Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MESFANTASMES | Récits érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Nouvel An

Récit érotique lu 620 fois

Voilà plusieurs mois que je lis votre superbe site d’histoires vécues et, après réflexions, je me suis décidé à vous raconter la mienne.

Avant tout, présentation : j’ai 21 ans, m’appelle Gregory, cheveux noirs courts, yeux marrons, 1m80,78kg. Ma copine, 20 ans, c’est Mélanie. Sans vouloir la vanter, elle est trop belle (je me demande ce qu’elle fait avec moi, je dois assurer au lit ). Elle est italienne, 1m65, 52kg, cheveux bruns foncés, bouclés, yeux bleus. Belle poitrine.


La date de mon histoire est très facile à retenir puisqu’elle s’est déroulée la nuit de la Saint- Sylvestre, il y a 5 gros mois.

Mélanie, comme toujours, est superbe, mais une fois n’est pas coutume, elle s’est lâchée sur sa tenue vestimentaire. Elle, qui a toujours l’art de s’emmitoufler dans des pulls à cols roulés, des pantalons larges,… avait revêtu une blouse noire sans manche, une jupe imitation satin jusqu’aux genoux, de hautes bottes et des bas résilles. Vous allez me dire : « mais on ne voit rien !!! » c’est vrai mais ce look BCBG lui allait bien.


Nous avions réservé avec un groupe d’amis, une dizaine de places dans une soirée organisée. Très bonne soirée, bonne ambiance, nous avons un peu beaucoup bu. Mon meilleur copain, Joshua, était là et, sans doute, lui aussi séduit par ma copine, l’avait invitée de nombreuses fois à danser, tout en restant correct, je précise.


Tout commence en fait réellement à minuit. Dans l’ambiance, alors que tout le monde se fait trois bises comme de coutume, Joshua me dit : « Bon, pour le nouvel an, je peux donner un baiser sur la bouche à Mélanie ? Juste un simple bisou ! ». Je regarde ma copine, lui sourit et accepte. Respectueux, il ne se contentera que d’un baiser et, pourtant, celui- ci réussit à me mettre dans tous mes états. Je bande. Sans trop savoir pourquoi d’ailleurs, je me lance : « Bon, si ça reste correct et que Mélanie est d’accord, tu peux lui donner des bisous le reste de la soirée, mais pas devant les autres ». Je préfère ne pas regarder Mélanie, je ne sais pas comment elle a réagit à ma remarque. La seule chose que je sais, c’est que tout le monde danse, sauf nous trois. Joshua et Mélanie se parlent à voix basse et s’embrassent continuellement. Je fais mine de ne pas regarder dans leur direction et, pourtant, je vois tout. Je suis d’ailleurs content de les voir. Ils restent néanmoins dans un premier temps assez convenable mais, au bout d’une demi heure, ils se roulent des patins. En plus, il a sa main sur sa délicieuse cuisse garnie de son bas.

De nombreux amis à moi passent, les voient dans cette position mais je m’en fous et eux, aussi, dirait- on.


Un moment, je les revois partir sur la piste de danse. Les chansons s’enfilent et ils se dandinent l’un contre l’autre. Mélanie, souvent, se tourne et fait frotter son derrière contre Joshua. Lui ne se fait pas prier pour lui caresser les fesses ou les cuisses.

Je décide alors enfin à me lever, me place devant elle et dansons à trois. Elle est prise en sandwich entre nous. Elle m’embrasse. Mais on sent l’excitation. Ce sont de véritables coups de langue. Elle me lèche la bouche, puis fait de même avec mon copain.

D’autres de nos amis passent, rigolent, font des réflexions,… mais nous nous en foutons. Je pense que nous sommes tous les trois excités.


Joshua émet alors le souhait d’uriner. Mélanie me propose de l’accompagner. Je n’en vois pas trop la nécessité mais bon…

Les WC sont bourrés de monde et nous nous rendons dehors, derrière la salle.

Joshua sort son sexe, ainsi devant ma copine et urine contre le mur. Son sexe est de belle taille. Il ne bande pas à fond mais sa bitte n’est plus à sa taille minimale.

Mélanie m’embrasse, puis, sans rien dire, se positionne contre le dos de Joshua, glisse sa main devant et lui saisit le sexe. Elle le laisse achever de pisser, puis commence à le masturber doucement en me fixant. Elle doit sans doute avoir un peu d’urine sur sa main mais continue. Moi, je sens mon pénis au bord de l’explosion. Je le sors devant elle. Elle voit que je bande. Pour elle, c’est une preuve qu’elle peut continuer. Je me rapproche d’elle et elle me branle aussi. Elle a deux sexes dans sa main mais c’est moi qu’elle regarde. Joshua ne se retourne pas, fixe le mur et bande à fond maintenant.

Je suis excité, j’ai envie qu’elle me suce. J’appuie un peu sur ses épaules, l’accroupit et positionne mon sexe devant sa bouche. Elle l’avale directement et commence son travail. Joshua s’est enfin retourné et se laisse branler. J’ai envie qu’elle le pompe aussi mais n’ose lui demander. Heureusement, pas besoin. Elle laisse mon pénis tremper de salive et travail l’autre sexe. Elle ne fait pas juste que le pomper vulgairement. Elle lèche le gland, le long du pénis, flirte avec le gland,… En tout cas, elle a l’air chienne vraiment. Et ça m’excite. Elle qui semblait coincer se lâche véritablement.

Moi je n’en peux plus. Je gicle, là, par terre, à côté d’elle, en la regardant sucer. Je sens que Joshua est proche du moment. J’attends ça avec impatience. Il éjacule sans crier gare. Si bien qu’elle se ramasse une partie de son jus en bouche et retire aussitôt le sexe. Tout s’étale sur sa blouse. Mais ça n’a pas l’air de la préoccuper. Elle recrache la semence qu’elle avait en bouche. Mais Joshua, cochon, frotte son doigt sur sa blouse et se le fait lécher. Je vois que, dans un premier temps, elle hésite puis suce le doigt et avale le sperme. Même à moi, elle ne l’avait jamais fait. On se rhabille tous les deux et Mélanie se redresse.

- Dis, avant de rentrer, dit Joshua, j’ai quelque chose à vous demander.


Nous l’écoutons, sans rien dire.

- J’aimerais juste voir ta chatte.


Nous sourions. Mélanie s’appuie dos contre moi. Je lui soulève sa jupe, elle écarte son string et lui montre son minou rasé. Ses lèvres sont bien ressorties. Il la regarde, se laisse aller à poser un doigt dessus. Tout est bien mouillé. Il le frotte contre ses cuisses et la laisse. Il a eu son compte. Il retourne à la salle. Je reste là avec elle. Elle m’attrape et m’embrasse à pleine langue. C’est seulement en plein milieu que je repense qu’elle vient d’avoir un sexe, puis même du sperme en bouche. J’ai un mouvement de recul puis me laisse faire. C’est même un peu excitant.

- Tu as aimé que je suce un mec devant toi ainsi ?

- Oui, franchement. Ce fut très bon.

- On recommencera ?

- Oui, mais plus ce soir, j’ai eu mon compte.


Nous rigolons et rentrons dans la salle. Depuis, on a eu quelques expériences que je vous raconterai plus tard

J'aime 8

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Un sacré reveillon

20-01-2021 10:01

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur