Les anecdotes érotiques de Marylou (le mariage)

Récit érotique écrit par mazaudier le 22-10-2017
Récit érotique lu 6877 fois
Catégorie Couple

Aujourd’hui, Marylou se marie avec Eric, âgé de vingt huit ans. Marylou, vingt quatre ans,  est d’une beauté à couper le souffle.

Une centaine de personnes sont conviées au mariage. Parents, amis, voisins.

Eric a tenu à tout prix, à ce que son témoin soit Lucas, son meilleur copain, avec qui il a fait les quatre cent coups. Lucas, âgé de vingt six ans, est très séduisant, style latino, tombeur de femmes s’il en est, même mariées. Il  habite dans le nord de la France, et ne connait pas Marylou.

Lucas arrive à la vaste demeure des parents d’Eric, ou il doit être hébergé, vers dix sept heures. Le mariage ayant lieu dans une salle louée à cet effet.

 

-Mon pote, s’écrie Eric en tombant dans les bras de son copain, comment va. Pas trop fatigué j’espère, on part en virée ce soir. Je vais te présenter quelques copines, que des canons.

-T’inquiète mon ami, répond Lucas, je suis en pleine forme. Et la future mariée ?

-Ah, tu ne la verras que demain, c’est la tradition. Mais je te rassure, je l’ai déjà baisée…

 

La soirée entre garçons est relativement calme. Il faut être en forme pour le lendemain. Mis a part Lucas, qui a flashé sur Fanny, une superbe créature de dix huit ans, avec qui il a passé une bonne partie de la nuit à faire l’amour.

Le lendemain, Eric présente enfin Marylou à son copain.

 

-Vous êtes ravissante Mada…heu pardon,…Mademoiselle. Eric a beaucoup de chance.

-Merci du compliment, répond Marylou, vous êtes très bien aussi.

-Hey, dois-je m’inquiéter…je rigole. J’espère vous allez vous tutoyer, insiste Eric.

 

Les cérémonies terminé, tous les invités se retrouvent autour d’un gigantesque buffet, pour l’apéritif. Eric fait les présentations d’usage, présente celle qui est devenu son épouse.

Marylou est très surprise en voyant Fanny, au bras de Lucas. Marylou hait Fanny, qu’elle soupçonne d’avoir eu une relation avec Eric. Elle ne savait pas qu’elle était invitée.

Elle l’a même avertit « si tu rodes autour d’Eric, je te mets une rouste dont tu te souviendras».

 

Tout au long de la cérémonie et de l’apéritif, Marylou n’a d’yeux que pour Lucas, qu’elle trouve très séduisant. Et de le voir à table à côté de Fanny, la rend presque jalouse. Fanny est vêtue d’une robe rouge assez courte. Elle est de toute beauté.

Lucas murmure des mots doux à l’oreille de sa cavalière, des mots coquins aussi.

 

« Tu vois, dit-il, si tu n’avais pas de culotte, je gratterai ta petite chatte sous la nappe ».

Fanny éclate de rire.

« Mais si c’est que ça, je peux aller la quitter si tu y veux, répond-elle en souriant »

 

Aussitôt dit, aussitôt fait. Fanny fait un aller retour aux toilettes, et reprend sa place.

Sans attendre, Lucas glisse une main sous la nappe, entre les cuisses de la jeune femme. Un doigt s’insère entre les lèvres déjà humides, remonte sur le clitoris, puis ce sont deux doigts qui pénètrent la chatte. Fanny se cambre sous la caresse, ondule des hanches, sa respiration s’accélère. Soudain, elle met sa serviette devant la bouche quand elle atteint l’orgasme.

« L’enfoiré, gémit Fanny, quel salaud… »

 

Marylou a tout compris, elle est folle de rage.

 

Marylou a soudain une envie pressante d’aller aux toilettes. Mais avec sa robe de mariée, elle est

obligée  de demander à ses Demoiselles d’honneurs, de l’accompagner pour l’aider.

Arrivée aux toilettes, Marylou soulève sa robe. Ses copines lui baissent la culotte, et se retirent…Au bout d’un moment, Fanny, qui a suivi la scène, arrive aux toilettes. Elle propose aux demoiselles d’honneur de rejoindre la salle, d’aller s’amuser, qu’elle s’occuperait se la mariée.

 

-Ca y est les filles, j’ai fini…ohé, insiste Marylou…j’ai fini…

 

Marylou reste coït quand la porte s’ouvre,  et aperçoit Fanny. « Non, pas elle ».

 

Fanny découvre Marylou en mauvaise posture.

 

-Oh ma chérie, ironise fanny, que t’arrive-t-il ?

-Tu ne le vois pas connasse, s’énerve Marylou, aides moi au lieu de me regarder comme une conne, remonte ma culotte.

-Mais bien sur…il faut essuyer ta petite chatte avant. Attends, je prends du papier.

 

Non seulement Fanny ne remonte pas la culotte, mais la quitte complètement. Puis elle essuie les lèvres intimes de la jeune mariée, prenant bien soins de bourrer la chatte de papier. La jeune fille, sourire aux lèvres, fixe Marylou du regard. Cette dernière a un sursaut, quand un doigt, plus vicieux, excite son clitoris.

 

-Arrêtes ça, sors ça de là salope…tu entends connasse…quelqu’un pourrai venir.

-Oh…tu me parles comme il faut, ok ? Dans un moment, c’est toi qui va me supplier de te branler la chatte. Allez, mets un pied sur le rebord de la cuvette, pour bien dégager ta fente.

 

 Machinalement, Marylou obéit.

Fanny continue son action perverse. Le clitoris de la jeune mariée est extrait de sa peau protectrice, tandis que le papier éponge l’intérieur de la chatte. Lentement, Fanny le retire. 

 

-Mais elle mouille la salope…t’aimes ça hein.

-Tais-toi…c’est toi qui me fait mouiller…hum, gémit Marylou…oh oui,….branle moi…doigte moi…

-Tu vois, poursuit Fanny, c’est toi qui me supplies. Tu vas voir, je vais bien te faire jouir…je vais m’occuper de ton petit trou aussi…tu veux ?

-Oui…oui…je veux,…vas- y…branles mes trous…fais moi jouir…oui…hou…hou…je jouis…

 

Marylou atteint l’orgasme, sous le regard vainqueur de Fanny. Cette dernière porte ses doigts à la bouche de Marylou.

 

-Tiens, gouttes ta mouille salope. Tu n’as pas honte de trompé ton mari le jour de ton mariage… de te faire gouiner par son ex copine en plus…allez, je te laisse.

-Et ma culotte, réclame Marylou…pour la jarretière, on risque de voir ma petite chatte.

-C’est ton problème, sourit Fanny en faisant tourner la petite culotte autour d’un doigt.  Par contre, je veux que tu m’obéisses. Demain matin, je t’attends dans ma chambre. Je veux que tu m’apportes ta jarretière.  Allez, à plus…

 

Après le dessert et après quelques verres de plus, on passe à la vente de la jarretière On connait l’ambiance de ce genre d’enchère. « Plus haut…plus bas…non je renchéris, plus haut »

Au bout d’une heure de surenchère, Marylou quitte la salle.

« Oohhh, crie en cœur les invités déçus..

 

Le lendemain matin, Eric doit ramener des amis. Après quelques hésitations, Marylou décide de rejoindre Fanny, pour discuter de ce qu’il s’est passé hier. Elle pousse la porte légèrement entre baillée, et découvre Fanny dans les bras de Lucas.

 

-Tiens, dit-il, quelle surprise.

-Bonjour ma chérie…t’as pensé à moi…super, sourit Fanny en prenant la jarretière…allez, raconte à Lucas ce que je t’ai fait hier aux toilettes.

-A oui, j’ai eu des échos, reprend Lucas. Vient de coucher entre nous, tu me raconteras.

 

Malgré elle, Marylou raconte son histoire, dans les moindres détails. Que Fanny a joué avec sa petite chatte, qu’elle l’a doigtée, branlée, jusqu’à ce qu’elle jouisse.

 

-Vous pouvez recommencer devant moi, demande Lucas.

 

Sans attendre de réponses, Fanny saisit Marylou par la taille est la fait pivoter. Elle enfouit sa tête entre ses cuisses, et commence à lui bouffer la chatte. Le résultat ne se fait pas attendre.

 

-Oh oui, gémit Marylou en maintenant la tête de Fanny, vas-y, bouffe moi le minou…

 

Fanny  s’amuse avec Marylou, jusqu’à ce que celle-ci supplie Lucas de lui mettre coup de queue. Fanny s’impose en meneuse de revue. Elle demande à Lucas de s’allonger sur le dos. L’énorme bite est déjà en érection. Fanny demande ensuite à Marylou de s’asseoir, dos à Lucas. C’est Fanny qui guide la queue dans la chatte de Marylou, qui pousse un râle de plaisir.

 

-T’aimes ça, hein, elle est bonne sa queue.

-Oh oui, souffle Marylou, elle est bonne…qu’est-ce qu’il me met se salaud, il va me faire jouir.

-Vas-y ma grande, dit Fanny, régale toi salope…oh putain, comme elle crie…elle crache…

-Oh oui…ah…ah…oui….je joui….t’arrêtes pas…oui…

 

Fanny demande à Marylou de se dégager, saisit la bite de Lucas, humidifie le petit trou, et l’enfonce d’un coup sec.

 

-Un peu à lui, ironise Fanny. C’est la première fois qu’on te sodomise ?

-Non, avoue Marylou.

-Ah bon, ce coquin d’Eric t’a dépucelé par là aussi.

-Non, poursuit, c’est arrivé le soir ou j’ai enterré ma vie de jeune fille. C’est un inconnu qui m’a enculée une bonne partie de la nuit. Il m’a dit que c’était son truc préféré.

-Ah…ah, on saura tout…c’est Eric qui ne va pas être content.

-Oh non, pas ça, ne lui dites rien, je vous en supplie…je ferai ce que vous voudrait…

 

Marylou va passer une matinée torride. Rien avoir avec sa nuit de noces complètement loupée.

Fanny est très perverse, vicieuse. Pendant que Lucas la baise, cette dernière l’encule avec un gode. Marylou atteint un dernier orgasme, juste quand la voiture d’Eric, se gare dans la cour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

.

.

 

.

 


J'aime 7
22-10-2017 0 6877

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings