Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

MesFantames.net | Réctis érotiques, histoires coquines, récits x, histoires de sexe

La plus grande communauté d'histoire érotiques

Feeds

Une soirée entre amis

Récit érotique lu 2275 fois

Après cette douche crapuleuse, ils se retrouvent tous au salon pour l’apéro. Michel, président du club du village, n’a pas voulu participer à la fête, étant en conflit avec Guy, et Jean-Pierre, invité de dernière minute. En effet, Michel les a virés du club, et ils sont bien décidés de se venger. Mais Michel a tenu à ce que sa femme participe à la soirée. C’est pourquoi Francine est venu seule.

 

Claudia, aidé de Francine, et de Sarah, l’épouse de Jean-Pierre, dresse la table, tandis que les hommes installent un matelas dans un coin du salon, afin que les gosses puissent jouer.

A table, Francine est placée entre Jean-Pierre et Guy. Qu’au moins son mari n’apprenne jamais ça. Guy ne fait aucune allusion quant au retour coquin qu’il a eu avec Francine, en revenant de la plage.

A tour de rôle, ils remettent son verre à niveau, la poussent à boire.

Au bout d’un moment, elle stoppe le bras de Guy, lui disant que quand elle avait un coup dans le nez, elle faisait n’importe quoi.

 

-A bon, à ce point…c’est à dire, dit-il.

-Je te jure, une fois, lors de la fête de quartier, ou j’avais poussé sur le rosé, Michel m’a surpris à genoux devant un jeune beur, prête à lui tailler une pipe. Heureusement qu’il m’a vu, sinon je lui aurais sucé la queue.

-Et tu aimes sucer, demande Guy.

-Je ne l’ai jamais fait à Michel, pareil pour la sodomie.

 

Guy la prend par le cou, et l’attire à lui, essaie de l’embrasser. Elle évite le baiser, préférant se retourner vers Jean-Pierre, en pleine discussion avec Sarah et Claudia. Guy insiste, pose une main sur la cuisse de Francine, que celle-ci repousse brutalement.

Pourtant, Francine est insatisfaite sexuellement, Michel n’étant pas un grand baiseur. Même si elle a juré fidélité, son corps réclame ce que son mari ne lui donne pas. Ce ne sont pas les quelques gâteries manuelles, qui assouvissent ses appétits. Et ce soir, elle a envie de baiser, même si c’est avec le mec que son mari vient de virer.

Au fur et à mesure que le repas avance, l’alcool commence à faire effet. Guy juge le moment opportun pour faire une deuxième tentative.

Francine se lève, va aux toilettes. Elle en revient dix minutes plus tard.

Guy repart à l’assaut des jambes de sa belle voisine.

Comme par enchantement, les cuisses s’ouvrent toute seule. La main s’insinue plus haut, et là, Guy est surpris de voir que Francine n’a pas de culotte. Ce qui explique le déplacement aux toilettes. Un doigt caresse la fente, s’immisce dans la chatte, gratte le clitoris que Francine a proéminent. Sous l’effet de la caresse, Francine glisse sur la chaise, pour s’offrir d’avantage.

 

-Oh non, souffle-t-elle, pas ça…tu me paralyses…

-Ca t’excite tant que ça, sourit Guy…c’est bon hein.

-Arrêtes, s’il te plait…si mon mari apprend ça…

 

Les gosses étant allés se coucher, Guy propose à Francine d’aller sur le matelas. Elle acquiesce timidement, sachant que le pire ennemi de son mari, veut la choper. Arrivé sur le matelas, Guy s’emploie à la déshabiller, jusqu’à ce que Francine soit entièrement nue.

Les mains expertes caressent son superbe corps. Francine, en manque, attire Guy, lui prend les lèvres dans un torride baiser. Elle replie une jambe sur Guy, offrant sa croupe. Guy glisse une main, caresse la fente, jusqu’au petit bouton, qu’il décalotte. Francine à l’impression de recevoir une décharge électrique.

 

-Oh…ça fait si longtemps que je n’ai pas senti une vraie main de mâle sur moi. Vas-y Guy, donnes moi du plaisir…s’il te plait.

 

A son tour, Guy se déshabille. Francine redécouvre l’énorme bite de qu’elle a sucée en revenant de la plage. Elle espère la prendre dans la chatte. C’est avec un large sourire, qu’elle la prend en main, la glisse entre ses cuisses. Lentement, la queue pénètre la chatte déjà humide. Francine pousse un long soupir.

Soudain, elle sent un doigt effleurer son petit trou, tourner à l’intérieur.

 

-L’enfoiré, gémit Francine…il me doigte le cul ce salaud.

-Et alors…tu aimes…tu veux qui te mette sa queue.

 

D’une simple poussée, la bite de Jean-Pierre pénètre le petit trou de Francine.

A table, Claudia et Sarah se retourne, éclate de rire en entendant crier Francine

 

-Putain, dit Claudia, qu’est-ce qu’elle ramasse. Nos maris ont l’air de s’amuser ce soir. Ils vont nous laisser tranquille.

-T’as raison, approuve Sarah. Si Michel apprend ça.

-Ne l’écoute pas, dit Guy, il n’en saura rien…a condition que tu sois obéissante.

-Oh oui, geint Francine, je ferais ce que vous voulez.

- Allez, écartes toi bien que je vois ta petite chatte. Elle est bien mouillée…et Jean-Pierre, qu’est-ce qu’il te fait…

-Il m’encule ce salaud…comme il est monté lui aussi…si mon mari savait ça…

 

Francine se tord comme un vers sur le matelas. Guy et Jean-Pierre prennent plaisir à la faire crier, jubile aussi de jouer avec la femme de leur pire ennemi. Ils tiennent leur vengeance.

 

-Entends la cette chienne, dit Sarah, c’est du joli…tu as vu leur bite qui lui bourre le cul et la chatte à cette salope…ça chatte est pleine de mouille.

-Et la tienne, poursuit Claudia, en glissant un doigt dans le short de Sarah…ouah, mais ta petite chatte est toute mouillé…c’est de les voir baiser qui t’excite… allez ma chérie, quitte ton short, que je te chatte...hum…c’est bon ça…

-Oh oui chérie, gémit Sarah…doigte bien mon clito…fais moi jouir.

 

 Sarah atteint l’orgasme en même que temps que Francine. Sauf que cette dernière en est à son quatre ou cinquième. Et ce n’est pas fini.

 

-Tournes toi, ordonne Guy, je vais te prendre en levrette.

-Je fais une pause, dit Jean-Pierre.

 

Jean-Pierre retourne la table, la queue en érection. Son épouse l’attend avec une serviette, lui essuie le gland garni de mouille.

 

-Regardez, rit Guy, je bouge même pas. C’est elle qui fait aller et venir sa chatte sur ma queue. Oh putain, quelle chienne…t’aimerais pas nous sucer un peu…

-Si…si, je la veux vôtre queue…vos couilles sont tellement pleines…je veux que vous les vidiez dans ma bouche…je veux tout avaler…

-La salope, dit Jean-Pierre, c’est sur que si Michel voyais ça…comment sa femme aime les grosses queues…ouah…

-C’est sur que son mari la baise pas comme ça…c’est un incapable.

 

Francine n’en finit pas de jouir, a des orgasmes à répétition. Guy et Jean-Pierre, prennent du plaisir à la faire crier. Ils la baisent, l’enculent, parfois en double. Francine tailles des pipes, avale tout.

Au bout de deux heures, Francine git sur le matelas, les bras en croix. C’est la que Claudia intervient.

 

-Oh ma chérie, dit elle, les vilains garçons…qu’est-ce qu’ils ont fait à ta petite chatte, les lèvres sont toutes enflées…elle est toute mouillée, et ton clito…il est tout rouge. Attends ma chérie, je vais chercher un gant de toilette pour te rafraichir.

-Oui, merci. Qui c’est qui va me ramener chez moi ?

-Mais il est hors de question que tu partes. Il étai convenu que tu couches ici, avec moi. Je vais bien m’occuper de toi. D’abord, tu vas coucher toute nue, jambes bien écartées, que ta petite chatte soit bien à l’air.

 

-Je peux participer, demande Sarah.

-Mais bien sur, répond Claudia…tu veux bien ma chérie…

 

Dans l’état quelle est, Francine n’a d’autre choix que d’accepter. Les deux femmes la gouine jusqu’au matin. Francine est branlée, doigtée, bouffe leur chatte. Sarah se paie même le luxe de lui mettre une fessée, pendant que Claudia fait rouler son petit bouton entre ses doigts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur