Une maman en manque 4

Récit érotique écrit par valeriane le 21-05-2024
Récit érotique lu 1355 fois
Catégorie Inceste

Satisfait de la sodomie qu'a subit leur maman, les deux enfants rejoignent leur chambre. Lucette avant de se rallonger dans son lit se frotte l'anus en grimaçant. Elle regarde son mari en disant :  


-Paul tu as vu comme il ma cassé le cul le cochon, mais je ne le regrette pas, mes jouissances ont été divines !


Paul en souriant lui dit :


-Pour tu sois comblée totalement ma chérie, faisons appel à Serge, tu as vu comme il est monté, ouah il peut te dilater comme jamais tu ne l'as été, quelques fois il me raconte, ce qu'il fait à sa femme, ouah c'est monstrueux les pieds qu'elle prend, ça ne te tente pas une bonne bite bien épaisse !


Lucette se pince les lèvres, et dit :


-Alors sérieusement, tu veux que je baise avec ton pote !


-Oh depuis que j'ai vu sa queue comme j'aimerai qu'il te défonce avec, te voir gémir, et voir son monstre te dilater au maximum, maintenant j'en rêve !


Lucette le regarde et lui dit :


-Et depuis, tu es devenue voyeur, comme par enchantement !



Paul réplique :


-Il peut t'ouvrir comme jamais tu peux l'imaginer, réfléchit ma chérie !


Paul insiste :


-Fais le pour moi, je suis sûr que je vais bander, à te voir prendre un manche aussi gros dans le ventre et même le cul puis que notre fils te la défloré, vas-y, vas-y, accepte !


Lucette hausse les épaules, se retourne dans le lit, puis éteint la lumière en disant :


-Demain il fera encore jour mon chéri, la nuit porte conseille !


Sa nuit fut agitée, elle n'a pas beaucoup dormit, elle se lève le matin ces yeux sont cernés, ses traits sont tirés. Sa fille lui dit en la voyant ainsi :


-Ouah maman qu'est que tu as ?


Lucette répond :


-C'est à cause de ton père !


Manon sursaute et dit :


-Il t'a sauté toute la nuit !


Lucette répond :


-Oh que non , c'est ses idées à la con qui m'ont empêchées de dormir, il veut que Serge me défonce !


Manon sans complexe :


-Eh bien qu'est-ce qui t'en empêche ?

 

La maman réplique :


-Mais tu as vu l'engin qu'il a, il va m'ouvrir en deux !


Manon en souriant dit :


-Hum c'est un coup à tenter, moi je ne dirais pas non !


Lucette sursaute :


-Tu aimerais te faire défoncer par un machin pareil ?


Manon décontractée :


-Celle de Morgan est déjà bien grosse, mais j'aimerais en avoir une plus grosse dans le ventre !



Pendant le petit déjeuner Lucette est pensive. Elle va s'installer dans le salon. Paul la rejoint, elle lui dit :


-Mon chéri, j'ai réfléchit, j'accepte, mais il faut que Manon la reçoive aussi la bite de Serge, c'est ma condition !


Paul fou de joie répond :


-Mais le cochon va se faire un plaisir de vous fourrer toute les deux, je l'avertis immédiatement !


Serge parle à sa femme de son envie de faire l'amour à Lucette, et qu'elle est prête à recevoir ses hommages sous peu. Lucie répond à son mari, que s'il baise, elle baise aussi.

Paul téléphone à Serge pour lui annoncer l'accord de sa femme. Serge lui répète ce que Lucie lui a dit. Paul un peu gêné demande à sa femme que si elle veut la queue de Serge, sa femme Lucie veut aussi sa part du gâteau. Après une courte réflexion, Lucette accepte, elle ne se sent pas concernée. Morgan est fou de joie, comme il est le seul homme valide à la maison il va pointer la femme de Serge.



Serge accompagné de sa femme Lucie, arrivent cher leur amis. Ils s'embrassent, Morgan bien qu'il connait Lucie, il la trouve encore plus désirable, cette femme d'âge mûre est plus vieille que sa maman a un je ne sait quoi qui plait. Lucie regarde Paul en pensant qu'elle va être son amante. Elle ignore qu'il n'a plus de libido Sous les conseils de son mari, Lucette est en peignoir.


Après avoir pris un verre, et discutés de la suite des événements, c'est Morgan qui en souriant ouvre le peignoir de sa maman. Lucie est étonnée que le fils est de la partie, elle ignorait que ses amis pratiquaient l'insecte. Mais cela semble lui plaire, car elle sourit en voyant le jeunot faire tomber le peignoir au sol. Mais lorsqu'il la bascule sur le canapé et qui lui ouvre les cuisses, pour tous puissent admirer la vulve fraichement rasée de sa maman. Lucie s'émerveille, ses yeux sont exorbités. Mais elle sursaute, lorsque Morgan effeuille sa sœur, en s'attardant sur ses parties intimes.


Lucie a les yeux qui luisent, elle regarde la verge de Morgan en se pinçant les lèvres, elle trouve qu'il est bien monté pour son âge. Serge déboucle sa ceinture, baisse son pantalon, et son slip. Lucette défaille, l'engin monstrueux oscille sur le bas-ventre de son futur amant dressé comme un mat. Le bougre bande comme un cheval en rut. Manon aussi est fascinée par le monstre vivant que Serge agite doucement. Elle s'agenouille devant le sceptre royal, le saisit d'une main et le décalotte. Elle donne des coups de langue bien ajustées sur le gland violacé, léche goulument la hampe charnue au veines monstrueuses apparentes.


Manon sent dans sa main battre le sang du mandrin plein de vie. Elle tente de le prendre en bouche, mais c'est peine perdue, l'engin est trop volumineux, elle doit y renoncer. Donc elle reprend un léchage du gland pendant de longues minutes. Morgan s'approche de la voyeuse Lucie et avec habileté, entreprend de la dévêtir. Les mains du jeune éphèbe sur son corps font vibrer Lucie. Elle se met à trembler, mais lorsqu'il se plaque contre son corps en la serrant très fort dans ses bras elle défaille. Elle regarde Paul comme en le suppliant. Lui pousse un gros soupir et dit :


-Lucie, c'est lui qui va te faire tous les plaisirs que tu désires, tu verras, il est doué !


Lucie super gênée répond :


-Mais il pourrait être mon fils, Paul tu n'y penses pas !


Paul réagit :


-Eh bien profite de sa jeunesse, il est increvable, demande à sa maman !


 Lucie se resigne, de toutes façons, elle a tout à gagner. Mais elle exige :


-Commence par ta maman Morgan, cela me mettra en confiance !


Mais avant de s'approcher de sa maman, il lui plaque sa main sur la chatte et le la presse fortement. Un peu de jus lui mouille la main, il dit en souriant :


-Hum, Lucie tu mouilles déjà, tu dois être une bonne cochonne, ok je m'occupe de maman avant !


Il s'agenouille entre les jambes de sa maman et commence un broutage de chatte phénoménal. Immédiatement, Lucette se met à geindre. Lucie se laisse tomber sur une chaise en écarquillant les yeux.


 Serge lui repousse Manon, il la saisit à bras le corps et la dépose sur la petite table du salon, il lui ouvre les jambes, lui aussi imite Morgan, il lui dévore la chatte. Lucie regarde Paul ses yeux sont demandeurs. Il s'approche d'elle, et à son tour, fait subir un cunnilingus magistral. Les trois femmes gémissent en chœur, les râles rauques résonnent dans la pièce. Les hommes ne les délaissent que lorsqu'elles ont joui plusieurs fois.


Morgan en souriant s'approche de Lucie et lui dit :


-Toi ma salope je vais t'embrocher et te faire gueuler de plaisir !



Il lui plante brutalement sa bite dans le ventre et la pilonne comme un dératé. Lucie s'accroche à lui en gémissant comme une bête malade. Pendant ce temps, Serge frotte son engin contre la jeune chatte de Manon. Il sait qu'elle va souffrir, mais il veut la baiser, la dilater jusqu'à ce qu'elle demande grâce. Il pousse doucement, Manon grimace, elle prend une grande aspiration et serre les dents. Lentement le gland disparait dans sa gaine que le montre dilate férocement. Des larmes s'échappent des yeux de la soumise, mais courageusement elle subit l'écartèlement. Ses yeux sont exorbités, elle serre tellement fort les dents, qu'elle en a mal les mâchoires.


Lentement la verge prend toute la place dans le jeune vagin. Lucette regarde sa fille en écarquillant les yeux. Paul se lève et s'approche de sa fille qui grimace, il lui saisit le clito et le branle férocement. C'est une bénédiction pour sa fille qui de cambre elle dit péniblement :


-Oui, oui, papa, cela me fait du bien vas-y, vas-y avant que Serge ne m'ouvre en deux, oh putain comme il m'ouvre !


Lucie quant à elle, subit les assauts de son jeune amant vigoureux, elle gémit à chaque enfoncement du pal dans son ventre. Elle s'accroche à lui en geignant de plaisir. Lucette ne peut que se masturber, personne ne s'occupe de son corps. Ses doigts martyrise son clito en le malmenant, son branlage est terrible, la violence de son branlage, la fait grimacer. Elle hurle de jouissance, en même temps que son amie Lucie, que Morgan continue de lui défoncer la chatte à grands coups de reins.


Manon croit mourir, dilatée à l'extrême, elle sent contre les parois de sa gaine que la verge distant, le raclement douloureux du gland qui lui rabote les muqueuses. Il faut de nombreuses minutes pour qu'elle s'habitue au monstrueux mandrin. Lentement le plaisir fait surface, Manon s'agrippe à son amant, en geignant doucement de plaisir. La cadence s'accélère, les gémissements aussi, c'est dans une formidable explosion de jouissance que Manon hurle en se cabrant comme un cheval en furie.


Serge donne des coups de reins encore plus violents, à chaque coup, Manon pousse un râle rauque. Elle se cambre fortement, un flot de semence lui remplit la chatte, la douce chaleur du sperme la fait jouir une seconde fois. Serge se retire, il regarde sa femme se faire sodomiser par Morgan, elle agite sa croupe en geignant :


-Oui, oui, mon étalon bourre-mou bien le cul oh mon Dieu je jouis !


Une fabuleuse jouissance du cul fait hurler Lucie. 

Maintenant c'est à Lucette de recevoir la bite de Serge. Elle s'ouvre le plus possible pour que sa chatte puisse avec le moindre mal engloutir le monstre de chair. Bien que dilatée au maximum, la chatte de Lucette avale le mandrin énorme. A elle aussi, il faut un temps d'adaptation. Avant que la pénétration ne soit jouissive. Serge la ménage un instant, mais comme il avait envie de Lucette depuis longtemps, il lâche les chevaux. Il lui fouraille le ventre comme un possédé du démon.


Lucette gémit, elle s'accroche à Serge en agitant son bassin, une jouissance terrible la fait hurler. Soudain serge envoie une puissante décharge dans le ventre de Lucette, il retire rapidement sa bite du ventre et sans ménagement la lui plante dans le cul jusqu'aux couilles.


Lucette pousse un cri qui résonne dans la maison, elle croit que son cul va s'ouvrir en deux. La bite épaisse qui lui distend la gaine étroite, la fait geindre de douleur. Serge semble prendre du plaisir à sodomiser sa victime, il couine :


-Oh putain comme ton cul est étroit, ce n'est que du bonheur, oh je vais te le remplir de sperme, oui, oui, ouiiiiiiiii! !


 Un flot interminable de semence de déverse dans son rectum, depuis que Serge a joui, la douleur s'estampe, le sperme fait office de lubrifiant. Lucette maintenant gémit de plaisir, Serge la défonce jusqu'à ce qu'elle jouisse, mais le gredin ne se retire pas, il veut qu'elle jouisse encore une fois. C'est en délirant que Lucette jouit une seconde fois du cul. Maintenant, il faut lui faire ce que redoute le plus la double. Toute en restant planté dans son rectum, Serge réussit à faire passer sur lui Lucette. Elle se retrouve sur sa monture, il lui demande de le chevaucher.



Lucette commence à s'agiter, sur le pieu, elle gémit fait, de son corps un ascenseur. Une nouvelle jouissance la fait cabrer. Serge demande à sa cavalière de s'embrocher la chatte. Pour qu'elle reçoive sa récompense Lucette se désaccouple et s'empale sur la queue puissante qui ne baisse pas la tête. Morgan se place derrière en enfonce aisément sa queue dans les rectum débordant de sperme. Pour Lucette c'est le summum du bonheur, prise par deux queues en même temps, on ne peut rêver mieux.

 les deux étalons lui travaillent les entrailles en la faisant gémir de plaisir jusqu'à ce quelle jouit par le cul et la chatte. C'est presque inanimée que Lucette s'écroule sur le canapé.


Lucie elle aussi, veut subir une double, c'est en grimaçant qu'elle de fait empaler par les deux hommes, qui l'emmènent au nirvana. Avec plus de délicatesse Manon elle aussi aura droit aux deux bites dans son corps.














J'aime 17
21-05-2024 0 1355

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par valeriane

Settings