Katelyn

Récit érotique écrit par mazaudier le 08-01-2013
Récit érotique lu 8245 fois
Catégorie Lesbiennes

Katelyn.

Il est dix heures du matin en ce beau dimanche, quand Katelyn, jeune et belle femme de trente huit ans, se réveille. La soirée, très arrosée, a laissé des traces. Un terrible mal de crane. Du coup, elle a passé la nuit sur le canapé, toute nue, aucun sous vêtement. Elle parvient malgré tout à rejoindre sa salle de bains pour prendre une bonne douche. Dans la glace, elle admire son corps aux seins superbes, aux galbes des hanches parfait, puis se fige stupéfaite. Ses fesses son toutes rouge, et sa chatte est entièrement épilée.

« Mon dieu, se dit-elle, mais que c’est-il passé…qu’ai-je fait cette nuit »

Elle se souvient vaguement être passée chez Claire, sa voisine prendre un café, puis c’est le flou complet. Cependant, quelques bribes de la soirée ressurgissent, pas bonne pour son image de nouvelle directrice d’école. Elle prend une douche rapide, et décide de rendre visite à Claire, sa voisine âgée de cinquante ans. Les deux femmes se haïssent. Claire, prof au lycée, est souvent humiliée devant ses élèves par Katelyn, la directrice. Elle a un sourire narquois quand elle voit la directrice arriver.

-Entrez, dit-elle en entendant sonner. Tiens, c’est vous, quelle surprise !

-Que c’est-il passé cette nuit, demande sèchement Katelyn. Je veux savoir.

-Hey, calmez-vous, justement, on m’a apporté la vidéo de la soirée, ben dis dont, vous vous êtes amusée. Asseyez-vous, on va la visionner ensemble.

Les premières images montrent Katelyn avec une femme d’un certain âge qui la tient par la taille et l’entraine vers une voiture. Là, pendant que la femme s’installe à l’arrière, Katelyn se déshabille. Elle s’assied sur le siège, à demi couchée sur l’inconnue qui la soutient d’un  bras. Lentement, la femme parcours le corps de Katelyn, caresse les seins, les flancs, puis des hanches passe à l’entre jambes. Là, Katelyn s’écarte d’avantage. Les doigts courent sur la fente, ouvrent les lèvres intimes, puis pénètrent la chatte, déclenchant les premiers gémissements. Soudain, une petit voix. Ce n’est autre que Lisa, la fille de Katelyn.

-Elle te fait mal maman pour que tu gémisses comme ça ? Qu’est- ce- qu’elle te fait ?

-Oh non ma chérie, gémit Katelyn, j’ai pas mal, au contraire. Regarde comme la dame s’amuse avec ma petite chatte, comme elle a décalotté mon petit bouton. Tu verras, quand tu seras grande, toi aussi tu aimeras qu’on te le doigte. Mais éloigne toi maintenant, je ne veux pas que tu vois maman jouir…

-Non, insiste la vieille l’inconnue, je veux qu’elle assiste à ce que je fais à sa maman… regarde comme elle bouge son cul, tu vas entendre comme je vais la faire crier cette salope…hein que c’est bon…vas-y, dis à ta fille que tu aimes ce que je te fais…

-Oh oui Madame…c’est bon…je vais jouir…regarde la chatte de maman ma chérie…elle va cracher…

Soudain, Katelyn se cambre sur ses pieds, envoie des coups de reins sur les doigts qui l’a branle. Lisa assiste en direct à l’orgasme de sa mère qui hurle de plaisir…voit la mouille s’écouler de sa fente. Elle n’aurait jamais imaginé sa mère se soumettre à une femme, et surtout prendre autant de plaisir à se faire gouiner.  Elle s’esquive en voyant deux copines du lycée qui s’approche sans bruit de la voiture.

-Allez-y les filles, ordonne la vieille dame. Que sa chatte ressemble à celle d’une petite fille.

Les deux lycéennes sortent la panoplie du coiffeur, et entreprennent de raser la chatte de Katelyn. Elle se retrouve les lèvres et le tour du clitoris complètement épilés. Les filles l’entrainent dans un coin du parc.

Là, les deux adolescentes la font mettre à genoux. Un se place derrière, lui enserre la taille, lui prend les seins qu’elle caresse, fait rouler les bouts entre ses doigts. Elle insinue même un doigt dans le petit trou. La deuxième, placée devant, glisse une main entre les cuisses, lisse la fente encore humide, décalotte le clitoris qu’elle excite avec deux doigts. Katelyn se déhanche sous les vicieuses caresses. Elle se sent humiliée par se deux gamines qui ont gardés leurs vêtements, et qui jouent avec elle. Le pire, c’est qu’elle se régale. Elle envoie de légers coups de reins, tient le poignet de la jeune fille, de peur qu’il ne se dérobe. Elle accompagne même les mouvements, puis jouit dans ses petits doigts en criant de plaisir.

-Hou…hou…que c’est bon…allez-y mes chéries…oh oui…bouge ton doigt dans mon cul…oui…chatte moi encore…fais moi jouir…oui…

-Vous aimez Madame, c’est bon ce qu’on vous fait…hum…ben tous les soirs, après les courts, quand tout les élèves seront partis, on viendra dans vôtre bureau, on vous mettra toute nue, et on jouera avec vôtre petite chatte…hein… vous voulez bien ?

Katelyn acquiesce de la tête. Les deux jeunes filles se font lécher les doigts, l’embrassent et s’en vont. La scène suivante se passe chez Claire. La directrice est jetée sans ménagement sur le lit par la prof. Les gifles claquent sur les fesses de Katelyn, en larmes.

-Aie…aie…arrêtez, s’il vous plait, pleure-t-elle.

-Ta gueule connasse, je vais te faire passer un moment que tu n’es pas prête d’oublier.

Claire ôte son peignoir, monte sur le lit. Elle enfonce deux doigts dans la chatte de Katelyn, et entame de lent va et vient. Celle-ci écarte ses jambes pour mieux se faire chatter. Avec deux doigts, elle décalotte elle-même son clitoris.

-Tenez…grattez le…j’aime quand on me le doigte…vous pouvez le faire rouler entre vos doigts aussi…hum…

-T’es une petite vicieuse toi…tu aime te faire gouiner…hein, salope.

En disant ça, Claire encastre ses jambes entre celles de Katelyn, et se frotte la chatte contre la sienne.

-Hum, gémit Claire…ma chatte est en train de manger ton petit clitoris…sent comme mes lèvres te le suce…te l’aspire…c’est bon hein…mais pourquoi tu cries comme ça…je te fais mal…

-Oh non…au contraire…vous me faites du bien…allez-y…que vôtre chatte mange mon petit bouton…oui… oh mon dieu, que c’est bon…je peux gratter le vôtre…s’il vous plait…

-Tu ne vois pas qu’il attend que ça, gémit Claire. Vas-y petite pute, doigtes le…

Katelyn saisit le clitoris de Claire, le roule entre ses doigts. Ensemble, les deux femmes jouissent de plaisir.

Katelyn reste sans voix, les mains devant la bouche. Elle ne se reconnait plus. Comment en est-elle arrivée là, l’alcool sans doute. Elle se tourne vers la prof, le regard interrogatif. La sentence tombe.

-Voilà, sourit Claire. Maintenant, quand tu me rendras visite en classe, tu me feras voir si ta petite chatte est bien épilée. Puis tu t’assiéras sur mes genoux, je te branlerai et te doigterai devant les élèves…d’accord.

 


J'aime 11
08-01-2013 0 8245

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings