Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

Lecture tardive

Récit lu 8874 fois

Entre tes mains repose une lettre, sans l`ouvrir tu reconnais l`criture de l`expditeur, l`paisseur trahit mon vasion dans la rverie. Un sourire se glisse sur tes tendres lvres, le souper a prparer, la routine de la soire, tu te murmures, je la lirai plus tard.<br> <br> La soire borde les rayons du soleil, la nuit s`veille, le temps file, tes yeux se fatiguent doucement, tu fermes l`ordinateur et tu te diriges vers la chambre a coucher. La lettre pose sur la marche attire ton attention. Elle monte avec toi, tu la dposes sur ton oreiller, une petite douche avant une chaude lecture. L`eau chaude pouse ta peau, cependant ton intrieur bouille, impatiente de lire, fbrile d`exister et vivre dans mon rve. La savonnette patine rotiquement sur ta chair, les bulles s`clatent comme un doux baiser. Subtilement tes doigts effleurent ton clitoris, concoctant des frissons la base du dos. L`esprit vaporeux, tu t`extirpes du cachot humide.<br> <br> La lampe de chevet te prte ces faibles rayons lumineux, assez pour la lecture. Tu dchires l`enveloppe, la lecture des premiers mots chauds, tu enfonces ton corps volcanique nue sous les couvertures. Les larviques phrases se cristallisent sous tes yeux, maintes fois je t`ai crit que j`aimerais tre prsent ta lecture. Mes mots fumants prennent la relve de mon absence glaciale. Tes yeux continuent de s`emmouracher des syllabes de chaque phrase. Ton corps saisis par une fbricule, tes pieds se meuvent, descendant le couvre- lit sur ton ventre.<br> <br> De ta main gauche tu tiens ma lettre, ta main droite libre, amorce de tendres caresses tes seins. Tes yeux souds au papier, tu oublies le mouvement de ta main. Tes seins ragissent, ils se bombent, tes mamelons s`arrondissent, ta main s`active, tu tires, tu pinces, ce qui ne te fait pas sortir de la rverie de la lecture. Ton souffle invite ta main a valser avec ton ventre dandinant, ta main accepte l`invitation. Ta main audacieuse s vanouit sous les couvertures. Tes yeux quittent la feuille, regarde la chaise, tu visualises mon absence. Tu aimerais que je sois l, sur tes lvres, un sourire se dpose. Une ide germe, une reprsentation rotique que tu m`offrirais.<br> <br> Tu poursuis ta mutation en bougeant les pieds. Tantt emmitoufle dans ton nuage, prsent ton corps nu, libre aux caresses. Tu reprends la lecture, ta tmraire main libre renoue ses liens intimes avec ta tendre peau. Un doigt se faufile entres tes lvres fminines, effleure ton clitoris, tes yeux se ferment pour en apprcier l`instant.<br> <br> Lorsque tu les ouvres, tu fixes ton regard sur la chaise, ta main quitte son gite, vagabonde jusqu` ta bouche, tu insres un doigt dans ta bouche. Est-ce pour le mouiller ? Est-ce pour imiter une fellation ? Ton regard ne quitte plus la chaise, mon absence se change prsence. L`rotique lecture perd de son importance, tu retires ton doigt avec sonorit. Ton sexe sollicite des caresses oscillantes, tes lvres brillent d`excitations.<br> <br> Tes doigts font une langoureuse danse au sommet de ton sexe. Tes yeux me crent sur cette chaise vide. Ton souffle s`anime, ton excitation s`accentue, ton imaginaire s`amplifie, tes lvres abondamment mouilles, se bombent. Les yeux braqus sur la chaise, tu cesses les caresses, tu te positionnes en bordure du lit. Tes jambes dans le vide, dos la chaise, tu courbes les reins, tes paules se plaquent au lit moelleux tel sur un nuage.<br> <br> Tes rondes fesses font face au voyeur sur le sige vide. Tu te masturbes en pensant que ma bouche chaude se dplace sur leur sommet. Tes mains distancent tes jolies fesses comme une invitation, tu mouilles ton anus. Tu t`excites en songeant que ma langue taquinerais cette endroit secrte et charnel. Tu t`assois sur la ceinture du lit, face la chaise. Ta crativit de me voir l debout, nu entre tes jambes, tu m`imagines te tirant les cheveux et me faire une tendre fellation. Tu tombes la renverse, visualisant ma langue chaude cliner ton clitoris, un doigt qui cogne la porte e ton anus. Ton excitation son znith, tu te masturbes intensment, tu soulves les fesses, les laissent choir, l`ultime invitation mon doigt. Ton corps se cambre, les muscles de ton sexe se contractent, tu jouis, dus de mon absence.<br> <br> puise, emmitoufle, un sourire aux lvres, oui j`aurai aim que tu sois l. Peut-tre viendrait-il dans mes rves ? 

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie