Venez jouer avec nous! (chapitre 1)

Récit érotique écrit par Petit-Pervers le 06-02-2022
Récit érotique lu 2562 fois
Catégorie Sadomazo

Bonjour à tous,


Voici le début d'un long récit érotique, pour ceux qui aiment le viol, la soumission féminine et le sexe très hard, ce texte est fait pour vous. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, je suis ouvert à toutes critiques et à toutes suggestions. Bonne lecture.


Introduction:

Dans une ville, un réseau de malfrats agissait en silence. Ils enlevaient des femmes de toutes âges: des adolescentes, des jeunes femmes, des femmes... Puis ils les violaient pour leur propre plaisir et les faisait souffrir puis les tuaient dans d'attroces conditions. Les dépouilles des victimes étaient mangées par les membres du réseau.

Quand à leurs organes vitaux ou sexuels ils étaient soit gardés en trophée puis mangées eux ausi, soit vendus à des réseaux d'autres malfrats à travers le monde pour des choses encore plus macabres!

âme sensible, s'abstenir!

Donc laissez moi vous souhaitez la bienvenu dans ce monde de sang, de viols, de souffrances et de douleurs sans fin!


Chapitre 1:

Un jour, le chef du réseau convoqua ses subordonnés.

"-Tout le monde est là?

-Oui chef. répondit l'assemblée en cœur.

-Bien, alors aujourd'hui, on va chasser! dit le chef en se levant de son trône.

-Quel genre de proie? dit un homme.

-Une belle blonde, d'environ 18 ans, avec de gros nébards et un beau cul de pute! dit le chef avec une grosse voix.

-Ouai, on va vous trouver une bonne salope, comptez sur nous chef!" répondit l'assemblée.

Ils commencèrent les recherches et finirent par trouver une belle étudiante, blonde, avec de gros seins et un cul bien rebondi.

La nuit tombée, ils la guettèrent, elle sortait d'une boîte de nuit avec des amis. Elle finit par se retrouver seule avec une copine.

"-Vous êtes prêt les gars? chuchota le chef du groupe.

-Oui." répondirent les autres.

Au moment propice, ils lui sautèrent dessus, la plaquèrent au sol, la baillonèrent puis l'emmenèrent au camion. Ils firent la même chose avec son amie, c'était une petite blondinette aux yeux bleus, elle avait des petits seins en forme de poire tout aussi excitants et désirables que ceux de son amie. Elle avait par contre le même cul que sa copine, de grosses fesses! Elle avait de longues jambes fines qui la rendait encore plus sexy.

Dans le camion, ils commencèrent à les déshabiller. Ils prirent la fille pour laquelle ils étaient venus en premier. C'était l'été, donc la petite salope était légèrement habillée, un des hommes commença par lui enlever ses chaussures très doucement, il savourait la chaleur de ce corps et se réjouissait des cris étouffés par le baillon et des gigotement désespérés de l'étudiante. Une fois les chaussures enlevées, il lui retira sa chemise qui était blanche quasi transparente. En dessous elle portait un soutien-gorge tout simple, il était en coton et de couleur blanche. La victime se débattait désespérément mais rien à faire, ces hommes la maîtrisaient parfaitement. Elle criait, se tordait, gigotait, tout cela amusait les hommes autour.

"-Et les gars, regardez, elle en a vraiment des gros la cochonne! s'exclama un des mecs en désignant ses seins.

-Ah oui, tout à fait mon genre! dit un autre d'un ton pervers et amusé.

-Doucement les gars, on peut la tripoter un peu mais pas de pénétration sinon le boss va se mettre en colère!" dit le chef du groupe.

Son téléphone sonna, c'était le grand boss qui l'appelait.

"-Alo oui chef.

-Alors vous en êtes où?

-Regardez par vous même."

Il pointa la caméra de son portable sur la pauvre jeune femme à moitié nue avec des expressions de peur et d'effroi sur le visage.

"-Oh mais je vois que vos avez fait du bon boulot, et ses nichons bien gros! s'exclama le boss tout excité.

-On va la foutre en sous-vêtement et on vous laisse la suite.

-Très bien.

-Ah tiens d'ailleurs, on a ramené une autre salope imprévue, c'est sa copine. dit l'homme en pointant la caméra de son téléphone cette fois vers la deuxième fille quand à elle toujours habillée.

-Ah bien joué les gars, oh, elle a l'air d'être bonne! s'exclama le chef.

-Oui, sûrement.

-Ne la touchez pas, je m'occupe d'elle moi-même! dit le boss avec une voix excitée.

-Très bien.

-À toute suite.

-À toute suite chef."

Il raccrocha et ordonna à ses hommes de continuer l'effeuillage.

"-Aller, laisse toi faire ma jolie." dit un des hommes

Elle gigota de nouveau mais bien sur sans aucun résultat.

Un des hommes commença à ouvrir la fermeture éclair de la jupe de l'étudiante. En dessous, elle portait une culotte toute simple de coton assortie au soutien-gorge.

"-Mais, qu'elle est sexy! dit un homme en posant ses mains sur ses gros seins.

-Aller, on va un peu s'amuser avec elle!"

Tous les hommes se mirent autour de la victime et commencèrent à la tripoter, à passer leurs pervers mains en dessous du soutien-gorge pour ainsi tripoter les tétons de la salope, ils exercent des pressions desfois très doucement, desfois très fortes. Ces attouchements faisaient hurler la jeune femme mais ces derniers étaient vite étouffés par le baillon.

"-Enlevez lui son baillon! ordonna le chef du groupe.

-Qu'est-ce que vous me voulez? put enfin dire la jeune femme d'une voix remplie de peur.

-Nous, on veut juste jouer avec toi, autrement dit, te violer! Te faire souffrir pour notre plus grand plaisir! hurla le chef du groupe.

-Mais j'ai pas envie moi, j'ai une vie et...

-Ta gueule salope! Tu vas gentiment te laisser faire si tu ne veut pas agraver ton cas!" rétorqua le chef du groupe en déposant la lame de son canif sur la gorge de l'étudiante.

Elle commença à pleurer.

"-Les gars, j'ai trop envie de la sauter elle m'excite beaucoup trop cette pute! hurla le chef de groupe.

-Ok on te couvre!"

Il s'avança vers elle et lui retira son soutien-gorge violemment, et enfin ses seins, ses gros seins apparaissent, ils étaient doux, chauds et lourds. L'homme les pris et commença à les sucer. La petite chienne commença à gigoter de plaisir et criait en même temps.

"-Ma parole elle aime bien!" dit un homme amusé.

Une fois bien chauffée, il descendit vers sa culotte et la lui baissa délicatement. Le bas-ventre apparu, le pubis était rasé sauf à l'exception de quelques poils noirs très courts. Entre ses cuisses, la chatte humide était rasée.

"-C'est vraiment une pute les gars!"

Le chef pris délicatement les grandes lèvres et les écarta. L'hymen fit son apparition.

"-Oh ça j'y touche pas, dis moi ma jolie, tu n'as jamais était baisée? dit le chef en prenant les tétons de l'étudiante entres ses doigts et serra très fort.

-Non! répondit elle en hurlant de douleur.

-C'est bien cri, cri, hurle salope!"

Ses tétons devinrent tout rouges.

-Aller, retournez la les gars, on va regarder son cul de salope!"

Ils la prirent par les poignets et les chevilles et la retournèrent. La voilà sur le ventre, les fesses offertes.

"-Mais c'est qu'il est bien gros ton cul!" s'exclama le chef.

Après avoir baissé son pantalon et son slip, il la prit par les hanches et la pénétra d'un coup sec ce qui fit hurler la femme de douleur.

"-Bien, là, hurle encore, j'ai envie de t'entendre gueuler de douleur! Aller!" dit le chef en claquant très fort les fesses de la jeune femme.

Ils fit des vas et viens dans son cul pendant 5 minutes, quand il sentit la sauce arriver il se retira et lui défença la bouche avec sa bite.

"-Ouvre grand, t'as intérêt à tout avaler!" hurla le chef en lui tirant les cheveux.

Trente secondes plus tard, il lâcha de longs de jets de sperme. La sale pute avala son foutre avec délice.

"-Elle commence à aimer la salope! rigola le chef.

Il se retira se rhabilla et la rhabillèrent elle aussi, la revoilà en sous-vêtement, soutien-gorge et culotte blancs.

"-Donnez lui de l'eau, si le boss remarque mon foutre dans sa gueule, je suis mal. Et toi tu n'ouvre pas ta bouche de pute!" lui dit il en la giflant.

Ils arrivèrent enfin à leur quartier général ou le boss les attendait.

"-Bien joué, emmenez les en salle de tortures légères, on va voir ceux qu'elles ont dans le ventre! dit le boss.


J'aime 16
06-02-2022 0 2562

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Settings