Dominique 3

Récit érotique écrit par Manuel le 11-02-2023
Récit érotique lu 618 fois
Catégorie Gay

Après lui avoir donné un double de mes studios formant un appartement je suis remonté prendre une douche , bien me laver les fesses et la queue. J'avais ôté la cage pour cela et bandouillant une fois sec j'ai mis une autre cage cette fois recourbant mon sexe dans un plastique rose et forçant pour refermer.

Je suis redescendu habillé simplement , jean, chemisette , pull sur les épaules et mes tennis sur mes pieds nus. Dans le miroir de l'entrée, bon chic, bon genre. Je suis allé manger léger dans un petit resto que je connaissais , pas le truc pour touriste. Comme d'habitude j'ai un peu picolé pour ce que j'ai mangé mais je me sentais bien. En revenant j'ai trouvé dans l'entrée du studio une tenue surprenante.

Paul avait du passer et il y avait une mini jupe en écossais et un corsage . Dans une boite des chaussures avec un petit talon, et un mot : Essaye et si la taille est trop petite, appelle moi avec une photo en tenue. Un numéro suivait.

C'était pas du tout mon truc mais pour faire plaisir j'ai soulevé la jupe , il y avait un collant résille, ouvert devant et derrière J'ai eu un peu de mal à l'enfiler , c'était ma première fois et j'ai mis le corsage avant d'enfiler la jupe qui cachait l'essentiel mais pas plus. Les chaussures était juste à ma taille et j'ai appelé le numéro. Une voix inconnue m'a répondu. J'ai demandé Paul , on me l'a passé.

-Salut la lope t'es en tenue?

J'aime pas mais oui.

-Je te le dis une fois. Ce qui te plais je m'en fiche. Montre toi que je sois sur!

 J'ai fait pivoter la cam du portable vers moi exhibant ma tenue de bas en haut de face et de dos.

-Remonte la jupe plus haut sur les hanches et remontre ton cul et ta cage.

J'ai obéi sentant bizarrement ma tige gonfler dans la cage , la remplissant. J'ai entendu des rires. 

Vous n'êtes pas seul?

-J'ai des potes qui te matent. Jolie la cage rose. Ce soir tu dors mais demain après midi on passe te voir. Tu mettras cette tenue pour nous attendre.

Chez moi?

-Oui. Chez toi. Faudra t'habituer à recevoir des mecs en attendant plus.

Bien je ferais comme vous voulez. 

Il a raccroché sans un mot. Je me suis dessapé préférant dormir nu, ses fringues rangées sur une étagère avec les chaussures. J'ai eu du mal à m'endormir des images de la journée me revenait puis j'ai sombré.

Le matin j'ai déjeuné chez moi puis suis allé faire un tour sur les bords de l'Allier. J'Avais vraiment du mal à l'idée d'être en fille devant d'autres mecs. C'est idiot pour la lope que j'étais mais ça ne passait pas.

J'ai fini par remonter me changer. Le plus dur ce fut les bas résille que j'avais peur de déchirer. J'ai descendu la jupe sur les hanches pour ne pas trop en montrer et curieusement je me suis trouvé excité. Au moment ou j'ai entendu la clé dans la serrure je flippais. Paul est entré et m'a dit d'aller dans la chambre attendre. Et j'ai entendu des voix de mecs , des rires dans le couloir. Paul est entré seul dans la chambre.

-Tu as deviné que les mecs vont te baiser. Eux vont avoir une cagoule et tu ne connaîtras d'eux que leur queue. Toi par contre ils sauront tous en te croisant que t'es une salope après t'avoir sauté. Ils ne viendront pas chez toi mais devront m'appeler avant pour que je les accompagne. On est bien d'accord que t'aimes la queue?

Oui bien sur mais vous me demandez ce que je n'ai jamais fait.

-Et alors. Si t'es gêné j'adore que tu le soit.

C'est le cas Paul.

-Quand ils seront là tu diras monsieur Paul! OK?

Oui d'accord.

Il a ouvert la porte. 

-Qui veux commencer?

Moi je ne voyais que des cagoules et des bites agitées, impatientes de se vider.

-Pas mal pour une lope, jeune et belle gueule Je commence.

C'était un mec assez grand bien gaulé côté sexe qui m'a poussé sur le bord du lit et remonté la jupe sur mes fesses.

-Beau petit cul en plus .

Sans plus hésiter il a planté sa queue dans mon cul me faisant couiner. Il avait mouillé mais ça râpait quand même. Me tenant par les hanches il m'a bourré le cul à grands coups de reins sans s'occuper plus que ça de moi. Il s'est retiré pour me gicler sur les fesses.

-Les mecs vous allez sentir du velours dans son cul. Une vraie femelle. Ma nana elle aime pas mais lui on sent qu'il adore.

Le suivant lui voulait me voir de face et m'a pousse en avant sur le lit. 

-Tourne toi et lève tes cuisses en les écartant. La vache Paul tu nous pas menti il ne peux même pas se branler , juste bon à s'en prendre dans le cul .

Il a été forcé de relever mes cuisses et de se pencher pour être en face mais lui aussi m'a enfilé d'un coup , restant juste ce qu'il faut avant de me baiser à grands coups de bites. Il a été long à jouir mais lui m'a graissé le fond du cul.

Le troisième voulait jouit dans ma bouche et il enfoncé loin dans ma tronche un engin plus que respectable qui m'a limé le gosier avant de jouir sans prévenir de bonnes doses de sperme.

Paul les a raccompagné à la porte et revenu me voir.

-Tu fais la gueule Dominique? C'est pourtant ce que tu veux , de la bite et encore de la bite.

Vu comme ça oui mais je fais pute qui reçois des clients. Et puis ces fringues, j'aime vraiment pas je suis un mec qui aime la queue des mecs. Maintenant ils savent ou j'habite et peuvent me reconnaître eux! Pas moi.

-Allons! Calme toi. T'es une salope avec une bite aussi. Tu ne changeras pas avec ou sans jupe. J'ai bien envie de t'emmener dans mon centre ou j'ai de beaux étalons masculins tenus en laisse et docile, toujours bandé mais sans pouvoir baiser sans autorisation. Ils sont en feu, séparés dans leurs box et les mains attachées au collier pour ne pas se branler.

Et moi je serais quoi là bas?

-Une femelle mâle pour eux. Disponible selon mes envies et ni les tiennes , ni les leurs.

Je commençais à me sentir à l'étroit dans la cage devenue trop petite.

-Je vois que tu es tenté. Mais je conserve l'anonymat du lieu et tu vivras nu là bas . Seul un collier rose te distinguera d'eux avec un collier noir. Un en possède un bicolore, étant mâle ou femelle selon mes envies et ceux de mes invités. Une quinzaine là bas et tu pourras revenir et être vu et reconnu sans honte. Partant?  

Vous avez aussi des soumis actifs?

-Bien sur , ils sont sevrés de sexe volontairement et sont aux ordres comme de très bons étalons bien élevés.

Alors oui je ne veux pas rester chez moi un moment. Ok




J'aime 3
11-02-2023 0 618

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par Manuel

Settings