hummmmm agréable sans aucun doute

Récit érotique écrit par polopt le 24-07-2012
Récit érotique lu 13411 fois
Catégorie Inceste

Mon frère et moi sommes allés hier soir au cinéma. Il n'y avait pas grand monde dans la salle et nous nous sommes installés au fond les yeux rivés vers le grand écran. J'étais en jupe courte et j'avais posé ma veste sur mes genous. Mon frère avait posé son blouson sur son jean. Je crois que vous avez deviné ce qui allait se passer... Mon charmant petit frère a tout d'un coup passé sa main sous ma veste et touché ma jupe. Là j'étais gênée car c'était la première fois en dehors de chez nous que nous osions ce geste; qui sait quelqu'un aurait pu nous connaître et voir... ce geste interdit entre frère et soeur. Je l'ai alors repoussé doucement en m'assurant que personne ne nous avait vu. Heureusement notre rangée était vide il y avait juste une femme seule un peu plus loin et grâce à quelques images claires j'ai vu que je ne la connaissais pas. Bien entendu il est revenu à la charge et sa main s'est posée sur ma cuisse et est descendue sur ma peau. Là j'ai senti une légère pression et puis quelques caresses très doucement, insoupconnable si on nous avait vu. Hummmm j'ai adoré il m'a ainsi caressé la cuisse longtemps et puis il a un peu forcé le passage pour passer enter mes cuisses. Délicatement j'ai écarté un peu les jambes et il a pu passer sa main et me prodiguer d'infinies caresses sur la peau. En tant que femme c'est insoutenable et l'excitation ne tarde pas à apparaître. Il a alors essayé de remonter plus haut mais la jupe bloquait le passage. Feignant de me redresser j'ai remonté un peu ma jupe tout en prenant soin de replacer ma veste sur moi. Je ne fus pas longue à sentir un doigt remonter délicatement et toucher ma peau juste en dessous de ma petite culotte de coton... J'ai senti son index se poser sur ma fente doucement et appuyer sur mes lèvres en faisant de lent va et vient sur le tissus... inutile de vous dire que j'étais déjà à cent lieues du film... il a continué en tournant sur le clito au toujours au travers du tissus ce qui n'était pas pour me déplaire car le frottement du coton m'excitait. je me suis rapidement mise à mouiller et j'imaginais ma petite culotte déjà quelque peu tachée mais surtout les doigts bientôt humides de celui qui continuait à me procurer une si agréable sensation. Cela a duré ainsi de très longues minutes, j'étais trempée et puis le plaisir est arrivé alors j'ai emprisonné entre mes cuisses cette main qui m'avait apportée un si grand plaisir en serrant de toutes mes forces. J'ai mis plusieurs minutes à reprendre mes esprits, mon frère a oté sa main et j'ai redescendu doucement ma jupe doucement et remis ma veste comme si rien ne s'était passé. J'ai alors passé ma main sur son intimité tout en me demandant comment il pouvait tenir une si belle érection emprisonnée dans un jean sans que cela ne lui fasse mal ! Nous avons alors inversé les rôles, il a déboutonné son jean et descendu la fermeture libérant ainsi sa verge uniquement masquée par son blouson. Apres avoir à nouveau regardé discrètement à droite et à gauche ma main est venue la toucher. C'était fin, dur et très doux. Alors je me suis mis à la caresser délicatement, apparamment cela avait l'air de lui faire un bien fou ! Il s'est calé en se détendant au fond du siège et j'ai joué avec le gland en le décalotant très longtemps. Je m'amusais à garder la main dessus sans bouger et à la sentir redevenir moins tendue et puis je recommençais en adorant sentir la transformation après quelques secondes. Petit à petit le blouson est descendu et ni lui ni moi n'avons prêté attention à ce léger détail excepté la brave dame assise à l'autre bout et qui regardait ma main s'affairer sur ce sexe tendu ! Nos regards se sont croisés une seconde et j'ai vu qu'elle souriait. Je pensais que j'allais immédiatement arrêter mais finalement j'ai remis le blouson et je me suis surprise à continuer en ressentant une chaleur au fond de moi. Quelle idée d'avoir un blouson en matière synthétique franchement ça glisse alors oui elle a pu à nouveau mater et j'ai vu qu'elle s'était bien calée de façon à pouvoir nous regarder. j'ai continué à caresser mon frère doucement il adorait ça et il avait une belle érection. Au bout d'un long moment je l'ai vu se contracter alors j'ai emprisonné son gland dans ma main et j'ai senti ce liquide chaud. Juste le temps de prendre un kleenex et je voyais le gland de mon petit frère hyper sensible et doux . Je l'ai nettoyé rapidement et la femme a croisé mon regard en souriant. Il s'est rajusté et puis nous nous sommes calés dans nos sièges respectifs fourbus mais heureux. La fin du film est arrivée, volontairement j'ai attendu que notre spectatrice soit partie avant de quitter la salle et nous sommes rentrés. Par contre pour le film, désolé je ne peux pas vous dire s'il était bien ou pas ! Jamais je n'aurais pensé caresser mon frère en public et me faire caresser de la même façon. Nous avons recommencé arrivés à la maison et j'avoue que j'en avais très très envie... mais cela fera partie d'un autre récit.

J'aime 9
24-07-2012 0 13411

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par polopt

Settings