Un tel plaisir avec ma mère!

Récit érotique écrit par hilaire85 le 21-11-2013
Récit érotique lu 23970 fois
Catégorie Inceste

Il parvient en moi, suite à ce plaisir que j'ai connu ce jour là, de penser et même de ressentir beaucoup d'envies de maman Âgée de 68 ans, elle reste toujours si jolie!
Ce jour là, comme de temps à autre, je discutais en compagnie de maman. elle s'occupait de ses taches ménagères, comme toujours, avec beaucoup de ferveur. nous faisions part alors de l'actualité.
Il faut savoir que ma maman s'est toujours démontrée pleine d'attention avec moi. J'ai toujours estimé avec beaucoup d'étonnement, que ma soeur ou mon frère, ne bénéficiaient pas d'autant de douceur de sa part!
Comme souvent,  nous plaisantions beaucoup. J'avoue que son style de tenue vestimentaire, ne pouvait pas rester indifférent à sa beauté sérieuse! au cas où elle présentait le besoin de se pencher, on apercevait forcément ses jolis petits seins qui laissent beaucoup de sensations.
Des pensées s'installaient en moi. Je faisait attention à ce fait, me disant que je devait éviter ça, étant donné que c'était ma mère. Je n'avais pas le droit de réagir de cette façon.
Notre moment de conversation demeurait. Bien sur, c'était très agréable. Tout à coup, terminant une activité, Elle déclara "Tu sais que tu reste toujours mon petit Titi qui possède déjà beaucoup de charme!" Je la remerciait mais rougissait un peu! Elle continuait avec "tu n'as toujours pas de petit copain?" "Non, je n'ai jamais pensé à ça" était ma réponse. On a ressenti le besoin de s'asseoir! Elle me rejoignais sur le canapé. On discutait alors, du côté flirt. Elle me racontais les petites aventures qu'elle avait connu dans sa jeunesse. Elle racontait tellement bien les choses.
Alors, maman me demanda, ses mains dans mes mains, "tu n'as jamais eu des envies face à des filles à l'école?" j'étais très serré, mais le contrôle de mon sexe, était très difficile. Je bandait si fort! Elle cessait de parler et me souriait tellement tendrement. Elle me dit alors"Tu m'as toujours fais ressentir pas mal de choses! Je suis fier de mon fils" J'étais gêné des mouvements de mes yeux envers  sa si jolie silhouette! "N'hésite pas de me regarder si tu en as envie mon chéri." Elle se mit ensuite à se déshabiller. Quelle chaleur intervint tout à coup! "Viens Titi! Approche!" j'approchais tout doucement!
C'était fou pour moi de comprendre alors que mon si fort fantasme, s'installant parfois dans mes rêves, était devenu une réalité si merveilleuse! Quels seins si superbes, malgré leur petite taille! Ce que j'ai toujours estimé, c'est que les petits seins durcisse plus rapidement que les grosses poitrines.
Elle m'encourageais à la caresser! C'était si bon. Elle m'emmenait avec elle au sein de la chambre de mes parents. Elle remarquait la taille qu'avait prise ma queue. Elle me souriait et chuchotais "chut! Calme toi, tu vas aimer!"
Elle se plaça sur le lit, m'attirant près d'elle. Elle était toujours complètement nue. "Déshabille toi mon BB!" Nu je me plaçais près de maman. Elle m'offrait de tendres baisers. "Huuummm! J'en ai envie depuis si longtemps maman!" Je n'avais pas réussi à me retenir, ses caresses depuis ma poitrine, passant par mes fesses, parvenant à ma queue, me rendais fou de plaisir! Elle me répondit "Moi aussi tu sais!" Elle me fit savoir "Je ne sais pas si parfois, je ne ressens pas plus pour toi" La parole cessait alors. Je suçait ses tétons avec tant de plaisir! une certaine électricité remplissait mon corps! Maman me caressait, elle démarrait alors une masturbation si forte et magique. Ma main passait régulièrement avec douceur,, sur sa jolie chatte assez poilue! Son souffle de plaisir commençait a s'entendre! "C'est bien chéri! Vas y mon lou, pénètre bien!"
L'une de mes main caressait toujours ses seins. J'entrais un doigt puis deux dans son vagin! elle mouillait comme les chutes du Niagara! J'agissait doucement mais assez rapidement! C'était trop bon comme elle me branlais! " ça me plais tellement maman!" Tout en remuant beaucoup, elle me demandait de ne pas l'appeler maman dans ces instants là "Tu es mon homme" Ma langue tournait si bien dans sa chatte, son clitoris était si bon à lécher! "ouiiii chéri! Encorreee!' Elle était pleine de plaisir" Elle se plaçait en 69! Elle me suçait! Je parvenait à m'occuper d'elle! Nous gémissions tous les deux. Elle suçait trop bien. "Ne bouge pas chéri" Elle me monta et bougea fortement. Ce fut alors de grands cris que j'entendis. Elle jouissait! elle me suça encore et me fit gicler! C'était si fou! 
J'avais connu avec maman un amour immense. Elle me posas une question assez importante "Dis Titi, tu penserais quoi, si je t'avouais que je suis amoureuse de toi!?" Je crois que c'est depuis cette question, que je ne réussis pas à aimer une femme comme j'aime maman!
MAMAN, TU ES SI FABULEUSE! TU RESTES TOUJOURS SI JOLIE!

J'aime 15
21-11-2013 0 23970

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Settings