Aaron (Onzième partie)

Récit érotique écrit par creamy2009 le 08-10-2012
Récit érotique lu 3340 fois
Catégorie Gay

"Ce serait dommage de gacher" me lance t'il d'un coup.
Je compris bien vite ce qu'il voulait dire.
Nous nous replaçons  face à face et commençons à nous masturber.                                                              
C'est la première fois que je vois la queue d’un autre mec bandée, enfin il y a bien eu une fois il y a quelques années ou j'ai failli... euh...bon passons.
Voir mon pote Adrien se masturber devant moi produisait sur moi effet tant agréable, indescriptible.
L'excitation n’avait pas diminuée et nos queues était bandée comme jamais.                                           

Tout d'un coup sans me consulter, il avançe sa main droite vers ma queue pour me masturber.
Je suis trés surpris de cette réaction.
Je pourrai l'envoyer chier en lui disant qu'il est dingue, mais je ne fais rien pour l'en empecher tellement je trouve agréable la sensation d'une autre main que la mienne sur mon sexe procèdant à ce délicieux va-et-vient.
Je me retrouve les mains innocupées.
Je décide donc de faire de lui faire la même chose.
D'une main quand même un peu timide j'attrape sa queue tendue et le branle.
Je trouve aussi cette seconde nouvelle sensation trés agréable.                                                            Adrien ne dit pas un mot, sans doute doit t'il trouver ça autant agréable que moi.                                   

Soudain je sens mon sexe trésaillir, je vais bientot jouir.
Celui d'Adrien semble sautiller sous mes doigts, il va jouir lui aussi.
Nous ne pouvons nous retenir plus longtemps et nous lachons chacuns cinq, six jets de sperme dans les toilettes.

Aprés nous etre un peu netoyé nous nous sommes rhabillés vite fait.
J'ouvre alors la porte, personne en vue.
Je fais signe à Adrien qu'il peut sortir.
Tout en nous lavant les mains aux lavabos un sourire illumine nos visages.
Nous avons quand même un peu de mal à réaliser ce que nous venons de faire.
Nous nous dirigeons vers la salle du club radio pour rejoindre Hugo, maxime et Cédric, tout en réflechissant a une excuse bidon pour qu'ils ne soient pas au courant de ce qu'il vient de se passer.

PDV Chris.
Je vous avoue que durant presque tout le reste du repas nous nous sommes posé pas mal de questions sur Grégoire et Adrien.
Sont t'ils tous les deux enssemble aux toilettes?
Et si oui que peuvent t'ils bien y faire?
Nous avons bien sur notre petite idée, mais venant de leur part nous emétons tous un gros doute.
Afin de satisfaire notre soif de curiosité, nous décidons de mener notre petite enquète en les observant le plus discretement possible.
Si une part de gays se cache sous ses soi disant homophobes, nous devons le savoir.
Ce serait un si bon moyen de pression pour remettre Grégoire sur les rails.
Tiens, voila que je me surprend à vouoir encore aider Grégoire, alors qu'il m'a envoyer chier je ne sais combien de fois et qu'il a été peste avec moi de si nombreuses fois.
Que voulez-vous, mon coté grand coeur sans doute.
Et puis quand je pense au fait qu'il a été tellement adorable à une époque, le retrouver tel quel ne serait pas plus mal.
Enfin pour ça il nous faut des preuves.

A part ça , nous (Aaron et moi) en avons appris un peu plus sur David.
Charlie est bien sur plus au courant puisqu'il est son correspondant.
Nous avons un tas de points communs, les gouts musicaux, les films, les jeux vidéo.....
David est comme il le laisse paraitre un garçon vraiment super sympa.
Malgrés le fait qu'il le contoie quotidiennement dans leur lycée à Londres, Aaron ne le connait pas plus que ça car il ne le fréquente pas en dehors des cours, mais il semble s'etre aujourd'hui trouvé en lui un nouvel ami.
David lui apprend même qu'ils vont dans le même club de foot, mais que lui a entrainement le samedi, alors que celui d'Aaron à lieu le mercredi.

Bla bla bla, nous papotons, quand soudain la voix de Johan, animateur du club radio retentis et nous fait remarquer qu'il est 13h10.
Il nous reste donc dix minutes avant que ne retentisse la sonnerie de notre premier cour de l'aprem'.
Dommage, cette histoire de rendez-vous secret dans les toilettes nous avait donné à Aaron et moi des idées et des envies.
Peut etre un peu plus tard.
Nous nous pressons de nous lever et de prendre la direction de la cour aprés avoir déposé nos plateaux.

Tout en nous dirigeant vers les casiers afin de récupérer nos sacs nous continuons de faire plus ample connaissance avec David, quand soudain....

Je sens une main qui vient toucher mes fesses.
Ce n'est quand même pas mon cher Aaron qui fais ce geste à la vue de tous, surtout aprés le coup de tout à l'heure?
Le geste est accompagné d'un: "Tiens, cadeau mon p'tit Chris".
Quelle n'est pas ma surprise quand je tourne la tete et que j'apperçois Virginie qui me souris.
Bon sang, je rêve, elle n'a quand même pas osé?
Et pourtant si.
C'est bien elle qui vient de poser sa main sur mon postérieur.
Je ne sais plus ou me mettre tellement j'ai honte.
Aaron, Charlie et David sont autant halucinés que moi.
Je n'en reviens pas de son sans gène.
Sans doute est-ce une réponse a ce geste de toute à l'heure qu'elle croit etre de moi.
Je me dis alors qu'il faut vraiment que nous ayons une discution elle et moi.
Mais comment lui dire les choses sans lui avouer mon homosexualité?
Je ne veux pas non plus la véxée ou lui faire du mal, je ne suis pas un monstre.
Il faut que je trouve le moyen de lui faire bien comprendre qu'entre nous il n'y aura jamais plus qu'une relation amicale.  Mais rien que l'idée de me retrouver seul à seul avec elle me fait peur, vu les gestes qu'elle a eu envers moi depuis le début de la journée.
Il faut pourtant vraiment que j'y réfléchisse.

Arrivés presque à la porte du batiment, nous appercevons "la bande à dingo" au grand complet appuyée contre les baies vitrées de la salle du club radio.
Enfin, pas tout à fait au grand complet car si Grégoire est bien présent, Adrien lui n'est pas dans les parages.
Attendrait t'il Grégoire pour un autre rendez-vous secret?
A moins que ce ne soit une ruse pour que les trois autres abrutis ne comprennent rien à leur éventuel amour.
De plus en plus étrange.

Le temps de récupérer nos sacs et voila que retentie la sonnerie.
Deux heures avec mr Barbey, un prof assez sympa avec qui les maths ne sont pas trop prise de tete.
Comme à mon habitude je m'installe prés des fenetres, loin de Grégoire et compagnie et j'invite bien sur mon tendre Aaron à prendre place à coté de moi.
Mais mr Barbey décide de changer tout le monde de place pour former deux groupes, celui des élèves et celui des correspondants.
Zut, mon amour se retrouve assis à mon opposé.
Double zut, Charlie doit s'asseoir à coté de Maxime et assez loin de moi.
Triple zut, voila que le prof place Grégoire juste derrière moi.
Bon ne nous plaignons pas trop, il aurait pu le mettre juste à coté.

Mr Barbey nous donne à tous des exercices à faire, puis nous demande de nous tenir correctement le temps qu'il aille faire quelques photocopies.
Evidement, cela fais dix secondes qu'il a passé la porte que c'est la foire générale dans la salle.
"Les clones" se réunissent à la table de Grégoire.
Quand à moi, je rejoins mon tendre Aaron qui me sourit, content de me retrouver aprés ces longues minutes de séparation.
Charlie et David prennent deux chaises et s'installent auprés de nous.
Au même moment.....

Au même moment, j'apperçois Hugo en train de fouiller dans mon sac.
Il en sort mon carnet de correspondance qu'il lance à Maxime.
Je me précipite pour tenter de récupérer mon carnet, aidé par mon cher Aaron qui se positionne entre Hugo et Maxime.                                                                    Ces deux cons s'amusent à se lancer mon carnet de l'un à l'autre.
Non, mais quel nuls, je vous jure.
Tout d'un coup, alors que Maxime tente de faire la passe à Hugo, c'est Charlie qui intercepte mon carnet et qui me le rend en lançant:
-Charlie: "Aller les bébés, fini de faire mumuse."
Et nous nous mettons à rire.

Mais soudain, losqu'Aaron va pour rejoindre sa place, cet enfoiré de Grégoire lui fait un croche pied de dessous son bureau.
Mon babylove se retrouve alors à terre, pantalon déchiré et genoux droit tout écorché.
Tout le monde est levé et regarde mon amoureux se plaindre.
Nous sommes quatre autour de lui, Charlie, David, moi et.....
Virginie qui m'aide à relever Aaron qui à du mal à marcher tant son genoux lui fait mal.
Des grosses larmes claires ruissellent alors sur le doux visage d'Aaron.
Les gros connards de service sont pliés de rire.

Là, mon sang ne fait qu'un tour, je suis prét à aller casser la gueule à ce gros con tant je suis mal de voir l'amour de ma vie verser des larmes à cause de lui.
Mais je suis retenue par David et Charlie qui m'obligent à m'asseoir.                                                                  -Aaron (tout en pleurant): "Je te en prie, ne toi pas battre pour moi, ce abruti ne en vaut pas le peine".
La voix de la sagesse vient de parler.
Mon tendre Aaron a raison, cet imbécile ne mérite même pas que je me déplace.
Et puis ce serait montrer une image violente de moi à mon cher et tendre, ce que je ne veux pas.

Au même instant, mr Barbey entre dans la salle.
Il remarque le fait que tout le monde a changer de place et my love sur sa chaise en pleurs.
-Mr Barbey: "Qu'est-ce qui se passe ici?, on vous entends à l'autre bout du couloir.
C'est pas possible, on ne peux pas vous laisser seul un instant, vous êtes de vrais gamins, je peux savoir pourquoi Aaron pleure?"
Tant j'en ai gros sur le coeur, je suis pret à me lever et à balancer ce cloporte de Grégoire, mais je n'ai pas à le faire.....

En effet, c'est Virginie qui prend la parole et qui raconte tout à mr Barbey.
Au passage elle glisse un petit mensonge en disant que si j'avais changé de place, c'était pour donner des explications à Aaron sur l'exercice de maths.
Je regarde Virginie et lui souris.
Elle me répond en souriant et par un clin d'oeil.

Comment pourais-je encore lui en vouloir de son petit geste de toute à l'heure aprés ça?
Elle doit vraiment etre amoureuse de moi pour réagir comme ça.
Pourtant notre petite discution doit avoir lieu, mais ça n'en sera que plus compliquée.



J'aime 0
08-10-2012 0 3340

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par creamy2009

Settings