Les feux du quatorze juillet

Récit érotique écrit par mazaudier le 06-05-2024
Récit érotique lu 275 fois
Catégorie Infidélité

Ce soir là, comme dans toute la France, à lieu les feux du quatorze juillet. Mon mari n’ayant pu venir, j’avais choisi une petit ville de province, ou une vieille tante pouvait m’héberger.

Des tables et des bancs étaient installés pour que les villageois prennent place. Une piste de danse était même prévue.

J’étais à peine installée, quand je t’aperçus, toi Renaud, un ancien pote de lycée, avec qui, je dois l’avouais, je n’avais une affinité débordante. Mais je te trouvais changé, plus séduisant.

Quand tu me vis, tu t’approcha de moi. De près, je te trouvais encore plus beau.

On se fit la bise, nous installons à une table, et discutons autour d’un verre, de nôtre vie actuelle. C’est là que tu me dis être toujours célibataire.

Je ne sais pas si c’est le fait de me dire ça, mais j’eus soudain un regard différent sur toi, une sorte d’attirance. Et j’ai l’impression que c’est réciproque.

Nos yeux ne se quittent pas. Enfin, les tiens descendent de temps en temps dans mon décolleté. Ils se mettent à pétiller, et ta main dans mon dos vient te confirmer ce que tu vois. Je sourit, je dois dire que c’est un peu mon souhait, t’attirer.

Coquine, je te souris. Ton regard revient sur mes seins. Les bourgeons, érigés, pointent à travers le tissu léger de ma robe. Je sens ton corps te trahir. Je pense en savoir d’avantage tout à l’heure.

Il fait tellement chaud, que toute la population locale s’est déplacée pour ces feux. Finalement, on décide d’aller s’isoler. Des rochers rendent l’endroit qu’on a choisi, inaccessible aux familles. A part quelques jeunes installés un peu plus loin.

Tu t’assois sur l’herbe, jambes écartées, pour que je puisse m’installer à mon tour, dos à toi. Aussitôt, tes jambes enserrent mon bassin au niveau de mes hanches. Tes bras m’enlacent, et je sens ton souffle sur ma nuque.

Je me laisse aller contre toi.

Le feu d’artifices ne devrait pas tarder, car la nuit commence à tomber.

Les lumières multicolores s’estompent...ça va commencer.

Les premières fusées explosent.

Tu m’embrasses dans le cou, ta voix murmure à mon oreille. « J’ai envie de toi ».

Je frémis, je ronronne. Le ciel s’illumine de vert et de jaune.

Ta main droite se faufile sous ma robe, pendant que la gauche joue avec un sein. J’aime sentir le bout de mes seins rouler sous tes doigts...sans aucune entrave.

Ma main caresse ta cuisse avec douceur, sensualité, puis remonte lentement…

Je vais enfin pouvoir vérifier, l’idée que je me faisais tout à l’heure.

Tes doigts pianotent à l’intérieur de mes cuisses, et continuent leur chemin. Je palpite, ma chatte se contracte, elle a faim...faim de toi...ça y est, tu es arrivé à destination. Mes mains se crispent sur tes genoux.

J’aime que tu accèdes à mes désirs.

Je me love contre toi, sens une bosse aux creux de mes reins...Tu bandes.

Tu vois l’effet que tu me fais, comment tu me fais mouiller...hum..

Des flammèches de touts les couleurs scintillent dans le ciel.

- Remontes tes genoux...écartes tes jambes…

Ces mots murmurés à mon oreille, me font fondre.

Mes jambes presque complètement dénudées, ma robe qui cache mon intimité aux regards, je m’abandonne.

Tes doigts qui me caressent, m’écartent, d’un coup, s’enfoncent en moi « Hum » et ressortent, pour rentrer à nouveau...et ressortir.

Mes mains s’encrent sur tes cuisses.

Le plan d’eau s’éclaire, et éclaire les spectateurs. Des feux s’allument...Partout…

Ta main droite qui s’échappe, ton index que tu portes à ta bouche, que tu lèches. Ta main gauche, entrée dans mon décolleté, maltraite mes bourgeons. Un sein va finir par se dévoiler.

- J’aime ton jus, me dis-tu...tiens, suce...

Ta main devant mes yeux, ton majeur sur mes lèvres, qui s’ouvrent et le suce.

Et ta queue qui gonfle dans mon dos...

Des étoiles bleues, vertes, jaunes, rouges, embrasent la nuit.

Tes lèvres dans mon cou, sur mon oreille, tes mots susurrés, presque inaudible.

- Je veux te faire jouir, murmures-tu

Ta main, que tu me reprends, que tu ramènes sur ma chatte qui ruisselle...ton majeur et ton index qui me pénètre, ton pouce qui doigte mon clito, qui s’amuse à le faire rouler…le va et vient de tes doigts.

- Je veux ton plaisir...vas-y, lèches-toi…

Les fusées qui montent haut dans le ciel, tes doigts qui se recourbent, ton pouce qui tourne de plus en plus vite sur mon petit bouton, ton petit doigt qui effleure mon œillet…

- Viens….Viens…

Le ciel se pare de toutes les couleurs, les exposions retentissent. Mes jambes se raidissent, ma chatte se calibre sur tes doigts.

- Jouis...jouis…

Ta main sur ma bouche.

- Ah...oui...oui...oh oui…je jouis...oui…

Le bouquet final est spectaculaire. Le feu d’artifice est terminé.

Les spectateurs applaudissent, commencent à rentrer chez eux. Nous nous étions promis à regarder les feux d’artifices ensemble. Nous restons là, les yeux encore levés au ciel.

Je refais lentement surface, tu me prends tendrement dans tes bras. Je remarque à peine que tu retires mes habits, et me retrouve entièrement nue, à la belle étoile.

Étoiles qui vont être les témoins d’une nuit torride.


J'aime 0
06-05-2024 0 275

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings