Kim

Récit érotique écrit par baiserjouir le 14-05-2016
Récit érotique lu 3578 fois
Catégorie Partouzes-Orgies

Je suis invité par un couple d'amis. Nous avons fini le dîner servi par une jolie asiate, Kim. La maîtresse de maison portait une toilette sexy: un tailleur très ouvert sur la poitrine, la jupe à mi cuisse. Je me demandais pourquoi elle était ainsi sexy devant son mari et moi. A un moment Paul, le mari part chercher une bouteille de vieil Armagnac. Sophie, la maîtresse de maison prend un CD de musique afro cubaine, m'invite à danser. Nous sommes l'un contre l'autre, Sophie se colle à moi. Je sens ses seins durcis contre ma poitrine. Elle me fait bander;
- J'ai envie de baiser avec vous.
- Et votre mari ?
- Lui, il est au courant que j'ai cette envie. Paul me laisse baiser qui je veux. Comme je lui laisse carte blanche pur ses baises.
- Ici ?
- Non pas ici, dans la chambre. 
- Nous serons seuls ?
- Bien sur que non, mon mari viendra ainsi que Kim, avec qui nous baisons ensemble.
Elle me fait bander encore plus. Elle appelle Kim:
- déshabille moi s'il te plait.
- Bien sur, Sophie. Tu veux que je te caresse aussi.
- Fais comme d'habitude et n'oublie pas notre invité.
Kim déshabille Sophie, lui caresse chaque pouce de peau découverte, sans oublier un baiser sur la bouche, vient vers moi, me déshabille rapidement, me branle un peu, se penche pour me sucer un temps très court. Sophie reviens vers moi, m'embrasse longuement. Elle remercie Kim en lui demandant de revenir plus tard, dans la chambre. 
Je me demande comment tout ça va finir. Sophie me demande de la suivre. J'ai devant moi une vue magnifique sur son dos, et surtout ses fesses qui me donne des envies sodomie. Devant la chambre s'ouvre un espace assez grand, meublé de fauteuils et autre divan. Elle m'y fait entrer, m'asseoir sur un fauteuil, Elle m'embrasse encore, se met à mes pied, cherche ma bite, la branle encore un peu. Enfin elle ouvre sa bouche, commence à me sucer. 
Juste à ce moment, Paul, le mari arrive, escorté de Kim nie elle aussi. Elle a un joli corps presque aussi beau que celui de Sophie. Paul est comme moi; nu. Kim le fait asseoir sur un autre fauteuil. Elle ne le branle pas: elle lui prend la queue dans la bouche Ces deux femmes commencent à donner du plaisir ensemble en même temps à un homme qui ne leur ai rien. 
Elle suce terriblement bien, Sophie. Elle rentre ma bite complètement dans sa bouche, la fait ressortit pour léchez mon gland. Elle arrête pour me dire qu'elle aime mon goût, demande à Kim de laisser un instant son mari pour me goûter. Kim fait la même constatation/ Elle en profite pour embrasser une fois de plus Sophie. Leur baiser dure longtemps. Kim retourne suce Paul et Sophie me reprend dans sa bouche. Elle me fait jouir, comme Kim fait jouir Paul.
Les deux femmes vont sur le divan, s'embrassent encore, puis les mains vont sur le sexe de l'autre. Elles se branlent devant nous. Je commence à bander comme Paul. Elles font jouir avant de se mettre en 69.Ce n'est qu'ensuite après avoir encore jouit qu'elles viennent baiser avec nous. 
Sophie se couche la première, suivit de son époux. Ils s'embrassent. 
Paul demande à sa femme si elle est forme:
- Tu sais que je suis toujours en forme pour tirer un coup.
- Même devant moi ?
- Tu plaisantes, j'espère ! C'est comme ça que je prends mon pied.
- Tu sis le prendre aussi avec Kim.
- Et alors, rune te gêne pas pour la baiser devant moi et même si je ne suis pas là.
- Kim est toujours en chaleur, tu le sais bien.
- C'est vrai et j'en profite moi aussi, j'aime bien baiser avec elle.
Pour moi cette conversation m'étonne: un couple légitime qui s'engueule sur leurs façons de prendre leur plaisir. Comme je commence à debander, c'est le mari qui le signale à sa femme.
Elle prend à nouveau ma bite dans sa bouche. Elle recommence à sucer. Je bande quand Kim fait une nouvelle apparition. Elle passe une caresse sur la corps de Sophie qui a un frisson, avant d'aller se coucher sur Paul. Ils s'embrassent. Paul me semble jouer un rôle passif. C'est Kim qui le pelote partout. Je vois qu'il bande plus. C'est le moment qu'attendait Kim: elle l'enjambe se mets elle-même la queue ans son con, et fait tous les mouvements. Je pensais que Paul allait jouir vite: c'est Kim qui pousse un long soupir: elle jouit bien avant. Elle reste comme elle est. Elle reprend ses vas et vient, jouit encore plusieurs fois. 
De mon coté ce n'est pas la même chanson. Je suis entraîné dans un tourbillon de désirs: Sophie me fait mettre sur elle. Ses jambes me serrent dès que j'ai franchi les lèvres intimes. Je suis au fond de son sexe. Elle Serre son con pour me garder longtemps en elle. Les vas et vient sont de plus en plus excitant et violents à la fois. Quand elle sent que je suis sur le point de jouir, elle ferme plus fort son sexe. Arrive le moment que j'attends: elle jouit. Je veux sortir de son con. Elle me garde en elle, et comme Kim me fait reprendre les mouvements. Elle jouit encore très vite. Je pars en même temps qu'elle. Elle se tourne, se met en levrette, accompagnée dans cette position par Kim. Je pense qu'elle veux que je m'encule. On c'est autour de Kim de me prendre. Paul, lui, a droit à l'anus de sa femme. Kim ouvre ses fesses qu'elle a fort belles, son cul s'ouvre seul dès que je mets ma pine sur lui. Je la lui mets jusqu'au fond, comme elle le demande. Je vais et je viens sans arrêt. Je la sens jouir plusieurs fois. Elle serre son anus de telle sorte que je ne peux plus en sortir. Elle reprend elle-même les mouvements.
Je commence à ne rien comprendre des façon de ce ménage à trois. Sophie me veut encore dans sa bouche. Kim prend la queue de Paul pour le sucer encore. 
Je ne sais comment elles font; nous jouissons sans débander. Paul et moi commençons à fatiguer. Les deux filles en veulent encore. Elles s'installent de façon à pouvoir s'embrasser et se branler. Je les regarde: Sophie masturbe Kim avec trois doigts sur le clitoris et deux autre dans le cul, alors que Kim se contente de doigter Sophie. Elle se font reluire un bon moment pendant lequel elle jouissent plusieurs fois encore. 
Le jour est encore loin: nous devons pouvoir tenir longtemps en baisant. Cette fois mammalienne change: c'est Kim qui me veut dans son vagin. Je me mets sur elle, ma bite à l'entrée de sa moule. Je la pénètre très lentement. Je la sens serrer son con souvent pour me tenir en elle. Elle jouit plusieurs fois:elle prend la main de Sophie à chaque orgasme. Kim se tourne sur moi, vient s'enfiler elle-même sur ma queue, demande à Paul de venir l'enculer. Sans se faire prier, il viens sur elle. Elle ouvre ses fesses et y rentre facilement. Nos pines se croisent pendant cette double pénétration. 
Sophie assiste en simple spectatrice sans rester passive: elle commente de qu'elle voit; elle se masturbe le cul. Je la vois crisper son visage quand elle se fait jouir. Kim donne toujours ma cadence qu'elle accélère tout en resserrant soit son cul, soit ses fesses au gré de sa fantaisie. Nous jouissons dans son anus. Sophie vient vers Kim, passe sa langue sur le con et sur le cul de Kim pou recueillir les spermes. Elle embrasse Kim pour partager avec elle son butin. Les deux femmes ne s'arrêtent pas en si bon chemin. Elle reprennent leur caresses de lesbienne. De lesbiennes bi sexuelles. Si Kim, dessous suce Sophie, celle-ci lèche le cul de Kim. J'ai bien envie encore du cul de Sophie. Je suis devancé par Paul. Kim guide la pine de Paul vers le cul de sa femme. Je suis très prés du trio, heureusement Kim peut me prendre la queue dans une main et recommence à me branler. Elle réussit à merveille dans cet exercice.
Elle arrive à me faire jouir pratiquement en même temps que Sophie. Je peux prendre sa place et sucer le sexe de Kim. Je vois à quelque centimètres la queue de Paul entrer et sortir du cul de celle que je suce: moment rare dans une pareille baise à trois.
Sophie, toujours bien inspirée sort deux godes sa table de nuit. Elle les montre à Kim. Comme elle vient de jouir avec Paul, elle prend un des jouets se le met dans le con. Sophie se le met au cul. C'est fou ce qu'elle aime la sodomie. Avec Paul nous bandons à les voir. Il ne nous reste qu'une seule solution: nous branler. Nous ne nous gênons nullement en faisant aller et venir nos mains fermées sur nos bite jusqu'à l'éjaculations sur le femmes.


J'aime 1
14-05-2016 1 3578

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par baiserjouir

Settings