Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MesFantames.net | Réctis érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Feeds

Ma bellemère

Récit érotique lu 44663 fois

'ai 26 ans et ma belle-mère 48ans, c'est une femme sans histoires et qui est un peu attardée. Nous possédons une villa à la campagne et suite à un accident, ma belle-mère est en convalescence chez nous. Elle a été brûlée aux deux mains et à une jambe. C'est ma femme (sa fille qui est aussi attardée) qui lui fait les soins.
En rentrant un soir à l'avance de mon travail, je suis allé vers la pièce ou l'on s'occupe de faire ses soins et j'ai entendu ma belle-mère dire ' quand tu auras fini de me soigner, tu me feras ce que tu m'as fait la dernière fois 'et ma femme lui a répondu ' cette fois ci se sera encore plus gros '

Je me suis approché et j'ai regardé par l'entrebâillement de la porte, ma belle-mère été assise sur le fauteuil, la jambe brûlée posée sur une chaise.

Quand sa fille eut fini les soins, elle a déboutonné le chemisier de sa mère pour en sortir les nichons et a commencé à pincer les bouts en tirant, elle a ensuite remonté la robe de ma belle-mère et lui a posé la jambe valide sur l'accoudoir du fauteuil, j'ai vu qu'elle ne portait pas de slip.

Elle avait le sexe béant et mon épouse a écarté les lèvres de son vagin pour y faire pénétrer trois doigts, elle a commencé un mouvement de va et vient de plus en plus vite et sa maman a poussé son cul en avant pour se faire pénétrer plus loin.

Sa fille a alors pris dans le tiroir, se trouvant sous le fauteuil, une petite bombe de déodorant qu'elle lui a aussitôt enfoncé dans le vagin, ma belle-mère a râlé de plaisir et lui a demandé de tenir sa promesse et de lui mettre quelque chose de plus gros, mon épouse s'est alors dirigée vers la cuisine et est revenue avec une bouteille de bière vide, elle a fait pénétrer la bouteille dans la vulve le goulot en avant et a enfoncé la bouteille jusqu'à mi longueur, sa mère se trémoussait de plus en plus et criait de l'enfoncer plus loin, mon épouse a alors retiré la bouteille et l'a retournée pour lui mettre par l'autre bout.

J'ai vu son vagin se dilater sous la pression mais la bouteille est entrée sur presque toute la longueur, ma belle-mère n'arrêtait pas de crier, elle a du jouir plusieurs, elle a remercié sa fille de l'avoir rendue heureuse et moi je suis sorti et fait semblant de seulement rentrer, c'était comme si il ne s'était rien passé.

Quelques jours plus tard mon épouse est partie passer deux jours de vacances chez une copine, j'étais donc chargé de faire les soins de ma belle-mère, le matin j'ai commencé à faire les soins, elle était encore en robe de nuit, après avoir soigné ses mains je suis passé à la jambe, elle m'a dit de la poser sur la chaise pour avoir plus facile, en relevant sa jambe j'ai vu qu'elle ne portait rien en dessous.

En soignant sa jambe je lorgnais sur son entrejambe, elle a dut s'en douter car elle a écarté légèrement l'autre jambe, je devais masser la jambe et je montais de plus en plus haut, elle me demanda de masser sa cuisse pour la circulation du sang, en la massant le bout de mes doigts touchaient sa toison ce qui la fit écarter les jambes encore plus fort, je voyais ses yeux se fermer et sa respiration s'accélérer, j'en profitais pour caresser son sexe plus fort.

Je fut étonné quand elle me demanda si je pouvais garder le silence sur ce qu' elle allait me demander, je répondis que ' oui ', elle me demanda alors de continuer et de rentrer deux doigts dans sa vulve qui été déjà toute trempée, j'ai rentré les deux doigts et je les ai fait aller et venir, son sexe venait à la rencontre de mes doigts.

Elle m'a alors demandé de déboutonner sa robe de nuit pour jouer avec ses seins et de lui pincer les mamelons, elle était excitée à mort.

D'elle même, elle écarta ses cuisses en grand pour me montrer l'intérieur de son vagin et me dit de lui mettre quelque chose dedans, je bandais et elle s'en été aperçue, j'ai pris la bouteille dans le tiroir et je lui ai enfoncé d'un seul coup, elle hurlait qu'elle en voulait plus, alors j'ai commencé à la branler de toutes mes forces mais elle n'arrêtait pas de crier qu'elle en voulait plus.

Je l'ai retourné et j'ai enfoncé deux doigts dans son cul, elle a été comme folle, elle frottait les bouts de ses nichons sur le coussin, elle a hurlé qu'elle voulait voir ma bite, je me suis mis à poil et je lui ai montrée, elle a ouvert sa bouche au maximum et j'ai rentré ma queue jusqu'au fond de sa gorge pour la faire taire, elle m'a sucé comme une salope.

La bouteille était toujours dans son vagin, elle me dit de l'enlever et d'essayer de la mettre dans son cul, j'ai présenté la bouteille par le goulot et j'ai commencé à l'enfoncer, elle a crié de cracher dessus pour la faire glisser, elle est rentrée de cinq centimètres, quand son cul a été bien dilaté j'ai retourné la bouteille et je lui ai rentré dedans, elle transpirait et jouissait comme une malade.

Après j'ai remis ma bite dans sa bouche et je me suis branlé pour éjaculer, elle a avalé mon sperme et m'a nettoyé la queue avec sa langue .

Elle m'a promis que ce serait encore mieux quand elle serait guérie.

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur