Vacances découverte au Maroc 4

Récit érotique écrit par nousdeux09 le 05-10-2022
Récit érotique lu 1034 fois
Catégorie Couple

Effectivement, il fait très chaud et à l’intérieur, la température est très agréable, je décide de me reposer, retire mon caftan et de rester en shorty, je me jette sur le lit et pense à notre première soirée de libertinage, allongée sur le ventre, je suis bien et naturellement je me retrouve dans les bras de Morphée.

Dans mon sommeil, je sens que l’on m’embrasse sur le dos, dans le cou, sur le bas du dos, ce qui me fait gémir de plaisir, je m’étire, les baisers continuent, je sens une langue se promener le long de ma colonne vertébrale

- Mon Marc, déjà de retour, comme c’est bon de se réveiller avec ce genre de caresse, j’adore, hum, mon petit coquin à moi, mon amour, tu as les lèvres douces et une langue, hum, je me retourne doucement

- Oh surprise, Yasmine, je croyais que c’était Marc

- Non c’est moi, j’avais envie de venir te voir, tu es très belle

- Merci, vous aussi

- Tu peux me tutoyer quand nous sommes seules

- Il faut que je me prépare, Marc va arriver

- ne t’inquiète pas il n’est que 15h, il ne sera pas de retour pas avant au moins 18 heures, sa main glisse sur son ventre, remonte sur sa poitrine, l’effleure, puis se pose sur ses épaules, la caresse, son visage s’approche de celui Stéphanie, la regarde, dépose un baiser sur son front, ses yeux, son nez et se pose sur ses lèvres, sa langue mouille ses lèvres, puis essaie de forcer le passage, elle ne réagit pas, puis finalement, entrouvre ses lèvres et les langues se trouvent, s’enroulent, elle aspire Stéphanie, qui commence à gémir, la main de Yasmine descend vers son ventre, puis arrive sur son Shorty, alors Stéphanie, lui prend la main en disant

- Non stp, je t’en prie, j’ai peur

- Peur de quoi

- je ne sais pas, je ne connais rien aux femmes et il faut que j’aille aux toilettes. Yasmine prend la main de Stéphanie, la fait se lever

- viens avec moi, elles se dirigent vers la salle de bain, pousse la porte des toilettes, naturellement à la Turc, se retourne vers Stéphanie, s’accroupie devant elle, laisse toi faire, elle lui descend son shorty, la retire entièrement, puis elle la fait s’accroupir sur les toilettes, elle saisit les barres de chaque côté pour se maintenir, face à Yasmine, qui la regarde, tu es très belle, fait moi plaisir, soulage toi, je veux te voir

- devant toi

- Oui, fait moi plaisir

- Je l’ai jamais fait

- Il y a un début à tout, laisse toi aller, au bout de quelques instant apparaît une petit jet, puis plus fort, oui c’est très bien, soulage toi bien, puis quelques petits jets saccadés, puis plus rien, alors Yasmine, saisit la petite douchette relié à un robinet, je vais te faire ta petite toilette, comme chez nous, tu vas voir, tu vas aimer, elle ouvre le robinet, elle présente la douchette sur la vulve de Stéphanie, qui sursaute, de l’autre main elle écarte ses lèvres, le jet est très agréable, elle frotte délicatement sa vulve, Stéphanie ferme les yeux. Puis elle la fait se relever, la prend par la main, prend une petite serviette, lui essuie sa fente, puis l’emmène dans la chambre, Yasmine retire son caftan, elle se retrouve en sous-vêtements blanc transparent on voit ses mamelons, sa petite toison brune, va s’assoir sur le lit, tend la main à Stéphanie, vient me retrouver, ce qu’elle fait, s’allonge à côté de Yasmine, qui la regarde en la détaillant.

- Je me répète, tu es très belle, tes lèvres, tes seins, ton pubis, ton abricot

- mon abricot ?

- oui ta vulve, ,elle demande à être ouverte et cueillir le fruit en le suçant, l’aspirant, lui tirer son jus et sa pulpe, je vais t’apprendre à aimer une femme, comme tu aimes un homme, lui donner du plaisir comme tu en recevras, la bisexualité permet de mieux connaître les autres dans le plaisir, mais il faut apprendre à te laisser aller, penser à ton plaisir , celui de l’homme est différent de celui de la femme, il faut de l’harmonie dans cette relation, ne pas être égoïste, mais partager, sans honte, son regard se plonge dans celui de Stéphanie, s’approche d’elle, ses lèvres se posent sur le siennes, un baiser profond se déclenche, la main de Yasmine se promène sur le corps de celle-ci, enserre sa poitrine , descend vers son ventre, puis son pubis, sa main se pose sur sa vulve, la comprime, se penche vers celle-ci, dépose un baiser sur chaque mamelon, donne des petits coups de langue sur chacun, ce qui les fait réagir, ils commencent à pointer, elle en saisit un entre ses lèvres, le suce délicatement, l’aspire, Stéphanie gémit, sa main passe dans le dos de Yasmine, cherche l’agrafe de son sg, puis le fait sauter, libérant sa poitrine, le retire, deux seins fermes, de taille supérieure aux siens, les aréoles de couleur prononcé, des mamelons en érection, sa main commence à caresser la poitrine de Yasmine, qui lâche le sein de Stéphanie, la regarde, dépose ses lèvres sur celles de Stéphanie, qui répond immédiatement à son baiser.

Yasmine glisse son genou entre les jambes de Stéphanie, ce qui l’oblige à s’ouvrir, son genou se plaque contre son abricot, opère des pressions, le relâche, recommence, Stéphanie gémit, mais Yasmine ne relâche pas son baiser, elle saisit la main de Stéphanie et la glisse dans sa culotte, alors elle commence à promener ses doigts sur la vulve de Yasmine, elle relâche son baiser tout en lui disant, oui très bien, laisse aller ton imagination, découvre l’abricot d’une femme, ses doigts trouve sa fente, s’enhardi, lui écarte ses petites lèvres et finalement la pénètre, ce qui fait sursauter YASMINE qui lui dit, c’est délicieux, tu peux continuer, j’adore, tu es très douce, pénètre moi bien, très profond, je veux être inondée de ma cyprine, brusquement Yasmine se cambre, hurle, sa main bloque celle de Stéphanie contre sa vulve, puis se laisse retomber, elle respire rapidement en lui disant, merci, tu es délicieuse. Puis toutes les deux se détendent sur le dos, Stéphanie nue, les mamelons tendus, de même pour YASMINE, encore en culotte, Yasmine prend la main de Stéphanie, la serre fortement et restent côte à côte ……..

Après avoir repris ses esprits, Yasmine se lève retire, sa culotte, regarde Stéphanie, lui fait un sourire, en lui disant

- J’espère que tu as aimé

- Oui beaucoup et je t’ai trouvé très mouillée

- normal, tu m’as donné du plaisir, maintenant je vais te le rendre, je vais faire tout ce qu’il faut pour que tu jouisses, hurler jusqu’à épuisement ………., touche toi et dis-moi si tu es mouillée

- Stéphanie passe ses doigts dans son vagin, oui assez

- Yasmine, vient se positionner au pieds de Stéphanie, lui saisit les chevilles, serre ses jambes, puis les relève vers sa poitrine et demande à STÉPHANIE de tenir ses jambes, YASMINE a le plaisir de voir cette vulve serrée, sa petite rosette en lui disant, tu es très belle, magnifique, alors elle se penche et dépose ses lèvres sur cette vulve à sa disposition, ses deux mains se posent sur ses fesses pour la maintenir, mais aussi pour les ouvrir pour dégager cette rosette, alors sa bouche quitte la vulve, descend vers sa rosette, sa langue la titille, ce qui fait pousser des gémissements à Stéphanie, elle remonte vers sa vulve, fait passer sa langue surs ses lèvres, puis commence à l’aspirer, Yasmine saisit les jambes de Stéphanie, les écarte, sans lâcher sa vulve, elle est écartelée, sa langue la pénètre, la fouille, Stéphanie pousse de petits cri, ses mains se posent sur la tête de Yasmine, elle accélère cette succion, elle boit cette cyprine qui se dégage de cette vulve, sa bouche se pose sur son bouton d’amour, l’aspire, Stéphanie pousse un cri, se tend, puis se cambre, Yasmine s’affaire à la sucer, elle crie de plus en plus fort, se cambre, Yasmine saisit son bouton avec ses lèvres ce qui fait hurler Stéphanie, elle se met à trembler puis se relâche.

Yasmine se redresse, vient se positionner entre les jambes de celle-ci, sa bouche va se poser sur les tétons tendus de cette poitrine gonflée de plaisir, elle les gobent, les suces, Stéphanie plante ses doigts dans les draps, se laisse aller, Yasmine libère cette poitrine et dépose ses lèvres sur celles de Stéphanie qui les ouvre pour laisser cette langue la pénétrer, la fouiller, un long baiser, profond, sa main descend vers sa vulve elle réunit deux doigts, la pénètre doucement dans le sens de sa fente, elle est trempée, Stéphanie gémit pendant cette pénétration et ce baiser, les doigts de Yasmine se retourne et viennent se plaque sur le haut de son vagin, puis elle libère Stéphanie de ce baiser, elle se recule un peu , regarde sa vulve avec ses deux doigts enfoncés, de la main droite elle saisit délicatement le capuchon de son clitoris, ce qui la fait sursauter et elle commence à le masturber pour faire sortir ce bouton, elle veut le voir, le caresser, le sucer, ses doigts agiles la masturbe comme un sexe d’homme, elle le voit apparaître, tire vers le haut, il pointe de plus en plus, il est là, Stéphanie gémit de plus en plus, son bouton sort de plus en plus, presque un centimètres, alors Yasmine manœuvre ses doigts dans son vagin, sa langue vient se poser sur son clito tendu, elle pousse un petit cri, alors Yasmine saisit son bouton entre ses lèvres et le suce comme pour un homme, l’aspire, le suce, elle pousse des cris, ses doigts plantés dans les draps, son bassin se tortille, mais Yasmine ne lâche rien, elle crie de plus en plus fortement, elle sent son bouton tendu entre ses lèvres, elle est satisfaite, finalement elle se relâche, elle respire fortement, la bouche ouverte, Yasmine libère son bouton, qu’elle regarde tendu bien décapsulé, retire ses doigts de son vagin et les porte sur la bouche de celle-ci, en lui disant, goûte toi, ce qu’elle fait, puis Yasmine retire ses doigts et vient l’embrasser longuement, puis se couche à côté d’elle, qui est détendue, les jambes ouvertes, son pubis est trempé de son plaisir, elle est heureuse.

Au bout d’un moment Stéphanie a repris ses esprits, elle tourne la tête vers Yasmine, couchée à côté d’elle, elle la regarde, elle a les yeux fermés, respire calmement, elle regarde sa poitrine, ses tétons sont légèrement apparent, son regarde se dirige vers son pubis, sa toison est peu fournie, de belles cuisses fermes, légèrement ouverte, elle regarde longuement ce corps de femme qui lui a donné du plaisir, des frissons parcours son corps, en se disant qu’elle est folle de ce comportement envers une femme, puis elle pivote doucement sur le côté, sa main se dirige vers la poitrine de Yasmine, un doigt effleure un mamelon, puis effleure le sein, elle ne bouge pas, mais sa peau réagit, elle se laisse faire, alors sa main descend vers son ventre, caresse son nombril, descend plus bas, effleure la cuisse, puis remonte vers son pubis, passe à l’autre cuisse, descend à l’intérieur et remonte vers son pubis, effleure sa toison, finalement son doigt effleure ses lèvres, ce qui fait sursauter Yasmine, mais ne bouge pas, finalement son doigt se fait plus précis sur ses lèvres, alors elle s’ouvre un peu plus pour laisser le champ libre, Stéphanie en profite pour insister plus fortement sur ses lèvres qui commencent à s’ouvrir, elle commence à sentir l’humidité de celles-ci, alors Stéphanie vient se mettre à genoux près de la cuisse de YASMINE, sa bouche vient poser un baiser sur son ventre pendant que son doigt insiste sur ses lèvres, alors elle s’ouvre beaucoup plus, ses lèvres apparaissent, une invitation pour Stéphanie, celle-ci dépose ses lèvres sur son pubis, puis descend vers ses lèvres, sa langue se pose sur celles-ci, alors elle lui dit, oui continue, c’est bien, j’aime ce que tu me fais, elle s’ouvre au maximum, alors Stéphanie force le passage avec sa langue, un goût sucré, alors elle commence à l’aspirer ce qui la fait gémir, alors la main de Yasmine se dirige vers les fesses de Stéphanie, les caresses, en lui disant, mange moi mon bouton, décalotte le bien, regarde le, suce le, ce qu’elle fait, elle pousse de petits cris, sa main caresse la vulve de Stéphanie, humecte ses doigts de sa cyprine, puis remonte vers sa rosette, la mouille, puis revient sa vulve, puis vers sa rosette, son doigt force un peu le passage, Stéphanie gémit tout en mangeant la vulve de Yasmine, qui d’un seul coup entre dans les fesses de celle-ci, qui se relève en poussant un cri de surprise et repart manger cette vulve qui l’attend, alors les deux femmes deviennent folles, s’activent de plus en plus, ,sur la vulve, dans les fesses, Yasmine sent son plaisir arriver, alors elle sort son doigt des fesses de celle-ci, se redresse bascule Stéphanie sur le dos, lui saisit une jambe, la lève à la verticale, dégageant la vulve de celle-ci, elle se glisse entre ses jambes et plaque sa vulve contre celle de celle-ci, alors elle commence à frotter leur vulve l’une contre l’autre, fortement et énergiquement, Yasmine saisit un sein Stéphanie, le pétrit, pince le mamelon, les vulves sont trempées, Stéphanie pousse de petits cris, Yasmine accélère le rythme, les deux femmes gémissent de plus en plus, Stéphanie pousse des cris de plaisir, suivi de Yasmine, les deux femmes se tendent de plus en plus, crient de plus en plus, elles ont en sueur, les respirations sont saccadées, finalement la jouissance prend le dessus, YASMINE s’écoule sur le côté, chacune dans son plaisir ……….

Après un repos mérité, Yasmine dit à Stéphanie

- Ce soir vous viendrez chez nous, nous prendrons le repas ensemble et après il y aura une surprise pour vous, nos invités et amis.

- Merci, volontiers, je le dirai à Marc quand il rentrera, une surprise

- Oui, tu sais, j’ai eu beaucoup de plaisir à faire l’amour avec toi, Samia a dû passer te voir pour t’aider à te préparer ce soir

- Oui elle est passée, moi aussi, je ne pensais pas avoir autant de plaisir avec une femme. Je peux te poser une question

- Oui

- tu fais l’amour avec Samia

- oui notre petit secret, je ne sais pas si elle est lesbienne ou bi, ça ne me regarde pas, elle est adorable, efficace et en plus je suis la maitresse de maison, donc tout le monde est sous ma responsabilité et elle est mon bras droit, il nous reste près de 2 h avant que nos maris arrivent, je vais te faire une surprise si tu le veux bien

J’adore les surprises, mais agréables

- Yasmine se lève, va vers un coffre, l’ouvre et revient avec des cordons, allonge toi, la tête dans ce sens

- Elle s’exécute, allongée au milieu du lit, Yasmine la contourne, lui saisit une main enroule un cordon et l’attache à un crochet du lit en tirant un peu et fait de même avec l’autre, maintenant elle ne peux plus bouger ses bras

- Stéphanie, je suis inquiète, tu me fais peur

- Yasmine, pas de crainte, pas de violence, du plaisir, laisse toi faire, elle passe devant elle fait de même avec ses chevilles, elle est écartelées, mais peut bouger ses membres, elle monte sur le lit et couvre ses yeux avec un masque de voyage noir, elle ne voit plus rien, alors elle lui glisse un coussin sous son bassin ce qui dégage bien sa fente, puis un autre sous sa tête, lui dépose un baiser sur ses lèvres, maintenant laisse toi aller, pense à ton plaisir….

- Stéphanie l’entend parler au téléphone, ne comprends pas car elle parle en arabe, elle entend Yasmine circuler dans l’appartement, on frappe à la porte, elle sursaute

- Yasmine répond en arabe

- Stéphanie entend entrer une personne, elles parlent en arabe avec Samia

- Yasmine s’adressant à Stéphanie, la personne qui vient d’entrer est devant toi, elle te fait savoir que tu es très belle

- Stéphanie, qui c’est

- Yasmine, plus tard tu sauras, peut-être, on verra, elle trouve que tu as une belle petite poitrine et belle petite fente, elle aime ta toison, surprise de la couleur de celle-ci, elle aimerait bien te manger et te faire crier de plaisir, ton plaisir uniquement, tu peux crier comme tu veux, maintenant laisse toi aller

- Stéphanie entend des bruissement de vêtements, puis plus rien, des chuchotements en arabe, puis Yasmine et Samia viennent se coucher à côté d’elle, une main se pose de chaque côté de ses cuisses, sursaute, puis des lèvres sur son ventre qui remontent sur son buste, une langue sur chaque sein, sa peau réagit, ces lèvres saisissent les mamelons, les suce les aspirent longuement, les mains de Yasmine et Samia se font plus précises, effleurent ses grandes lèvres, longuement, puis les écartent, les doigts effleurent ses petites lèvres, les ouvres et caressent longuement son ouverture ce qui la fait gémir de plus en plus, sa poitrine est devenue gonflée, dure de plaisir, Samia glisse un doigt entre ses fesses, frotte sa rosette et force le passage, elle pousse un cri, on la fouille se cambre, elle respire rapidement, pas remise de ce plaisir, Yasmine entre deux doigts dans sa fente dans le sens de celle-ci, , des paroles en arabe, Samia saisit son capuchon, le caresse, le pince légèrement, il commence à durcir, alors ses doigts tirent en arrière celui-ci, faisant apparaître son clitoris, il sort de plus en plus, il est là, alors Samia et Yasmine des coups de langues à tour de rôle, le suce, l’aspire, il gonfle de plus en plus, elle pousse des cris de plus en plus fort, Yasmine a retourné ses doigts dans son intérieur et la caresse sur le haut de son vagin, elle se cambre, mais la succion continue, puis s’affaisse et ne bouge plus, alors tout s’arrête, elle est en sueur, trempée entre les cuisses, heureuse et se détend

au bout de quelques minutes elle entend Yasmine parler en arabe à Samia, alors Yasmine retire ses doigts de ce vagin trempée et s’adressant à Stéphanie, goûte ton plaisir et frottant ses doigts sur ses lèvres et en les écartant doucement, Samia libère le clitoris gonflé et brillant, Samia enjambe le visage de Stéphanie, présente sa fente au niveau des lèvres de Stéphanie

- Yasmine s’adressant à Stéphanie, tu vas avoir une belle petite chatte sur tes lèvres, alors elle est à toi, fait lui du bien

- Samia pose sa fente délicatement sur les lèvres de Stéphanie, celle-ci surprise de la pilosité plus importante que la sienne, alors sa langue se promène sur cette fente qui lui ai offerte, celle-ci commence à s’ouvrir, sa langue la pénètre celle-ci et commence à goûter cette cyprine abondante, l’aspire de plus en plus, ce qui fait gémir Samia, ses lèvres saisissent son bouton en érection, l’aspire fortement, Samia pousse des petits cris, Yasmine glisse un doigt entre ses fesses, arrive à sa rosette et la pénètre entièrement, elle pousse des cris, ses mains maintiennent la tête de Stéphanie collée à sa vulve, celle-ci sent le plaisir de Samia, elle es trempée, elle se crispe, puis se détend, elle respire fortement, puis au bout de quelques minutes se retire du visage de celle-ci et vient lui déposer un baiser sur ses lèvres, puis se retire

- Stéphanie l’entend se rhabiller, Yasmine lui parle en arabe, puis l’entend partir, ouvrir et fermer la porte

- Yasmine lui retire le masque de ses yeux, la regarde, alors satisfaite

- Oui, qui était avec toi

- Tu le sauras plus tard, promis, elle défait les cordelettes, libère Stéphanie, puis se lève, enfile son caftan, sans rien dessous, elle lui sourit, je file me changer, prendre une bonne douche et préparer cette soirée, avant que nos maris arrivent. Samira sera là vers 20h et vous accompagnera chez nous, elle dépose un baiser sur les lèvres de Stéphanie, à tout à l’heure

- Yasmine, une fois sortie, Stéphanie se retrouve seule à se poser des questions pour cette soirée, une surprise ???? ….


J'aime 8
05-10-2022 0 1034

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par nousdeux09

Settings