Logo Mes Fantasmes - Récits érotiques
CE SITE CONTIENT DU CONTENUE RESERVE AUX ADULTES! VOUS DEVEZ AVOIR PLUS DE 18 ANS POUR LE VISITER

les délires de Lise

Récit érotique lu 2533 fois

Lise trop accro au sexe, est délaissée par son mari Paul qui n'en peut plus. La nymphomane pose son dévolu sur son fils Ryan. Elle l'épie lorsqu'il prend sa douche puis, bien excitée, monte se masturber dans sa chambre.

Là la coquine en veut plus, mais avant, elle se met en condition. Ryan sort de la salle de bain avec une serviette nouée à la taille. Il entre au salon prendre un objet qu'il avait oublié. Sa maman regarde un film porno sur sa tablette. Elle a la jupe relevée, sa culotte traine sur le sol. Sa main est posée sur sa chatte et la frotte énergiquement. Ryan s'arrête devant elle, il sait que sa maman est très chaude, mais là, elle lui en bouche un coin. Elle le regarde, ouvre largement les jambes et se masturbe encore plus fort Ryan pousse un gros soupir et ne quitte pas du regard la vulve trempée de sa maman. Il ravale sa salive et tombe à genoux face à sa maman. Elle cesse de se branler et sort de son écrin la perle précieuse et l'exhibe sans aucune gêne. Ryan les yeux écarquillés, il regarde avec intérêt la boule de chair qui est gosse comme une cerise. Mécaniquement, il tend la main et saisit entre deux doigts le bouton d'amour. Il le presse doucement, sa maman se cabre, elle se cambre pour faciliter l'accès des doigts sur sa perle.


Doucement, Ryan branle le clito comme une petite bite, de temps en temps, il regarde sa maman pour voir sa réaction. La coquine a la bouche grande ouverte, elle souffle comme un animal. Ryan accélère le branlage, la chaude femme, gémit comme une bête blessée. Soudain elle se raidit et pousse un cri terrible, la coquine jouit atrocement fort. Sa cyprine gicle comme un geyser. Ryan n'en croit pas ses yeux, il lui écrase le clito cela a pour effet de faire la faire jouir plus intensément. Le fiston lâche le clito de sa maman, ses doigts sont trempés de jus maternel. Il approche ses doigts des lèvres de la jouisseuse, qui s'empresse de les lécher avidement. Elle les tète en regardant son fils amoureusement, ses yeux brillent de mille éclats. Elle enfonce dans sa bouche les doigts jusqu’à la dernière phalange et les suce en ne quittant pas des yeux sa progéniture. Figé sur place, Ryan dénoue la serviette, sa queue plantée sur son bas-ventre est dressée comme un mat. Sa maman délaisse les doigts et saisit promptement la verge, elle la presse comme pour en tester la texture puis, la branle doucement. Ryan ferme les yeux et ronronne comme un félin. La queue devient encore plus grosse, sa maman la décalotte et donne de nombreux baisers sur le gland violacé.



Sa langue en fait plusieurs fois le tour, titille le frein et lape les perles de rosée qui s'échappent du méat. Ryan geint en agitant doucement son bassin. Sa maman vorace gobe le gland et le suce sauvagement. Les succions terribles qu'elle fait sur le cèpe, fait couiner son fils de plaisir. La langue monte et descend plusieurs fois sur la hampe, les râles de son fils deviennent bruyants, elle reprend en bouche le gland, Ryan grogne comme un fauve. Soudain, il se raidit se bloque et envoie au fond de la gorge de sa maman sa semence épaisse. La coquine suce avidement, elle veut extraire toute la sève qui se trouve dans la verge de son fils. Enfin, elle s'écarte et avale la totalité du sperme. Elle s'essuie la bouche d'un revers de la main. C'est en souriant, qu'elle se cale bien dans le canapé et écarte les jambes. Ryan a la queue toujours raide, il prend place entre les cuisses ouvertes, frotte son gland gluant contre la vulve en ébullition de sa maman. Un léger coup de reins suffit, pour enfoncer sa queue jusqu'aux couilles, dans les entrailles brûlantes de sa chaudasse de maman. Elle s'accroche à son fils comme une pieuvre sur son rocher. Ryan la pilonne sauvagement, ses coups de boutoir sont violents. Sa maman râle de plaisir à chaque coup. Le rythme augmente, les gémissements de la maman aussi. Ryan ressort son membre de l'antre de l'enfer, et le replonge brutalement. Sa maman pousse un grognement de fauve, le coquin réitère le mouvement plusieurs fois pour le plus grand bonheur de sa maman, qui l'implore :


-Oui, oui mon chéri défonces ta salope de maman, fais la gueuler de plaisir oui, oui, plus fort hum !


Encouragé, le fiston redouble ses assauts, sa queue agit dans la chatte de sa maman comme un piston dans son cylindre. La tête de la soumise bascule de gauche à droite, un filet de bave s'échappe à la commissure de ses lèvres, un rictus affreux déforme son visage. Ses râles sont terribles, elle agite son bassin comme une forcenée. Elle aussi donne des coups de reins pour être parfaitement empalée sur la queue de son fils et amant. Soudain, c'est l'apothéose, elle se cabre et ne peut retenir un cri presque inhumain. Elle jouit atrocement, son corps tremble, il est secoué de spasmes violents, Lise a plusieurs orgasmes successifs, ses yeux sont exorbités. La jouissance intense la fait défaillir, elle s'affale sur le canapé les bras en croix;




Une suite si vous le desirez.


















J'aime 18

RATING

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Cliquez ici pour vous connecter ou pour créer un compte

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

 

Récits / Histoires érotiques du même auteur