Récits d'une soirée échangiste

Récit érotique écrit par mazaudier le 15-02-2024
Récit érotique lu 709 fois
Catégorie Partouzes-Orgies

Notre première soirée échangiste était sur le point de commencer. Eric et Céline allaient bientôt arrivés. L'excitation montait au fur et à mesure que les minutes filaient et nous étions en train de faire les derniers préparatifs de notre soirée échangiste privée. Mike avait mis la bouteille de champagne au frais et moi je m'étais occupée de placer quelques bougies odorantes çà et là pour rendre encore un peu plus douillet et parfumé notre nid d'amour.

Mon mari était stressé, car il sait comme je me donne, quand je me donne. C’est vrai que quand je m’offre, c’est sans concession, et peut aller très loin dans une relation. Je le rassurais, lui dit que tout allait bien se passer.

Nous tenions absolument à ce que cette première soirée échangiste soit placée sous le signe de la volupté. C'est notamment la raison qui nous a incité à organiser la soirée échangiste chez nous. Cela était primordial, car comme tout débutant, nous étions un peu stressés à l'idée d'expérimenter l'échangisme. Et comme nous ne connaissions Eric et Louise qu'au travers des messages échangés sur un site de rencontres, nous avions besoin de nous mettre dans les meilleures conditions possibles pour que cette occasion se déroule dans un cadre où nous nous sentons à l'aise.

L'interphone sonna. Nos invités étaient là. Nous les avons accueillis une coupe de champagne à la main. Une ambiance sympathique et joviale s'installa très rapidement et nous avons senti tout de suite une certaine affinité se développer entre nous. Cette affinité était également sexuelle. Ce qui je pense est décisif pour passer une bonne soirée échangiste.

La taille et le charisme naturel d'Eric m'avait plu dès son entrée dans notre appartement. Ses cheveux « poivre et sel » ses quelques poils dépassant de sa chemise et son sourire m'ont tout de suite donnée l'envie de le connaître plus intimement. Le constat était le même pour Mike qui semblait trouver Céline vraiment très sexy. Il faut dire qu'avec un mec comme elle a, elle ne pouvait être autre chose que canon ! Grande, blonde, les lèvres pulpeuses et le regard de braise. Ça fait un peu cliché, mais c'est vraiment une jolie femme, très bien conservée pour quarante deux ans.

Les premières minutes ont été marquées par une grande insouciance dans nos discussions. Ce que je craignais qu'il se passe ne se produisit pas. En effet, j'avais un peu peur d'aborder le sujet de ce qu'il allait se passer lors de notre soirée échangiste. Mais non. Nous avons fait connaissance sans parler de sexe. Les choses se déroulaient tout à fait normalement, comme quand on fait une sortie avec un vieux couple d'amis. Ce serait pourtant mentir que de dire qu'il n'y avait pas de tensions sexuelles dans le salon.

Eric me lançait régulièrement de longs et perçants regards. Ses yeux trahissaient son désir qui grimpait. Mes pupilles devaient être aussi grandes que les siennes car je sentais en moi le désir prendre le dessus. De son côté, Mike semblait très intéressé par Céline, qui lui rendait la pareille au travers de sourires coquins.

J’étais donc seule sur le canapé avec Eric.

L'album que nous écoutions était fini. Mike décida alors de rendre l'atmosphère un peu plus décontractée encore et il lança un de nos CD préférés. Un des CD qui accompagne souvent nos soirées coquines passées tous les deux. « Sex'n'Jazz » de Gare du Nord. Eric et Céline semblaient à leur aise. Céline lâcha sensuellement ses cheveux blonds et ondulés. Puis elle nous pria de l'excuser, elle cherchait la salle de bain.

C'est Mike qui lui montra le chemin. J'étais donc seule sur le canapé avec Eric. Dans un mouvement délicat, il se rapprocha de moi et me passa la main sur la tempe m'attirant doucement vers lui. Puis il me souffla un mot à l'oreille. Il me trouvait sensuelle. J'étais un peu gênée mais j'aimais ça. L'excitation me faisait trembler et je n'ai pas su trouver de réplique aussi sensuelle que la sienne pour lui dire que lui aussi me donnait envie.

Mike et Céline étaient absents depuis quelques minutes déjà, mais je n'y prêtais pas plus d'attention que cela. Je buvais les douces paroles de l'amant que j'allais bientôt découvrir. Un frisson m'a parcouru le corps tout entier lorsqu'il m'embrassa dans le cou. Ce moment fût interrompu par l'arrivée de nos partenaires respectifs. Ils riaient tous les deux. Le champagne et l'excitation faisaient leur effet.

Céline était déjà plus dénudée qu'elle ne l'était jusqu'ici. Elle avait fait tomber son petit gilet qui dissimulait un décolleté que beaucoup de femmes envieraient. Je voyais que Mike était intéressé. Très intéressé, même. Mais cela ne me faisait pas de mal. Au contraire, j'étais heureuse de voir que mon homme puisse toujours apprécier les belles choses. Et de toute façon, nous voulions l'un autant que l'autre tester l’échangisme. On avait mis les choses au clair avant et nous n'aurions jamais pris la décision de prendre rendez-vous sur un site de rencontres échangistes si nous le désirions pas vraiment. Tout comme je n'aurais pas mis sur papier cette histoire coquine, si nous n'étions pas tous d'accords.

La lumière des bougies nous éclairait et la musique flottait dans l'air. Les couples s'étaient formés. Mike était avec Céline, et moi avec Eric. Nous nous embrassions délicieusement. C'était bizarre. Mais ce n'était pas mauvais. J'avoue que je jetais régulièrement des regards furtifs en direction de mon mari.

Lui aussi me faisait des clins d'œil par-ci, par-là.

Même si j'ai une certaine expérience sexuelle, je ne savais pas vraiment quoi faire. Eric me facilita les choses, en glissant du canapé avec l'intention de me faire un

« cunni ». J'avais toujours ma robe sur moi. Il ne me déshabilla pas, mais fit glisser délicatement ma petite culotte. Puis il m'embrassa dans l'entrejambe. J'étais aux anges. J'étais tellement excitée et concentrée que j'avais presque oublié qu'à côté mon mari était en train de se faire sucer par une autre. Sans faire offense à mon chéri, les caresses d'Eric étaient divines. Il avait un don pour cela.

Une langue de soie, et des doigts de fée.

Je ne pouvais pas rester là sans rendre la pareille. C'était à mon tour de m'agenouiller. Je lui enfilais une capote fruitée et je mis donc tout mon cœur à le sucer. De leur côté, les deux autres étaient déjà passés aux choses sérieuses.

Je n'avais pas besoin de regarder dans leur direction. Leurs respirations et les petits cris de jouissance de Céline me laissaient imaginer la scène. J'ai changé le préservatif de mon amant, puis je me suis assise sur lui. Il me tenait les fesses avec ses mains délicates et puissantes. J'étais encore en robe, donc je la fis passer au-dessus de ma tête. Il retira mon soutien-gorge et m'embrassa les seins pendant que je le chevauchai de plus en plus rapidement.

Puis il se leva, me portant dans ses bras musclés, comme jamais un autre homme ne m'avais prise. J'étais proche d'atteindre l'orgasme. Je lui ai alors mordillé l'oreille et lui ai demandé de me prendre en levrette. Dans cette position, je pouvais non seulement prendre mon pied, mais également voir comme nos partenaires se débrouillaient. Mike était assis sur le canapé et Céline était assise sur lui, mais à l'envers. Elle ondulait comme une sirène. Elle était magnifique.

Elle se mit elle aussi à genoux. Nous nous faisions face. Nous étions proche l'une de l'autre. Elle m'embrassa avec passion pendant que nos hommes respectifs nous pénétraient avec plus de vigueur encore. Nous avions toutes deux atteints l'orgasme et nos hommes ne pouvaient plus en être bien loin non plus. L'un comme l'autre retira sa capote et ils nous éjaculèrent en plein visage.

C'était ma première éjaculation faciale.

Mais Mike est un affamé du sexe, increvable amant, et veut poursuivre. On roule sur la moquette, enlacés, lèvres soudées. Il me prend dans toutes les positions, par tout les trous, même ce qui, jusqu’ici sont restés inviolés. C’est au bout du troisième orgasme, que je m’aperçut que mon mari et Céline assiste à la scène en spectateur. Avoir la tête de mon mari, je devine qu’il n’a pas dû apprécier les faveurs que j’avais accordés à Mike, et auxquelles lui n’a jamais eu droit.

Après la douche, nous avons continué nos discussions et nous nous sommes donné rendez-vous chez eux pour une nouvelle expérience, qui me permettra peut-être d'écrire une nouvelle histoire coquine pour ce blog échangiste qui me donne l'opportunité de m'exprimer.











J'aime 4
15-02-2024 0 709

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par mazaudier

Settings