Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MesFantames.net | Récits érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Le soleil est bas et encore chaud en cette fin d'é

Récit érotique lu 5346 fois


Le soleil est bas et encore chaud en cette fin d'été. Profitant d'un après-midi de liberté, je sors faire quelques courses dans le village.

En remontant à la maison, une femme s'approche de moi pour me demander le chemin de la plage. Je lui indique la direction, bien volontiers, elle me fait un compliment sur ma tenue et la conversation s'engage.
Au bout d'une demi-heure, nous sommes toujours au milieu de la rue en train de discuter comme de vieilles amies !!!!!

Elle me propose de l'accompagner pour une promenade elle ne connaît pas les lieux, je lui servirais de guide. Je trouve l'idée amusante et la personne très agréable et j'accepte.......

Je vais déposer les courses à la maison… elle m'accompagne. Elle a de l'humour et est aussi bavarde que moi. Elle trouve mon " chez moi " joli ! Nous faisons connaissance en marchant doucement vers la rivière. Elle se raconte, elle ne connaît pas bien la région, elle arrive de Paris. Elle est partie suite à une rupture dans sa vie de couple. Elle n'était pas bien dans sa vie s'en refait une nouvelle ! Je lui raconte la mienne assez proche … et notre discussion animée s'oriente vers nos hommes, notre sexualité, nos désirs et nos envies !

Elle est belle, les cheveux châtains, mi-longs, des yeux clairs, elle a de l'allure. Elle est assez grande, presque ronde, et tellement féminine.

Et nous continuons à profiter de l'endroit en marchant, en parlant en vrac de chiffons, boulot, enfants, voyages…..
Passant devant les guinguettes du bord de Saône, très absorbées par nos échanges, elle attire mon attention sur la terrasse où deux hommes nous regardent en sirotant leur verre.
Elle m'entraîne avec un clin d'œil, et me dit viens on va se désaltérer un peu…. elle prend place à une table à côté d'eux de façon à ce qu'ils puissent nous voir !!

On rit. Une complicité s'est installée et on décide de les " allumer " pour rire !
Nous entrons dans notre intimité en nous racontant quelques fantasmes….. Et ….

Elle est entreprenante, discrètement elle ouvre un bouton de son chemisier. On devine (et les 2 mecs n'en ratent pas une !!) ses seins fermes et lourds sous la toile claire et tendue. Elle en joue … elle les montre… Moi je suis amusée par ce qui se passe et de voir le regard des hommes médusés par ce beau spectacle me réjouit !
Elle plaisante et me dit que j'ai de magnifiques jambes … et dans un geste qui me surprend, dans une caresse délicate elle relève doucement ma jupe pour offrir ma cuisse aux regards rivés sur nous.

Pour la première fois j'ai un drôle de ressentis. Je suis troublée, émue… et ce trouble elle le ressent et me regarde intensément…..

Je baisse le regard. Que penser de ce jeu ! Des pensées me traversent l'esprit….
Qui est-elle ? Pourquoi me livrer aussi intimement à cette inconnue ? Que cherche-t-elle ? Je suis distante d'un coup … elle le sent.
Elle baisse ma jupe et prend ma main en me disant que c'est étonnant de rencontrer quelqu'un si vite. Nous rions, heureuses de cette nouvelle amitié.
Nous repartons, je suis toujours troublée … par je ne sais quoi !!! Elle me dit sa bisexualité et souhaite être honnête avec moi. Elle ne m'a pas dragué !! Nous rions encore.

Je lui propose une nouvelle rencontre, pour lui présenter mon compagnon. Elle répond un oui enthousiaste !

Nous nous quittons où nous nous étions rencontré à deux pas de la maison, et Fred rentre du travail. Il s'arrête, on s'embrasse et je fais les présentations. Il l'invite à boire un verre avant de partir. Elle accepte volontiers.
Et nous voilà remontant le chemin. Nous nous installons Fred nous apporte l'apéro, pendant que nous continuons nos bavardages.
Comme nous lui expliquons l'idée de l'association, Fred commence à nous photographier. Elle n'a jamais posé mais se prêterait volontiers au jeu.

Échange de téléphone et promesse de se revoir bientôt. Elle s'en va. Je raconte à Fred l'après-midi passé en sa compagnie, il est …. hum

Je reçois un appel d'elle le lendemain. Elle est contente, a été voir le site de Fred, a vu les photos de moi et a très envie de poser. Nous fixons une date.
Et la semaine suivante, elle arrive à 19h30 précises !
Nous l'accueillons comme un modèle classique, Fred fait son petit discours et la séance commence. Elle est très drôle, et nous fait un show de poses tantôt rigolotes, tantôt sérieuses ou tristes, tantôt glamour… Nous nous amusons beaucoup … Une complicité s'installe entre nous 3. Comme de vieux amis Fred propose un maquillage plus soutenu.

Nous nous mettons d'accord sur les couleurs et je m'approche d'elle. Elle sent très bon. Mes gestes se font précis mais elle effleure le bout de mon sein et… le rouge à lèvre dérape…

Elle s'excuse en riant… je suis troublée… encore… Je corrige l'erreur. Fred a vu. La caresse… mon émoi… Quand je m'approche de lui il m'enlace le cou et m'embrasse.
Je lui glisse dans l'oreille " elle m'attire "… il me regarde entendu et souriant.
Fred propose que je me joigne à elle. Enthousiaste, elle me saisit par la taille et m'attire vers le canapé. On fait une bataille de coussins improvisée pendant que Fred nous mitraille et flash pêle-mêle des jambes, des rires, et …..
Un arrêt brutal … des regards intenses … qui balayent un visage et puis l'autre….

Et Fred qui sourit en nous disant " vous êtes belles " … Elle éclate de rire et…
M'embrasse à pleine bouche …. Mes sens s'éveillent et Fred nous regarde ….

Il acquiesce et se pelotonne dans un coin. Les flashs s'arrêtent… et un grand silence envahit la pièce... seulement troublé par des gémissements naissant…
Elle continue de m'embrasser en me caressant doucement le dos puis sa main glisse dans l'échancrure de mon chemisier… je me tend… je frémis…. Mes seins se dressent. A mon tour je la caresse …timidement… mais le désir m'envahit… dans tout mon corps, alors je m'enhardis, et descend mes mains sur ses fesses… elle frissonne à son tour.
Et dans son coin Fred ne perd pas un instant de ce spectacle, ses yeux brillent … je le regarde… il me regarde… nous nous regardons intensément…..
J'aime 0

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie