Ma première expérience échangiste

Récit érotique écrit par mazaudier le 08-09-2023
Récit érotique lu 2395 fois
Catégorie Partouzes-Orgies

C’est au gré d’une conversation entre amis, qu’un couple nous a invité à une soirée libertine en club. Trois ou quatre couples sérieux était conviée à cette soirée échangiste. Déjà, mon mari n’était pas trop enthousiasmé. Malgré tout, après quelques règles mises entre nous, il avait fini par accepter.

Lors d’une soirée informelle, la discussion nous a ainsi permis d’en apprendre un peu plus sur cet univers coquin encore inconnu pour moi, et pour mon copain.

Marc, intrigués et conscients qu’une expérience de ce type pourrait redonner un peu de piment à notre vie sexuelle, ou la détruire, nous avons décidé quelques semaines plus tard de passer le cap et de franchir la porter d’un club échangiste de notre région.

Je vous livre ici le récit de ma première expérience échangiste, qui s’est avérée bien plus coquine que je ne l’aurai imaginé !

Avant de participer à cette soirée libertine que nous avions trouvée par l’intermédiaire d’amis, nous nous sommes bien renseignés sur les codes et les règles d’une soirée libertine, à suivre dans ce type de lieu. Si le comportement à adopter ne pose aucun souci, on a décidé de soigner notre tenue !

Marc a donc passé sa plus jolie veste de costume gris anthracite sur une chemise blanche à rayure rose, et un jean élégant. Chaussures de ville aux pieds et caleçon en soie sous le pantalon, il était superbe !

De mon côté, j’aime me mettre en valeur et être désirée. C’est l’une des raisons qui m’ont fait m’intéresser au libertinage, je dois l’admettre. Je me suis maquillée élégamment et légèrement, pour ne pas être vulgaire, et j’ai opté pour un bel ensemble de lingerie rouge en dentelle, string et soutien-gorge, par-dessus lequel j’ai mis une jupe noire mi-cuisse et un chemisier blanc transparent. Au pied, des talons noir pour galber mes mollets.

Une fois habillés tous deux, avons eu la même réaction. « Nous y voici ».

Le stress a commencé à monter et c’est à ce moment que les questions se bousculent, faut-il y aller ? Comment cela va-t-il se passer .. ? Et si… ?

Mais nous ne sommes pas du genre à nous dégonfler et nous voici donc partis pour cette première expérience échangiste !

Après avoir garé la voiture et été accueillis par le très courtois gérant, on nous a fait une brève présentation des lieux et des règles de conduite, avant d’être lâché dans l’établissement.

L’ambiance feutrée rend l’atmosphère coquine et on ne tarde pas à croiser d’autres couples qui nous sourient, quelques hommes seuls qui me dévisagent, une magnifique blonde est également en train de danser sur la piste, en talon haut et porte jarretelles visible. On observe, sirotant un verre dans un coin, et Marc se prend déjà au jeu en me caressant les fesses sous la jupe.

J’avoue que le fait de me sentir observée et désirée m’excite tout particulièrement ! On ne tarde pas à être rejoint par un couple de notre âge, qui s’embrassait non loin de là. L’homme, charmant, nous salue et sa compagne en fait de même, avant qu’une petite conversation débute. Le feeling passe rapidement, on se détend, avant de s’installer dans une petite alcôve privée.

Tout se fait très naturellement, bien plus que je ne l’aurai pensé, et quand Sylvie, la jeune femme commence à caresser la cuisse de Marc, j’éprouve un sentiment étrange de jalousie et de curiosité. La main de l’homme, Samy, se glisse très doucement sous ma jupe, et je me laisse faire. Peu à peu, je sens grimper une excitation nouvelle que je n’ai jamais connue auparavant. Je me laisse aller, en regardant mon copain faire de même et embrasser Sylvie.

Très vite, les chemises s’entrouvrent, les caresses se font plus pressantes et Sylvie et moi nous retrouvons en sous-vêtements, chacune dans les bras d’un homme qui n’est pas le nôtre. Je guette la réaction de Marc qui me sourit quand il croise mon regard, ce qui me détend. Sylvie, très entreprenante, fait glisser le caleçon de mon copain, qui bande fort, et Samy attend que je fasse de même, ce que je ne tarde pas à faire.

Quand Sylvie s’est mise à genoux pour faire une fellation à Marc, je l’ai imitée, sans même éprouver la moindre gêne ou la moindre appréhension.

Je ne suis pas d’un naturel timide, mais je n’aurai jamais imaginé pouvoir faire ça avec une telle aisance !

Après quelques minutes à sucer le partenaire de l’autre, on s’est naturellement rejoint, et on a commencé à se caresser mutuellement, Sylvie et moi. Les yeux de Marc brûlaient de désir et j’ai senti que Samy commençait lui aussi éprouver une grande excitation en voyant mes doigts pénétrer la chatte de son amie. Je l’ai donc laissé passer ses mains le long de mon corps, puis caresser mon entrejambe, alors que mes seins frémissaient sous les coups de langue de la jeune femme. Je me suis alors installée sur le sofa aux côtés de Sylvie, qui a aussitôt écarté les jambes. Marc m’a jeté un coup d’œil, et il a eu mon accord d’un signe de tête. Je l’ai vu la pénétrer, avec délicatesse, alors qu’elle gémissait en rythme. Samy a commencé à me faire un délicieux cunnilingus qui m’a fait trembler de plaisir, avant à son tour de glisser sa queue en moi.

Soudain, un autre couple d’un certain âge se mélangea à nous. Le femme, sublime, avec un corps de rêve, et l’homme, très séduisant, avec une certaine virilité.

J’étais à ce moment là, entrain de chevaucher Samy sur la moquette. J’offrais, tout à fait impudique, ma croupe cambrée, lançais à Marc de venir me prendre au petit. Mais il ne fut pas assez prompt, et c’est le « Monsieur » d’un certain âge qui profita de l’aubaine, me sodomisant devant les yeux ébahis de mon copain. Cette énorme queue qui m’avait toujours fait défaut, était en train de corrompre la jeune femme que j’étais.

Quelle drôle de sensation que de faire prendre par deux hommes, alors que le sien est spectateur, à quelques centimètres. Il faut être honnête, c’est terriblement excitant ! Les va et vient se font fait plus vigoureux, à mesure que les minutes passaient, et Sylvie semblait apprécier le fait de me faire prendre dans toutes les positions, dans deux trous différents.

Moi, je n’étais plus moi, m’en tenais à la jouissance que ces deux amants me faisait subir. Je ne pus retenir l’orgasme qui fit trembler les murs de l’alcôve, tandis que d’un geste calculé, l’inconnu enfonça sa bite dans ma bouche, et s’y vida les couilles.

La jouissance de l’inconnu fut fulgurante, et satisfaites, mais essoufflées, je fus recueillie par les bras de Sylvie, tandis que Samy emmenait Marc au bar.

Pendant ce temps, l’homme d’un certain âge, me prenait en levrette sur le tapis rouge de l’alcôve, entourés de voyeurs attirés par mes cris de plaisir. Eux aussi voulait leur part. C’est ainsi qu’ils cochèrent toutes les cases menant au plaisir.

Je n’en finissait pas de jouir, et les orgasmes puissant se succédaient.

On a fini sur un sulfureux baiser, le temps que nos compagnons respectifs nous rejoignent. Je sentais Marc très déçu, tandis que la compagne de mon partenaire avait l’air satisfaite. La tension est alors retombée, et l’ambiance en a pris un coup.

Alors que je craignais que ce soit très bizarre de parler après avoir fait l’amour, ça n’a pas été le cas!

On a conversé un peu, Marc et moi, puis nos camarades de jeux libertins, nous ont signalé qu’il était temps de se quitter. On a tout de même échangé nos contacts, car il semble que l’expérience, qui n’était pas leur première, les ait satisfait.

Pour nous, après cette intense première fois, il était également l’heure de rentrer. On s’est douché, puis avons arpenté brièvement les couloirs de ce club, plus par curiosité que par réelle envie de jouer à nouveau, avant de sortir en remerciant le patron. A la prochaine, j’espère, nous a t-il dit.

Sur la route du retour et surtout une fois arrivé chez nous, l’excitation a laissé place aux questionnements. Tour à tour, de nombreuses questions sont tombées, sur le fait de m’être offerte sans retenue, sur les sensations, le ressenti, le fait de voir l’autre coucher avec un inconnu… mais quel plaisir de se rendre compte que Marc et moi sommes encore sur la même longueur d’onde.

Pour tous les deux, le plaisir était présent et cette première expérience échangiste a été une réussite. Toutefois, on est vite tombé d‘accord sur une chose. on ne fera pas du libertinage notre mode de vie, et encore moins pour des vacances libertines. En effet, ce type de plaisir mérite de rester ponctuel, sous peine de ne plus trouver de plaisir dans le sexe de couple.

On verra donc si notre prochaine expérience échangiste est si bonne ! Quoi qu’il en soit, cette première fois a été une réussite, grâce à une bonne préparation mentale et à une ouverture d’esprit nécessaire dans le couple. Mais si je devais me permettre un conseil, ce serait celui-ci : Foncez ! Il faut le faire au moins une fois dans une vie !















.

.



J'aime 2
08-09-2023 0 2395

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings