Vacances chez l'habitant

Récit érotique écrit par cerebrox le 31-07-2014
Récit érotique lu 25542 fois
Catégorie Inceste

Lucien est propriétaire d'un appartement situé sur le front de mer à Lacanau. Célibataire de 59 ans, il met volontiers, chaque année, son habitation à disposition de couples ou de familles naturistes afin de satisfaire ses gros besoins pervers, la grande étendue sauvage de Super sud se trouvant à proximité de l'endroit où il vit. Mes parents ont fait sa connaissance par l'intermédiaire d'un site de rencontres. Ils ont très vite sympathisé avec ce vieux cochon tout fripé qui se disait ravi d'accueillir chez lui un couple et leur fille de 17 ans; à ses yeux, les ambiances familiales étant toujours plus chaleureuses et conviviales. Les mails illustrés ont, par conséquent, rapidement cédé la place à des coups de téléphone plus engageants et concrets, papa se montrant vivement intéressé par la perspective de passer des vacances en Aquitaine à moindre coût durant les deux premières semaines de juillet où nous serions invités pour goûter aux plaisirs de l'océan en été. Maman était aussi contente que son mari et, ne trouvant rien à redire à cette brillante idée, elle a fini par accepter, avec joie, d'y aller. Quant à moi, la perspective de subir les caresses lubriques d'un vieil obsédé ne m'enchantait guère, mais j'ai changé d'avis en visionnant quelques photos de lui: Lucien est membré comme un étalon camarguais ! On a beaucoup roulé sous un soleil de plomb et lorsqu'on s'est garé sur le parking au bas de son immeuble, il faisait nuit. Lucien, qui visiblement attendait notre arrivée avec une impatience que vous pouvez deviner, nous fit signe, en short et torse nu du haut de son balcon, de monter avec nos bagages jusqu'à son logement dont la porte nous était grande ouverte. Une poignée de main très amicale pour papa, la bise à Maman et une discrète main aux fesses pour moi accompagnée de compliments: "Alors, c'est toi Laurence ?! Tes parents m'ont beaucoup parlé de toi.T'as un sacré beau petit cul, tu sais. T'es bien plus mignonne en vrai que sur les photos." Notre hôte nous conduit vers la chambre d'amis. C'est une grand pièce confortable et très aérée dont la fenêtre donne sur le sable et la mer. Mais parents occuperont le grand lit à deux places et il a été convenu que je dormirai dans la chambre du vieux satyre: "Mettez-vous donc à l'aise ! Prenez une bonne douche pendant que je vous prépare de quoi vous restaurer. Vous devez crever de soif et de faim avec ce long trajet, pas vrai ?!" Lucien a quitté son short et se balade à poil dans toutes les pièces de son appartement, très fier d'exhiber le gros morceau de chair qui pendouille, semi-bandant, au dessus d'une paire de couilles comme j'en ai rarement vues. C'est captivant et l'effet que cette grosse et belle bite fait sur moi, ce vieux salaud l'a remarqué. Lucien ne tarde pas à s'avancer vers moi qui suis assise sur son canapé alors que mes parents occupent encore la salle de bains et sans rien dire se met à frotter le bout de sa queue sur mes lèvres. J'entrouvre aussitôt tout grand pour gober et lécher le gros champignon du monsieur dont je peux sentir la vigueur me distendre la bouche. J'adore sucer et je tiens à le lui montrer, même si je n'ai encore jamais pompé un tel engin de ma vie. Lucien goûte avec un bonheur non dissimulé la gâterie que je lui fais sans omettre de lui téter les bourses. Il me tripote et m'invite à me désaper. J'enlève ma robe et je sens ses gros doigts nerveux me fouiller la chatte pendant que j'ôte ma culotte. Lucien n'a pas de temps à perdre. C 'est qu'il doit en avoir marre de se branler durant la morte saison. Cet ogre doit avoir un appétit gargantuesque et ses grands yeux bleus me mangent déjà du regard. Je me sens toute petite et fragile à côté de lui. Pourvu qu'il ne soit pas brutal avec moi, j'ai vraiment peur tout à coup que ce sexe d'homme magnifique ne puisse pas me pénétrer, même si je me sais déjà trempée... Je compte sur mes parents pour l'assister. En tous les cas, si ce vieux bouc parvient à me la rentrer, ça promet des orgasmes carabinés !

J'aime 44
31-07-2014 0 25542

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par cerebrox

Settings