Les potes à mon mec

Récit érotique écrit par camille95 le 19-04-2021
Récit érotique lu 6531 fois
Catégorie Partouzes-Orgies

L'autre soir, des potes à mon homme sont venus à la maison, en principe, pour faire une partie de poker. Ils étaient cinq ... Pendant la partie, je devais me tenir à côté de la table, et servir les bières et le whisky. Tout en jouant, ses amis me reluquaient en douce ... Il y en a un qui dit : " dis-donc, elle est chouette, ta copine ... Elle doit être bonne ? " Et je l'entends répondre, comme si je n'étais pas là ...: " tu parles si elle est bonne ! Elle est con comme un balai, mais pour me vider les couilles, elle se pose là ! Ce qui est bien pratique, c’est que je la baise quand je veux, comme je veux, et elle a rien à dire ! Faudrait surtout pas qu'elle la ramène, car c'est ma pute, et une pute, ça doit obéir à son mec. Tu veux voir comment ça marche ? " Ils répondent tous en cœur : " ouais, ouais, vas-y, montre-nous ! " " OK, pas de problème ! Viens ici, connasse ! " J'obéis, je n'ai pas le choix, et je m'approche ... " Relève ta jupe, oui, comme ça, mais tout doucement, et fais-nous voir ton cul ... Tourne-toi, montre ta chatte ! Vous voyez, les mecs, elle porte pas de culotte, je lui interdis ... Et pas de soutien non plus, allez, ouvre ton chemisier et fais voir tes nibards ! Regardez-moi ça, elle est chouette, non ? Maintenant, retire tout, allez, à poil, faut que mes potes ils voient comment que t'es foutue ! ". Je me déshabille et me voilà nue, exhibée sous les regards concupiscents de ses cinq amis ... " Ah, t'es con, mais t'es belle ! Eh, les mecs, vous avez vu ses nichons ? Et puis en plus elle suce bien, alors à genoux, ma salope, tu vas montrer à mes potes que t'es une bonne petite pute qui aime faire plaisir à son homme ... Pour commencer, tu vas te mettre à quatre pattes, pour que mes potes puissent mater ta chatte et ton cul, et tu vas me lécher les pieds ". Je sais que ça l'excite terriblement, de m'humilier devant ses amis en me faisant mettre à quatre pattes et en exigeant que je lui lèche les pieds ... Je suis morte de honte ... je sens les regards des autres sur mon anatomie, c'est comme s'ils pouvaient voir jusqu'à l'intérieur de moi ... Toi, tu es assis, les cuisses écartées, et je vois ton sexe se dresser à vue d'œil ... " Maintenant, tu vas me lécher les couilles, il faut que mes potes te voient en train de faire ça ... " Je lèche ... et je lèche ... comme une chienne ... Dans ma tête, je me dis, tu vois ce que tu es devenue ... tu es devenue une chienne ... Bien que je trouve cela très humiliant et dégradant, je m'applique du mieux que je peux pour lui lécher les couilles ... Pendant que je lèche, d'une main distraite, il me triture les seins, en pinçant les bouts jusqu'à ce que je gémisse de douleur ... Mais cela ne lui suffit pas ... : " Maintenant, tu vas me sucer devant eux ... tu vas me faire une bonne petite pipe, hein, comme tu sais si bien le faire ... allez, fais pas ta mijaurée, je sais que t'aimes ça, ouvre la bouche ! " J'ai honte de ce qu’il m'oblige à faire devant ces inconnus, j'ai honte d'être exhibée ainsi, devant eux, comme un animal de foire ... Mais je le crains trop pour opposer la moindre résistance ... J'ai peur de lui, je dois subir cette humiliation sans broncher ... On dirait que le fait de m'imposer une telle humiliation devant ses amis le stimule ... " Vous voyez, les mecs, elle se fait pas prier, la p'tite salope ! Mais c'est qu'elle aime ça, la bite, c'est une vraie saute-au-paf, cette poulette ! Et vous allez voir comment qu'elle avale tout, hein, mon bébé, tu vas leur montrer ... oui ... là ... oui ... tout de suite ... aaarrh ... je jouiiiis, mais putain que c'est bon, de décharger dans cette petite gueule de pute, aaarrh, tiens, voilà pour toi, chienne, avale ça, aaarrh ! " Le fait de m'exhiber devant ses amis a dû l'exciter, car il a joui plus rapidement et plus fort que d'habitude ... Dégoûtée mais sous la contrainte, j'ai tout avalé ... Je n'ai pas eu le choix, je n'ai pas pu faire autrement que d'avaler, car il a joui tout au fond de ma gorge ... J'ai la tête qui tourne, je me relève, pantelante, les larmes aux yeux ... un peu de sperme coule encore à la commissure de mes lèvres, et j'ai ce goût âcre dans la bouche ... " Ben dis-donc, demande l'un d'entre eux, c'est bien gentil, tout ça, mais et nous, alors ? " " Et vous ? oh, pas de souci, les mecs, si vous la voulez, la p'tite pute, elle est à vous ! C'est une bonne petite chienne, vous pouvez lui faire tout ce que vous voulez, vous pouvez la baiser à la papa ou la tirer en levrette, ou bien vous faire sucer, vous avez vu, elle adore ça et en plus elle avale, ou encore, vous pouvez l'enculer si ça vous plaît, elle fera tout ce que vous voulez, servez-vous d'elle comme ça vous chante, amusez-vous, faites-vous plaisir, moi je vais mater le spectacle ! " Ils sont déjà nus ... L'un d'eux bande déjà, il est membré comme un âne ... il s'allonge sur le sol, et un autre me saisit brutalement aux épaules pour m'obliger à m'accroupir et à chevaucher celui qui est allongé ... je dois m'empaler sur son énorme bite, qui me fait mal au fond du ventre et qui me déchire tant elle est épaisse, tandis qu'un autre arrive par derrière et entreprend de me sodomiser ... J'ai droit à une double pénétration ! Ils me tiennent par les hanches pour me soulever et me faire aller et venir sur leurs queues ... Je suis leur jouet ... totalement à leur merci... Des mains tripotent mes seins, les soupèsent, les pincent ... Ils prennent tout leur temps pour bien profiter de moi ... Ils savent que je suis à leur disposition, puisque c'est mon homme qui l'a décidé ... Me prenant par les cheveux pour m'obliger à relever le visage, un troisième me fourre sa bite dans la bouche ... il m'appuie sur la tête ... sa bite cogne au fond de ma gorge ... j'étouffe, je suffoque, j'ai des larmes plein les yeux ... " Branle-moi, ordonne un quatrième, des deux mains ! " Je suis perdue, je ne sais plus où j'en suis, je ne sais plus ce que je fais, je suis un morceau de viande à la merci de ces brutes ... Et toi, tu mates tranquillement, l'air narquois, et tu les encourages : " allez-y, les mecs, régalez-vous, et ne vous gênez pas ! Et vous pouvez décharger dedans, ça craint rien ! " ... Une bite dans la chatte, une dans le cul, une dans la bouche, je branle l'autre des deux mains ... Mon dieu, à quoi suis-je réduite ... Que suis-je devenue ? Je suis la dernière des putes, et n'importe qui peut me passer dessus, puisque c'est ça qu’il  exige de moi ... Comme je n'ai plus d'orifice disponible, que ma bouche est prise et que mes deux mains sont occupées à branler une queue, le cinquième type se masturbe tout seul dans son coin ... On dirait que les quatre se sont donné le mot : ils jouissent tous ensemble, au même moment ... je sens les giclées chaudes de leur foutre immonde jaillir en moi, dans ma bouche, dans ma chatte, dans mon cul ... Celui que je branle des deux mains gicle abondamment et m'arrose copieusement le visage et les seins ... C'est fini ... ils se retirent de moi, sans le moindre ménagement, surtout celui qui m'a sodomisée, ce qui m'arrache un cri de douleur ... C'est fini ? Non, pas encore ... mon calvaire n'est pas terminé ... Le cinquième, celui qui se masturbait, s'approche, lui aussi ... D'un ton sec, il me donne un ordre bref : " ouvre grand ta gueule, sors la langue ! " Je lui obéis ... il ne pénètre pas ma bouche avec sa queue ... non, il continue à se branler, et se contente de le faire juste devant mon visage ... Ma bouche est toujours ouverte, béante ... Sans prononcer le moindre mot, il décharge toute sa semence sur ma langue; ses giclées sont si puissantes qu'elles vont jusqu'au fond de ma gorge ... Voilà, sur ma langue, dans ma bouche, ce type a déchargé dedans, comme dans un quelconque réceptacle ... Les types sont en train de se rhabiller ... Moi, je suis souillée de partout, je dégouline de foutre, j'ai un mal de chien ... : " Va te nettoyer, grosse truie, t'es toute dégueulasse, c'est débectant ! Et puis quand tu seras propre, rapplique ici en vitesse, on a soif, tu vas nous servir à boire ".

 


J'aime 6
19-04-2021 2 6531

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Settings