Couple en difficulté

Récit érotique écrit par mazaudier le 14-01-2014
Récit érotique lu 14546 fois
Catégorie Infidélité

Sylvie et Rémi, sont un jeune et beau couple de vingt quatre ans, qui rencontre actuellement, d’énormes difficultés financières. Malgré leur bonne volonté, il n’y arrive pas.

Sylvie est une jolie blonde qui vient de perdre son emploi, et Rémi en cherche un.

Ils ont appris par des amis, que certains hommes donnaient de l’argent,  avec en contre partie, passer un agréable moment avec l’épouse ou la copine.

Après en avoir délibéré, ils tapent sur internet l’adresse d’un homme qui les sortir de ce mauvais pas. Il le trouve en la personne de Mario, un bel italien de vingt cinq ans, qui propose cent euros pour la soirée.

 

-Toujours décidé ? Demande Rémi, on l’appelle ?

-Ben oui, on verra bien, répond Sylvie.

 

Le lendemain, vers vingt et une heure, on sonne à la porte. C’est Rémi qui va ouvrir.

 

-Bonsoir, je suis Mario, ça va ?

-Bonsoir, répond Rémi, ma femme est au salon. Heu…pour cent euros, vous comptez faire quoi avec elle ?

-M’amuser, j’espère qu’elle est joueuse…caresses, pipe lèche, baise, et surtout qu’elle avale.

-Heu…elle ne m’a jamais fait ça, bégaie Rémi, mais bon, ne lui disons rien.

-Oui, poursuit Mario, autre chose, vous n’intervenez pas, d’accord.

 

Les deux hommes vont au salon ou les attend Sylvie. Courtois, Mario lui baise la main, puis s’installe à côté d’elle. Rémi s’assied sur le fauteuil, en face d’eux.

D’entré, Mario passe une main autour de l’épaule de la jeune femme, l’embrasse dans le cou, lui mord le lobe de l’oreille. Sylvie sent que cet homme sait ce que les femmes aiment.

Calmement, le bel italien glisse une main sous le chandail, découvre les seins dépourvu de soutien gorge. Puis, il saisit le vêtement et l’enlève. Il pousse un « oh » admiratif, en découvrant la superbe poitrine.

 

-Oh la…qu’ils sont beau, vous avez de la chance Monsieur, vôtre femme est ravissante, félicitation.

-Merci, répond timidement Rémi.

 

Mario embrasse les seins, suce un bout, le fait roulé entre ses doigts. Sylvie se tend en avant pour mieux recevoir les caresses. Elle pousse déjà un premier gloussement de plaisir, qui s’intensifie, quand le bel italien glisse une main entre ses cuisses. Elle écarte les jambes pour faciliter le passage de l’intruse, qui atteint la lisière de la culotte.

 

-Qu’est- ce- qu’il y a dans cette petite culotte, demande Mario.

-Ma petite chatte, souffle Sylvie.

-Et elle n’a pas envie de se faire gratter ?

-Oh si…si vous saviez comme elle me démange…et mon petit bouton, il me démange aussi…

 

Mario fait glisser la culotte sur la moquette. A son tour, il ôte tee short, jeans, et boxer. Ils se retrouvent entièrement nus tout les deux. Sylvie a un sifflement retenu en voyant le imposant calibre du bel italien.

 

-N’est pas peur, la rassure-t-elle, elle ne mord pas. Tu peux la toucher.

 

Sylvie se lance et saisit la bite à pleine main, soupèse les couilles. Mario oblige la jeune femme à écarter les jambes. Il enfonce son visage dans la fourchette des cuisses. Pendant plusieurs minutes, il lèche la chatte humide, aspire le clitoris décalotté. Le bassin de Sylvie se vrille sur l’organe qui la rend folle.

 

-Oh mon dieu, que c’est bon…mon chéri, regarde ce qu’il fait à la petite chatte de ta femme…hum…hum…

 

Puis Mario se relève, appuie ses genoux sur le bord du canapé, présente sa bite en érection à la bouche de Sylvie.

 

-Elle n’est pas belle ma bite ? Avoue qu’elle te donne envie.

-Oh si elle est belle, murmure Sylvie, elle donne envie de la sucer.

-Ben vas-y ma chérie, taille moi une bonne pipe. Fais voir à ton mari comme tu suces.

 

Sylvie décalotte la queue tendue vers elle, et l’engloutit jusqu’au fond de sa gorge. Elle commence alors une lente fellation, devant les yeux ahuris de Rémi.

La main du bel italien reprend son activité entre les cuisses de sa partenaire. Un doigt pénètre la chatte, tandis qu’un autre doigte le clito gorgé de sang.

Rémi voit les doigts branler la chatte de sa femme, qui n’en finit pas de gémir.

Après ces longs préliminaires, Mario demande à Sylvie de se mettre à genoux sur le canapé. Celle-ci se positionne pour se faire prendre en levrette, une de ses positions favorites. En plus, avec un tel calibre, ça ne peut être que meilleur. Elle pousse un « ah » quand la bite coulisse dans sa chatte, puis sa respiration s’accélère sous les violents coups de rein de son partenaire.

Les gémissements deviennent des cris de plaisir, quand elle atteint l’orgasme. C’est ce moment que choisit Mario pour tenter le coup. Il se retire, et place sa bite contre la bouche de Sylvie. Celle-ci l’ouvre, et aspire la queue qui éjacule en jets puissants au fond de sa gorge.

Rémi, stupéfait, assiste impuissant à la scène. Il voit les joues de sa femme se creuser quand elle avale la semence du bel italien. Quand la bite ressort, il voit les lèvres de sa femme aspirer le gland pour bien le nettoyer. N’en pouvant plus, il se prend le visage à deux mains.

Après quelques minutes, il écarte les doigts, et voit Mario allonger sur le canapé, son épouse enroulée autour de lui. Ils se donnent de tendres baisers, se murmure des mots doux à l’oreille.

 

-Tu as aimé ? Demande le ténébreux italien.

-Si j’ai aimé, tu le sais…tu m’as entendu crier…sale mâle…comme tu m’as niquée…

 

Sylvie en veut encore, à la grande surprise de son mari. Elle glisse sur le corps de Mario, pour se trouver en position assise. Elle saisit le spectre toujours en érection, et s’y empale dessus.

 

-Ah…oh oui…ça c’est de la bite…oh putain…vas-y salaud, nique moi…fort…rempli moi…

-Tu aimes te le faire mettre…t’es une petit pute toi…hein ? Allez, bouge ton cul salope…

-Oh oui, parle moi mal…fait moi mal...fais moi voir ce qu’est un bon coup de queue…fais voir à mon mari comme on nique une femme…oh oui…oui…enfoiré…je joui…je joui…

 

Sylvie s’effondre sur le corps de Mario en hurlant de plaisir, juste au moment où celui-ci se vide les couilles Son sperme se mélange à la mouille et à la cyprine da la jeune femme.

Rémi ne se souvient pas avoir donné un tel plaisir à sa femme, il ne l’a jamais faite crier comme ça. Il ne l’a reconnait plus, et il n’est pas au bout de ses surprise.

 

-Sodomise moi s’il te plait, murmure-t-elle, je veux que tu sois le premier. C’est toujours mieux avec une grosse bite.

-Mais avec plaisir, répond Mario, j’ai de suite su que tu aimais la bite…petite salope…tourne toi.

 

Rémi est scotché sur son fauteuil, n’en croit pas ses yeux. Il aperçoit le majeur taquiner le petit trou de Sylvie, qui apparemment y trouve du plaisir. Cette dernière se met à quatre pattes. Mario s’accroupit, ses jambes de chaque côté des hanches de la jeune femme. Il descend lentement, et pénètre le petit trou.

 

-Oh putain, c’est bon ça…regarde mon chéri…regarde comme il m’encule avec sa grosse bite…oh oui… c’est chaud, vas-y salaud, vide toi les couilles dans mon ventre…oh oui…fais toi plaisir.

 

Pour la dernière fois de la soirée, la semence de Marion gicle dans le ventre de Sylvie, qui, épuisée,  s’écroule, les bras en croix sur le canapé. Mario se rhabille rapidement, étant attendu chez un autre couple.

 

-Allez mon vieux, ne faites pas cette tête. Vôtre femme est super bonne, j’ai pris un réel plaisir à la niquer, à l’enculer. En plus, elle est super douée pour tailler les pipes, ça vaut bien deux cent euros.

 

Avant de prendre congé, le bel italien embrasse la jeune femme dans le cou, lui murmure à l’oreille.

« Contactez-moi quand vous voulez. »

 

 

 

 

 


J'aime 9
14-01-2014 4 14546

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Rencontre avec mon chéri

...

14-12-2022 5 0 405

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings