Ma femme prend les commandes 11em partie

Récit érotique écrit par didiisa le 09-08-2022
Récit érotique lu 3651 fois
Catégorie Couple

Le réveil sonne, j'embrasse ma belle et je m'empresse de préparer le petit déjeuner. Je vais réveiller Isa avec des mots doux et des bisous comme elle aime

ISA : bonjour mon amour tu as bien dormi ?

MOI : oui mon cœur ,ça faisait un moment que je n'avais pas dormi aussi bien

ISA : je suis contente car ta journée va être longue

J'avais presque oublié mais Isa vient de me rappeler ma position de lopette

ISA : aller courage mon chéri après on sera en vacances tu pourra te reposer mais un peu, oui tu reste ma lopette et mon soumis serviteur. Ma journée est bien occupé je te dépose chez ma mère et je passe voir ton patron pour signer ton solde tout compte (rigolade)

MOI : mais c'est moi qui dois signer mon cœur et récupérer mes affaire de bureau et souvenirs

ISA : ne t’inquiète pas tes affaires seront prête un de tes collègue me chargera dans la voiture et pour ton patron comme d'habitude maintenant tu le sais

MOI : mais la tu pousses un peu.

ISA : TA GEULE LOPETTE (elle me gifle) la tu oses me parler comme ça va mettre ta cage et reviens à quatre pattes présenter tes excuse lopette.

J'étais pour m’excusai mais pas le temps elle me gifle encore

ISA : tu vois j'étais gentille douce et tu recommences ton autorité dépêche toi de mettre ta cage

Je vais mais reçois un coup de badine qu'elle avait proche d'elle. Je reviens à quatre patte en cage, je me mets à genoux

MOI : je te présente mes excuse maîtresse ISA (encore une gifle)

ISA : maintenant je te répète quand tu es en cage c'est VOUS MAITRESSE

MOI : je vous présente mes excuse maîtresse ISA

Je dois accompagner Isa à la douche, elle me fait signe je me mets entre ses belle jambe vue sur sa magnifique chatte et elle me pisse dessus bouche ouverte. Elle se lave et je suis obligé de rester dessous je reçois savon eau quand elle finis elle me rince mais à l'au froide. Elle se sèche moi j'ai pas le droit je reste à quatre pattes , elle se lave les dents et après prend ma brosse pisse dessus et me brosse les dents elle même comme un chien.

ISA : reste nu tu n'as besoin de rien jusqu'à demain soir et monte dans le coffre de la voiture.

Je pense que arrivée chez ma belle mère pour descendre de la voiture dans sa cours son voisin va me voir,j'ai déjà honte je vais être humilier.

La voiture roule je ne vois rien dans son coffre et on dirait qu'elle veux vraiment me punir elle donne des coups de volant et des grands coups de freins. Elle klaxonne on rentrent dans la cours .

Isa ouvre le coffre je suis honteux mais Monique est la déjà

MONIQUE : bonjour ma fille, j'ai eu le temps de trouver un cadeau pour notre lopette(rire) le voisin avait un collier de son chien avec fermeture à cadenas

J'ai pas le temps que elle me mets le collier et ferme le cadenas et me mets une laisse

ISA : tu vas le promener pour le faire pisser (rire) tu as carte blanche maman tu fais ceux que tu veux de toute façon ce matin il a était au-dieu. Je te préviens quand je rentre ça peux durée avec son patron

MONIQUE : ne t’inquiète pas j'ai de quoi l'occupé je te raconte après( rire) .

Elle me tire de la voiture et me fais faire le tour de la cours pour mes besoins et il y a un homme au pied de ses escaliers .

LUI : ta lopette de chien est arrivée on se vois après

Au moment que je commence à monter les escalier que le mec me retient par ma cage et Monique tire pour ma faire avancé, la douleur est là

LUI : ça tient bien (rire de Monique)

MONIQUE : voilà tu commence en haut tu peux faire le ménage debout sauf pour laver le sol tu feras à quatre pattes je vais vérifier ensuite(elle me fais voir une cravache)

Elle me retire la laisse et je commence à l'étage. Quand je vois tout le désordre je pense qu'elle la fait volontairement pour bien me punir

MONIQUE : tu mettra mes culottes sales dans la corbeille une par une en bas et comme mes soutifs et vêtements.

Il y en a partout et je commence je descends et quand je passe à coté de ma belle mère je reçois un coup de cravache aller retour et à chaque passage alors après ( 5cullottes ,soutif et vêtements) j'ai les fesses rouge sans compter les coups que j'ai pris sur la cage. Je fais la poussière passe l'aspirateur dans la chambre et quand je dois laver le sol je dois le faire à genoux. Je sent Monique derrière moi et sans aucune raison elle m'inflige 5 coups de cravache

MONIQUE : c'est pour ce matin tu à étais désagréable avec ma fille

je continu sans rien dire mais pour Monique ça lui suffit pas, elle me tire la tête en arrière me crache dessus et me colle une gifle

MONIQUE : quand je te punis je veux que tu me dise merci

Moi : merci maîtresse Monique

Je continu le ménage en bas et elle ne me fait aucun cadeau quand j'ai presque tout finis et laver elle renverse un verre de jus d'orange, je m'empresse d'aller nettoyer

MONIQUE : arrête tu lèche lopette c'est pour que tu puisse boire

Je suis complètement envahi de honte je suis humilier pourquoi elle me fais ça Je lèche tout pas très bon et je passe un coup de serpillière

MONIQUE : bon on va manger chez le voisin que tu connais, Isa m'a envoyé un message que ton patron l'invite au restaurant et que c’était bon, je suis content que ma fille prenne plaisir(rire)

Je suis triste mais c'est ma place de lopette et je dois accepter si je ne veux pas perdre la femme que j'aime.

Elle me fais descendre debout et me fait faire un tours pour pisser et comme j'ai la cage je suis obligé de m'accroupir. Ma belle me regarde rigole et m'insulte de lopette,

Nous rentrons chez son voisin qui à préparer la table deux assiette je comprends que je ne suis pas de la partie,

LUI : attache la lopette au radiateur sur le tapis il y a une gamelle d'eau et je pense qu'il va avoir des restes pour lui,

Les deux mangent et discutent de tout sans faire attention à moi, j'en profite pour me reposer de ma matinée et reposer mon corps des coups de cravache que j'ai pris par ma belle mère. Je bois comme un chien à leurs demande

Lui : elle est bonne l'eau je l'ai coupé avec mon urine ( les deux rigolent)

J'ai trop soif donc ne dis rien quand je reçois un os

MONIQUE : il y a encore de la viande autour mange

Je fins l'os par obligation heureusement j'avais pris un bon petit déjeuner. Le voisin vient vers moi avec les assiette ou il y a des restes il veut que je lèche les restes je le regarde et me colle une gifle en me gueulant dessus

MONIQUE : si il n'écoute pas tu le punis (elle lui donne la crache)

Je m'empresse de faire je fais comme les chiens et c'est vraiment pas très bon. IL revient inspecte les assiettes

LUI : c'est bien Lopette tu vois que tu peux être docile

MONIQUE : je te laisse ma lopette ma fille doit revenir le prendre ça ne te dérange pas ? Tu peux faire ceux qu'il te plaît avec lui Elle vient vers 16h

LUI : non au contraire je vais le garder pour les deux je vais me faire plaisir j'ai un copain qui doit passer prendre le café

MONIQUE: merci c'est mieux que de le laisser dans la cours et tu peux en profiter pour lui faire faire ton ménage n'oublie pas je te donne carte blanche il a était très désagréable avec ma fille ce matin. Alors bonne après midi et profitez de cette lopette

Ma belle mère me laisse je dois passer deux heures avec cet inconnu et son copain j'ai vraiment peur

Lui allez debout et fait la vaisselle et tu passeras le ballait que je vais te donner après

Ça frappe à sa porte il dt de rentrer je jette un regard un homme assez costaux rentre , Il s'embrasse bizarre

L'HOMME : c'est qui lui tu as une femme de ménage (rire)

LE VOISIN : non pas vraiment c'est Monique qui m'a laissée la lopette de gendre sa femme doit venir le chercher pour 16h et ont peux l'utilisé comme on veux

L'HOMME : mais c'est super ça on va jouer avec elle en plus elle à un beau petit rouge mais attirant

Je continue la vaisselle la vaisselle mais je sans que la colère monte je me retourne

MOI : doucement les gars je fait le ménage c'est bien et ça sera tout

LE VOISIN : tu ferme ta gueule lopette Monique m'a tout expliquer pour toi et ta chère et tendre femme et j'ai carte blanche ( il me colle une gifle et me tire les couilles) je te tiens par les couilles tu as quelques chose à dire(je dis non de la tête tellement j'ai mal) très bien et on prendra des photos pour le dossier de ta femme

Monique à tout racontée à son voisin je complètement humilier. Je continue mes corvées et comme ballais il me bonne un ballait sans manche je dois faire à quatre pattes. Les deux rigolent et n'arrête pas de prendre des photos et de me mettre la mains au cul. Son copain m’attrape sort sa bite bien raide et me donne l'ordre de le sucer, je sais que si je refuse je vais prendre des coups alors je le suce, il est bien membré à coté de ma bite encage

LE VOISIN : bien lopette j'arrive je vais aider mon copain

Je sont du froid et je sais qu'il va me prendre mon petit cul. Je sent sa bite il force doucement j'ai des petit cris de douleurs les deux rigolent et au moment ou il force son copain me mets sa bite au fond de la gorge et ils profitent de moi. Ça dur un moment je ne sais plus mais les deux se retire et me couvre de sperme j'en ai partout. Les deux sont content m'oblige de nettoyer leurs bites avec ma langue, je regarde l'heure ma belle doit arrivée enfin.

Je dois fini le ménage je suis tout collant le voisin me tire sous la douche et me lave au produit vaisselle et eau froide

Ma femme arrive : merci de l'avoir garder ma lopette Il à était sage et docile

LE VOISIN : oh oui très bien vraiment presque docile on a fait des photos pour ton dossier je te les fait parvenir par message merci tu pourra me le laisser plusieurs jours si tu à besoin

ISA : ok merci c'est sympa j'y penserai en plus ma mère en aura besoin merci à plus. Aller monte dans le coffre garde le collier ma mère ne m'a pas donner la clef très bien direction Brigitte une bonne heures de route

Je monte dans le coffre et je vais me reposer un peux  




J'aime 11
09-08-2022 0 3651

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par didiisa

Settings