Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MesFantames.net | Récits érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Rendez-vous chez le kiné

Récit érotique lu 765 fois

Un vendredi ensoleillé, je décidais d'aller faire une randonnée.

La nature m'avait manqué durant ces derniers mois à cause du confinement.

Ma journée se passa merveilleusement bien, je m'étais arrêtée en début d'après-midi au bord d'une rivière pour pique-niquer, puis un peu plus loin je trouvais une petite cascade avec suffisamment d'eau pour me rafraîchir.

Je ne portais pas de maillot de bain, n'ayant pas prévu cette baignade.

Tant pis, j'étais au beau milieu de la nature personne n'allait s'aventurer ici, je décidais donc de me baigner nue.

Je me déshabille sans réfléchir et rentre dans l'eau.

Mes tétons se durcissent sous la fraîcheur du liquide.

J'aime voir mes seins lorsque mes tétons sont bien durs, j'aime surtout les caresser.

J’entreprends alors de me donner du bien.

D'une main, je pince doucement mes tétons, de l'autre je caresse mon clitoris qui commence à se durcir.

Le plaisir monte. Me masturber en pleine nature, m'excite énormément.

Néanmoins je prends mon temps pour faire durer le plaisir.

Mes longs cheveux bruns flottent dans l'eau, je regarde ma main aller et venir sur mon clito, je pousse de petits cris qui font écho dans la forêt.

Je m'entends jouir et ça ne fait qu'augmenter mon plaisir.

Je bascule la tête en arrière et ne me retiens plus.

Je crie mon plaisir à qui veut bien l'entendre.

Mes jambes tremblent. Mon clito reste sensible, je continue à le toucher ce qui me provoque des soubresauts.

J'aime pousser ma jouissance jusqu'au plus loin que je puisse supporter.

Mes affaires terminées, je me nettoies dans l'eau et sort pour me rhabiller.

J'entends une branche craquée.

Est-ce que quelqu'un se cachait dans le bois pendant que je me masturbais ?

Je ne m'étais pas faite discrète, peut-être que quelqu'un m'avait entendu ou pire vu...

Je regarde autour de moi et ne vit rien d'anormal. Je reprends donc ma route.

Au bout d'un quart d'heure j'entends des pas derrière moi.

Effectivement deux hommes d'une quarantaine d'années me suivaient de près.

Je pris peur et accélérai le pas. Ils firent de même.

Je me retourne pour voir ce qu'ils me voulaient. C'est alors que je trébuche sur une pierre et tombent sur le côté. Je ressens une douleur au niveau du bassin mais rien d'alarmant.

Les deux hommes accourent vers moi je suis rouge de honte.

Ils m'aident à me relever et l'un deux me dit être kiné-osthéopathe et me propose de me ramener à son cabinet pour m'examiner.

Je lui dit que tout va bien, une petite douleur au bassin qui ne m'empêchera pas de rentrer chez moi.

Il me saisit par le bassin un peu brusquement et me dit qu'il est déplacé et qu'il vaut mieux ne pas attendre pour le remettre en place.

Je suis surprise par ce geste mais je m'entends lui répondre qu'il a raison et que ça ne me coûte rien de le suivre.

Je donne les clefs de ma voiture à son ami et je m'installe dans la sienne pour qu'il me conduise à son cabinet.

Sur le chemin nous parlons de banalités, nous échangeons nos prénoms, il s'appelle Alex et je m'appelle Marlène. Il est grand brun, musclé, les yeux verts et moi je suis grande brune, les yeux noisettes, une poitrine généreuse et des fesses bien rebondies.

Je le surprends d'ailleurs à s'attarder un peu trop longtemps sur mes formes.

Nous arrivons enfin à son cabinet, il n'y a personne car tout le monde est en vacances.

Il me fait rentrer dans une salle et me demande de retirer mes vêtements et de rester en sous-vêtements.

Il me dit de me mettre dos à lui, face à la table, d'écarter un peu les jambes et de baisser mon buste tout en plaçant mes mains sur la table.

Il se place derrière moi et pose ses mains sur mes hanches. Il fait onduler mon bassin et mes fesses frôlent son entre-jambe. Je me dis qu'il n'avait sans doute pas fait exprès.

Il remonte ses mains le long de ma colonne jusqu'à ma nuque puis redescends jusqu'à la naissance de mes fesses. Il fait doucement descendre ma culotte en prétextant contrôler mon coccyx.

Je me laisse faire.

Il prend alors une fesse dans chaque main et commence à les malaxer. Maintenant je sens bien son sexe entre mes fesses. Il n'y a plus de doute possible son intention est facilement devinable.

J'essaie de me retourner en lui demandant ce qu'il fait mais il me plaque avec son bassin contre la table. Je me débats.

Il m'enlève mon soutien-gorge et me touche les seins.

Il me chuchote alors à l'oreille que je suis aussi belle de près que de loin, et que lui aussi, il aime jouer avec mes tétons.

Je cesse de me débattre instantanément.

Il poursuit en me disant qu'il m'avait entendu jouir du chemin avec son ami. Ils se sont donc approchés et ils m'ont trouvé, nue en train de me masturber sous la cascade. Il me dit qu'ils m'ont filmé et que c'était digne d'un fantasme.

L'entendant parler de son ami, je me demande alors où il se trouve au moment où l'on parle. Je tourne la tête vers la porte et le vois assis sur une chaise, le pantalon baissé, son membre en main.

Alex me met subitement deux doigts dans la chatte et les ressorts. Il me les mets de force dans la bouche et m'obligent à les sucer.

Il me dit qu'il sent chez moi un instinct de soumission et qu'on va bien s'amuser.

Je sens que je commence à être excitée malgré moi.

L'entendre parler de fantasme et de soumission éveille ma libido. Il me demande de regarder son pote Ben qui est en train de se branler vigoureusement. Sa bite enfle à vue d'oeil.

Je commence à mouiller.

Alex réitère son assaut, cette fois avec trois doigts. Il m'appuie sur la tête en la maintenant sur la table. Il entame des vas-vients dans mon vagin de façon très rapprochés, il me branle la chatte comme jamais. La mouille coule le long de sa main. Il me fait lécher ma mouille et reprends les vas -vients avec quatre doigts.

Ben se lève et se rapproche pour voir de plus près. L'entrée de mon vagin se dilate rapidement. Alex en profite pour y rentrer son poing entier. Il me fist la chatte. Je sens son poing dans mon bas ventre il le rentre et le sors de ma chatte sans difficulté. J'ai envie d'hurler de plaisir mais Ben ne m'en laisse pas le temps.

Il me tire par les cheveux, me pince le nez et me dit d'ouvrir grand la bouche.

Son chibre est énorme. Il est long et surtout bien large. Une veine apparaît le long de sa verge, je trouve ça tellement excitant.

Il fourre alors son membre bien dressé dans ma bouche et le pousse le plus loin possible. Je m'applique à lui donner une belle gorge profonde en le regardant droit dans les yeux.

Il semble satisfait, me traite de docile petite salope et me crache sur le visage, suivi d'une légère baffe.

Alex s'affaire toujours à m'élargir la chatte avec son poing.

Je ne peux plus retenir ma jouissance. Un long jet de cyprine sort de ma chatte et inonde le sol.

Cela à pour effet de stimuler l'ardeur de ses deux mâles.

Alex reprend de plus belle à me branler et Ben me baise littéralement la bouche. Je suis secouée dans tous les sens, mon corps tremble de jouissance.

Ben demande alors d'échanger sa place avec Alex. Celui ci ne se fait pas prier. Il retire son pantalon et arrive bite en main vers mon visage.

Il me bifle plusieurs fois, me crache sur le visage et étale la salive avec sa main.

Il me tire par les cheveux et me crache dans la bouche.

Je recrache instinctivement.

Il me met alors une gifle et me fourre sa bite dans la bouche. Il s'applique à mettre de violents coups de reins. Il enfonce son pénis jusqu'à la garde et me maintient la tête. J'étouffe presque mais il sait s'arrêter à temps.

Il se retire me crache de nouveau dans la bouche et m'ordonne d'avaler.

Nous échangeons un baiser et me félicite d'être une bonne soumise. Il me caresse la tête comme on caresserait son chien et j'aime ça.

J'aime me sentir chienne.

Pendant ce temps, Ben s'attarde autour de mon anus avec sa langue. Il m'écarte les fesses avec ses mains et me léche vigoureusement l'anus. Cette sensation est délicieuse.

Puis la langue ne suffit plus. Il me met un doigt puis deux.

Crache dans mon trou pour le lubrifier et essaie d'insérer sa bite.

Elle est énorme et je ne suis pas suffisamment dilatée. Il force le passage et réussit à faire rentrer son gland. J'étouffe un cri de douleur en enfonçant profondément la bite d'Alex dans ma bouche.

Ben me dit que je suis une bonne fille et me met de petites claques sur les fesses tout en me pénétrant centimètres par centimètres.

Alex me tient par les cheveux et s'amuse à pousser sa bite contre la paroi de ma joue et à l'enfoncer le plus profondément possible dans ma gorge. J'ai des haut le cœur et je bave énormément. Il continue ses va-et-vient puis fini par m'éjaculer dans la bouche et sur le visage.

Il ne débande pas pour autant et continu de me baiser la bouche. Son sperme me coule dans le cou et sur les seins. Il l'étale avec sa main et s'essuie dans mes cheveux.

Il me caresse la tête avec sa main pleine de sperme en me traitant de sale chienne. Il me souille complètement.

Mon visage est recouvert de son foutre, je pue le sexe et je suis plus excitée que jamais. J'aime la façon dont il me traite.

Il se retire et me regarde. J'ouvre alors grand la bouche et tire la langue en le regardant dans les yeux.

Il me demande alors ce que je veux. Je lui répond que je veux sa bite dans ma bouche. Il sourit et me demande de le supplier. Je m'exécute ouvrant encore plus grand.

Il me fourre alors sa bite dans la bouche sans ménagement et met même un de ses testicules à l'intérieur. Je ne peux plus respirer.

J'essaie de me dégager mais il m'appuie sur la tête tout en enserrant la base de sexe avec sa main. Ses testicules sont gonflées, ma bouche est bien remplie. Il finit par tout sortir et recommence une dizaine fois. J'étouffe un cri de douleur.

Ben avait réussi à faire rentrer la moitié de son pénis à l'intérieur de mon cul.

La largeur de son sexe se faisait ressentir, mon anus se dilatait mais pas aussi vite que l'envie de Ben de m'enfoncer son chibre jusqu'à la garde.

Il amorce alors de légers vas-et-vients tout en me masturbant le clitoris. Je me détends et sa bite rentre un peu plus à chaque coup de reins.

Mon esprit s'égare. J'analyse la situation. Je suis en train de me faire prendre comme une chienne par deux quarantenaires, ils me bourrent de tout côté.

J'aime me sentir chienne, me sentir utilisée pour assouvir des pulsions bestiales.

Je regarde Alex avec des yeux de vilaine fille pendant que je maintiens mes fesses bien écartées avec mes mains pour que Ben puisse me pénétrer profondément sans être gêné.

Il me sodomise maintenant sans retenue. Il me pilonne l'anus en me mettant de puissantes fessées sur le cul et les cuisses.

Puis il alterne entre mon vagin et mon anus. Je n'en peux plus de jouir. Je sens mes jambes se dérober sous moi mais Ben me maintient par les hanches et continuent à me pénétrer avec vigueur. Il finit par éjaculer dans mon cul.

Je sens plusieurs jets se déverser en moi.

Apparemment je ne suis pas la seule à avoir énormément de plaisir.

Il me présente sa bite pour que je la nettoie et je m'y applique.

Il mérite que je m'occupe bien de lui après ce qu'il m'a donné. Je lèche donc les moindre recoins de son sexe.

Puis, il se retourne, met un pied sur une chaise et me présente son anus. Alex me prend par les cheveux et plaque ma bouche contre le trou de Ben. Je me met alors à le lécher. Je descends vers ses bourses tout en le branlant.

Ben m'avait tellement rempli le cul que je sentais le sperme couler de mon anus et dégouliner sur ma chatte.

Je continue donc à lécher l'anus de Ben qui m'avait si bien comblé quand Alex me pris par surprise. Il était derrière moi, je ne l'avais pas vu se déplacer. Il présente son gland à l'entrée de ma chatte et me pénètre d'un coup sec. Je venais de jouir par le cul et maintenant c'était le tour de mon vagin.

Je dégouline de mouille.

La bite d'Alex rentre et sort sans difficulté. Je jouis et en oublie de lécher le cul de Ben qui me saisit par la nuque et me remet de suite au travail.

Alex accélère le rythme, je sens sa bite taper au fond de mon vagin, j’éprouve de la douleur et du plaisir à la fois.

Je deviens complètement folle, je branle énergiquement Ben et rentre ma langue à l'intérieur de son trou. Alex me pince les tétons et me prend comme un chien prendrait une chienne.

Il change subitement de trou et me prend maintenant par le cul. Je lâche de nombreux râles, je suis épuisée mais je continue de branler Alex. Sa bite est redevenue extrêmement dure. Il me la fourre alors dans la bouche et entame des vas-et-vient.

Alex me sodomise sans ménagement. Il me défonce l'anus, je suis secouée d'orgasmes. J'aimerais qu'il arrête mais il continue à me limer le cul.

De longues minutes s'écoulent, Ben me maintient la tête et Alex me tient par les hanches.

Mon corps est épuisé de plaisir. Mes yeux roulent dans mes orbites.

Ils ralentissent alors le rythme.

Ben retire sa bite et se branle tout près de mon visage.

Alex fait de longs vas-et-vients.

J'ai l'impression que la scène se déroule au ralenti.

Je reprends peu à peu mes esprits.

Ben s'en aperçoit et fait pénétrer sa bite dans ma bouche. Je me remet à le sucer et Alex accélère de nouveau le rythme.

Ils jouent avec mon plaisir, avec mon corps.

Je me remet à jouir quasi instantanément. Ben me tient les paupières pour me forcer à ouvrir les yeux.

Alex me pilonne de nouveau sauvagement.

Mon anus me brûle. Il rentre et sort sa bite en poussant des râles. Il me traite de sale pute et me met des claques sur les fesses.

Des larmes coulent le long de mes joues.

Ben les essuie avec son pouce mais ne s'arrête pas pour autant de me baiser la bouche.

Il me dit que je suis une bonne fille. Qu'il faut que j'assume l'image que je leur ai donné de moi dans la forêt.

Cela à pour effet d'exciter encore plus Alex. Il me dit que je suis qu'une petite traînée qui aime se masturber dans la nature, excitée par l'idée du voyeurisme. Que je mérite d'être traitée tel quel.

Il me met de puissants coups de reins. Et le plaisir prend le dessus sur la douleur.

Ses mots sont blessants mais vrais.

Quand je me masturbais sous cette cascade, l'idée que l'on puisse me voir, m'excitée. Je m'imaginais même en train d'être prise par un inconnu dans cette forêt.

Mon corps se raidit sous l'orgasme naissant.

Ma bouche remplie par le sexe de Ben m'empêchait d'émettre le moindre bruit mais mon corps lui se manifestait. Mes yeux se révulsaient, j'étais secouée de tremblement. Si Alex ne me tenait pas, je serais incapable de tenir debout.

Alex était long à venir. Ben éjacula en premier sur mon visage et me rempli la bouche. Puis Alex me mit encore deux trois coups de bites et éjacula pendant un bon moment.

Il me souleva et m'allongea sur la table, releva mes jambes au dessus de ma tête pour mettre mon anus en évidence.

Il me demanda de pousser et un flot de semence coula de mon trou.

Ben le récupéra dans un verre.

Il me prit par les cheveux et me fit descendre de la table.

Pendant ce temps Alex avait récupéré son portable et filmait la scène.

Ben me demanda de me mettre à genoux, mes fesses calées sur mes talons, les cuisses bien ouvertes.

Mes jambes tremblaient encore de plaisir.

Il me tira par les cheveux pour mettre ma tête en arrière.

Alex filmait de près mon sexe, mes seins recouverts de foutre, mon visage luisant de semence. Il redescendis son portable vers mon entre-jambe et me branla avec sa main libre. Je jouis rien qu'au contact de sa main.

Je voulus retirer sa main mais ben m'en empêcha.

J'étais à leur merci.

Je sentais que j'allais encore avoir un orgasme.

Il fut très violent.

Ben me tirait par les cheveux pour que je ne m'écroule pas sur le sol pendant qu'Alex s'acharnait à me branler.

Puis quand ils jugèrent que c'était suffisant ils s'arrêtèrent et me firent boire le verre rempli de semence. Puis, ils me laissèrent allongée sur le sol.


Dites moi ce que vous en pensez en commentaire.

J'aime 11

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Merci

11-11-2020 07:11

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur