Aaron (Permiere partie)

Récit érotique écrit par creamy2009 le 08-10-2012
Récit érotique lu 4555 fois
Catégorie Gay

Salut, moi c'est Chris, 29 ans, grand, brun, mince, les yeux marrons.
L'histoire que je vais vous raconter ici s'est déroulée il y a quelques années.

A l'époque, j'ai 17 ans et je suis en seconde dans un petit lycée de 1200 élèves.
Grégoire, Hugo, Cédric, Maxime et Adrien sont les garçons que je cottoie quotidiennement et je dois avouer que je ne les apprécie guère.
En effet, ils ont tous un caractère méchant, moqueur et vulgaire.
Leur passe-temps favoris, provoquer des bagares.
Alors imaginez passer ne serait-ce qu'une journée en leur compagnie, quel poilade.
Heureusement, dans ma classe il y a aussi mon meilleur ami Charlie.
Lui et moi nous connaissons depuis l'école primaire et avons fait quasiment toutes nos classes ensemble.

Vers le millieu de l'année scolaire nous sommes partis avec ma classe en jumelage avec une banlieue de Londres.
A notre arrivée, la famille qui a accepté de me recevoir m'attend sur le quai de la gare.
Au premier coup d'oeil les parents me semblent etre des personnes plutôt cool.
Quand à leur fils unique, il se prénomme Aaron, blond, yeux bleus océan, grand et juste assez musclé.
Il a lui aussi 17 ans, un charmant accent et un français désastreux, mais que je trouve adorable.
Il est plutôt bien habillé et je dois avouer que je le trouve très beau gosse.
Je peux même dire que je suis tout de suite attiré par lui.
Car oui, j'ai oublié de vous dire, je suis gay.
Même Charlie n'est pas au courant de ce lourd secret.

Lorsque j'arrive chez mon correspondant, Aaron me montre la chambre que nous allons partager.
Tout de suite nous nous sommes trés bien entendu lui et moi et nous nous sommes même trouvés de nombreux points communs, jeux vidéo, musique, photo....
Tiens en parlant de photos sur le mur au dessus de son lit, une tof d'un groupe portant l'uniforme des lycéens anglais.
J'y reconnais Aaron et celui ci me dit qu'il sagit de la photo de sa classe.
Regardant les garçons de cette classe les uns après les autres, je me dis que j'ai la chance d'etre tombé sur le plus mignon de tous.

Rapidement, on défait ma valise, on sors mes vêtements et on les range.
Il me fait maintenant visiter le reste de la maison.
Tout en discutant, je le dévisage, je l'admire et plus je le regarde, plus je fantasme sur lui.
Mais sérieusement faut que j'arêtte de rêver, comment un garçon aussi beau que lui, qui peut avoir toutes les filles qu'il veut, pourrait etre attiré par moi?
Et puis déjà comment un mec aussi sexy pourrait-t'il être gay?

Et puis déjà comment un mec aussi sexy pourrait t'il etre gay?

Le lendemain soir alors que nous sommes seul dans sa chambre, j'ai les réponses à mes questions.
Aaron est assis face à moi, torse nu avec pour unique pyjama un jogging short. 
Je ne suis guère plus habillé, je suis juste en boxer, mais contrairement à lui, je porte un tee-shirt.
Nous discutons football et il me parle de l'école de foot dans laquelle il est inscrit. 
Soudain, sans que je ne comprenne pourquoi il change de place et vient s'asseoir tout à coté de moi.

-Aaron: "Alors comme ça toi aussi tu aimes le foot." me dit t'il en anglais et comme si de rien n'était.
Son bras droit frole mon bras gauche et sans s'arrêter de parler, il pose doucement sa main sur ma jambe.
Je crois fondre.
Rien que par ce petit geste de sa part mon coeur bat la chamade.
Immédiatement, je commence à bander.
Je suis trés exicité, mais en même temps très tendu.
Je suis un peu perdu et ne sais plus trop quoi dire.

Il approche maintenant son doux visage du mien et je sents son souffle délicat.
Ses lèvres viennent maintenant trouver les miennes. 
Ses lèvres sont si douces.
Je ne pense plus a rien.
Je suis juste tout tremblant.
J'aimerai à mon tour le caresser le temps de ce tendre baiser, mais j'ai si peur de briser cet instant magique que je n'en fait rien. 

Voila maintenant qu'avec une grande douceur il forçe mes lèvres.
Je sens sa langue dans ma bouche. 
Quelle agréable sensation.
Je m'attend a un baiser furtif, mais il n'en est rien Aaron s'attarde encore et encore dans un long baiser torride.
Sans pour autant arreter de m'embrasser sa main passe sous mon tee-shirt et parcour mon dos. 

Maintenant il me faut agir, je manque de courage, mais je suis conscient que je ne peux rester sans rien faire alors que le garçon sur lequel je fantasme depuis mon arrivée est en train de m'embrasser langoureusement et de me prodiguer de divines carresses. 


Deux secondes d'hésitation qui m'ont semblée une éternité et je lui rend son baiser avec fougue.
Oui, c'est bien moi qui suis en train d'embrasser ce garçon digne des plus beaux mannequins masculins et de poser ma main sur.......


J'aime 4
08-10-2012 1 4555

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par creamy2009

Settings