Loulou 8

Récit érotique écrit par Manuel le 08-01-2023
Récit érotique lu 70 fois
Catégorie Sadomazo

Bah ça viendra. Avant de manger tu vas te baigner mais je vais te mettre le plug. J’aimerais le voir quand tu plonges. Va le chercher et penche-toi que je l’installe. Bave dessus avant. Voilà, va te baigner. Il a plongé cuisses ouvertes pour bien montrer le plug et pour me faire plaisir. Dans l’eau transparente de la piscine il a fait la brasse en partant montrant ses petite fesses fermes avec le plug et revenant en crawl.

-Elle est super bonne. Tu viens ?

Uniquement si tu t’occupes de mon gouvernail. J’étais raide de le voir et assez fier de ses aptitudes à la soumission. J’ai plongé aussi le rejoignant rapidement. Viens vers les marches. Là je me suis assis le sexe sortait à peine de l’eau. Cuisses ouvertes j’ai vu ses yeux gourmands et sans quitter mon regard sa bouche s’est refermée sur mon gland je n’ai plus eu qu’à lui imposer un rythme lent, pas pressé de jouir, uniquement pour notre plaisir commun. L’eau était si claire que je voyais ses fesses émerger, le plug noir ressortait sur sa peau blanche et lisse.

Ne te branle pas, frotte-toi à la marche. Elle est granuleuse pour ne pas glisser en montant. Ne pense qu’au plaisir que tu donnes et au tien d’avoir ma queue dans la bouche.

Je me suis dégagé avant de jouir et on est remonté s’assoir autour de la table pour nous restaurer. Lui comme moi raide d’envie maitrisée.

Tu l’auras autant que je voudrais dans n’importe quel orifice mais pas toujours le jus qui va avec. Tu vas devoir apprendre l’orgasme ruiné. Ce soir il y a une soirée spéciale gay dans la boîte locale. Je vais y aller avec toi. Tu n’aimeras pas tout mais moi je vais rire ! Il doit y avoir de beaux bretons qui ont besoin de se soulager et un chien doit faire plaisir à son maître.

En attendant j’ai trouvé un sexe shop dans la grosse ville la plus près. On va y faire un tour cette après-midi. Pas de gros frais j’ai ce qu’il faut à la maison mais quelques choses un peu marrantes.

-Je peux savoir maître ?

Dépend de ce que je trouve. Attache le collier de chat autour de la queue et du sac ne laissant les grelots en dessous. Serre bien. Marche un peu. Ok c’est bon je les entends. Maintenant donne moi le short aux jambes larges que je découpe le slip intérieur.

Voilà. Enfile-le, bas sur les hanches.

-J’ai l’impression d’être nu sous la ceinture !

C’est bien en plus on t’entend marcher. Un polo par-dessus. Ajusté qu’on voie les pointes des tétons. Parfait, tes tennis pas serrées et attends-moi.

J’ai mis un jean ajusté et un simple blouson ouvert laissant voir mon torse.

Aller en route. Ce n’est pas loin. La route même sinueuse donnait sur de beaux paysages et je n’ai pu m’empêcher de klaxonner quand je voyais de jeunes crevettes en âge de consommation. Avec l’adresse entrée dans le GPS de la voiture on est assez vite arrivé. Garé pas très loin je le regardais marcher. Ses petites fesses rondes auraient damné un saint et je n’en étais pas un. J’avais pris sa carte d’identité et c’est avec plaisir que je l’ai montré indiquant ses dix-huit ans on a circulé dans les rayons avec beaucoup d’articles féminins et peu pour les gays. J’ai pris un gode amusant, épais avec des petits picots ronds autour et un plug plus épais. Dans le rayon femmes j’ai vu une pince qui permettait de fixer d’épais élastiques sur les tétons et j’ai pris aussi.

Les yeux de Loulou étaient écarquillés. Je pense qu’il ne connaissait pas encore le marais. J’ai réglé le total et on est reparti vers la villa en voiture. J’ai remonté une des jambes du short dévoilant son sexe tendu avec le collier de chat. Je me suis arrêté sur une petite aire. Suce moi petite chienne.



J'aime 1
08-01-2023 1 70

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir insérer un commentaire !
Je me connecte ou je m'inscris

Récits / Histoires érotiques de la même categorie

Récits / Histoires érotiques du même auteur

Voir la suite des récits erotiques écris par Manuel

Settings