Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MesFantames.net | Réctis érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Feeds

Deepa et le vieux queutard

Récit érotique lu 624 fois

Je suis marié à une très belle femme Mauricienne ayant des origines Indiennes . Dans ma belle - famille mauricienne les femmes sont très jolies . Mes nièces par exemple sont adorables . L 'une d'elles , plus précisément , me plait énormément et me fait fantasmer . Il m 'arrive fréquemment de me masturber en pensant à sa petite chatte et , lorsque je fais l 'amour à ma femme , très souvent je m 'imagine en train de ramoner le trou d'amour de ma belle Deepa. Elle a vingt ans et je suis fou d'amour pour elle .


En octobre dernier , à l 'occasion d 'un mariage , je me suis rendu avec mon épouse à l 'île Maurice . Reçu dans la famille de ma femme , j 'ai pu revoir toutes mes ravissantes nièces .

Le mariage était organisé dans une belle propriété disposant d'un très grand parc .

Les femmes , vêtues à la mode indienne , portaient des saris chatoyants qui leur moulaient le corps et faisaient ressortir leurs rondeurs féminines . Elles étaient divines .

Durant toute la journée , je n 'eus d'yeux que pour la belle Deepa , resplendissante dans un sari rose bonbon .

Le soir venu la fête battait son plein , les mariages indiens durent souvent très longtemps . On mangeait , buvait , dansait , tout le monde était heureux et s'amusait .

A un moment , je vis Deepa s ' éloigner dans le parc .Manifestement , elle éprouvait le besoin de prendre un peu de repos loin des bruits de la fête . Sans me faire repérer , je la suivis .

Après s'être enfoncée dans le parc , la mignonne s 'assit sur un banc et sembla se plonger dans d'intenses réflexions .

Malheureusement , elle ne demeura pas seule très longtemps .

Je m 'étais caché derrière un buisson et , de ma cachette , j 'avais vu sur la belle et tout ce qui allait advenir .

Un vieux monsieur , il devait avoir dans les 70 ans , un Français que je ne connaissais pas intimement mais que j 'avais croisé plus tôt dans la journée , il était marié à une tante de ma femme , s'approcha de la sublime Deepa et vint s 'asseoir près d'elle . Il engagea alors la conversation. De là où j 'étais , j 'entendais tout .


" C 'est une belle fête , n'est ce pas ? Mais tout ce monde , ce bruit finit par être épuisant . Vous aussi vous avez éprouvé le besoin de vous isoler quelque peu ? "


" Oui , je commençais à avoir des maux de tête . je me suis donc éloignée afin d'être quelques minutes au calme . " répondit la douce Deepa .


" Je comprends , permettez - moi de vous dire que vous êtes très belle , charmante , vous êtes la plus ravissante des femmes présentes ce soir ."


" Merci " lui dit Deepa en baissant la tête , toute timide qu 'elle était . Du moins , c'est ce que je pensais .


" Me permettez-vous de vous posez une question indiscrète ? reprit le vieux . C 'est une question qui me taraude l 'esprit depuis que j 'ai lu un article évoquant ce sujet et vous pouvez , assurément , y répondre . "


" Je vous en prie , demandez -moi . "


" Eh bien voilà , je vous pose cette question car vous portez un sari . J 'ai lu , il y a quelques mois , un ouvrage dans lequel il était écrit que les dames qui portent un sari ne mettent pas de culotte car ce serait un pan de leur sari qui ferait office de sous-vêtement féminin . Est-ce exact ? "


" Oh , c 'est une question bien indiscrète et fort intime que vous me posez là ."


" Je le sais bien mais je suis devenu obsédé par cette question et seule la réponse à celle-ci pourra m 'apaiser . Je me suis dit , en vous voyant en sari isolée ici , que vous accepteriez peut être d 'apporter une réponse à cette question qui ne me lâche plus en paix . "


" C 'est tout de même très osé . C 'est assez cochon , votre question a des relents d'ordre sexuel . "


" Oh , si peu , si peu . "


" Néanmoins , je vais vous répondre . il est vrai que les femmes qui portent le sari ne mettent pas de culotte dessous . "


" Ah ! "


" Vous désirez en avoir la preuve , peut être ? " dit Deepa au vieux monsieur , qui n 'en demandait pas tant , en le regardant droit dans les yeux .


" C 'est possible ? Vous voulez bien me montrer ? "


" C 'est bien pour vous et parce que vous m 'êtes sympathique . Tenez , regardez donc . "


Ce faisant , sous mes yeux ébahis et ceux tout écarquillés du vieux , je vis Deepa écarter son sari afin de montrer à l 'homme que c 'était bien un morceau de son vêtement qui lui servait de culotte .


" Je vais même pousser ce morceau de tissu afin que voyez qu 'il n 'y a rien dessous et que ma petite chatte est en totale liberté . "


Deepa repoussa alors le pan du sari qui recouvrait son vagin de façon à ce que le vieux monsieur puisse admirer son adorable petite chatte imberbe .


" Mon dieu , dit le vieux en tombant à genoux pour mieux contempler la minette . Quelle beauté , quelle sublime moule vous avez là . et sans un poil dessus . Vous vous rasez , n 'est-ce pas ? "


" Oui , je trouve que cela donne un petit air enfantin à mon minou et puis cela excite encore plus les messieurs . "


Le vieux monsieur maintenant reniflait les odeurs intimes émanant du vagin de la belle .


" Oserai-je encore vous demandez une petite faveur . me permettez-vous d'écarter votre sexe afin que je puisse l 'admirer entièrement et si j 'osais vraiment , je vous demanderai aussi la permission de vous doigter . "


" Mais osez monsieur , osez . Je vous accorde cette grâce mon cher . "


Le vieux alors avec deux doigts écarta le vagin de Deepa et , le nez quasiment entré dans son sexe , il se mit à renifler de plus belle les senteurs de la moule Mauricienne .


" Quel fumet , mon dieu quel fumet . Que tout cela sent divinement bon , c 'est le paradis que vous avez entre vos cuisses mademoiselle . "


Tout en disant cela , il entreprit de la doigter . Le vieux n 'en pouvait plus . Devant la petite chatte mouillée et chaude de Deepa il retrouvait sa bite de vingt ans et il bandait dur dans son slip . Se relevant , il mit sa langue dans la bouche de la belle jeune fille et lui roula une pelle tout en lui pelotant les seins .


" Je n 'en puis plus , j 'ai la bite qui va éclater . Je vous en pris , débraguettez-moi et faites - moi jouir ,par pitié . "


Je vis alors ma tendre Deepa , que j 'avais toujours pensé naïve et timide , ouvrir la braguette du vieux, lui sortir la bite et les couille et commencer à le branler . Puis , elle entreprit de lui suçoter le bout du gland .


Terriblement excité , le vieux finit par allonger la belle mauricienne sur le banc . Il lui monta dessus et prenant sa bite en main il la frotta contre la fente de la morue . Puis d'un coup , il s 'enfonça dans la moule gluante et odoriférante .


" Ah putain , ce que c'est bon de se tremper le zob dans de la mouille bien chaude de salope exotique . Putain , ce que tu es serrée , presque aussi serrée qu 'une chinoise . Ah putain , il n 'y a vraiment rien de meilleur au monde que de baiser une femelle . "


Deepa sous les coups de pine du vieux dégueulasse , qui s 'était accroché à son cul pour mieux la bourrer , gémissait et suppliait le vieux de la piner encore plus fort .


" Vas-y vieux salaud , défonce -moi , remplis-moi bien la chatte . Donne -moi tout ton jus de couilles . Attends , je vais te serrer encore un peu plus . "


" Oui , serres - moi salope . "


Aussitôt dit , aussitôt fait . Le belle Hindoue croisa ses jambes autour des hanches de son queutard . Sous le mouvement , la petite chatte se contracta encore un peu plus autour de la bite qui la pistonnait .


" Ouais , c'est bon sale pute , t'aimes ça la bite hein ? Et plus elles sont grosses et meilleur c 'est pour les salopes comme toi . Ah putain , je mouille . Je vais te juter dans le ventre salope . Je vais bien t 'embourber la moule . Elle est vieille ma bite mais elle ramone encore bien . Et tout est naturel , cent pour cent pur cochon , pas besoin de viagra pour baiser les salopes comme toi . "


Le vieux limait de plus belle , il avait même intensifier la vitesse el violence de ses coups de bite dans le con étroit de la belle . Il gémissait de plus en plus fort , ses cris de plaisir se mêlaient à ceux de Deepa qui , elle aussi , prenait du plaisir à sentir la vieille bite lui ramoner le conduit vaginal .

Mais , tout à une fin et après plusieurs minutes à tremper son biscuit dans la mouille mauricienne , le vieux sentit qu 'il allait juter :


" ça vient , bordel ça vient , je sens la jute arriver . j 'ai les couilles prises par les élancements , je ne peux plus me retenir. Je vais juter . Aaaaah , le vieux s'effondre sur la femelle , beuglant , le corps secoué de soubresauts , il déchargeait dans le ventre de Deepa . La belle , prise elle aussi par la jouissance, sentie l 'orgasme monter en elle et ne put retenir un cri de plaisir . Les deux amants collés l 'un à l'autre se caressaient , leurs langues se mêlaient en un dernier baiser .

Le vieux se relava , se nettoya la bite dans un kleenex puis se rebraguettant il regagna la fête . Il était heureux , il avait obtenu ce qu 'il désirait .

Deepa resta encore quelques instants sur le banc . je voyais sa chatte encore dégoulinante du foutre du vieux. Puis , finalement , elle aussi s 'en alla rejoindre la soirée .


Quant à moi , je dus me contenter pour cette fois d 'une bonne branlette . Mais rien n 'était perdu , j 'avais maintenant quelques atouts en poche pour parvenir à mes fins avec la ravissante Deepa .


























RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur