il était juste venu dîner.

Récit érotique écrit par mazaudier le 05-02-2023
Récit érotique lu 7271 fois
Catégorie Infidélité

Cela fait quelques semaine que Damien, mon mari, s’est inscrit à une salle de sport. Mon mari est médecin urgentiste au CHU de la ville. Un soir, il a sympathisé avec Florent, un très beau garçon âgé de trente ans.

Damien me disait qu’il était pompier, ce qui lui permettait de faire beaucoup de sport, d’avoir un corps entretenu et musclé.

Une fois, en rentrant de sa séance de sport, il m’avait parlé de Florent, puis voyant que ça ne m’intéressait pas, il avait laissé tomber.

Mais j’avoue que faire sa connaissance, ne me déplaisait pas.

Quelques semaines plus tard, Damien me proposait de sortir en discothèque. C’est vrai que nous n’y étions pas allé depuis quelques temps.

Alors que je préparais le repas en lui tournant le dos, je lui répondis que je n’avais pas trop envie, et pourquoi il n’inviterait pas son copain à venir dîner.

Ma réponse avait l’air de surprendre mon mari, alors qu’il n’y avait aucune arrière pensée dans cette proposition, d’autant que je ne connaissais pas ce Florent. Damien me dit qu’il était marié, et qui l’avait une vie bien rangée.

Mais il n’exclut pas de lui poser la question. Elle fut positive, il acceptait de venir accompagné de sa femme.

Je dois admette que Florent est un homme très séduisant, de même que sa charmante épouse. Ils forment un très beau couple. J’avoue que pendant le repas, j’ai du mal à éviter le regard de Florent, ses yeux bleus acier me déstabilise. Je le fus encore plus par le baiser qu’il me donna sur la joue, quand ils partirent le soir. Sa main avait pris mon bras avec douceur.

Damien remarqua mon trouble.

Le même soir, alors qu’il me faisait l’amour, il me murmurait au creux de l’oreille.

- Imagine que c’est un autre homme qui te baises en ce moment. La queue de qui aimerais-tu avoir dans ta chatte ? Avec qui fais-tu l’amour dans ta tête en ce moment. Quelle bite aimerais-tu en toi ? Dis-moi quelle queue tu souhaiterais avoir dans ta petite chatte, pour te faire jouir.

Sans réfléchir, et quitte à décevoir mon mari, je répondis « Florent ».

L’idée de me voir me faire prendre par ce beau mâle musclé, m’excitait.

Toute la semaine, mon mari s’est entraîné avec Florent. Il lui avait confié que sa femme était parti en séminaire toute la semaine, at qu’il avait beaucoup de temps libre pour faire du sport.

Sans prendre le temps de m’en parler, Damien lui proposa de venir dîner à la maison, le soir même. Il accepta l’invitation avec plaisir. San perdre de temps, mon mari m’appelait pour m’avertir qu’il avait invité son pote à venir manger, car il était seul ce soir.

Ils ont quittés la salle de sport vers vingt d’heures et sont venus me rejoindre.

J’étais en train de préparer le repas.

J’étais vêtue d’une courte robe noire moulante, d’un petit haut, et de chaussures à talons compensés.

J'ai tout suite vu au regard de Florent, que je le laissais pas indifférent, et je dois avouer que, de mon côté, je le trouvais très séduisant.

Je me suis assise sur le canapé en face de lui, et demandé à Damien de servir l’apéro. Pendant que nous trinquions, je croisais et décroisais mes jambes, et je voyais bien que ces gestes ne laissaient pas Florent indifférent. Du reste, il n’a jamais détourné son regard.

Il ne se privait pas de regarder et je surprenais souvent son regard dirigé vers un coin précis de mon anatomie. Je décidais de couper court.

Pendant le dîner, Damien faisait en sorte que mon verre ne soit jamais vide. Il sait qu'un peu d'alcool me libère de mes réserves. Il remplissait aussi le verre de nôtre invité.

Après le dessert, Mon mari servit le café, nous étions assis sur le canapé, face à Florent. Damien a passé sa main entre mes cuisses et a carrément caressé ma chatte au travers de ma petite culotte, j fis mine de le repousser, mais en fait, je trouvais cet approche très agréable.

Au bout d'un moment, il me dit à l'oreille

" J'ai envie que tu t'amuses un peu avec lui ."

Il avait parlé à haute voix de façon que Florent entende ses propos et il a bien entendu. Il s'est alors levé pour s'approcher de nous.

Il s’est assis près de moi, passé un bras autour de mon épaule. Il a commencé par caresser mes seins qu'il a dénudés. Puis il m’a attirée à lui, m'a pris les lèvres, embrassée goulûment en faisant pénétrer sa langue dans ma bouche, tandis qu’il caressait mon intimité.

Damien s'était assis sur le fauteuil d’en face en spectateur, et laisser Florent libre de faire de moi, ce qu'il voulait.

Florent avait réussi à rentrer ses doigts dans ma chatte, alors que son pouce titillait mon clitoris... Puis, il m'a allongée sur le canapé, m’a caressée, et il a commencé à me branler. Un doigt plus vicieux s'est égaré entre mes fesses pour caresser mon petit trou.

Puis Florent ne put attendre plus longtemps. Il enleva son pantalon et son slip, me prit dans ses bras et, la queue dressée, remonta ma robe à la taille, me débarrassa de mon soutient gorge et arracha ma petite culotte, il m’écarta brutalement les cuisses. Je m'offrais sans pudeur, consciente que le pote de mon mari, allait me prendre. Il se pencha sur mi, lécha ma chatte un moment, puis approcha sa queue à l'entrée de ma fente.

Florent me pénétra d'un seul coup de toute sa longueur. J'ai senti la queue de l’ami de mon mari s'enfoncer entièrement en moi.

J’ai frémi en poussant un " Ah!!! Oh !!!! Oui!!! ..."

Damien ne me quittait pas des yeux pendant que Florent me pénétrait. Je le sentais fasciné par cette bitte qui me violait. Maintenant, il allait et venait en moi, je sentais ce calibre entrer, presque sortir de ma chatte et s’y renfoncer profondément.

Damien n'en croyait pas mes yeux. Son ami me baisait, il baisait sa chérie, il était en elle.. Il allait jouir en elle...il voyait la queue d'un autre homme s'activer en elle et la ramoner sous ses yeux en lui procurant du plaisir.

J’ai crié lorsque j’ai été emportée par un orgasme violent, je haletait, criait.

- Oh!!!!! Chéri !!!! Florent me fait jouir ! . Je jouis !... Tu me vois ?... Il me fait jouir !. Oh, c'est bon ! .

Damien est dressé sur le fauteuil, se penche pour ne rien perdre de la scène.

- Tu aimes qu'il me baise ? Tu le vois ? Je sens sa queue qui cogne tout au fond. Il me défonce. J'aime !. Tu vois comme il me baise bien? . Tu aimes me voir jouir avec une autre bite que la tienne ?. Tu veux bien mon chéri qu'il jouisse en moi ? J'en ai envie.

Mon mari hoche la tête en signe d’acceptation. Tous les hommes voudraient jouir en moi ce soir. Florent l’a vu, accélère ses va et vient dans ma chatte.

Je suis une salope ... J'aime me faire baiser par le pote de mon mari. J'aime me faire baiser devant lui... Je me donne. Je suis une pute... sa petite pute ... C'est trop bon !. Ça y Est ! Je Jouis à nouveau!

Florent me baise sans préservatif toujours de plus en plus vite, Je gémit de plaisir, de me faire prendre ainsi. II pousse un râle en jouissant, il décharge tout son sperme tout au fond de ma petite chatte et soudain, je a crié.

- Vas-y, donne moi tout Florent! profite de moi, baise moi bien. Je sens que tu décharges en moi ! Je te sens couler en moi...Je sens que tu te vides tes couilles dans mon ventre !. OH ! Que c'est bon !."

Je mis ma main dans le boxer de mon mari, et sentis sa queue se raidir, il bandait comme jamais il n'avait bander. En le regardant, je m’adressais à Florent, qui ne débandait pas, en lui disant.

- Florent, reprends-moi encore, fais-moi encore l'amour. J'ai encore envie de sentir ton sexe en moi, dans ma petite chatte

Florent m’a repris de la même manière, elle étendue sur le dos et lui par-dessus en missionnaire. Puis, je l'ai fait se coucher, lui sur le dos, et suis montée sur lui à califourchon, j’ai pris sa bitte dans ma main droite et l'ai introduite moi-même dans ma chatte. Je me suis assise sur lui, il s'est enfoncé en moi, je me suis penchée en avant pour offrir ma bouche à celle de mon amant. Je n’embrassais jamais mon mari pendant qu’il me baisait.

Je devais trouver Florent à son goût... je me présentais mes fesses, l’ai écartés, puis demandais à mon mari de s’approcher.

- Viens mon chéri. Encule-moi, encule-moi pendant que Florent me baise, j'ai souvent rêvé de me faire prendre par deux hommes à la fois. Vas-y, mon mari chéri, sodomise ta petite femme...

Damien est venu derrière moi, et m’a enculée. J’ai criée. Je sentais la queue de Florent près de la sienne. Ils me défonçaient brutalement.

Secouée de partout, empalée par deux bites qui me défonçaient, je m’offrais entièrement, je grognais et gémissais de plaisir. Mon mari m'enculait, sans retenues, Florent en faisait de même dans ma chatte.

Ils se retirèrent, présentèrent leur queue contre mes lèvres. J’ouvris la bouche et les aspirais. Il ont jouis ensemble, déchargeant leur semence épaisse dans ma bouche.

J’avais été prise par tous les trous, par deux hommes qui jouissaient dans ma bouche, après m'avoir, caressée, léchée, enculée, pénétrée pour la faire jouir.

Florent est allé dans la salle de bain, il s'est habillé, il m'a encore embrassée à pleine bouche, passé une main entre mes cuisses et a glissé un doigts dans ma chatte pleine de mouille, puis m'a remercié de lui avoir offert cette soirée.

Damien et moi nous sommes allés au lit fatigué par cette chaude soirée. Mais je l’ai autorisé à me baiser, me sodomiser, à lui tailler des pipes, car après tout, c’était mon mari, et il n’avait pas eu son compte.



























J'aime 23
05-02-2023 0 7271

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings