Le voyeur

Récit érotique écrit par cerebrox le 21-07-2014
Récit érotique lu 13143 fois
Catégorie Masturbation

ça fait déjà un petit moment que j'observe son manège. Il y a un vieux dégueulasse qui me mate, tous les soirs, de l'immeuble d'en face. Son appartement, deux étages au-dessus, lui permet d'avoir une belle vue plongeante sur ma chambre. Il épie toujours prudemment et quand je rentre du lycée, à chaque fois que j'allume, il est là. A sa fenêtre, faisant mine de prendre un peu l'air. Je n'en ai pas parlé à mes parents, je me garde bien de tirer mes rideaux et moins encore de fermer les volets. Je fais comme si je ne le voyais pas. J'aime ce jeu. J'y prends goût. Cet étranger pimente un peu mes ternes soirées car je n'ai pas de petit copain, actuellement. Et puis, ça me plait de me savoir observée par un inconnu qui aime me voir évoluer en petite tenue. Au moins je compte pour quelqu'un. J'aime me montrer et j'ai la chance d'être très bien foutue. Alors, pourquoi me cacher ? Les premiers temps, je reste en culotte de coton et débardeur. Je prends différentes poses aguicheuses en donnant l'impression de rester naturelle. Je coiffe mes longs cheveux bruns assise en tailleur sur mon lit. Je prends des poses. Je m'étends sur mes couvertures de tout mon long, fière d'exhiber mes formes en faisant croire que je lis. Il doit adorer mes longues jambes. C'est pour lui, sans doute, une appétissante chair fraîche qu'il caresse du regard. A son âge, il ne doit plus trop en voir des petits derrières comme le mien. Alors, je fais ma BA. L'élastique de ma petite culotte se prend dans la raie de mes fesses. Je remue, de temps en temps, légèrement du cul. Je dois vachement lui plaire car je discerne encore les ombres de sa silhouette jusque parfois très tard dans la nuit. Je le suppose veuf ou divorcé car il passe trop de temps à se rincer l'œil tout seul, chez lui. J'imagine son sexe que j'espère très gros et je pousse le vice jusqu'à croire qu'il doit aussi se branler. Peu à peu, la présence de ce gros pervers me devient familière. Rares sont les soirs où le voyeur n'est pas à sa fenêtre. Mais quand il n'est pas là, j'en suis presque déçue. Cette fois le revoilà. Avec des jumelles ! Putain, ce vieux cochon me fait mouiller ! Inutile de faire la mijaurée. Le trouble me donne de l'assurance et il me vient des idées qui n'ont plus rien à voir avec l'image de la gentille fille sage et studieuse que mes parents ont de moi. En vrai, j'adore provoquer. J'ai, pour la première fois, retiré ma culotte. ça m'excite et je crois que pour lui les choses prennent une tournure inattendue mais bien plus intéressante. Je passe à plusieurs reprises lentement devant ma fenêtre, histoire de l'énerver. Puis, je grimpe sur mon lit pour me masturber. J'ai pris soin de me tourner de trois quarts de façon à lui exposer ma chatte que j'astique consciencieusement avec application. Il doit en avoir plein ses mirettes, le grand-père ! J'ai retroussé mes grandes lèvres trempées et mon index titille le clito. Hum, bon Dieu que c'est bon de se faire du bien ! J'ai l'impression de lui montrer bien plus que mon intimité. Je m'enfonce les doigts, le pouce sur mon bouton devenu très sensible. Je bombe la poitrine et cambre les reins. Cette fois, ça y est. Ce fut long a venir, mais je suis emportée par de brûlantes décharges au niveau du bas ventre. Je jouis et les grimaces que je fais n'ont pas dû échapper à cet œil avisé. La présence du voyeur n'est pas pour rien dans le pied que j'ai pris. Merci mon bon monsieur. Un coup d'œil discret afin de m'assurer que le vieil obsédé n'a rien manqué du spectacle qui le change de sa télévision. Personne! J'éteins en songeant que, sûrement, le vieux n'a pas dû supporter ou qu'il est allé se les vider dans l'évier. Demain soir, s'il est toujours vivant, promis je recommencerai...

J'aime 18
21-07-2014 1 13143

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par cerebrox

Settings