Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

Mes amants secrets

Récit érotique lu 19376 fois

Le lendemain de cette merveilleuse journée de baise, j'étais allé faire les boutiques de très bonne humeur en vous avouant que j'avais un peu de mal à monter les marches d'escalier et à m'asseoir sur une chaise car mes fesses étaient encore rouges et griffées. Puis une semaine passait sans la moindre nouvelle de Joé car Damien m'envoyait quelques textos d'anecdotes réelles du passé et des blagues de blondes stupides qui me faisaient rire toute seule et sincèrement j'humidifiais mes dessous lorsque je riais trop.
Tout ceci avait été super bon mais notre partie de baise à trois ne s'était toujours pas faite et j'y pensais de plus en plus jusqu'à rêvasser lorsque j'étais avec mes amies qui me croyaient amoureuse d'un nouveau type.
Un soir après une après midi à avoir flâné dans un supermarché de plantes"botanic"je rentrais chez moi par l'autoroute chargée de fleurs lorsqu'une camionnette klaxonna brisant mon sérieux de conductrice et je voyais Joé me faire signe de m'arrêter, j'aurais du être fâchée de notre dernière rencontre mais je lui faisais un coucou mélangé d'un grand sourire de le voir puis nous sortions de la voie rapide, je le suivais en voiture près d'un parc désert et nous nous garions.
"Et bien alors plus de nouvelle!!"Dis-je sortant de ma voiture habillée d'un Jean’S serré noir et d'un polo court rose puis sans me répondre il m'embrassait sur la bouche en cherchant à mettre sa langue dans la mienne, bizarrement je répondais à son baiser langoureux en m'enlaçant dans ses bras, il me faisait tourner sur moi-même pour frotter son entre jambes sur mon cul, il bandait déjà, je tortillais dans son rythme la tête contorsionnée vers la sienne fondant à nouveau dans un autre baiser sérieux, il détachait ma ceinture , je l'encourageais en l'aidant à baisser mon Jean’S serré jusqu'aux genoux, il soulevais mon polo au dessus des seins comprimés dans mon soutien gorge blanc en dentelle puis ses mains glissaient dans mon tanga assorti, je gémissais dans sa bouche et il me doigtait vigoureusement, cela était trop bon d'imaginer quelqu'un nous surprendre. Puis il décalait mon tanga humide sur la fesse, je l'aidais à défaire sa ceinture et braguette en touchant son pénis d'acier puis à mon étonnement que je dissimulais, il guidait son gland sur mon trou du cul.
"Hurg!!!"Dis-je me faisant enculer très difficilement à sec, je cambrais davantage mes reins en m'appuyant sur la portière de ma voiture.
"T'aime ça petite salope!!!"Dit- il m'humiliant comme personne n'avait osé le faire et je refoulais mon bassin sur lui jusqu'à faire disparaître sa bite entière dans mon cul, il attrapait mes hanches et m'enculait sérieusement, par magie je jouissais du trou cul ou de la situation et je refoulais plus dur contre ses coups de butoirs, ses cuisses claquaient forts contre les miennes, je prenais un pied d'enfer.
"Arrrrgggghhhhh"Crie t-il expulsant son sabre de mon fourreau étroit, je restais figée pour la suite des évènements, il me tirait par les cheveux pour m'agenouiller à ses pieds afin d'enfourner sa bite gluante dans ma bouche déjà ouverte, je le suçais comme une folle pour qu'il éjacule et j'avalais sa semence dosée jusqu'à la dernière goutte.
"Faut que j'y aille, on s'appelle!!"Dit-il remontant son froc trottinant vers sa camionnette pour déguerpir aussi vite qu'il était venu.
"Salaud!!!"Dis-je à moitié nue faisant un bras d'honneur dans sa direction avachie contre ma voiture, je me sentais humiliée un court instant car par hasard mon frère me téléphonait et cela me remontait le moral, nous avons discuté un moment le temps que je me rhabille sans lui avoir avoué que notre cousin venait de m'enculer comme une putain bon marché puis j'entamais une discussion étrange avec mon frère au téléphone qui finissait dans ma voiture la main entre mes cuisses, je me masturbais aux commentaires sales de Damien, il me racontait un scénario d'inceste entre frère et soeur qu'il avait connu dans son université, je jouissais de tout mon corps sur la banquette arrière pendant qu'il se branlait aussi dans les toilettes de son job.
"Je t'aime Caro, à bientôt, bisous!!"Dit-il avant que je lui donne la même réponse et nous avons raccroché nos téléphones. J’avais complètement oublié l'enculade de Joé et grâce à mon petit frère attentionné, je lui envoyais un texto:"Ta soeur qui t'aime ;-)"
Je voulais préparer quelque chose de spécial pour mon frère adoré, il le méritait, je voulais qu'il me sodomise avec sa grosse bite, je lui concoctais un autre texto taquin:"Caro voudrait une bonne sodo!!!"
Sa réponse était: ":-) :-) :-) 8=====3 aie aie :-( !!"Souris-je car cela était sa grosse bite essayant d'entrer dans mon petit cul serré.
Ma réponse:":-( :-( :-( 8===3....8==3....83 hum hum ;-)"Souris-je sûrement avec lui à l'autre bout du téléphone portable.
La relation avec mon cousin et mon frère était différente, Joé me traitait comme une putain et Damien me traitait comme une déesse qui se comportait comme une pute amoureuse de notre inceste, tout ceci me bouleversait et me rendait vraiment heureuse.
Je décidais de faire du lèche vitrine afin de préparer la prochaine rencontre avec mon petit frangin et peut-être trouver une tenue adéquate à la situation et sincèrement je trouvais des équipements mais je voulais quelque chose de plus osé, je surfais sur le Web.
En quelques minutes de surf, je tombais sur une tenue élégante et très sexy idéale à mon goût pour ce qui allait se produire.
Je tenais à vous mettre le lien:http://www.yandy.com/Diamond-Top-Mini-Dress.php (appréciez), heureusement pour moi elle arrivait chez moi avant le coup de fil de Damien qui m'annonçait pouvoir se libérer de son job durant une après midi, j'étais très impatiente.
Deux jours plus tard en fin de matinée, je sortais du salon de coiffure, coiffée à l'identique que la fille portant la robe sur le Web, je rentrais chez moi avec les regards sur moi de tous les hommes que je croisais et même de quelques femmes qui enviaient mon corps.
Je marchais aussi vite que je pouvais tanguant mes hanches sur mes hauts talons assortis, ficelés aux chevilles avec les bras croisés sous ma poitrine et heureusement que je n'habitais pas loin car j'aurais cru que certains types excités voulaient me violer.
Je mangeais une petite salade et me maquillait, j’enfilais à nouveau mes bracelets bruyants rajoutant une chaînette à ma fine cheville et je me parfumais du Channel 5, pivotant devant mon miroir en mâchant du chewin gum à la fraise, je me trouvais sexy à mourir.
Très anxieuse de me faire sodomiser, je regardais par mon petit balcon si mon don juan incestueux arrivait et je percevais un type en costard noir tenant un superbe bouquet de rose différentes et lorsqu'il leva sa tête vers moi, je croyais m'évanouir de surprise, c'était lui il avait aussi pensé à marquer le coup et je me reculais souriante largement pour qu'il ne s'aperçoive pas de mon impatience. J'agissais comme une jeune fille d'université très excitée en retouchant rapidement ma tenue devant le miroir et recoiffant bêtement ma superbe chevelure puis je fermais à moitié mon volet en tirant mon nouveau rideau blanc qui remuaient du petit vent et ma sonnette retentit, je prenais une grande inspiration en essayant de me détendre et j'ouvris ma porte, tendue.
"Oh déjà là!!!"Dis-je menteuse, le dévorant du regard dans son superbe costume tenant sûrement le bouquet dans son dos.
"Whaouuu!!! Caro t'es superbe!!!"Dit-il me faisant rougir et m'offrant les fleurs que je prenais délicatement remerciant son commentaire que je rétorquais et son magnifique bouquet de roses que je sentais les yeux fermés.
"Hum merveilleux ce bouquet, vraiment merci!"Dis-je offrant ma main pour qu'il entre.
Un bisou sur la main et un picotin sur mes lèvres offertes, il entrait me donnant des frissons dans le corps et il fermait la porte.
"P'tit café? J'étais en train d'en préparer"Dis-je allant à la cuisine voyant qu'il ne voulait pas passer à l'action tout de suite.
"Oh je pensais que tu étais sur ton balcon!"Dit-il malicieux sachant que je n'oserais pas avouer mon impatience d'être enculée.
Je faisais semblant de ne pas avoir entendu sa remarque puis je revenais avec deux jus d'orange pour attendre le café qui coulait.
Assis sur mon petit canapé, sa veste de costard enlevée, nous discutions tranquillement comme deux frère et soeur typiques jusqu'à oublier la raison de notre rencontre mais lorsque je retournais prendre les cafés, mes talons me rappelaient la situation car je faillis trébucher sur le sol entendant sa réflexion.
"Hé ne te casse pas le cul par terre!!"Dit-il nous faisant pouffer de rire, l'ambiance me plaisait, j'étais émoustillée et très chaude.
Ma poitrine excitée tendait le haut de ma robe sexy dessinant parfaitement mes pointes dures, dans ma cuisine, je résonnais ma libido de folie d'ôter cette robe pour revenir dans mon micro string de couleur rose crème pour qu'il me sodomise immédiatement car il me respectait tellement que je voulais qu'il prenne les commandes.
Nous dégustions nos cafés en nous confiant encore des anecdotes excitantes du passé, mes dessous coquins qu'il trouvait par hasard chez nos parents, mes tenues assez sexy qui le faisaient fantasmer lorsque je sortais avec mon amie du passé puis les nombreuses histoires érotiques basées sur l'inceste entre frère et soeur qu'ils avaient lu et je lui demandais d'en partager avec moi.
Regardant tous les deux mon ordinateur portable, je le prenais pour le mettre sur mes genoux et je surfais sur les sites qu'il me disait "histoiresdecheznous" et "literotica"que nous traduisions tout excités comme des ados découvrant le sexe, je n'avais jamais été autant excité par de la lecture et lorsqu'il m'avouait en avoir écrit certaines "66:Lois la naïve","79: Internet","96 Missy 1et 2","157 Luke chez une sexologue"...
"Whaou!!! Whaou!!!"Dis-je assez souvent lisant sérieusement les récits incestueux et autant vous avouer que les "Amants secrets"que vous lisez actuellement ont été écrit par moi après cette période fantastique de vie inoubliable.
Nous étions côte à côte, les joues presque collées et si attentifs sur un récit"60 ma soeur d'inceste" que je remarquais l'heure en bas à droite du PC, je décalais ma bouche à son oreille posant une main sur son entrecuisse à ma surprise pas érectile.
"Ta frangine veut se faire sodomiser!!"Dis-je câline prenant les devants et léchant son lobe d'oreille car il nous restait environ 1h00.
Je lui donnais le PC proposant de continuer l'histoire "60" à haute voix pendant que je glissais son pantalon et boxeur blanc moulant à ses chevilles, son sexe au repos était impressionnant, je l'embouchait totalement, il gémissait en lisant l'histoire avec difficulté, ma bouche travailleuse grossissait de son érection rapide et je ne pouvais plus tout contenir dedans, j'avais eu l'énorme plaisir de le bander moi même puis s'apercevant que je n'écoutais plus son récit incompréhensible, je sentais ses mains pressantes sur l’arrière de ma tête et il accompagnait ma fellation en soulevant son bassin comme un furieux, ses sécrétions coulaient vachement, je tétais son gland, me laissant baiser le visage comme une poupée de chiffon, sa bite était aussi dure que mon rouleau à pâtisserie et mentalement je craignais de ne pouvoir tout mettre dans mon cul serré puis soudain il releva ma tête vers la sienne pour m'embrasser à pleine bouche, je lui répondais en dénouant ma robe qui tombait à moitié dévoilant mes gros seins nus.
"Oh hum Caro, tu es trop bonne!!"Dit-il avant de soupeser ma poitrine que je lui offrais et qu'il tétait comme un gosse, je suffoquais de plaisir écrasant sa tête sur mes nichons que je frottais sur sa face puis il baissait ma robe en découvrant de ses doigts mon minuscule micro string en soie qu'il déchirait sauvagement et qu'il mettait dans ma bouche que j'ouvrais volontiers.
"Tu as un string de putain Caro!!"Dit-il rougi d'avoir bouffé mes tétés, je rétorquais un oui de ma tête car on m'avait toujours appris de ne pas parler la bouche pleine et il m'embrassait délicatement faisant jouer mon string entre nos langues agitées.
La cordelette en soie servant de petite culotte finissait dans sa bouche, nous nous déshabillions rapidement sans nous lâcher des yeux puis il enroulait et attachait mon string mouillé à la base de sa belle bite et tendait subitement ses mains vers moi tel un gentlemen.
"Si madame veut bien se faire enculer, par ici!!"Dit-il attentionné m'encerclant la taille en tenant mes mains pour me rassurer.
Nous avancions vers mon lit sensuellement en se regardant amoureusement, j'aimais sa façon de faire, il me faisait asseoir sur le bord du lit, m'écartait largement les jambes en s'agenouillant entre, son court cunnilungus jouissif était fantastique, en me redressant sur mes coudes, j'avais vu qu'il avait réussi à faire entrer quatre de ses gros doigts dans mon anus et je les prenais en bouche.
"Encule-moi petit frère!"Dis-je passant ma langue autour de mes lèvres et entre ses doigts puis écartant moi-même mes jambes aussi largement que possible en tenant mes chevilles.
"Whaou!!!"Dit-il admiratif de ma position très excitante, il posait son gland sur mon trou du cul et poussait de suite, à notre étonnement, son gros gland disparaissait dans mes fesses, j'ouvrais grande ma bouche de fascination par la préparation qu'il avait exécuté, puis il ondulait adroitement son bassin en poussant dans mes entrailles annales et sans douleur la moitié s'était introduite.
"Hum c'est du beurre Caro hum!"Dit-il accélérant ses va et viens pendant que j'attrapais mes seins qui valsaient de plus en plus.
Avec des coups de butoirs grogneux, il prenait à son tour mes chevilles, pliait mes jambes, en les ramenant écartées à la hauteur de mes épaules, j'étais écartelée admirant les plis de son visage forcer dans mes entrailles serrées, tous les deux serrions nos dents en suffoquant de plaisir, je voulais l'aider en refoulant mon bassin mais j'étais quasiment à moitié contorsionnée en position de chandelle.
"Ouiiii Ouiiiiii chériiiiiiii,ouiiiiiiiii"Dis-je folle de joie lorsque je sentais ses couilles fouetter ma raie du cul.
"Arggghhhh, arrrggghhhh, ton cuuuul est serrrééééééé hum"Dit-il mâchoire serrée avec des veines sortant de son cou.
Je pouvais pas le croire, il ramonait mes fesses de grands coups qu'ils ondulaient sèchement, mon cul se dédoublait et j'aimais drôlement ça puis ses boules cognaient une fois, deux fois et s'écrasaient contre moi.
"Ouiii mets la gomme mon chériiii"Dis-je joyeuse puis soudain je croyais recevoir des tgv car mon souhait lui faisait péter les plombs.
Son rythme ne durait pas longtemps car ses couilles s'aplatissaient trop bruyamment pendant que sa bite décalottait mon anus très serré et par une drôle de surprise de la situation ou de la pénétration, je jouissais du trou du cul, cela était fantastique et magique.
"Jouiiiiiis dans mon cuuuul..."Dis-je plusieurs fois pour l'inciter à éjaculer car il forçait corps et âme.
"Floccccccfff" Fit sa bite,rouge à exploser,lorsqu'il l’ait de mon colon car il tenait à éjaculer autre part.
"Offre-oi ta paire de gros nichons!"Dit-l essoufflé souriant diaboliquement car il voulait baiser mes tétés que j'offrais rapidement en glissant du lit et les serrant ensemble.
"Oui chéri, oui baise mes gros tétés à fond la caisse!"Dis-je avant qu'il ne la mette en place pour limer doucement puis rapidement mes gros tétés généreux, lorsqu'elle passait au dessus de mon visage, je fouettais sa bite du bout de ma langue, cela lui plaisait beaucoup, il pleurait de plaisir et personne ne m'avait autant baisé la poitrine de cette manière, j'étais joyeuse d'excitation.
"Ouiiii viiiens dans mes nichons, ouiiiiii viiiens sur ma figure!"Dis-je pressentant qu'il ne changerait plus de position jusqu'à éjaculer de la sorte et cela ne se faisait pas attendre, il attrapait mes épaules pour accélérer sa cadence, je ricanais, hystérique, pendant qu'il criait d'extase,ses jets savamment dosés giclaient contre mon menton, ricochaient sur mon visage et fouettait mes cheveux, il vidait ses boules sans se soucier de leur atterrissage et il avait raison, cela était aussi apparemment un des meilleurs moment de sa vie.
Tapissée de jus avec mes yeux fermés, je l'entendais tomber sur ses genoux, son sperme me coulait partout, nous dégagions son foutre de mes yeux en ricanant car nous le mettions dans ma bouche gourmande puis il me faisait tourner vers mon lit.
"Whaou! T’as arrosé mon pieu!!!"Dis-je étonnée de constater autant de sperme étalé sur ma couette bleu ciel à fleurs puis nous avons ri bêtement et je nettoyais à coups de langue son pénis qui ramollissait dans ma bouche.
"A la prochaine Caro!" "Oui à bientôt mon amour!"Disions-nous devant ma porte avant de se donner un picotin rapide sur la bouche.
Trois était le nombre de jours où je ne pus m'asseoir à cause des effets de notre super enculade.

J'aime 11

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Superbe histoire !

16-01-2020 10:01

SUper

16-01-2020 10:01

Tres bons amants

16-01-2020 10:01

La suite pour quand ?

16-01-2020 10:01

Récits / Histoires érotiques de la même categorie