Mon arrivée a Paris

Récit érotique écrit par baiserjouir le 19-09-2016
Récit érotique lu 4400 fois
Catégorie Couple

Je viens d'arriver à Paris pour mon premier job. J'ai trouvé une chambre dans un grand appartement, au 1° étage, où j'occupe une pièce indépendante qui dispose de tout le confort désirable. Situé dans le XVI° près du Trocadéro, je n'ai pas à rentrer dans le reste de l'appartement: une porte fermée à l'intérieur interdit que je passe de l'autre coté. Je remarque un jour qu'un charmant jeune homme vit dans sa chambre, juste à coté de la mienne dans la partie des propriétaires: sans doute le fils de la maison. Nous nous rencontrons souvent quand je sorts ou je rentre. Nous nous disons bonjours. Je remarque qu'il me regarde avec plus d'intérêt. A dire vrai, j'aime bien les garçon de son type: il me donne les meilleurs fantasmes quand je me masturbe à peur près trois fois par jour. Je rêve de l'avoir entre les jambes pendant qu'il me baise ou m'encule. Je ne peux pas l'aborder pour lui demander de me la mettre. 
Je le veux à tout prix. 
Enfin un soir, juste au moment où je sors, il sort en même temps que moi. Enfin il me parle en me demandant simplement s'il peut m'aider pour sortir. Sortir, avec lui ? Pourquoi pas. Je ne sais quand même pas où aller: normalement à cette heure je vais me balader dans Paris, sans but bien précis sinon que de connaître un peu mieux la capitale. Je lui dis que je vais me promener au Champs de Mars, alors que je connais cet endroit comme ma poche. D'accord, il m'accompagne. Nous marchons cote à cote en bavardant: il m'interroge sur mes activités et me décrit vaguement les siennes. Nous sommes ensemble depuis plus de 5 minutes quand il me donne le bras. En passant sous un réverbère il me dit que je suis mignonne: ça fait toujours plaisir. Un peu plus loin; je lui plait. En arrivant près de la tour Eifel il me trouve désirable. S'il savait comme il me fait plaisir, moi qui ai envie de lui depuis si longtemps. Nous trouvons un banc où nous asseoir. Il passe un bras derrière moi, me prend par les épaules et m'embrasse sur la bouche. Nos langues sont de sorties. Il s'enhardit en posant sa main sur mon genou. Je le laisse faire; je l'aide même en écartant légèrement mes cuisses. L'invitation est assez explicite: il me caresse une cuisse, pour remonter vers ma féminité. Il ne le sait pas: je mouille, j'ai envie de lui. Quand il arrive vers mon entrejambe, il doit s'apercevoir que ma culotte est très humide. Il n'en dit rien, passe un doigt sous l'élastique et cherche mon clitoris. Il me branle. Je suis raidie au moment où je jouis. Il sait que je viens de jouir. Je pose ma main sur sa braguette, trouve qu'il bande pas mal. J'arrive à lui sortir la bite bien bandée. Je le branle comme je sais, c'est-à-dire comme m'ont appris mes ex. il ne pensait pas que je sache bien le branler. Il me laisse faire en me disant simplement que je suis la reine des la masturbation. Je ne sais pourquoi j'arrête. Il me veut encore. Je me penche et le prend dans la bouche: il a bon goût. Je décapuchonne sa queue, lèche le gland lentement: je trouve que c'est la partie la plus douce chez un homme. Il appuie un peu sur la tête: je le prend complètement en lui faisant une gorge profonde. Il n'est pas, et de loin, le premier qui je le fait. Attentionné, il m'avertit qu'il va jouir. Je l'écoute et ne lui obéis pas: il jouir au fonde de ma gorge. J'avale tout son sperme. Quand je me relève, il ne sait quoi dire: je l'embrasse longuement sur la bouche. Nous restons ainsi un bon moment. J'ai envie d'avoir sa bouche sur mon sexe. Je le lui demande. Le lieu est propice à ce genre d'activité: il me fait lever pour enlever ma culotte, m'attire vers lui, pose sa bouche sur mon pubis, je sens sa langue s'insinuer vers mes lèvres. Il cherche mon clitoris. Quand il le trouve, pour moi c'est le paradis qui s'ouvre. Si je sais faire de bonnes fellations, il réussit de parfaits cunnilingus. C'est à mon tour de lui tenir la tête. Il ma fait jouir ainsi trois ou quatre fois. 
Je lui avoue que j'ai envie de coucher avec lui. Ce n'est pas difficile: nous rentrons. Il me demande de l'attendre un instant. Je suis dans ma chambre, la culotte à la main. Prêt à me branler en pensant à ce que nous venons de vivre. La porte de séparation s'ouvre lentement sans bruit: il vient d'ouvrir et rentre. Il m'embrasse à nouveau. J'aime sa bouche, sa langue qui a le goût de mon con. Je commence à bien aimer sa bite. Elle na rien d'extraordinaire: j'en ai connu de plus grosses et plus longues. Lentement il me déshabille avec beaucoup de doigté. Il m'embrasse tous les endroits sensibles, à commencer par les seins. Je ne sais comment il fait pour être aussi calme alors qu'il est là pour me la mettre. Quand je suis nue, à son tour en moins de temps qu'il faut pour le dire il est nu. Je regarde sa pine qui je le sais d'avance va me faire jouir. Il me couche, vient juste m'embrasser rapidement avant de descende sa bouche sur mon sexe. Cette fois il me prend totalement le sexe. Sa langue semble explorer un terrai inconnu: je sais qu'il le fait simplement pour mon plaisir. Je le sens tout le long de mes lèvres, je le sens quand il la rentre dans mon vagin à la recherche de l'endroit le plus sensible. Je le sens quand il la pose sur mon cul et qu'il y pénètre un peu. Enfin je le sens quand sa langue me lèche le clitoris à grand coup. Bien sur il me fait jouir quand il est dans mon vagin, dans mon cul et sur mon clitoris. Il me fait jouir plusieurs fois: j'ai toujours envie de lui. Enfin il vient sur moi. J'écarte encore plus les cuisses pour lui permettre de ma la mettre. Il ne se presse pas. Je pense qu'il le fait exprès pour que je le lui demande. Il veux que je le supplie: alors je le fait. "Baises moi maintenant". 
Pour moi la vrai fête a lieu maintenant: il me rentre très lentement sa queue dans mon con. Je sens mon plaisir arriver plus vite que je le pensais: je jouis quand il n'est pas encore complètement en moi. Il continue: je jouis plusieurs fois. Heureusement que je l'ai bien sucé tout à l'heure. Il est très long à jouir. Aussi je me tourne en lui donnant mon cul. Je me mets en levrette. Il vient sur moi, pose sa bite sur mon petit trou dans lequel il rentre très lentement. Je lui demande de ma la mettre à fond. Je sens ses couilles battre contre mes fesses. Ça m'excite encore plus. Je me branle en même temps. Je iouis ainsi encore plusieurs fois. Enfin il jouit à son tour. Je sens son sperme se répandre en moi. J'en suis heureuse.
Nous passons pratiquement toute la nuit à baiser. Avant de partir, il m'embrasse sur la bouche et me dit tout simplement à demain soir.
Le lendemain, comme ensuite tous les autres soir, nous baisons de mieux en mieux. Enfin un jour, il me demande si je veux le suivre ailleurs. Ça dépend de l'ailleurs: un autre quartier où il vient de louer une chambre pour être plue près de son job. Bien sur que je suis d'accord. Nous déménageons pour nous retrouver non pas dans ne chambre mais dans un studio bien exposé au soleil. Il l'a choisi exprès pour que je puisse me bronzer. Il ne connaît pas encore un de mes vices; l'exhibition. Je reste nue le plus possible. Je remarque qu'en face une autre fille me regarde souvent elle aussi est nue. Nous nous faisons des signes amicaux, jusqu'au jour où nous nous rencontrons en faisant des courses. Dès l'après midi je suis chez elle. Nue, elle ouvre la porte, m'embrasse sur la bouche. C'est agréable de baiser de fille. Elle me mets la main au panier et sans vergogne commence à me branler. Que faire. Je lui pose deux doigts sur le clitoris pour lui rendre la pareille. Nous jouissons presque ensemble. Elle me déshabille me caresse. Je lui rend ses caresses: je suis drôlement excitée. Elle m'entraîne dans un 69. C'est ma première fois avec une autre fille. Je sens que ce ne sera pas la dernière aux nombres d'orgasmes qu'elle me donne.

Décidément j'ai de la chance: j'ai un amant merveilleux et une amie bien sensuelle. Je ne suis pas à plaindre.

J'aime 3
19-09-2016 0 4400

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par baiserjouir

Settings