Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MesFantames.net | Récits érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Les Orgies de Sonia

Récit érotique lu 8949 fois

Sonia, une belle fille de 18 années, est assise dans le sofa de la salle à manger et regarde un programme de divertissement. Sonia est absorbée par l'écran de télévision quand dans le salon fait irruption son père, en slip, portant une serviette dans les bras, il se dispose à aller se doucher :
- Sonia, ton oncle t'appelle.

- Sonia… as-tu entendu ?
- Je ne puis maintenant, papa, je regarde la télé….
- Allons Sonia, ne sois pas ainsi, obéis à ton oncle, il te réclame….
- Ton oncle veut te lancer dans les affaires et les $3000 par mois te permettront d’avoir une vie de déesse à Buenos Aires. -
- Papa, jamais tu ne me laisses tranquille !
Sonia, contre sa volonté, se lève et va vers la chambre de son oncle. Elle arrive à la porte et entre avec une certaine témérité. Son oncle, étiré dans le lit, totalement nu se trouve là et avec son membre viril énorme:
- Non, mon oncle, non… Jusqu'à quand devrai-je payer cette faveur ?
Alberto, est l'oncle de Sonia, il y a cinq ans qu'il est veuf, et depuis lors il n'a pas eu de relations avec des femmes en dehors de sa nièce, qui est la seule présence féminine de la maison. Alberto est le propriétaire du cabaret BUENOS AIRES CLUB et sa nièce est la fille qui a le plus de privilèges, puisque son oncle l'aime.
Sonia ne cesse pas de regarder le phallus que son oncle possède. Son visage reflète l’étonnement.
C'est un long pénis, cela est évident ; mais ce qui attire l'attention est sa grosseur incroyable.
- Viens ici à mon côté, dit son oncle -
Sonia obéit.

À l'heure actuelle, elle sait qu’elle ne sortira pas de la chambre tant que son oncle n’aura pas éjaculé. Alberto met sa main sur une cuisse de Sonia.
- Ma chérie… pourquoi n'enlèves-tu pas cette robe ? Viens t’asseoir ici ?
- Pas maintenant, non, mon oncle, je préfère te masturber jusqu'à ce que tu viennes.

- Comme tu veux ; mais j’aimerais que tu le fasses avec ta ravissante bouche ; veux-tu le faire Sonia ?
- Oui, mon oncle…
Sonia porte sa main sur l'appareil colossal. La petite main de Sonia ne peut pas, prendre toute la grosseur de la verge d’Alberto. C’est comme si elle devait tenir avec une seule main une balle de basket-ball, avec la main au-dessus du ballon.
Elle déplace la main de haut en bas, en tirant la peau qui couvre le gland.
Elle s’aide de l'autre main. Avec les deux mains, elle entoure le pénis d’Alberto et le masturbe d'une manière presque grotesque et exagérée. Ses mains vont de la base du membre jusqu'à pratiquement la pointe. Alberto commence à gémir faiblement.

Le gland est déjà bien mouillé et brillant. Sonia ne cesse de l'observer. Tout son corps se déplace au rythme de la masturbation. Alberto lutte pour enlever à sa nièce sa robe, son corsage et sa culotte pour pouvoir caresser son cul immaculé et considérer dans toute sa splendeur le trou parfait de Sonia.

Celle-ci approche son visage du membre de son oncle. Cela paraît presque irréel ; la vision du petit et fin visage de Sonia avec le membre extraordinaire de son oncle, qui traverse tout le visage et plus. Sonia, qui sent maintenant les doigts rugueux de son oncle, se déplacer sur sa raie, est disposée à lui sucer la verge.

Évidemment, ce n’est rien de le dire. Elle ouvre sa bouche le plus largement possible, mais elle n’est capable que de faire entrer le gland ; et pourtant, elle doit déjà ouvrir sa bouche au maximum et le faire d'une façon intermittente pour prendre de l'air.
Alberto regarde l'expression de sa nièce; contrainte d'engloutir d'une partie infime de son pénis. Alberto ne peut réprimer des cris d'intense satisfaction devant la vision du travail de sa nièce, dont les yeux expriment un mélange d’incrédulité et d’innocence. Devant une telle situation, Alberto sait qu'en peu de temps il va jouir.

Il a une résistance sexuelle prolongée, mais avec sa petite nièce, cela lui est impossible de retenir l'éjaculation. Il pense toujours à la même chose : un jour il voudrait enfoncer son poteau entier dans la bouche de Sonia. Il a aussi une autre fantaisie, peut-être encore plus hypothétique : pénétrer analement Sonia.

Il adore le petit derrière de sa nièce. Imaginer sa nièce à quatre pattes, avec le cul en l’air pour être pénétrée, et empalée par son énorme pénis, c’était son plus beau rêve.
En pensant à cela, il sent l’orgasme arriver.

- Ma chérie, je vais déjà venir… je ne peux pas en supporter plus!!!!…..aaahhhhgg !!
Tout de suite, Sonia retire le pénis et continue à le masturber avec les deux mains. Alberto est légèrement déçu, parce qu’il souhaitait jouir dans la bouche de sa nièce :
- Sonia, continue à sucer s'il te plaît ; je veux venir dans ta jolie bouche.
Elle ne dit rien, et continue à le branler comme si elle n'avait pas entendu.
- C’est la dernière chose que je te demanderai aujourd'hui. S’il te plaît ma chérie, je te le demande !!
- Tu es un peu brute parfois, mon oncle -
- Oui, je le sais Sonia, mais je ne peux rien faire.
Sonia sait parfaitement que son oncle éjacule la même quantité.
Elle place ses lèvres sur le gland de son oncle, de sorte qu'il reste des ouvertures pour que le sperme sorte de sa bouche. Elle continue à le masturber avec les deux mains, sans déplacer sa bouche de la pointe du pénis d’Alberto. Celui-ci regarde sa nièce dans cette position.

 Sonia remarque que le gland de son oncle gonfle de manière démesurée. Elle a beaucoup de mal à maintenir ses lèvres dans cette position.
Alberto commence à gémir de manière très audible ; gémissements qui se transforment en cris quand son pénis expulse son sperme.
Sonia regarde son oncle fixement, avec un regard docile, quand il remarque les premières manifestations de sa semence dans la bouche réduite. Sa bouche se remplit de sperme. Quelques jets vont directement dans sa gorge, et descendent dans son estomac.

Elle sent sa langue couverte d'une couche de sperme épais. Les cris de son oncle accompagnent chaque décharge. Sonia ferme les yeux avec force chaque fois qu'elle sent qu'un autre jet va entrer dans sa bouche.
Le pénis d’Alberto ne cesse de donner sa semence. Sonia attend, en essayant de rester dans la même position, malgré les difficultés que lui donnent les mouvements continus de son oncle.

Elle a déjà avalé une bonne quantité de sperme, mais une grande partie est encore dans sa bouche, et le contact de ses lèvres avec le gland empêche le liquide de s'échapper de sa bouche. Alberto respire vite ; peu à peu il se calme. Cette fois, il s’est complètement vidé. Sonia avale tout le liquide qui est encore dans sa bouche.
Au bout d'un moment, Sonia sépare ses lèvres du membre d’Alberto en produisant un bruit sonore. Maintenant, en l'absence d'érection, elle vérifie son grand poids et les dimensions plus que remarquables du pénis en état de repos. Sonia sourit à son oncle, en lui montrant sa denture parfaite.
- Sonia, un jour je vais avoir une attaque cardiaque si tu continues à me donner autant de plaisir.

- Je fais ce que tu me demandes, c’est tout.
- Oui, ma chérie ; et je souhaite aussi le meilleur pour toi.
- Je sais mon oncle. Bon, je vais au bain et je regarde à nouveau la télé dans la salle à manger.
D'un saut, elle descend du lit. Alberto ne cesse de regarder les mouvements du postérieur de sa nièce. Il adore son petit cul. Elle sort de la chambre comme si rien ne s’était passé.
Sonia va vers la salle de bain, elle veut se laver la bouche et les dents pour essayer de faire partir le goût du sperme. Elle n’entend le bruit de l'eau qui heurte le sol froid de la douche que quand elle ouvre la porte.
Son père est encore dans la douche.

Il a les yeux semi fermés par le plaisir qu'il ressent. En entendant le bruit de la porte qui s’ouvre, il se retourne, et se trouve face à sa fille. Son sexe est bandé et il est pratiquement sur le point de jouir. Pendant le moment que sa fille a passé avec son frère, il s’est imaginé ce que Sonia lui faisait.
Il continue à se masturber avec une main. Carlos, le père de Sonia, a aussi un pénis puissant. Sa fille le prend par la main et lui propose d'aller dans la chambre où est son oncle pour réaliser son fantasme d’orgie avec son oncle et son père.
- Alors, ma fille, ça c’est bien passé avec ton oncle ?
- Oui, mais mon fantasme est que vous me preniez.
Un sourire se dessine sur les lèvres de la fille. Carlos est énormément excité par l'attitude de sa fille. Il sait que Sonia le provoque, mais elle est tellement innocente. Elle dit des choses propres à son âge, mais qui dans des situations d'adultes, prennent un nouvel aspect et il ne sait pas si sa fille se rend compte réellement de cela.
- Tu penses aussi cela…., papa ?
- Oui, ma fille. Viens, ma fille, allons dans la chambre de ton oncle.
Elle obéit. Sonia n'est pas très grande, et son père se dévêt tout en marchant vers la chambre de son frère. Papa met la main sur la nuque de sa fille, et avec délicatesse il fait que le visage de Sonia soit légèrement incliné vers le haut. Carlos décide de décharger sur le visage de sa fille et celle-ci l'accepte, tandis que son oncle touche le cul de sa nièce.

Avec la main sur la nuque de sa fille, papa attire son visage jusqu'à ce qu'elle soit à cinq centimètres de son pénis.
Quelques mouvements suffisent pour provoquer l'éjaculation. Les cris de Carlos ne sont pas ceux d'un père qui aime sa fille.

Son pénis éclabousse de sperme le beau visage de Sonia. Carlos dirige sa queue vers les yeux de sa fille, et laisse tomber tout ce qui reste de sperme, qui peu à peu glisse sur le nez et les joues.
Le résultat final est imposant. La petite gamine ingénue a le visage littéralement couvert par un masque de semence. Elle est toute souillée du sperme de son père.

La semence commence à s’égoutter depuis sa bouche sur sa poitrine. Ensuite, Sonia s'écarte de son père et montre son cul bien ouvert à son oncle. Son oncle la pénètre avec la force qui lui reste.
AAAAhhhhgggyyyyyy !!!!!!
Sonia crie devant le regard de son père, qui voit cette scène interdite et qui l’obsède. Son oncle ne peut entrer que le gland dans l’anus, le conduit est si petit qu’il jouit immédiatement en écartant encore plus l’intestin de sa nièce qui hurle de douleur.
La souffrance étant passée, elle regarde son père, qui masse son pénis un peu flasque. Il n'a pas de mots pour exprimer, à sa fille, l'amour et l'affection qu’il ressent pour elle. Il lui fait signe avec une main pour qu'elle s'approche, et quand elle est devant lui, il lui donne un doux baiser sur les lèvres.
- Je te veux, ma fille
- Moi aussi, papa

Elle se couche à côté de son oncle, et Carlos se couche sur elle. Immédiatement, son pénis gonfle et s’insinue dans le vagin humide de Sonia. Il s’enfonce lentement pour apprécier chaque millimètre du ventre de sa fille. Il l’embrasse sur les lèvres, et leurs langues se touchent, se croisent.

Carlos se retire de Sonia et repart vers le fond de son ventre. Sonia gémit chaque fois qu’il arrive au fond d’elle ; elle sent son vagin s’écarter comme jamais. Son père va et vient tout en elle en lui massant les seins.
Alberto pose son pénis sur la bouche de Sonia. Elle ouvre la bouche et suce le pénis de son oncle qui est beaucoup moins gros que tout à l’heure.
Carlos remonte les jambes de sa fille et les place sur ses épaules ; il continue à la pénétrer vigoureusement. Tout à coup, en se rendant compte de la situation : il baise sa fille qui suce en même tant son frère, il sent sa colonne de chair grossir encore et l’orgasme arriver.

Il donne des coups de reins encore plus puissants ; Sonia hurle quand elle sent le pénis écarter encore plus ses chairs internes. A ce moment, Carlos explose dans le ventre de sa fille et la remplit de sa semence paternelle.
Quand tout le sperme est sorti, il se retire et elle nettoie le sexe de son père.
-Merci papa, merci mon oncle, vous avez exaucé mon fantasme.

 

J'aime 1

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur