tante!

- Ne t'en fais pas mon neveu, tu vas me lécher la chatte aussi longtemps que tu le désires

Je dévore sa chatte dans cette position encore quelques instants, respirant son anus. Elle change ensuite de position, elle recule ses genoux et les place de part et d'autre de mes épaules. Elle écarte ses fesses et pose son anus sur ma bouche. 

- T'as bien respiré mon petit cul, lèche le maintenant, embrasse le tout comme tu l'as fait avec ma chatte.

Quelle agréable sensation ma langue sur son cul soyeux. Il est parfait, bien formé, à la fois lisse et légèrement plissé. Ma langue tendue le parcourt de part et d'autre. Je lui lèche le cul quelques instants dans cette position. Elle me propose une variante. Elle s'accroupit au-dessus de mon visage, ses pieds au-dessus de mes épaules.. ses tibias posés sur mes avant-bras, ses genoux ne touchent pas le lit, elle se tient droite sur mon visage, ses fesses toujours sur mes joues. Cette fois-ci, son cul sur ma bouche, offrant un meilleur angle pour que je lui enfonce ma langue dedans. 

- Lèche moi bien le cul, vas-y enfonce ta langue dedans... AH tu voulais lécher la chatte et le cul de ta petite tante, vas-y régale toi! Continue... Lèche-moi bien et je te viderai les couilles à fond! Je les vois bien remplies, prêt pour 10 fois voire plus ??

- oh oui ma belle petite tante, je suis dingue de ta chatte et ton cul! J'adore ça.

Ma tante me dit de tendre la langue bien fort, et elle commence à chevaucher mon visage utilisant ma langue comme une queue. D'abord dans son cul, puis dans sa chatte, puis retour dans son cul.. elle alterne puis jouis une 2ème fois... Elle me félicite de bien la lécher et de la faire jouir, me disant que je suis un excellent élève et qu'elle est ravie de m'initier aux plaisirs de la chair. Honnêtement, je ne pensais pas que ma tante était aussi cochonne. Cela dépasse mes rêves les plus fous. Ma queue perle tellement que mon ventre en est mouillé. Ma tante l'a bien entendu remarqué, et elle me dit d'être patient, qu'elle va encore me chevaucher le visage dans différentes positions avant de relâcher la pression qui est dans ma queue et mes couilles. Je lui ai dit de prendre son temps, que je voulais jouir le plus tard possible, enfin surtout qu'elle reste sur mon visage le plus longtemps possible. Aussi, quand je me branle chez elle, je fais toujours durer la 1ère fois aussi. 

Ma tante est toujours accroupie sur mon visage, elle se penche maintenant en arrière, bras tendu en appui sur les mains derrière le dos, le bassin rétroversé comme si elle faisait la planche, en gainage, agenouillée sur mes bras. Mon visage est littéralement enfoui dans ses fesses, sa chatte recouvre ma bouche et mon nez est dans son cul. C'est une position divine, complètement soumis, emprisonné sous elle. C'est trop bon aussi. Je l'aide à se maintenir, en la tenant par les hanches. Sa chatte est toute ouverte sur ma bouche, j'enfouis ma langue dans ses profondeurs, elle mouille comme une folle. J'adore ses poils soyeux qui me caressent les joues, ma bouche.. Ma tante change à nouveau de position, elle reste en appui sur ses mains, bras tendus à l'arrière de son dos, et se mets en position assise sur mon visage. Elle a relevé ses jambes, je la maintiens par les cuisses, ses jambes sont pliées à 90 degrés, les pieds posés un peu au dessus de mon bassin. Son poids repose essentiellement sur mon visage, qu'elle écrase de ses fesses. Mon nez dans la raie de ses fesses, son cul collé à ma bouche. Elle m'étouffe, je ne parviens à respirer que lorsqu'elle se soulève! J'adore. Elle écarte plus les jambes, cela détend son trou du cul et je lui carre ma langue profondément à l'intérieur. Ma langue tournoie dans son cul, elle gémit fort et finit par jouir avec ma langue profondément dans son cul. Ca doit bien faire 20 minutes qu'elle est sur mon visage, dos à moi. Elle se retire et me dit de ne pas bouger.

- Maintenant, tu vas me lécher avec la vue sur mes seins. Je vais aussi pouvoir regarder la joie dans tes yeux de lécher ta petite tante.

Elle s'installe face à moi, accroupie, ses pieds au-dessus de mes épaules, elle prend appui avec ses mains sur mon torse. Elle dépose sa chatte touffue sur ma bouche et m'ordonne de la dévorer. 

- Vas-y tends ta langue, je vais la grimper comme si c'était ta queue.

Pendant que ma langue est dans sa chatte, les poils de son pubis me caresse le visage, le nez, elle branle son clitoris sur mon nez. Elle se frotte et jouit. Elle change légèrement l'angle de son bassin, se rapproche un peu et dépose son anus sur ma bouche. Elle n'a pas besoin de me donner d'instructions. Je tends ma langue directement, dure, dans son cul. Son cul chevauche ma langue comme sa chatte l'a fait précédemment, mon nez est dans sa chatte. Elle sent trop bon, je respire profondément chaque fois que sa chatte est sur mon nez tandis que ma langue visite encore et encore son trou du cul.

- T'aimes ça mon neveu ? T'aimes la chatte et le cul de ta tante! Vas-y, lèche moi fort !

Soudainement, ma tante me dit qu'elle veut faire une pause mais que je dois rester couché sur le dos. A ce moment, elle est toujours en train de se frotter sur mon visage. Elle veut rester immobile, elle se redresse le dos, s'accroupit de tout son poids sur mon visage, le dos bien droit. Jambes écartées. Mon nez est dans sa chatte, son cul sur ma bouche. Elle reste immobile, et me dit que je peux faire une pause également. Je dois simplement profiter que ma tante soit accroupie sur mon visage. Je dois avouer que cela me fait du bien de reposer ma langue.. Elle s'assure que je puisse quand même respirer. Elle reste ainsi quelques minutes. Elle me dit que jusqu'à maintenant, je suis un excellent élève, et qu'elle va bientôt me soulager. Elle reste sur moi, et se couche sur le dos, son dos sur mon torse. Elle écarte les jambes, relève les genoux. Elle amène son entre-jambes au niveau de mon menton. Je prends un oreiller pour me placer correctement. Je maintiens les jambes de ma tante en l'air. J'ai une vue fantastique sur sa belle chatte toute poilue. Elle est tellement excitée qu'elle est déjà entrouverte, et je vois son nectar s'écouler. Sa chatte est placée trop haute pour ma bouche, je comprends qu'elle veut que je lui lèche le cul, ce que je fais. J'écarte ses fesses, son cul se détend encore un peu plus et j'y glisse la langue. Cette position est très agréable aussi, cela permet à ma tante de se relaxer tout en se faisant lécher le cul. Je lui donne son plaisir pendant quelques minutes. Sa tête repose près de mon dard. Elle le regarde et me dis qu'elle va s'occuper de moi. Je ne sais pas encore comment...

Elle se relève, et se remet à genoux sur mon visage. Elle place mes bras pour que je puisse lui caresser les fesses, sa chatte est à nouveau offerte à ma bouche. Elle descend vers ma queue. Elle me caresse les couilles... 

- Je vais te faire jouir la 1ère fois en 69 mon beau neveu. Fais ce que tu veux... soit tu te laisses aller sans rien faire, soit tu embrasses ma chatte, mon cul... Je vais y aller tout doucement.

- Oh ouiiii ma tante, tu es fantastique, j'ai trop de chance.

Elle me prend la queue délicatement, lui fais des bisous, la lèche tout doucement puis la met en bouche. Je suis directement envahi par un plaisir immense. Ma queue se raidit encore plus, et je ne peux retenir mon éjaculation.

- Désolé ma tante, je vais exploser là tout de suite..

Ca fait à peine 5 secondes que mon dard est dans sa bouche. Je plaque alors mon visage sur son entrejambes, mon nez dans son cul et ma bouche grande ouverte pour gober toute sa chatte. Je jouis fort, très fort. Ma tante continue à me sucer, tout doucement, elle avale mon flot de sperme. Je suis tout à coup tout détendu, tout relax, je repose ma tête sur l'oreiller. Les poils de sa chatte m'effleurent le visage... j'admire le spectacle qui m'est offert. En 69 avec ma tante, je viens de jouir dans sa bouche, et elle continue de me sucer délicatement tout en me caressant les couilles...

- C'était divin ma tante, j'ai joui beaucoup trop vite, désolé. J'aurais voulu que le 69 dure plus longtemps.

- Tu avais beaucoup de sperme mon neveu... délicieuse ta semence, d'ailleurs. Tu te sens mieux maintenant ?

- Oh oui, cela fait du bien... surtout après près d'1 de préliminaire, je n'en pouvais plus...

Je lui caresse les fesses, le dos, ses seins... Elle est toujours sur moi, allongée, près de ma queue qu'elle caresse doucement. Je bande encore, presque aussi fort qu'avant ma jouissance. Je la maintiens avec un peu d'insistance et lui demande de rester ainsi, de ne surtout pas partir.. Elle me rassure en me disant qu'elle n'a pas l'intention de partir, que je ne suis pas encore prêt pour la pénétrer. Elle n'a pas envie que je jouisse en elle après 5 secondes. Elle est émerveillée de voir que je bande encore. Je lui dis que je ne suis pas prêt de débander, même après 4 ou 5 jouissances, qu'elle m'excite beaucoup trop, d'autant plus à mon âge.. 

Elle reste sur moi, en position 69. 

- Tu peux reposer ta bouche pendant que j m'occupe de ton sexe si tu le désires... Tu m'as quand-même déjà léchée pendant plus d'une demi-heure, c'est beaucoup! Tu peux te contenter de me caresser les fesses, les seins, le dos pendant que je joue avec ta belle queue.. Elle reprend mon sexe en bouche et me suce affectueusement, tout doucement pour bien faire durer le plaisir. Pas envie de me reposer, j'ai tellement attendu ce moment que je veux en profiter au maximum. Je passe donc ma langue sur les grandes lèvres de sa chatte, je les suce tout doucement. Je cherche et trouve son clitoris, je flirte avec mais pas trop longtemps. Je remonte vers son cul... Il est tout aussi bon que sa chatte. Je lui caresse les seins en même temps en m'attardant sur ses mamelons. Ma Tante gémit, elle décalotte mon gland et le suce avec de plus en plus d'insistance. Je sens que je vais encore exploser, très certainement dans la minute qui va venir. Ma tante est une déesse, elle fait monter ma sève, je m'active sur son clito, je l'attrape entre mes lèvres et le suce fort. Sentant que mon jus arrivait encore très vite, ma tante a stoppé son mouvement de succion. Elle a la moitié de ma queue dans sa bouche. Elle est bien chaude. Quand elle sent qu'elle va jouir, elle recommence à me pomper. Nous jouissons ensemble.. Je remplis sa bouche de sperme pendant qu'elle inonde mon visage de son subtil nectar... J'ai joui après 3 minutes. il y a de l'amélioration.

- Très bien mon neveu... et tu bandes encore un peu je vois.. Et de 2! Encore 8!

- Oui.. je suis le plus chanceux des neveux! C'est fantastique.

- Je crois que je vais encore te faire jouir dans ma bouche 1 fois, tu seras alors prêt pour me faire l'amour...

- Tout ce que tu veux ma belle petite tante; je suis aux anges de toutes façons.

Ma tante se couche sur le ventre, j'admire ce magnifique corps. Dieu qu'elle est belle, et elle est à moi pour la journée! Elle surélève ses fesses et glisse un coussin sous son ventre. Sous son invitation, je commence à lui caresser le bas du dos, puis ses fesses. Elle écarte les jambes, surélève un peu son bassin pour me donner accès à sa touffe. Je lui caresse le pubis tout doucement, ses grandes lèvres poilues... J'ai quand même hâte de la pénétrer! Mais c'est mon initiatrice et j'obéis à ce qu'elle me dit. Elle me dit de m'allonger entre ses jambes derrière elle, face à ses fesses. 

- Lèche moi la raie des fesses! Et tu t'arrêtes juste avant mon cul! Obéis mon petit cochon de neveu!

C'est très érotique, je n'ai évidemment qu'une seule envie... d'enfouir mon visage dans sa toison.

- Maintenant, occupe toi de mon petit cul, lèche délicatement.... Mmmm oui, c'est bon ça! 

Après quelques minutes, elle m'ordonne de plaquer ma bouche sur sa chatte et bien la lécher, ce que je fis pendant de nombreuses minutes. Je lui butine la chatte et le cul. Grandiose, ma tante est juste exceptionnelle. Je bande déjà comme un fou. Elle me demande alors si je suis prêt pour un 3ème round... Bien évidemment ma belle petite tante que je suis prêt. Elle me demande si je préfère qu'elle me suce uniquement, ou bien une branlette mutuelle, ou un 69 à nouveau. Comme j'ai été un bon élève, j'ai le choix... 

- J'ai adoré jouir en 69 les 2 fois déjà... et jamais 2 sans 3! 

Je sors mon visage de ses fesses, et je viens m'allonger près d'elle. Je la caresse tendrement, et on s'enlace. Je trouve sa bouche et l'embrasse avec passion. Ma queue perle de nouveau... Elle me la prend et me branle doucement, ses seins sont dans mes mains. On s'embrasse quelques minutes puis elle vient se remettre sur moi en 69. Elle me suce en me branlant doucement, j'ai bien l'intention de garder mon jus le plus longtemps possible pour profiter de ce merveilleux moment. De mon côté, ma bouche embrasse sa chatte soyeuse et poilue. Je titille son clito, je repasse sur ses petites lèvres, je la pénètre avec ma langue. Je lui caresse les seins.. ma tante gémit. Je sens que je contrôle mieux mon excitation, je profite pleinement de la superbe fellation qu'elle me prodigue. Je lui dévore la chatte en respirant son joli petit trou du cul. J'appuie un peu sur ses fesses pour justement apporter son anus à ma bouche, elle rétroverse son bassin et me l'offre. J'adore lui lécher le cul. Je lui branle le clito en même temps. Elle me pompe toujours le dard... Ca fait plus de 10 minutes maintenant, et ça y est je sens que je vais lâcher la sauce pour la 3ème fois. Je me retiens encore quelques minutes! 

- Ma Belle Petite tante, je sens que je vais bientôt venir....

- Suce mon clito que je vienne avec toi, et quand tu sens que tu vas jouir, je veux que tu enfonces ta langue le plus profondément possible dans mon cul et tu me branles le clito avec tes doigts.

Quelques minutes plus tard, j'explose dans sa bouche! Je colle vite ma bouche sur son cul et lui enfonce ma langue, je la branle comme elle me l'a demandé. Elle jouit fort aussi, je sens du nectar couler de sa chatte! Je retire ma langue de son cul pour le récupérer, je l'aime trop! Elle me suce et avale tout mon sperme, moi j'ai décollé ma bouche de sa chatte... je reprends mes esprits. Ce fut une forte jouissance. Je n'en reviens pas, ma Tante est encore en train de s'occuper de mon glaive.

- Je vais te dépuceler maintenant, tu es prêt. Laisse-moi m'assurer que ta queue reprenne toute sa vigueur.

- Je suis prêt ma petite Tante, trop envie de toi! 

A cet instant, ma queue redevient aussi dure qu'avant ma 1ère jouissance dans la bouche de ma tante. Probablement le fait de son expertise de la fellation et la branlette combinée, et l'idée d'enfin la pénétrer. 

- Encore 7, beau neveu... 3 en 1,5 heure, bravo... Et tu bandes encore comme un taureau.

- Je suis en train de vivre un rêve... j'espère d'ailleurs que je ne vais pas me réveiller et que tout ceci n'est jamais arrivé.

- Tu es mignon coco... c'est bien la réalité, ta tante est en train de t'offrir un dépucelage haut de gamme! 

- C'est certain qu'aucune fille de mon âge n'aurait pu faire pareil.. Ces longs préliminaires, c'est simplement génialissime! C'est passé trop vite..

Ma tante se retourne vers moi, m'embrasse tout en masturbant doucement mon calibre. Nos langues se trouvent, elle vient se poser à califourchon sur moi.

- Redresse toi un peu mon beau neveu, prends moi dans tes bras. Je vais te chevaucher, c'est mieux pour une 1ère fois.

Ma tante est sur moi, genoux repliés, mon sexe tout dure est dressé derrière ses fesses. Nous nous embrassons, elle se trémousse. Elle se redresse doucement jusqu'à ce que mon gland tuméfié d'excitation se dresse et se présente à l'entrée de sa chatte. Elle prend mon sexe avec sa main et le guide.. Je prends appui sur mes mains pour ne pas tomber en arrière et laisser plus d'amplitude à ma tante.

- tu es prêt mon beau neveu ? 

A peine j'ai le temps de répondre, elle fait coulisser ma queue dans sa chatte tout doucement, et s'assoit sur moi. Ca y est, ma queue est complètement en ma tante. La sensation est divine, sa chatte est chaude, bien mouillée, onctueuse...Elle gémit...

- Mmm ta queue est bonne... Je vais y aller tout doucement, respire bien comme si tu respirais ma chatte ou mon cul et relaxe toi. Lèche mes seins...

Ma tante est empalée sur mon pieu, elle est immobile pour pas me faire exploser tout de suite et attendre que sa chatte s'élargisse suffisamment pour pas trop serrer ma queue. Elle commence à bouger tout doucement son bassin, d'avant en arrière, ma queue est toujours carrée dans le fin fond de son ventre. Les poils de nos pubis sont entremêlés, son clitoris à la base de ma queue. J'imagine son adorable petit cul posé sur mes couilles...Elle relève ensuite ses fesses très lentement pour faire coulisser ma queue hors de sa chatte, jusqu'à la moitié de ma queue. Elle demeure quelques instants ici sans bouger. C'est magique.. ma tante en train de me dépuceler. Elle me regarde dans les yeux, j'arrête de lui lécher les seins pour ne pas décupler encore mon excitation. Elle m'embrasse, nos langues se titillent et elle se réempale sur ma queue tout en flirtant, elle remonte, puis redescend, toujours avec un rythme très lent. Elle gémit, je sens sa mouille qui coule sur mes couilles. Elle coulisse une 20ène de fois en 3 minutes de temps, puis s'immobilise de nouveau, ma queue en elle jusqu'à la garde. Je caresse ses fesses. Elle me dit de bien respirer, et surtout me détendre. Je ne sens pas encore l'orgasme approcher.. Je profite, je savoure le moment présent et je voudrais que ça ne s'arrête pas.

- Allonge toi sur le dos maintenant, je vais continuer à te chevaucher tout doucement. Profite du spectacle.

Ma tante s'est redressée, les cuisses bien écartées. Je peux admirer ma queue enfuie dans sa touffe de poils. Elle ne coulisse pas encore pour bien faire durer le plaisir plus longtemps. Elle ondule du bassin tout doucement. A chaque mouvement d'ondulation de son bassin vers moi, j'entraperçois la base de ma queue qui sort légèrement de sa chatte. Elle m'ordonne de lui branler le clito que je trouve facilement dans sa belle touffe de poils. De l'autre main, je lui caresse les seins... Elle gémit de plus en plus, mais conserve un mouvement très lent.

- C'est bien mon neveu tu tiens bien... je vais coulisser dessus maintenant... toujours en mode slow sex pour puceau hiihih

Ma tante se penche vers moi, ses seins sur ma poitrine, ma queue est quasi complètement en elle. Elle fait coulisser mon sexe en elle tout doucement aussi, millimètre par millimètre en marquant un temps d'arrêt quand nos pubis se rejoignent. Ses seins rebondissent à chaque mouvement sur ma poitrine. Dans cette position, je ne vois plus son pubis... Elle gémit de plaisir, j'ai mes mains sur ses fesses. Elle coulisse, ondule une 40ène de fois en 5 minutes, c'est très sensuel, très lent... Elle accélère un peu le mouvement, mais après une 10ène de va et vient, je sens que ça risque de venir et je la stoppe en la tenant fort par les fesses.

- Ok faisons une pause beau neveu

Ma tante reste sur moi, ma queue n'est plus en elle. Première fois depuis quelques minutes. Ma queue est contre la raie de ses fesses. Ses seins plaqués sur ma poitrine. Elle attend que je reprenne mes esprits. 

- Tu tiens bien tu sais beau neveu...même si tu as joui 3 fois dans ma bouche avant. 

Je reprends mes esprits, je l'embrasse, lui mets ma langue dans la bouche, nous flirtons pendant 5 minutes, en se caressant... Puis j'attrape ses fesses et j'essaie de mettre ma queue dans sa chatte. Je suis un peu maladroit, ma tante m'aide et elle s'empale en se redressant, engloutissant ma queue d'une traite jusqu'à la garde. Elle commence un chevauchement plus appuyé, je peux voir ma queue coulisser en elle, dans sa belle toison. Je demeure toujours immobile, c'est elle qui fait le travail. J'ai simplement mes mains qui parcourent ses fesses. Elle s'empale bien s'assurant d'engloutir toute la longueur de ma queue. Elle gémit de plus en plus. 

- J'accélère mon beau neveu, laisse toi aller!

Elle se penche de nouveau vers moi, prends appuis sur ses mains et commence une chevauchée endiablée. Elle coulisse vite, de plus en plus vite, je croise les orteils pour essayer de me retenir le plus possible. Elle a trouvé sa cadence, elle monte et descend sur la quasi totalité de mon dard, prenant soin de ne pas faire sortir mon gland. 2 minutes plus tard, j'explose dans le fond du ventre de ma tante! Je suis aux anges, c'était trop bon. Ma queue est toujours en elle, je déverse les dernières gouttes de sperme dans son ventre.. Je bande encore. Elle reste sur moi, ma queue en elle. Nous avons chauds... Je la prends dans mes bras et je l'embrasse... Sa langue contre la mienne m'électrise, autant que sa bouche sur ma queue, que ma langue dans sa chatte, que ma langue dans son cul ou que ma queue dans sa chatte...

- Voilà mon beau neveu, tu n'es plus puceau maintenant...

- Je suis tellement heureux ma belle petite tante! Tu es extraordinaire! Merciiii

Elle se retire et vient s'allonger près de moi. On se caresse .... on se relaxe...

- Et de 4 mon beau neveu, 3 dans ma bouche et 1 dans mon ventre... Mon ventre est jaloux, faudra rétablir la balance

- Quand tu veux...

Elle s'éclipse quelques instants pour se rafraîchir, puis reviens près de moi. On se fait de petits bisous et on se caresse doucement. Sa main passe sur mon sexe, il est encore dure, moins bandé qu'en pleine action, mais encore relativement dure. Cela fait pourtant un 15 minutes que je viens de jouir dans le ventre de ma tante. Elle est assez surprise.

- Tu bandes encore ?

- Oui, je suis prêt à rétablir l'équilibre ma belle petite tante.. Je continuerais bien maintenant. Elle descend alors entre mes jambes et commence à me sucer. Une fois bien dure, elle revient sur moi. 

- Tu peux encore me chevaucher ma belle petite tante ?

- Oui bien sur..

Elle se replace à califourchon et s'empale à nouveau sur mon sexe pour mon plus grand bonheur. Cette fois-ci, elle passe d'un slow sex motion à une bonne chevauchée, de grande amplitude presque tout de suite. 

- Voyons combien de temps tu vas tenir maintenant, après 4 fois, j'imagine que tes couilles sont vides. Bouge avec moi maintenant...

Ma tante me chevauche en variant les amplitudes, les angles, la vitesse, c'est divin, et moi j'accompagne ses mouvements avec des coups de bassin. Je la prends comme un homme. Là, elle est immobile, c'est moi qui la pénètre; mes couilles balancent au rythme de mes coups de butoirs, jusqu'à ce qu'elle jouisse... 

- Prends moi en missionnaire maintenant.

Elle se couche sur le dos, écarte les jambes. Je me positionne. Je place mon gland à l'entrée de chatte. Je m'allonge sur elle entrainant mon dard dans le fond de son ventre. Je commence un va et vient, en pleine confiance. Je sors mon dard, je le rentre, d'une bonne cadence. Ma bouche est collée à la sienne, d'une main je soulève ses fesses, de l'autre je branle son clito. Je la laboure fort. A chaque coup de butoir, elle gémit de plus en plus, mes couilles claquent sur son cul à chacun de mes coups de reins. Je me redresse pour voir ma queue entrer et sortir de la forêt de ma tante. C'est divin! Je relève ses jambes sur mes épaules. Je ralentis le rythme tout en la pénétrant encore plus profondément. Je lui tire les mamelons, je les suce... Elle crie et jouit sous mes coups de queue... J'arrête de bouger, je reste en elle... je libère ses jambes. Je la laisse récupérer un peu. Je bouge tout doucement en elle. Elle se dérobe sous moi, se met à 4 pattes au bord du lit, le dos bien cambré.

- Prends moi en levrette mon neveu!

Je sors du lit, viens me positionner derrière elle. Je caresse ses fesses, je passe mes doigts sur sa chatte. Elle est trempée. Je vois son petit cul. Je ne résiste pas, je me penche et plaque ma bouche dessus. Je flirte avec..

- Arrête de me lécher le cul sale pervers, et baise moi fort!

Je suis abasourdi par mes propos de ma tante. Je me redresse, et lui calle ma queue d'une traite dans le fond de son vagin. J'accroche ses fesses et je la prends fort! Tellement fort qu'elle ne tient pas sur ses appuis. Elle se retrouve allongée sur le ventre. Je continue de la grimper, je la lime fort. Je suis couché sur son dos. Ma main parviens à trouver son clito que je branle fort tout en la pinant. Je me redresse un peu, et voyant son petit cul, je ne peux m'empêcher de mettre un doigt dedans. Ma tante gémit encore plus. Elle adore ça. 

- Couche toi beau neveu

Je me couche sur le dos, la queue levée! Ma tante s'assied sur moi en me tournant le dos . Elle me chevauche en cheval renversé. Ma queue s'enfonce en elle au rythme de ses mouvements. Ca me rend dingue de voir ses fesses engloutir mon dard. Je les lui caresse et lui remet un doigt dans le cul. Soudain, elle sort ma queue de sa chatte, change l'angle et pose son cul sur mon gland. 

- Tu vas jouir dans mon cul maintenant. Tu as été très gentil avec lui, tu l'as bien léché, tu mérites d'aller dedans. Elle s'empale sur mon dard, tout doucement... J'observe ma queue disparaitre dans son cul petit à petit. C'est magique. Ma tante commence des vas et viens de plus en plus rapide. Je crie fort, j'éclate dans le fond de ses entrailles après 3 minutes... Elle continue à coulisser quelques instants, mon sperme coule le long de ma queue. Je bande encore. Son cul a un effet magique sur mon dard... Elle se retire..

- Mmmm c'était bon mon beau neveu... maintenant; laisse-moi récupérer. On reprendra début d'après-midi. Je t'apprendrai à baiser dans le canapé.


Voilà comment s'est déroulée ma matinée dépucelage de grand luxe réalisé par ma tante en ayant hâte de me retrouver dans le canapé avec elle.

J'aime 36

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Superbe !!

13-12-2020 09:12

j'adore !

25-12-2020 03:12

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur