Le cocu magnifique

Récit érotique écrit par cerebrox le 14-07-2014
Récit érotique lu 14422 fois
Catégorie Infidélité

Ma femme ne rentre pas, ce soir. Nous en avons convenu ainsi elle et moi. Elle passera la nuit à l'hôtel avec son amant, un grand black hyper-membré rencontré en boîte de nuit la semaine dernière avec lequel elle a flirté en ma présence, une bonne partie de la nuit. Je bandais en les regardant danser sur la piste, se frotter, se caresser lascivement puis s'embrasser à pleine bouche. ça me faisait, comme toutes les fois où Sylvia me trompe ouvertement, un incroyable effet ! J'aime la voir avec un autre à la condition qu'il soit bon amant et très outillé ou sacrément pervers et âgé. Je ne la trouve jamais plus désirable que lorsqu'elle donne des coups de canif vicieux à notre contrat de mariage. De cette façon, je peux donner aussi, par identification, libre cours à mes pulsions homosexuelles. Jocelyn ne s'était pas contenté, ce nuit-là, de tripoter et de rouler des grosses gamelles à mon épouse à la table où nous étions assis. Il l'avait également entraînée dans les toilettes publiques pour se faire sucer. Je me doutais bien que les choses ne pouvaient finir autrement. L'intermède avait duré un bon quart d'heure avant que je puisse les voir réapparaître se tenant par la main. J'avais beaucoup bu en imaginant la scène qui me faisait triquer à mort. Très excitée, je sais combien Sylvia peut se conduire en véritable salope et je n'apprécie rien tant que de la voir ou de la savoir dans cet état. Un mot rapidement glissé à l'oreille de sa part m'apprit tout ce que je supposais de sa conduite honteuse aux chiottes. Ce n'est qu'une fois rentrés à la maison qu'elle m'en livra tous les détails pendant que nous fîmes l'amour. Je voulais tout entendre. Elle me raconta, encore très émue, avoir été longuement branlée par Jocelyn qui la fit jouir pendant qu'elle peinait à emboucher un gland énorme , suintant et tentait de gober des testicules deux fois plus grosses que les miennes. L'ardeur amoureuse avait été telle que ma femme l'avait tété sans capote_elle en a toujours dans son sac à main, pourtant !_ Cette révélation manqua de me faire juter instantanément: Sylvia avait avalé son foutre copieux sans renâcler, une crème de couilles black déglutie en plusieurs gorgées. Je me jetai sur ses lèvres pour embrasser fougueusement ces muqueuses humides, sucer cette bonne langue qui venait de pomper le très gros chibre d'un inconnu, sans vergogne, jusqu'à complète satisfaction et soulagement du beau mâle tendu à la peau couleur d'ébène. Ce fut le coup de foudre entre eux deux et mon épouse m'avoue maintenant attendre avec impatience le moment où Jocelyn pourra enfin la sauter. Elle lui a laissé son numéro de portable et il l'a appelée sans tarder. Elle lui a fixé un rendez-vous sur le parking d'une célèbre chaîne d'hôtels. Hôtel situé à quelques pâtés de maisons de chez nous. Sylvia se prépare, se fait belle pour cette première coucherie. Cela fait bientôt plus de six mois qu'elle ne s'est pas tapée un nouveau mec. ça lui fout un peu le trac. Elle me dit être un peu nerveuse. Après tout, elle ne sait rien sur Jocelyn à part le fait qu'il embrasse bien et qu'il a un zob hors norme dont elle escompte bien largement profiter. Epilée de près, maquillée, parfumée, elle est habillée d'une robe sexy, d'un porte-jarretelles noir et d'une petite culotte transparente. Elle est à croquer avec ses escarpins vernis. Il y a, chez elle, ce mélange raffiné de bourgeoise mondaine et de pute à blacks que j'adore ! Elle a quitté la maison vers 21 heures. Je l'ai priée de ramener quelques photos de sa nuit. Elle a vérifier l'état de la batterie de son portable avant de me souhaiter une bonne nuit. Je l'assure de ne pas beaucoup dormir et de penser très fort à elle. J'ai déjà hâte d'être à demain. Dernière recommandation d'importance avant le grand saut: Sylvia doit me revenir sans avoir pris la moindre douche. Je m'occuperai de sa toilette intime dès qu'elle sera rentrée fatiguée mais heureuse et comblée.

J'aime 13
14-07-2014 0 14422

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Rencontre avec mon chéri

...

14-12-2022 5 0 429

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par cerebrox

Settings