Ma femme prend les commandes 12eme

Récit érotique écrit par didiisa le 29-08-2022
Récit érotique lu 915 fois
Catégorie Couple

La route est longue dans le coffre, Isa écoute sa musique assez forte Je n'ai plus le sens d'orientation dans le coffre. Il fait encore jour il doit être vers 18h je pense. La voiture ralenti on doit arriver ,elle s'arrête coupe le moteur et plus de musique. J’entends une voix d'homme je reconnais c'est FRED et il y a Brigitte qui lui dit : la lopette est dans le coffre(rire) laisse le dans le coffre pour l'instant(le coffre s’entrouvre un peu on me donne une gamelle d'eau)

C'est le silence je suis inquiet que ce qui se passe ? Il m'ont oublié peut-être je profite pour essayer de prendre du repos, je me suis endormi vu la matinée j'ai encore le cul chaud et en choux fleur Je suis réveillé en sursaut ça cogne sur le coffre et je reconnais Fred

FRED : bon courage lopette elles ton prévu un bon emploi du temps je rentre demain soir alors peut-être à demain je coucherai sûrement avec ISA

J'attends encore et encore combien de temps impossible de savoir et quand enfin le coffre s'ouvre c'est Brigitte

BRIGITTE : allez sort de la lopette je vais te faire voir ta couche pour les nuits et c'est dans le garage tu as une couverture avec deux gamelle une d'eau et l'autre vide pour manger

Elle attache la laisse à un gros crochet ? Je n’ai pas beaucoup de longueur mais je lève la main pour parler

MOI : j'ai besoin de faire pipi s'il vous plaît maîtresse Brigitte

Elle m’emmène dans on jardin et je peux faire pipi je suis content

BRIGITTE : pour tes gros commission tu préviens tu ira sur le tas de composte et que tu recouvre après avec tes mains lopette et il y a le tuyau pour te laver je répond oui maîtresse Brigitte.

Elle me conduit dans sa cuisine et je vois ma Isa confortablement sur le canapé les cuisse écartées et elle n'as pas ou plus de culotte es ce que Fred à déjà profité ou c'est ce matin mon patron enfin ancien un salaud qui profite de ma position,

BRIGITTE : bon tu commence par faire la vaisselle oui il y à 3 jours a faire tu la sèche et ranger tu cherches ou, et si on t'appelle tu arrives attend je retire ta laisse et va faire la vais elle et après je te dirai et je voudrais plus de politesse de ta parts lopette et tu me dit vous comme à Isa et Fred quand il est la mais pas sans ta cage mais j'y crois pas vue que ce matin tu t'es rebeller envers Isa ta maîtresse tu vas regretter

MOI : oui maîtresse Brigitte je serai docile je vous promets

Mes deux maîtresses discutent ensemble rigole et j'aperçois des fois qu'elles se touchent se caressent. Elles se font des bisous il y a du rapprochement entres elles. A vrai dire je suis content et un peux exciter je commence avoir une érection je fais couler de l'eau froide car bander dans la cage ça fait mal. Elles s’aperçoivent que je vois le leurs manège

ISA : ça t'excite lopette fais bien attention qu'on s'occupe pas de toi depuis le temps que tu voulais me voir et bien tu vois et bien tu sera présent sur pleins de situations(elles rigolent et s'embrassent)

Je suis content pour ma Isa mais elle prend plaisir à me voir dans celle situation. Je finis ma première corvée

BRIGITTE : maintenant j'ai un boulot important à te donner tu vas laver mes petites culottes à la mains oui et avec précaution que tu mettra à sécher bien à plats et mes soutifs

MOI : oui maîtresse BRIGITTE( rire de ISA )

Quand je vois le tas j'en reviens pas mais elle avait prévu Isa lui en avait parler depuis longtemps

BRIGITTE : voilà tu devrais être occupé pour une bonne partie de la soirée, avec Isa on va au restaurant ont prends ta carte bleue naturellement

ISA : Oui on marquera sur le contrat tu n'as plus le droit à ta carte bleue et je vais surveiller ton téléphone

Sans dire un mot je commence de laver à la mains les sous vêtements de Brigitte et surtout sans broncher car j'ai pas envie d'être punis et je suis sur que Brigitte n'attend que ça,

ISA: on sort lopette tu range bien tout et tu nous attends dans le garage Brigitte t'a mis des restes de bouffe dans ta gamelle et n’essaie pas de prendre de couverts tu es peut-être filmée

Je les vois sortir elles sont sexy elle vont sûrement dragué. Je finis de laver et mis à séché les sous vêtement c'est quand même humiliant de laver de culottes d'une autre femmes. J'ai finis fatigué je fais attention je suis sûrement sous contrôle je vais me coucher et manger. A ma grande surprise sur la couverture un mot de Isa « mon amour tu vas manger et te reposer tu le mérite bien mais avant tu dois faire encore quelque chose tu vas laver à la mains les caleçons de FRED il y en a que 12. Oui te te pose des questions rassure toi j'avais prévu que tu devienne lopette. Mon amour je t'aime très fort »

La à ce moment la j'ai vraiment les larmes aux yeux je suis humilier vraiment laver les caleçon de son amant Je vais les chercher et je frotte une partie de la nuit quand j'entends vers 2h du matin les femmes qui rentrent. Je viens juste de finir.

Elles rigolent comme des enfants mais pas moi

ISA : tu as finis c'est bien on a une surprise pour te récompenser de ton travail tu verra

Brigitte va voir mon travail et elle m'appelle d'un ton inquiétant : Cette culotte et mal posé tu mérite une punition et sous les yeux de Isa je reçois 10 coup de cravache ;

Les filles se mettent nue devant moi s'embrassent et m’emmène dans la chambre ou elle vont passé la nuit ensemble ;

BRIGITTE : tu restes au pied du lit à genoux une foie qu'ont dort tu peux aussi compris lopette (je reçois une gifle) j'avais envie de te mettre une gifle lopette et on dit quoi

MOI : merci maîtresse Brigitte et bonne nuit mes maîtresses

les deux bonne nuit lopette

elles s'embrassent se caresse un peu et s'endorme et moi aussi au pied du lit

La nuit va porter conseil mais je suis inquiet



J'aime 5
29-08-2022 0 915

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par didiisa

Settings