Bisée par un jeune beur

Récit érotique écrit par mazaudier le 05-10-2018
Récit érotique lu 5324 fois
Catégorie Infidélité

Karim, seize ans, se rend chez son pote Damien, pour lui porter ses devoirs. En arrivant, il tombe sur sa mère, Sylvie, âgée d’une quarantaine d’années. Sylvie est très belle, s’entretient régulièrement en faisant beaucoup de sport. Aussi, Karim est troublé par la beauté de Sylvie, chaque fois qu’il passe voir son copain. Il fantasme sur elle. Et aujourd’hui, elle est seule. Elle sort de la douche, et l’accueille simplement vêtue d’un peignoir. -Tiens…Karim, fait Sylvie, ça me fait plaisir de te voir, rentre. -Bonjour madame, merci, répond timidement le jeune homme. -Tu veux boire ? Demande-t-elle. Un sirop, un chocolat. -Un sirop madame, répond Karim en tremblant. -D’accord, installes-toi sur le canapé, je vais te servir.   Au bout d’un moment, Sylvie revient avec un jus de fruit. Elle s’assied à côté de Karim, replie ses jambes  sous ses fesses, ce qui à pour effet, d’ouvrir le peignoir. - Alors, dis-moi, est-ce que mon fils a une petite copine ? Demande Sylvie. -Ben non, répond Karim. -Pourtant, c’est vôtre âge à tout les deux, dit Sylvie -Oui, mais Damien dit qu’il a une petite queue, que les filles se moquent de lui. -Je sais, je l’ai surpris sous la douche en train de se faire du bien. C’est vrai qu’il n’est pas trop monté. Mais bon, son père n’est pas très bien monté non plus. Et toi, ça va à ce niveau là. Tu veux bien me montrer ? -Heu…non Madame, bégaie Karim… je suis trop timide, j’ai peur. -Tant que ça…et peur de quoi, demande Sylvie, je sais ce que c’est. Je ne vais pas la manger…te la sucer, pourquoi pas. Tu veux que je te suce ?   C’est Sylvie qui prend l’initiative de quitter le bermuda de Karim. Et ce qu’elle découvre la laisse sans voix. Une bite assez imposante. Les yeux grands ouverts, elle tombe à genoux. Elle saisit la queue de Karim, et la prend en bouche, après l’avoir bien décalottée. Karim, pas habitué, essaie de la repousser.   -Laisse toi faire mon chéri, dit Sylvie, je vais te faire du bien. Karim comprend vite, il maintient la tête de Sylvie, guide les mouvements de sa bite, se branle dans la bouche de la mère de son pote. Au bout de cinq minutes, Karim sent la sève monter en lui. Il veut se retirer, mais trop tard, Sylvie est parvenue à le bloquer. Karim se vide copieusement les couilles dans la bouche de Sylvie, qui prend plaisir à tout avaler. Elle se relève, essuie ses lèvres avec un pan du peignoir.   - Heu, excusez moi Madame, je ne voulais pas…je suis désolé, je n’ai pas pu me retenir. - Sois pas désolé mon chéri, j’ai bien aimé tu sais, dit Sylvie en se déshabillant. Regarde, tu n’as jamais vu une femme toute nue. Tu peux toucher si tu veux.   Karim est KO debout en découvrant le corps superbe de Sylvie, avec des seins magnifiques. C’est elle qui lui prend la main, et l’invite à la caresser de partout. D’abord les seins, aux bouts tendus, le ventre plat, et enfin, l’entre jambes. Karim a le regard figé devant tant de beauté, et de provocation. Il décide de prendre son courage à deux mains. Il enfonce un doigt, qu’il recroqueville à l’intérieur de la chatte. Sylvie ne peut retenir un souffle de plaisir. Elle gémit encore plus, quand le pouce de Karin excite le clitoris.   -Qu’est-ce que tu fais à mon petit bouton, polisson, gémit Sylvie… -Vous n’aimez pas Madame, répond Karim sur de lui. Pourtant, vôtre chatte est toute mouillée. -C’est ta faute, dit Sylvie, ça fait tellement longtemps qu’on ne me la pas caresser. Elle a envie d’un bon coup de queue tu sais...  -Pas aujourd’hui Madame, vôtre fils peut rentrer d’un instant à l’autre.  -T’inquiètes, le rassure Sylvie, il dort chez sa grand-mère. On a tout l’après midi pour nous.   Sylvie attire le jeune homme sur le canapé. Ils sont nus tous les deux. La jeune femme s’allonge, jambes écartées. Elle prend la tête de Karim, et la plaque contre son sexe.   -Vas-y, bouffes moi la chatte, supplie-t-elle…ta langue, bien sur mon clito.   Les premiers soupirs ne se font pas attendre. Sylvie tient fermement la tête de Karim, de peur qu’il se retire. La langue de Karim fait un travail dévastateur à la chatte de Sylvie, qui se trémousse de plus en plus. Le clitoris, en feu,  est carrément  aspirer par les lèvres du jeune homme.    -Hou…salaud, t’arrêtes pas gamin…tu suces bien tu sais…oh oui…je jouis…  ah…tu vas me mettre un bon coup de queue maintenant, j’ai trop envie.   Sylvie se positionne à quatre pattes sur le canapé. Elle veut se faire prendre en levrette. Le jeune maghrébin s’approche, pointe son gland décalottée contre la chatte de Sylvie.   -Vas-y mon trésor, niques moi…oui, comme ça…t’arrêtes pas…oh putain, tu baises comme homme…oh oui… je vais venir…voyou, t’as pas honte de faire ça à une maman…hein ? Mais c’est tellement bon…oh oui…oui…oui… -Madame, mais vous faites vôtre pipi… -Mais non, souffle Sylvie…tu ne vois pas que je jouis…tu fais gicler ma petite chatte…s’il te plait, prend moi au petit trou, encules moi…ça fait si longtemps qu’on ne m’a pas enculée. -Vous êtes sure Madame, vous voulez que je vous encule ? -Oui, s’il te plait…j’adore ça. Mon mari ne me prend jamais par le petit trou.   Timidement, Karim présente sa bite contre le petit trou de Sylvie. C’est elle qui, d’un violent coup de rein, s’empale sur l’énorme queue. Après un petit cri de douleur, s’installent des gémissements de plaisir. Le gamin s’avère être un phénomène, malgré son jeune âge. Sylvie glisse une main entre ses cuisses, et se doigte le clito. Il n’en fallait pas plus pour atteindre l’orgasme. Elle hurle de plaisir.   -Vôtre bouche Madame, je veux jouir dans vôtre bouche… -Mais bien sur mon chéri, pas de problème…viens vider tes grosses boules dans ma bouche…tu vas voir…je vais tout avaler, bien te nettoyer le gland. Vas-y mon chéri, prend ton temps, fait toi plaisir…hum…c’est bon.    Après un bon nettoyage du zob, Sylvie et Karim se donne un farouche baiser, puis vont sous la douche. Là, pour remercier le jeune garçon de lui avoir donné  tant de plaisir, elle lui taille une dernière pipe.   -Je pourrais passer vous voir quand vous serez seule, demande Karim, pour jouer avec vous. -Mais bien sur, mon chéri, tu pourras t’amuser avec moi tout l’après midi si tu veux, mais que mon fils ne soit au courant de rien.   Heureuse, Sylvie raccompagne son jeune amant à la porte, elle a son peignoir volontairement ouvert, découvrant ses seins et sa chatte. Elle ouvre la porte en acceptant une dernière caresse et un fougueux baiser. Les deux amants se trouvent nez à nez avec Damien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


J'aime 1
05-10-2018 0 5324

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Rencontre avec mon chéri

...

14-12-2022 5 0 429

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings