Prof au lycée, je trompe mon mari

Récit érotique écrit par mazaudier le 23-08-2022
Récit érotique lu 2671 fois
Catégorie Infidélité

Je m’appelle Lisa, je suis prof de math dans un lycée, j’ai 32 ans mariés depuis 10 ans à Alain et maman de 2 enfants, je n’ai connu que lui, nous sommes ensemble depuis que nous avons 15 ans, jusqu’à maintenant cela ne m’avait jamais posé de problème mais depuis quelque temps ça me travaillait, plusieurs de mes copines en couple n’hésitaient pas lors de nos soirées se laisser draguer et elles allaient même plus loin avec certains de ces hommes, d’un côté je trouvais cela choquant mais d’un autre coté l’interdit m’attirait, souvent mes copines me disaient que c’était impossible de passer toute ma vie en ne connaissant qu’une seule bite, que je pouvais aimer mon mari mais que je pouvais aller voir ailleurs de temps en temps, que je pouvais différencier sexe et amour, je sais pas si elles ont raison moi j’ai toujours pensé que le sexe sans amour n’avait pas d’intérêt, mais j’étais de plus en plus tentée pour une aventure juste pour du sexe, voir si comme mes amies me le disaient que je pouvais prendre du plaisir sans sentiment.

Un soir lors d’une de nos soirées filles, une de mes amies proposa qu’on viennent dormir chez elle, son mari étant en déplacement, j’ai donc prévu des affaires de rechange et me voilà partie au resto rejoindre mes amies, le repas se passa le plus normalement du monde et je leur confie que je ne sais plus trop quoi faire et qu’a force d’essayer de me faire changer d’avis, elles avaient peut-être réussi, pour se moquer de moi elle applaudir, mais elles m’ont quand même dit que je n’étais forcée à rien, ce à quoi je leur répondis que je n’étais pas sur d’être capable de sauter le pas, à la fin du repas nous sommes allé dans une boite, nous nous amusions à danser au milieu de la piste puis je vis au fur et à mesure que mes copines dansées avec des garçons, un jeune homme vint près de moi et me proposa de danser, il avait l’air plutôt sympa, il s’appelle Nicolas, nous avons dansé sur plusieurs musiques et à un moment il me proposa un verre, j’ai accepté sa proposition et nous sommes allé à une table, j’ai croisé une de mes amies qui me fit un clin d’œil et me glissa à l’oreille «ça y est tu passe à l’action». Ça me travailla l’esprit, voulais-je coucher avec ce garçon? Etais-je prête à le faire? Je ne le savais pas encore mais je voulais laisser faire les choses, nous avons discuté tant bien que mal, il me dit qu’il avait vingt deux ans qu’il était étudiant en fac de droit, célibataire, … De mon coté je dis que j’avais trente deux ans et que j’étais aussi célibataire.

Il n’était pas obligé de savoir que j’étais mariée.

Un peu plus tard il me proposa de sortir prendre l’air c’est vrai qu’il faisait super chaud en ce mois d’août, mais une fois dehors il me prit par la taille et il m’embrassa, et je n’ai pas refusé son baiser, nous nous sommes longuement embrassés sur le trottoir un peu à l’écart de la boîte, à partir de là, je n’ai plus rien contrôlé, il me demanda si j’étais venu en voiture, je lui dis que oui et que j’étais garé pas loin,…

- On peut aller dans ta voiture histoire de discuter tranquillement?

- Oui pourquoi pas…»

Nous sommes allé dans ma voiture et nous n’avons pas vraiment discuté il se jeta immédiatement sur ma bouche et comme encore une fois je ne refusait pas son baiser, sa main droite vint se mettre sur un de mes sein, J’avais plutôt un jolie corps je faisais un mètre soixante neuf, pour cinquante huit kilos environ. Bientôt sa main ne resta pas sur mon sein par dessus ma robe mais vint à passer sous le tissu de ma robe et même dans mon soutient gorge, je n’en revenais pas, j’étais dans ma voiture entrain d’embrasser et de me faire peloter par un jeune étudiant, et bien évidemment c’est aller plus loin, il prit ma main et la posa sur sa braguette, il était en érection, machinalement je défais les boutons et je sortis son sexe de son caleçon, c’était la première fois que je touchais la queue d’un autre homme, il mit sa main sur ma nuque et exerça une légère pression qui était une invitation à le sucer, je me penchais donc et prit son sexe en bouche, la sensation était vraiment différente qu’avec mon mari, c’est vrai que nous ne pratiquions pas souvent la fellation, mais là ça avait une saveur particulière, j’ai commencé mes vas et viens, le suçant, le gobant, mais en même temps une inquiétude me prit… Où allait-il finir? Je ne pouvais pas prendre le risque de faire des traces dans la voiture et je n’avais pas de mouchoir et à ce moment il me dit « je vais venir » ne sachant que faire je l’ai gardé en bouche et il éjacula au fond de ma gorge, c’était la première fois que cela m’arrivait et le goût sans me plaire ne me dégoûta pas à ma grande surprise, j’ai tout avalé c’était bizarre mais pas déplaisant, j’avais envie d’aller plus loin avec ce garçon, mais je n’osais pas le dire, c’est lui qui prit les devants…

- Tu sais j’aimerais pouvoir te rendre ce que tu m’as donnais… Si tu veux nous pouvons aller chez moi, j’habite encore chez mes parents mais ils ne reviennent qu’en fin de mois donc ce soir nous serons tranquilles…»

Je n’ai pas pu répondre mais je lui fis oui de la tête il m’indiqua le chemin, mais au plus nous approchions de chez lui au plus le stress m’envahissait, je reçus plusieurs texto mais je ne voulais pas les lire, sûrement mais amies qui avaient compris ce qui se passait et qui voulait me féliciter. Une fois arrivé devant la maison j’envoie quand même un texto à une de mes amies pour lui dire ou je suis. Nous entrons dans la maison et il me proposa de m’installer sur le canapé, il alla chercher à boire et sans rien dire il vint se mettre à genoux devant moi, il relève ma robe et plonge sa tête entre mes cuisses, il lèche par dessous mon sting et commence à passer un doigt sous le tissu, je me laisse aller complètement dans le canapé, je me surprends même à mettre mes mains sur sa tête pour écraser son visage contre mon intimité. Au bout de quelques minutes un orgasme arrive et je mouille abondamment, il relève la tête et il est plutôt fier de lui il me tend la main, il me relève et sans rien dire il m’emmène dans sa chambre, il me retire ma robe, je suis pour la première fois en sous vêtement devant un autre homme que mon mari, il se déshabille et ensuite dégrafe mon soutient gorge et m’enlève mon string, je suis nue il est nu, il s’approche m’enlace, m’embrasse, il me sert contre lui, je suis bien, j’ai envie de lui, nous nous asseyons sur le bord du lit il embrasse mes seins qui pointent de plus en plus, ma main cherche son sexe, je le trouve, je commence à le branler doucement, il m’embrasse le cou, les seins, j’ai envie de lui, je m’allonge il vient sur moi et présente son gland à l’entrée de mon vagin et doucement il me pénètre, je ne sais pas ni comment ni pourquoi, peut-être l’excitation, l’interdit, mais j’ai un orgasme, il commence de lent vas et vient et au bout de quelques minutes il m’embrasse et jouit en moi… Il se couche à coté de moi je pose ma tête sur son torse et nous restons comme cela plusieurs minutes…

Au bout d’un moment je lui dis :

- C’était super, mais tu sais je t’ai menti je ne suis pas célibataire…

- Je sais j’ai vu ton alliance! Mais t’inquiète pas je sais que c’était une histoire d’une nuit mais je veux que ça soit une nuit magique pour toi comme pour moi…»

Je ne dis rien, mais rassuré par le fait qu’il n’attende rien de plus que cette nuit, je me suis redressé et je suis allé vers son sexe pour le reprendre en bouche, il a vite repris de la vigueur, il me fit arrêter la fellation et me prit en levrette sur le lit, j’ai pris un pied énorme, c’était moins tendre que la première fois il me pénétrait avec plus de vigueur mais j’aimais cela, il me caressait les fesses, les seins et il finit par jouir encore une fois en moi, après cela nous nous sommes endormis enlacés…

Le matin je me réveille je suis toujours dans ses bras j’ai bien dormi mais je commence à culpabiliser de cette nuit, je me demande comment je vais gérer ça avec mon mari, pourrais-je encore le regarder dans les yeux après cela? J’hésite même à partir sans le réveiller, mais il se réveille, il me dépose un bisou sur le front, je lui dis que je dois partir, il accepte et je me dirige vers la salle de bain je commence à prendre une douche quand il arrive dans la salle de bain, il demande si il peut se joindre à moi j’ai envie de dire non mais un «oui » sort de ma bouche, il est là devant moi dans la douche nue, il pose ses mains sur mes hanches un baiser sur mes lèvres, il s’approche de mon oreille et il me dit « une dernière fois » et au lieu de dire non je me serre contre lui, il attrape une de mes cuisses et la soulève, il me pénètre comme ça dans la douche, la vapeur envahit la cabine de douche, je l’arrête me met à genoux et prend son sexe en bouche, je le suce comme une folle j’ai envie qu’il jouisse une dernière fois dans ma bouche et c’est ce qu’il fait, je me relève je le regarde dans les yeux et j’avale son sperme, nous sortons de la douche je me mets une serviette sur le corps pour retourner dans la chambre et m’habiller, il arrive derrière moi, défait ma serviette et je sens sa bite gonfler entre mes fesses, il passe son gland autour de mon petit trou, je lui dis d’un ton pas convaincant « non pas par là, je n’ai jamais fait » mais lui me répond « moi non plus » et avec son doigt humidifié par sa salive il commence à l’enfoncer dans mon anus, je suis crispé, c’est douloureux, mais il y va doucement, et plus ça va et plus j’accepte cette pénétration, il met un deuxième doigt puis les retire ça me faisait du bien et je sent son gland se mettre à l’entrée, il fait une petite pression et il pénètre, je crie de douleur, il reste figé en moi quelques instants, mon corps se détend et là il commence à bouger, il fait des lents va et vient, puis c’est l’extase, je prend mon pied et bientôt il jouit dans mes fesses ce qui me provoque une magnifique sensation et me déclenche un fabuleux orgasme.

Après ça je me suis habillée et je suis partie un peu comme une voleuse…

Septembre deux mille quatorze jour de rentrée scolaire. Je suis prof principale d’une classe de terminale, c’est ma première heure de cours de l’année, mes élèves rentrent en classe et là je vois Nicolas rentré dans la salle, je suis sous le choc, sans voix.

Il n’avait en faite pas vingt deux ans, en fait, il n’en avait que dix sept, et c’était mon nouvel élève… J’ai sucé, fais l’amour et je me suis faite sodomisé par un garçon qui allait devenir élève dans une de mes classes. J’avais envie de partir et de pleurer mais je pouvais pas, lui fit comme si de rien n’était comme si je n’étais que sa nouvelle prof.


,


J'aime 26
23-08-2022 0 2671

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Rencontre avec mon chéri

...

14-12-2022 5 0 400

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings