Ma première vrai baise

Récit érotique écrit par baiserjouir le 19-09-2016
Récit érotique lu 15617 fois
Catégorie Couple

J‘aime depuis longtemps une belle fille, sexy et tout et tout. Seulement je suis timide, sans doute trop timide. Je tiens une épicerie la seule su patelin. Les super marché est loi et ne me fait pratiquement aucun tord. Elle vient tous les jours juste avant la fermeture. Je la regarde avec au fonde mon ventre l’envie de la baiser. Je sais que je ne vais rien lui faire si elle ne fait pas le premier pas. Elle doit quand même se douter que j’ai envie d’elle Et un soir, sous prétexte de la fermeture elle m’adresse un beau sourire et enfin me parle en femme. 
Elle m’invite pour le soir même chez elle, pas loin pour diner. Je crois que j’ai rougi. 
Je vais chez elle: elle m’offre aussitôt un apéritif et reste près de moi pour le prendre ensemble. Je ne sais que dire. Elle s’en charge et me raconte sa vie: elle exerce la profession de maitresse d’école, me dit quels sont les bourdes de certains. 
Arrive le grands moment: elle se penche vers moi pour m’embrasser. J’ai une bouche féminine sur la mienne, sa langue entre dans ma cavité, c’est très agréable. Malheureusement je sens que je bande. La dernière fille que j’ai embrassé c’était il y doit y avoir 3 ans, sans aller plus loin
Je ne suis pas vierge: quand j’étais jeune je me suis payé une prostituée qui m’’a faite jouir. Depuis je me contente de masturbations, surtout ces dernier temps depuis qu’elle est venue au magasin la première fois.
Odile, c’est son prénom, m’ embrasse longuement. Elle commence à parler d’autres chose que les menus potins de l’école:
- Je te connais depuis le premier jour que je t’ai vu et j’ai su que tu me voulais.
- C’est vrai-je te voulais dès cet instant.
- C’est pourtant simple, tu as envie de moi. Et tu ne me déplait pas du tout.
- Moi aussi tu me plait.
- Alors nigaud qu’attends tu pour me prendre dans tes bras, j’en ai envie et je te veux.
Je ne sais pas trop comment faire. Je la prends dans mes bras d’une façon pas très forte. Elle se colle à moi: je sens sa poitrine contre la mienne. Nous nous levons pour nous embrasser cette fois je la serre contre moi. Son bas ventre va contre le mien. Je n’aurais pas voulu; elle va voir que je bande comme un âne. Bien sur elle le savait: son ventre se colle à ma bite. Elle passe une main sur le pantalon pour venir me masser. Elle m’excite de plus en plus. Je ne sais comment faire. Elle défait ma ceinture, pour faire tomber mon pantalon, ouvre mon caleçon, fait sortir la bite et commence à me branler. Je me laisse faire: c’est trop bon. Elle m’abandonne pour se déshabiller. Je ne fait qu’admirer son corps; elle me demande de me 
mettre nu moi aussi. Je ne sais pas encore pourquoi j’ai fait ça.
Je me retrouve nu devant une fille au corps splendide qui revient me prendre la bite. Je pense qu’elle va me branler comme juste avant. Pas du tout, elle s’accroupit sa bouche juste au niveau de mon sexe. Elle prend ma queue dans une main et doucement lèche le gland. Je ne savais même pas que cette chose soit possible. Elle ne s’arrête pas là, elle met toute ma bite dans sa bouche. Sa langue me lèche tout, avec une main elle me caresse les couilles. Je tends mon ventre vers sa bouche. Elle fait aller et venir sa tête. Je suis sur le point de jouir: je le lui dit; elle continu:je jouis dans sa bouche. Je pense qu’elle ne va pas garder mon sperme. Elle se relève, la bouche pleine et devant moi, elle semble déguster une liqueur avant de l’avaler.
Cette fois je me sans bien petit devant sa science de l’amour. Comme je débande, je pense qu’elle a fini. Pad du tout, elle s’assoit les jambes bien ouvertes: je vois un sexe féminin pour la première fois. Elle me demande de l’embrasser sur son sexe. Je lui obéi parce qu’elle m’en a fait autant, sans savoir exactement ce qu’elle attendait. Elle me guide pour qua je pose ma bouche aux endroit qu’elle préfère. Et il y en a. Elle me fait la lécher sur des endroits que je ne viens que d’apercevoir. Je sens qu’elle aussi semble apprécier. Je sens qu’elle se crispe en disant : oui, encore, ne parts pas, suce moi encore et enfin je jouis, pour finir par dire recommence là, son là est comme un bouton. Je lèche sans arrêt jusqu’à ce qu’elle dise je jouis.
Je ne m’en rend pas compte: je bande à nouveau. Elle la vu et cette fois se couche sur le divan écarte les jambes et me demande de la baiser: ça je sais faire , enfin je crois. Je veux la pénétrer comme la putain. Pas question il faut y mettre les formes et les formes c’est d’abord lui caresser et embrasser les seins, descendre ma langue vers son sexe, la sucer juste à peine. Suis obéissant je fais tout ce qu’elle me demande. Et finalement quand elle est assez excitée elle me demande de venir entre ses jambes et la baiser. Cette fois j’entre enfin dans sa grotte de plaisir. Je déguste tous les instants de bonheur d’être en elle. Je la fais jouir ainsi deux fois. Je ne jouis pas. Pour elle ce n’est pas grave: elle se met à quatre pattes et m’offre sn anus qu’elle mouille. Elle reprend ma bite pour la faire entrer entre ses fesses qu’elle ouvre à deux mains. Je n’ose pas trop y entrer Alors elle donne un grand coup de rein er je me trouve dans son cul. Je ne sais pas encore pour elle en tout cas pour moi c‘est le paradis. Je sens son anus se crisper plusieurs fois, à chaque foie elle me dit qu‘elle jouit.
JE ne peux plus tenir, je jouis encore une fois mais en elle. 
Nous nous séparons sur un baiser fou.
- Je croyais que te ne savais pas baiser.
- Mon non poljés, enfon comme tu aimes.
- En tout cas-tu m’a faite jouir plusieurs fois. il y a longtemps que je n’avais pas jouis comme ça avec une homme. 
- Pourquoi, tu baises avec des femmes ?
- Ca m’est arrivée, il y a longtemps, sinon je ne baise qu’avec des hommes ou alors je agis comme ti, je me branle et ses dernier temps je me branlais en pensant à toi. Et crois moi je n’avais pas baiser depuis un bon bout de temps.
Maintenant j’ai enfin une fille que j’aborde sans crainte. Nous baisons souvent: elle est une bonne enseignante: je la baise sans ses conseils. Nous jouisans souvent ensemble ou alors elle avant mo, C’est-ce que je retiens: faire toujours joujir sa partenaire avant



J'aime 7
19-09-2016 1 15617

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par baiserjouir

Settings