Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MesFantames.net | Récits érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Feeds

La copine de mon fils

Récit érotique lu 20357 fois

J'avais 48ans quand cette histoire m'est arrivé. marié, ma femme était en vacances dans sa famille en espagne et j'étais seul en banlieue parisienne avec mon fils de 22ans. Sa copine -Aline- passait souvent le voir, mais ce jour là j'étais seul à la maison. Aline, jolie rousse au visage couvert de jolies tâches de rousseur était bien mignonne dans sa petite robe légère. Il faisait très chaud ce jour de juillet. Elle entre à la maison..."Bruno n'est pas là?"... "Non, aline, il est parti faire une course, mais monte l'attendre". 
Aline a monté l'escalier qui mène au salon. Je la suivais, matant ses jolies petites fesses que sa robe trop courte ne cachait pas...pas plus que son string rouge d'ailleurs!
Je ne sais pas ce qui m'a pris quand arrivés sur le palier, je lui ai dit : " dis donc, tu as un bien joli petit cul! Je peux toucher?". Sans attendre la réponse, je posais mes mains sur ses fesses. surprise je suppose, elle ne réagit pas. Tout juste un peu de rose aux joues.... J'insiste, lui pelotant fermement le cul cette fois-ci... 
Alors que je m'attendais à prendre une gifle, ou la voir s'enfuir, qu'elle ne fût ma surprise qand elle me dit : "Non... si Bruno nous voyais?".
Vous n'auriez pas pris ça pour un encouragement vous? Moi, si!
Je cherchais alors ses lèvres tandis que ma main s'insinuait dans son tring, à la recherche de son anus que je massais savament...
Aline gémissait doucement, blottie maintenant contre mon corps, m'embrassant à pleine bouche.
Je lui otais rapidement sa robe et découvris une magnifique poitrine que n'entravait aucun soutien-gorge.... Je pétrissais, palpais, caressais ses adorables seins et pris en bouches ses tétons roses de vrai rousse....
Aline n'était restée inactive non plus et elle avait déboutonné mon pantalon et sorti ma queue. Je bandais bien sûr comme un cerf et elle s'est jetée sur ma bite goulument. Elle me pompait, me lèchait comme jamais ma femme me l'avais fait! Et dire qu'elle avait à peine 20 ans!
Au bout de quelques minutes de ce traitement, j'éjaculais puissament sur son visage...

Après cette merveilleuse pipe dont me gratifia aline, je la pris dans mes bras et l'emmenai sur le canapé du salon. je la déposai délicatement. Quelle était belle, langoureusement avachie sur ce canapé, un petit sourire mutin au coin des lèvres, ses petits seins fièrement dressés, uniquement vétue de son petit string rouge, ce qui rendait la scène encore plus érotique ! Il ne me fallut pas longtemps pour bander à nouveau...
Je me mis à genoux à côté d'elle et posai ma bouche sur ses lèvres qui s'entrouvrirent aussitôt. Nos langues se mélèrent un long moment, avant que je détachent mes lèvres des siennes et que je commence à explorer son merveilleux jeune corps. Je lui pelotais à nouveau les seins et suçais les pointes roses et charnues qui gonflaient sous ma langue. Je tétais goulûment ces beaux globes d'un blanc laiteux pigmentés d'adorables tâches de rousseur... Aline eut l'air d'apprécier car je l'entendis gémir doucement.
Je quittais alors à regret ces 2 trésors pour en découvrir d'autres... J'embrassais et léchais son ventre, son nombril jusqu'à l'élastique de son string rouge.
A 48 ans j'étais devenu timide comme un collègien, n'osant pas aller plus loin. Ma langue parcourais son bas ventre tout le long de l'élastique et c'est Aline d'un "continue !" suppliant qui me libéra enfin. Je pris donc le haut du string dans mes mains et commençais à le descendre, aidé pas aline qui souleva légèrement ses fesses.
Alors j'ai eu ma récompense! Tout d'abord une magnifique petite touffe rousse aux poils courts et frisés puis en continuant à descendre une longue fente étroite et serrée, aux lèvres charnues et elles aussi couvertes de poils roux.
Dans une totale impudeur, Aline posa une jambe sur le dossier du canapé et l'autre pendante me livrant ainsi une vue imprenable sur son intimité.
Je ne pouvais pas résister à une telle invitation et j'enfouis ma tête entre ses cuisses. J'embrassais cette vulve juvénile, je la doigtais délicatement avant de la fouiller avec ma langue.
Je j'avais pas broutter une jeune chatte depuis si longtemps ! J'écartais le repli de ses petites lèvres et découvris son petit clitoris que j'excitais aussitôt avec ma langue. Le petit bouton rose réagit intantanément et il banda comme un pénis! Un peu de cyprine s'échappait de la fente maintenant bien ouverte d'aline, m'informant qu'elle était prête à m'acueillir....

Mais cela ne s'ast pas passé comme vous pourriez l'imaginer.... 

J'aime

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur