La soumission de Francine

Récit érotique écrit par mazaudier le 05-01-2016
Récit érotique lu 15322 fois
Catégorie Sadomazo

Francine roule sur la nationale, quand elle aperçoit une voiture en pane, garée sur le bas côté. Elle reconnait Béa, sa belle sœur, avec qui elle est fâchée à mort.

 

-Tiens, se dit-elle, mais c’est la grosse connasse. Depuis que j’ai envie de lui mettre une rouste.

 

Elle s’arrête et s’approche. Sans avertir, elle saute sur sa belle sœur. Les deux femmes roulent dans le pré qui jouxte la route. En voulant se retenir, Béa arrache une partie des vêtements  de Francine, qui se retrouve à moitié nue.

 

-Salope, dit-elle en partant en courant.

 

Béa lui court après, lui fait un croc en jambe. Elle se penche sur elle, lui assène quatre ou cinq gifles sur le visage, lui donne une magistrale et humiliante fessée,  et fini de la déshabiller.

 

-Aie…aie…crie  Francine, non, s’il te plait, ne me met pas toute nue.

-Mais si, sourit Béa, tu verras comme tu vas être bien.

 

Francine se débat, mais Béa la maintient au sol.

 

-Ecarte tes jambes, ordonne Béa, ne m’oblige pas à te mettre une rouste, je veux jouer avec toi.

 

Bea envoie une main entre les cuisses de Francine. Elle lui pince les lèvres intimes, ce qui fait hurler sa belle sœur, qui se débat de plus en plus. Soudain, Béa saisit le clitoris, qu’elle décalotte.

Bizarrement, Francine se calme.

 

-Salope, tu aimes quand on gratte ton petit bouton, ça te calme.

 

Francine ne répond pas, subit. Béa s’aperçoit que la fente de sa belle sœur devient humide. Francine reconnait que la caresse lui procure une agréable sensation.

 

-Oh oui j’aime, gémit-elle…gratte ma petite chatte aussi…fais la mouillée.

-D’accord, répond Béa, mais tu vas être obéissante, faire tout ce que je te dis, ok ?

-Oui, ce que tu veux, accepte Francine, mais branle moi, s’il te plait, fais moi jouir…oui…je joui.

 

Après cet intermède érotique, Béa enfonce deux doigts dans le cul de  Francine par, et la pousse vers la voiture. Elle sort des tenders du coffre, et ordonne sa belle sœur à s’allonger à plat ventre sur le capot. Elle fixe les mains aux rétroviseurs, et l’oblige à poser ses pieds sur le pare choc, les fixe, jambes bien écartées Dans cette position, les automobilistes ont une vue imprenable sur sa chatte. Béa pousse même l’humiliation jusqu’à arrêter des voitures.

De la première, deux sculpturale blacks en descendent. Lunettes noires, mini jupe, chaussure compensées, des bombes.

 

-Bonjour Mesdames, dit l’une, que se passe-t-il…oh, mais voila une bien belle chatte.

 

Elle s’approche et glisse un doigt entre les lèvres.

 

-Ouah, mais elle est toute mouillée la salope.

-Oui, c’est moi qui l’ai branlé…répond Béa.

-Hum…Leila, ma chérie, viens voir, poursuit la jeune black…elle adore jouer avec la chatte des petites françaises. Surtout avec leur clito, c’est une spécialiste dans ce domaine.

 

Leila glisse deux doigts entre les cuisses de Francine, saisit le clitoris qu’elle décalotte.

 

-Ca y est, dit-elle, je l’ai sorti de sa cachette…putain qu’il est dur…tu aimes quand on le doigte ?

-Oui…gémit Francine…c’est bon de se faire doigter le petit bouton…allez-y…oh oui…oui…

 

Après l’avoir faite jouir une paire de fois, les deux blacks s’en vont, non sans remercier Béa.

Du deuxième véhicule, sort deux jeunes maghrébins. De vrai colosse.

 

-Vous êtes en pane, demande l’un…qu’est- ce- qu’elle vôtre copine dans cette position, Elle attend qu’on lui mette un doigt ? Je peux ?

-Mais bien sur, répond Béa, même vôtre bite si vous voulez…elle est là pour ça… elle est puni.

 

Le jeune maghrébin n’hésite pas une seconde. Il baisse son short, libère une queue énorme. Il s’approche, et pénètre la chatte pleine de mouille.

 

-Tu vas voir les arabes ce qu’ils font à la chatte des française…sale chienne, je vais bien te remplir, après, c’est mon copain qui va te mettre le compte…sa spécialité, c’est les petits trous, tu vas voir comme il va bien t’enculer.

-Oh oui…allez-y…supplie Francine…baisez-moi, enculez-moi…

 

Une fois que le premier arabe à bien rempli la chatte de Francine, le second s’attaque au petit trou, qu’il pénètre d’un coup sec. Francine pousse un petit cri de douleur.

Pour finir, l’un d’eux monte sur le capot, est se fait tailler une pipe monumentale. Soumise, Francine avale la semence du jeune maghrébin, lui nettoie le gland.

Enfin satisfait, et après s’être copieusement vidé les couilles,  les deux jeunes arabes remercient Béa, et reprennent la route.

Jugeant que sa belle sœur avait assez payé de sa personne, Béa la détache enfin.

 

-Allez, petite salope, on y va, enfile ta robe. Mènes moi chez un mécano.

 

Une fois que la dépanneuse a pris en charge la voiture de Béa, elle demande à Francine de la ramener, non sans lui avoir imposé de quitter sa robe.

 

-Tu seras beaucoup mieux toute nue, dit-elle, au moins, tu ne risqueras pas de t’échapper. Allez, passe moi les clés, je conduis.

 

Pendant le trajet, Béa demande à Francine de poser un pied sur le tableau de bord, pour mieux voir sa chatte. Elle la caresse, joue avec le clito toujours décalotté, enfonce se doigts, la branle.

Francine n’en fini pas de jouir, elle en est à son six ou septième orgasmes de l’après midi. Elle se tord comme un ver sur le siège de la voiture, se prend les seins, pince les bouts devenus énorme, tout comme son clitoris du reste.

 

-Oh mon dieu, gémit-elle, que c’est bon de se faire gouiner…on recommencera, dis…

-Bien sur, sale chienne, quand on ira récupérer ma voiture. Tu vas devenir ma pute maintenant.

 

Effectivement, Francine sert de jouet sexuel aux amis de Béa. Le weekend, elle invite ses voisins. Les jeunes garçons et jeunes filles jouent avec elle. Ils éclatent de rire quand elle hurle de plaisir en atteignant l’orgasme. Après, les adultes prennent le relai. Les hommes la baisent, l’enculent, se font tailler des pipes. Les femmes la gouine, lui donne des fessées si elle n’obéit pas. Béa, elle, assiste à la déchéance de sa belle sœur qui n’en fini pas de jouir.

 

 

 

 

 


J'aime 11
05-01-2016 0 15322

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings