Dominique

Récit érotique écrit par Manuel le 04-02-2023
Récit érotique lu 1701 fois
Catégorie Sadomazo

J'avais l'habitude de m'installer en terrasse dans cette ville d'eau renommée pour une raison historique. Bien située la terrasse à l'heure de la sortie des bureaux et de la fermeture des commerces se remplissait doucement.

Assis dans un coin je pouvais voir tout le monde. Vichy est assez bourgeois mais dans ce bar, les convenances s'effaçaient dans un laisser aller qui me plaisait. Je ne cherchais pas spécialement le mec mais bon si j'en trouvait un qui correspondait à mes goûts pourquoi ne pas essayer au moins un soir.

J'avais commencé tout gamin à jouer avec mon sexe. Au début je l'attachais et le tirais vers l'avant puis j'ai utilisé des anneaux et des caoutchoucs pour serrer soit mes couilles soit l'ensemble et j'ai découvert les sites spécialisés et là ma vie a basculé. 

Je portais régulièrement par jeu pervers une cage avec une sonde urétrale qui m'empêchait de bander car bien ajustée mais pas de baver en voyant de jolies choses.

Mon corps était entièrement épilé sauf la tête et je portais une chaînette avec un minuscule cadenas visible entre mon col de chemise ouvert. Je m'entretenais en salle et faisait de l'aviron dans un club sur l'Allier. Mes vingt cinq ans paraissait vingt et j'aimais les rencontres qui souvent m'arrivaient sans prévenir.

Un après midi vers 18heures à peu près assis en terrasse un mec seul cherchait une place sur la terrasse bondée. Deux sièges étaient vides à ma table et je lui ai fait signe. On s'est serré la main. J'ai gardé un moment de trop peut être sa main dans la mienne et je l'ai vu m'inspecter sans discrétion.

-Marrant ton collier. Tu es si attaché à ta femme?

Je ne suis pas marié.

-Ah , adepte des liens?

J'ai eu un sourire. Assez oui.

-Je n'ai jamais été vers cette voie mais pourquoi pas. C'est surement amusant pour les deux. Moi en fait c'est plutôt les filles que j'aime attacher.

-Je n'ai rien contre les filles si elles aiment aussi jouer à ce que j'aime.

Il sirotait son apéritif en me détaillant un peu mieux. Lui devait avoir la trentaine et de teinte pas noire mais un peu de sans mêlé surement. 

-Tu fais quoi ce soir?

Pour le moment je n'ai rien de prévu.

-Moi si. Une fille va venir se faire baiser et plutôt plus que peu. Une belle cochonne qui en redemande, adepte de tout ce qui est vicieux. Tu devrais l'intéresser.

A toi de voir. Je m'appelle Dominique au fait.

-Moi c'est Paul et elle Erica, allemande d'origine et pleine de fantasmes inavoués. Trois trous à enfiler je crois que je vais demander de l'aide à un pote. Si tu es comme elle , un adepte des beaux morceaux tu seras gâté.

Je n'ai jamais choisi, mais je ne dis pas non.

Il a sorti son portable pour taper un SMS . Il a eu une réponse immédiate surement car il a souri.

-Il est avec un ami mais pas de problèmes. Ils sont disponibles. La donne change. Trois queues pour trois trous. C'est équitable.

Si leur sexe est à la dimension de la réputation de leur couleur on va morfler.

-Surement, ça te gêne?

Je ne pense pas.

-Tu as quoi dans le pantalon? Libre 16*5 mais en ce moment j'ai une cage qui réduit considérablement la taille et me compresse. Elle a aussi une sonde et j'ai mis de la gaze pour ne pas tacher mon pantalon.

-Sympa ton truc! Donc tu peux jouir mais pas bander.

Si mais ça fait très mal. Je bute au fond de la cage et même si j'aime la sensation c'est douloureux.

-Bon on va voir ça si t'es près.

Je passe chez moi prendre des trucs et je te rejoins?

-Non je t'accompagne. Si t'es un bon coup je saurais où te trouver.

J'espère que tu as du souffle je n'ai pas accès à l'ascenseur et je vis tout en haut d'un immeuble donnant sur le parc.

 -Ne t'inquiètes pas pour ça. En partant le serveur m'a fait un clin d'oeil. Habitué à mes frasques amoureuses.  

Chez moi, j'avais en fait réuni trois studios, faisant ainsi un petit appartement. 

Sers toi un café avec la machine je prends une douche.

-Ok je le fais couler mais je veux voir ce que tu portes alors , à poil!

Je n'étais pas gêné pour ça et il a vite constaté que je n'avais pas un poil et que je portais bien une courte cage, bloquée au bout par un tube creux enfoncé dans ma queue. Sa main a soupesé mes couilles.

-Pas petites! T'es parfait. 

 J'étais sous l'eau, me lavant rapidement et avec la canule me lavant aussi les intestins. avant de me sécher et aller dans la chambre mettre mes accessoires dans un sac. Il a bien vu ce que je possédais mais sans commenter.

Une fois passé une chemisette et un pantalon léger et la ceinture avec mes tennis j'étais paré. Ok maintenant je te suis. On est redescendu puis retourné pratiquement jusqu'aux sources du côté des anciens thermes ou sa voiture était garée.

-Monte on va de l'autre côté de l'Allier à Cusset. Voiture assez classe, modèle connu mais haut de gamme.

 On a roulé passant le pont et longeant l'hippodrome ou il a tourné dans une allée privée.

-Regarde sur le perron . Erica nous a vu arriver et elle est chaude , je parie qu'elle n'a rien sous sa robe de cochonne.

Il s'est garé et une fois sortis il est allé vers elle et en lui roulant une pelle sa main a soulevé sa robe montrant son sexe épilé comme le mien.

-Gagné. J'avais parié que t'étais nue sous ta robe. Lui c'est Dominique genre indéfini entre lope et maso comme toi . Allons au salon tu retireras ta robe et lui ses fringues.

On s'observait mutuellement . Pour elle rien ne cachait son corps et ses seins étaient petits. Pour moi qui n'était pas habitué à la présence d'une fille je n'ai pas réagi mon sexe ne s'est nullement dressé glorieusement, retenu dans sa cage. Sans complexe elle a palpé la cage.

-C'est pas toi qui me fera mal!

Paul a ri.

-Non pas vraiment mais j'ai deux potes qui viennent , des blacks que j'ai déjà vu à l'oeuvre et vous allez gueuler sous nos queues.

Lui aussi s'était mis à l'aise en boxer mi tendu. Je devinais la tige qui remplissait le tissus et j'en ai frémi.

-Ah je crois que les voilà sortons les rejoindre dans l'annexe du garage.

Un 4X4 s'est garé et deux blacks sont sortis visiblement près à utiliser ce que la nature leur avait donné. Ils ont serré la main de Paul qui lui nous a poussé par les fesses dans l'annexe.

-Vous n'avez pas besoin de savoir leurs noms ils baisent tout les trous et c'est ce qui compte pour vous. 

D'une poutre une barre était fixée au centre avec deux anneaux aux bouts.

-Dominique à toi l'honneur. Mets tes bracelets et lève les bras.

Je matais en douce les blacks et ce qui sortait des boxers descendus était rare pour moi. J'allais en prendre à avoir mal au cul un moment. La barre pas très haute laissait mes bras écartés mais me laissant les fesses à la hauteur. Le premier derrière moi a léché mes fesses , enfonçant la langue assez loin et bavant bien.

Il n'a pas tardé à se redresser et à passer sa longue tige le long de la raie de mes fesses, agaçant ma rondelle en se frottant dans sa salive. J'ai poussé un cri quand il a poussé dans le trou, ouvrant le passage à son gland.

Face à moi Erica ,cuisses largement ouvertes se faisait ramoner la chatte, la queue du black, faites plus pour détruire que pour faire apprécier. Elle gémissait doucement. Il l'a retourné montrant ses fesses à Paul qui n'attendait que ça pour enfiler sa bite dans le petit trou de la fille. Je voyais les fesses de Paul s'agiter face à moi. Ses couilles frappaient le cul de la nana violemment.

Moi je gueulais la queue du mec ouvrant mon cul pourtant bien dilatable encore plus que jamais. En plus il allait loin en moi butant au fond de lon gros intestin. Je gueulais de douleur mais aussi de plaisir. 

Quand son pote a fini dans la chatte d'Erica il m'a mis la queue sur les lèvres.

-Suce moi je sors de sa chatte ça te changera de goût.

Heureusement lui n'a pas utilisé la longueur de son membre, me laissant téter et lécher sa queue. Tous deux sont partis après nous avoir démonté chatte et cul. Paul avait joui dans le cul d'Erica qui libérée est venue vers moi les yeux brillants. 

 




J'aime 3
04-02-2023 5 1701

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par Manuel

Settings