Vacances découverte au Maroc 3

Récit érotique écrit par nousdeux09 le 05-10-2022
Récit érotique lu 768 fois
Catégorie Couple

………finalement Yasmine se détend, se retire doucement de la bouche de Stéphanie, qui retire son doigt de son œillet, alors Yasmine pose ses lèvres sur celle-ci, sa langue la pénètre, un baiser fougueux les unis et elles se goûtent mutuellement, puis finalement s’allonge à côté d’elle.

- Yasmine, alors comment te sens-tu ?

- Stéphanie, très bien, beaucoup de plaisir, je te remercie beaucoup, mais je suis perdu dans les bras d’une femme

- Yasmine, ce n’est pas grave, tu apprends vite, tu verras, tu vas découvrir des tas de choses et naturellement tu pourras compter sur moi en riant.

Chez nous, il y a beaucoup de relations entre femmes, car on ne peut coucher avant le mariage, alors elles se donnent du plaisir entre elles et a tous les âges, les jeunes se rapprochent beaucoup des femmes plus âgées, pour l’expérience de celles-ci, car les filles ne connaissent pas leur corps, je te ferais connaître une femme, elle est chez nous, pas très jeune, 70 ans, mais toujours belle femme, je te mettrai entre ses mains et tu verras, elle sait y faire

- Stéphanie, si je comprends bien pendant notre séjour je vais découvrir des tas de choses

- Yasmine, oui si tu le souhaites et à ton avis, il en penserait quoi ton mari

- Stéphanie, je suis sûre que du bien, il aimerait me voir avec une femme et participer avec un couple, mais j’hésite

- Yasmine, pourquoi tu as peur de quoi, c’est pour le plaisir

- Stéphanie, je sais, mais tentée quand même

- Yasmine, tu sais que tu plais beaucoup à Rachid, il te trouve très belle et en plus une rousse, chez nous, il n’y en a pas, enfin je n’en ai jamais vu, sauf toi, alors si vous êtes tentée, pas de problème, ton mari me plait aussi en riant, qu’en penses-tu ?

- Stéphanie, je sais pas, faut que j’en parle à Marc.

- Yasmine, je te comprends très bien, bon si on allait retrouver nos maris, elle se lève récupère les tuniques, et l’enfile toutes les deux, sortent du hammam et se dirige vers les appartements et se séparent

- Stéphanie entre personne, mon amour tu es où

- Voila mon amour, alors ce hammam, c’est agréable

- oui très, très décontractant, YASMINE est une belle femme.

- Vous étiez nues

- Pas au début, après oui, pas facile pour moi d’être nue devant des femmes

- Si je comprends bien tu y est arrivée, et alors après

- nous nous sommes baignées, nous avons discuté longuement, Yasmine n’a pas cessé de me regarder, je me suis senti gênée, mais nous étions entre femmes

- ça te choque

- non, mais comment avoir des relations entre femmes

- pas tentée

- Je ne sais pas, je ne sais pas comment faire avec une femme, avec un homme, pas de soucis, n’est ce pas

- Tout à fait, je dirais même une petite coquine, qui sait ce qu’elle souhaite, je t’adore, nous nous entendons très bien et sexuellement ne m’en parle pas

- Coquin, j’aimerais que tu me fasses l’amour, là, maintenant, je veux sentir ton sexe en moi et ton sperme au fond de moi

- viens devant moi, tu es belle, tu n’as rien sous ta tunique, on devine de belles choses, tes mamelons pointent, je passe mes mains sous sa robe, remontent sur ses fesses, les écarte, mon doigt frotte sa rondelle, elle sursaute, ne dit rien, je la fais assoir sur mes cuisses, je retire sa robe, ses petits seins pointent, ils sont fermes et tendus, mes lèvres se posent sur les siennes, nos langues se trouvent, je l’aspire, elle se colle à moi, ses seins contre ma poitrine, nous gémissons, mon sexe est tendu sous la serviette, je la saisis par la taille, la soulève, ses jambes m’enserrent, je me retourne, la dépose sur le lit, elle me libère, je laisse tomber ma serviette, elle me regarde avec un sourire approbateur, je me mets à genou, lui écarte les jambes, je vois apparaître sa vulve, je lui écarte les lèvres, lui donne des petits coups de langue, sur chaque lèvre, remonte vers son bouton d’amour, pose ma langue dessus, ce qui la fait sursauter en me disant, oh oui, il est à toi, fait moi jouir, mes doigts saisissent son capuchon, le tire délicatement vers l’arrière, je le masturbe délicatement, finalement je le vois apparaître, ma langue se pose dessus, elle pousse des petits cris, finalement mes lèvres le saisis, l’aspire, il gonfle de plus en plus, je sens sa cyprine, sucrée, brusquement elle pousse des cris, se cambre de plus en plus, puis s’affaisse, je retire mes lèvres de sa vulve, me lève, saisis ses chevilles, relève ses jambes, les écarte, je présente mon gland devant sa vulve, elle me dirige, et j’entre en elle et me bloque contre son pubis, sa bouche est ouverte, elle respire rapidement, elle a les yeux fermés, sa poitrine tendu, alors je me retire délicatement et au dernier moment je m’enfonce énergiquement, me bloque encore contre sa vulve, elle est trempée, , je me retire complètement, saisis mon sexe, le frotte sur ses lèvres, puis son bouton, plusieurs fois et la pénètre à nouveau profondément et là je commence mon va et vient, lentement, elle pousse de petits cris, puis j’accélère de plus en plus, ralentis à nouveau, me bloque au fond, reprends mon va et vient, je la sens au bord de la jouissance, je la suis, oh oui, encore fait moi jouir, crier, je te veux, oui, vas y encore, ses ongles pénètrent mon dos j’accélère de plus en plus, elle pousse un cri, se cambre, crie encore, je la fouille de plus en plus, mon plaisir arrive, je me bloque en elle, mon sperme se projette, elle me crie, oh oui, donne moi tout, elle se détend, je n’ose pas bouger, j’attends un moment qu’elle se détende, puis me retire doucement, nous sommes trempées de sueur, elle est radieuse, belle, je dépose un baiser sur ses lèvres entrouvertes, elle ouvre les yeux, me sourit, en me disant, tu es merveilleux, je t’aime, mon mari, mon époux, mon amant, je pense que notre voyage de va être super, je le pense aussi en m’allongeant contre elle, ma main sur ses seins, elle respire calmement et je me dis, va-t-elle me parler du hammam avec Yasmine et nous nous assoupissons.

Dans mon sommeil, j’entends frapper à notre porte, finalement je me réveille, je saisis ma serviette, la met au tour de ma taille et file à la salle de bain, car je ne veux pas répondre, pendant que je suis sous la douche je vois arriver ma belle, ne dis rien et viens me retrouver sous la douche, se colle à moi, écarte les jambes et fait passer mon sexe entre ses cuisses, les referme en l’emprisonnant, tout à moi en me disant, il est à moi, tout à moi, m’embrasse, me regarde

- je peux te parler

- Oui

- tu ne te fâcheras pas

- Jamais envers toi, je t’aime trop

- Ce matin, au hammam, j’ai fait des choses avec Yasmine

- des choses

- Oui nous nous sommes caressées

- Ah bon, tu as aimé

- Je crois, c’était la première fois qu’une femme me touchait et réciproquement

- j’espère que tu ne regrettes pas au moins

- un peu, car je t’ai trompé

- Pas du tout, nous avions décidé de se faire plaisir pendant notre voyage et je t’ai même proposé une partie avec Yasmine et Rachid

- Oui mais tu n’étais pas là

- Au hammam les hommes sont interdits quand les femmes sont présentes, c’est Rachid qui me l’a dit

- ah bon

- oui, sauf cas particulier, tu te rends compte de l’effet que tu me fais en me racontant tout ça

- elle rit, oui je le sens, coupe l’eau, elle s’agenouille, prend mon sexe en bouche et commence à me faire une fellation, dont elle a le secret, ses mains se posent sur mes fesses, puis les écarte, son doigt commence à caresser mon anus, je me plaque au mur, je me laisse faire, son doigt se fait de plus en plus précis, commence à forcer le passage, elle m’aspire, puis il entre en moi, elle ne bouge plus, me suce de plus belle, je râle de plus en plus, je bouge mon bassin, ses lèvres serre mon sexe, sa langue l’entoure, je sens que je vais me vider, elle le sent, elle ne bouge plus, je sens le plaisir arriver, mon anus se contracte, je pousse un cri, elle ne bouge pas, je libère mon sperme dans sa bouche, je m’excuse car c’est la première fois que je me libère dans sa bouche, elle retire son doigt, libère mon sexe et crache doucement mon sperme, puis me dit que c’est sucré et que ça fait drôle de le sentir arriver dans sa bouche et que mon anus a vibré au moment ou je me suis libéré, elle me regarde, souriante, heureuse de son travail, alors j’ouvre le robinet, l’eau nous calme, après une toilette mutuelle, nous sortons, mettons notre serviette et rejoignons notre chambre.

Je saisis le téléphone pour appeler Samia, alors elle me dit

- Pourquoi tu l’appelles

- Je voudrais savoir si Yasmine et Rachid lui ont donné des consignes pour cette fin de matinée et cette après-midi

- Il faudrait s’habiller

- Oui, tu as raison, j’enfile ma djellaba, Stéphanie un caftan noir, puis nous vaquons a nos occupation le temps qu’Samia arrive

Le téléphone de Stéphanie sonne, un SMS de Laïla, la voisine dans l’avion

- comment vas-tu ?

- Bien et vous

- Très bien, je suis à mon domicile, tu peux me tutoyer, j’ai envie de ta petite chatte

- Coquine, on se verra à Marseille

- Tuas Skippe

- Oui pourquoi

- J’ai envie de voir ta petite chatte et je pourrai te montrer la mienne

- tu es folle

- Pourquoi, au fait un beau couple qui vous a accueilli

- Oui

- Sonne moi pas Skippe quand tu le peux

- Excuse moi mon mari m’appelle, bisous

- Bisous

- Bisous

Marc me demande qui a téléphoner, une copine qui me dit de bien profiter

On frappe à la porte

- Adrien, oui, Samia entre

- Bonjour Mr, vous m’avez appelée, elle est habillée avec un caftan blanc, légèrement transparent

- Vous êtes très belle

- Merci Mr

- Oui, je suis désolé, je voulais savoir si nos hôtes vous avez laissé des consignes pour cette journée

- Ne soyez pas désolé, je suis à votre écoute, oui, le repas vers 13h, puis cette AM, Mr aimerait que vous l’accompagnez voir un ami pour des renseignements, votre épouse sera avec Mme et ce soir le repas vers 21h

- Pas de problème, ce sera avec plaisir

- Votre épouse n’est pas là

- Si elle est à la salle de bain

- Je peux aller la voir

- Oui naturellement, elle se dirige, vers la salle de bain, soulève le voilage et entre, bonjour Mme

- Oh, bonjour Samia,

- je peux vous parler

- Oui bien sûr

- Samia s’approche de Stéphanie, Mme m’a dit de passer vous voir vers 20h avant le repas pour vous aider à vous préparer pour la soirée

- Stéphanie a compris, ce soir ce sera notre première soirée de libertinage, bien volontiers, merci

- Samia, je peux me permettre

- Stéphanie, oui bien sûr

- Samia, le haut de votre caftan, il y a un petit problème, vous portez un sg

- Stéphanie, oui pourquoi

- Samia, ce genre de caftan est pour l’intérieur, donc on n’en met pas, vous pouvez vous tourner svp

- Stéphanie s’exécute, Samia passe derrière elle, passe ses main sous son haut, arrive à l’agrafe du sg, la défet, ce qui libère ses deux petits seins, puis passe devant elle, défet les boutons, lui retire le haut, puis retire le sg, la regarde, vous avez une belle poitrine, vous êtes très belle, merci, elle lui repasse son haut, le met en place, puis passe sa main dans l’échancrure de celui-ci et saisit ses seins pour bien les positionner, ce qui la fait réagir, regarde Samia dans les yeux, vous avez la main douce

- Samia la regarde en lui souriant, je peux

- Stéphanie, oui bien sûr

- Alors la main de Samia enrobe son sein, le caresse, ses doigts tournent autour de son aréole qui commence à se plisser, puis effleure son mamelon qui réagit rapidement, puis passe à l’autre, Stéphanie ne bouge pas, se laisse aller, se laisse faire, alors Samia retire ses mains et les passes sous le haut, remonte à ses seins et commence à les malaxer doucement, puis plus fermement, ce qui commence à la faire gémir, alors elle s’enhardie, retire son haut et se trouve poitrine nue devant Samia, qui la regarde, puis elle s’approche d’un sein, pose sa bouche sur un mamelon tendu, l’aspire, le suce, le mordille, fait de même à l’autre, elle gémit de plus en plus, elle sent le plaisir venir, sa vulve est trempée, elle est plaquée au mur, cambre sa poitrine, Samia la gobe avec rapidité, Stéphanie pousse un cri et se met à trembler, alors Samia se retire, la regarde, lui sourit, Mme réagit très bien, vous avez les seins très sensibles, laisse Stéphanie remettre son haut

- Samia se retire, entre dans la chambre et croise Marc en lui faisant un petit sourire, bonne journée Mr

- merci, vous aussi

- Adrien demandant à Stéphanie, que voulait elle

- Je ne sais pas si je peux te le dire

- tu peux tout me dire

- Je sais, elle me trouve belle

- Je suis d’accord

- Elle voudrait faire l’amour avec moi

- Ah bon et toi

- Pourquoi pas, ça te gêne pas

- Pas du tout, je sens que tu es prête à faire une soirée avec Rachid et Yasmine, qu’en penses-tu ?

- Pourquoi pas, on a dit que l’on ferait ce que l’on a envie dans le plaisir

- Il est bel homme Rachid

- Oui mais plus âgé que toi

- Oui mais peut être très coquin et de savoir qu’il te verrait nue, il pourrait te faire des tas de choses, devant Yasmine, échanger nos épouses, tu vois ça

- ça me fait drôle de tout ce que l’on dit

- Hum je sens que l’on va se faire plaisir

- coquin, Samia passera vers 20h pour m’aider à me préparer pour la soirée, je crois qu’il va se passer des choses

- Oui, je pense, coquine, après le repas, je vais m’absenter avec Rachid, il veut me présenter un ami à lui pour des conseils de sécurité, je vais t’abandonner et j’espère que tu seras sage, en riant

- promis

- Tu veux que l’on se lance ce soir ?

- Pourquoi pas, tu en as envie

- Oui et toi

- Oui je crois, je me ferai belle pour te faire honneur et à nos hôtes, mais le problème on ne l’a jamais fait, j’espère qu’ils ont de l’expérience

- J’espère aussi, dans le cas contraire on se lancera comme on en aura envie.

Après le repas, j’accompagne Marc, jusqu’au 4x4 de Rachid, en lui disant

- Je vous confie mon mari

- Ne vous inquiétez pas, vous devriez aller vous reposer un peu, il fait très chaud et en cas de problème appelez Samia, de toute façon Yasmine viendra vous voir dans l’après-midi, vous êtes magnifique dans votre tenu

- Merci de votre compliment, entendu, je fais un bisou à Marc et me retire dans notre appartement

Effectivement, il fait très chaud et à l’intérieur, la température est très agréable, je décide de me reposer, retire mon caftan et de rester en shorty, me jette sur le lit et pense à notre première soirée de libertinage .......


J'aime 10
05-10-2022 0 768

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par nousdeux09

Settings